DNC Chapitre 418
DNC Chapitre 420

Bisoiiiiiiiiir ! Désolé d’avoir été aussi long, mais non seulement la journée fut interminable, mais en plus ce chapitre était complexe à traduire ! ^^”

Comme le BTTH fait 3000 mots, je ne sais pas si je vais réussir à le traduire ce soir, mais je vais essayer ! Au pire, il sortira avec le OG demain ^^”

Bonne lecture et merci pour votre patience !

 

 

Chapitre 419 – Le Ministre est bouleversé !

 

25 ans auparavant – Diwu Qingrou avait observé la position des étoiles dans le ciel et décidé d’endosser la mission familiale. Il embrassa ensuite l’ambition d’unifier tout le continent, et c’est ainsi qu’il descendit aux Trois Cieux Inférieurs.

Il s’était lancé en suivant le décret des cieux et en suivant la volonté du peuple… Par conséquent, il devait forcément réussir !

Le Ministre suivait les directives des étoiles, alors comment pourrait-il se retrouver du côté perdant ? Ainsi, il entra dans le Grand Zhao où il obtint lentement pouvoir et influence, puis il finit par devenir le personnage le plus ambitieux et brutal de cette génération – et quelqu’un qu’il ne fallait pas sous-estimer !

Cependant, un changement cataclysmique s’était produit tout d’un coup, et juste avant la bataille décisive qui plus est !

C’était comme si l’univers lui disait qu’il avait fait tous ses efforts pour rien ; qu’on s’était joué de lui depuis le départ… Que ce qu’il avait lu dans les étoiles était un canular ! Que tout était bidon, tout simplement ! Et que ce qu’il voyait à présent était la vérité !

C’était comme si les cieux se moquaient des efforts laborieux que Diwu Qingrou avait fait toute sa vie !

Serait-il venu au Grand Zhao s’il avait su que la providence pencherait du côté du Nuage de Fer ? Et ce, juste au moment où il ne pouvait plus faire machine arrière…

Et de plus, il était impossible de s’opposer à la volonté divine !

Son chagrin et son indignation étaient tout simplement indescriptibles. Comment pourrait-il ne pas s’épuiser mentalement et physiquement ?

« C’est la volonté des cieux, alors les cieux me le paieront cher ! » La barbe élégante du Ministre était couverte du sang qu’il venait de vomir, et son regard morose semblait s’être fixé sur un nouveau but. Il marmonna résolument : « Je ne peux pas faire machine arrière cette fois, mais je ne me ferai pas humilier ! Je ne peux pas inverser la providence, mais je vais m’assurer que ces huit millions de soldats finissent tous enterrés!Je vais m’assurer que le monde entier se souvienne du nom de Diwu Qingrou ! »

Les deux armées s’affrontèrent souvent durant la quinzaine de jours qui suivit, et le conflit s’enlisa dans une impasse.

Le Ministre employa une ruse après l’autre. Il utilisa des stratégies de diversion pour distraire et vaincre les troupes ennemies, et ne cessa de réfléchir pour en trouver d’autres. En face, Tie Longchen, Tie Butian et le Roi des Enfers Chu faisaient équipe, mais même eux furent pris par surprise par les stratégies évoluant constamment de Diwu Qingrou. Ils ne parvinrent à gérer qu’une ou deux choses à la fois, et leur adversaire leur coupa constamment l’herbe sous le pied !

Les stratégies et plans de bataille du Ministre étaient littéralement insondables, et sa compréhension de la situation sur le champ de bataille était si solide qu’elle en était effrayante.

De plus, il avait une compréhension incroyable de la situation globale. Il envoyait sans réserve des troupes, et il mobilisait tout particulièrement les experts du Hall des Cavaliers Dorés, qui étaient vraiment insaisissables. Ils apparaissaient et disparaissaient de manière imprévisible. Diwu Qingrou n’était pas en position d’utiliser son plan original après avoir découvert que le Roi des Enfers Chu avait survécu, aussi n’avait-il d’autre choix que de disperser ses troupes et de les envoyer contre l’ennemi. C’est ainsi qu’une nouvelle formation agressive apparut sous le contrôle de Jing Menghun, et elle était d’une létalité particulièrement terrifiante !

Cette escouade mena des douzaines de batailles chaque jour, mais sans s’engager dans la moindre bataille décisive.

Face à l’énorme pression imposée par cette lutte agressive, Tie Long Cheng, Tie Bu Tian et Chu Yang durent se séparer et se rendre sur différents fronts, juste pour confronter le Ministre.

De plus, l’adolescent s’était étonnamment retrouvé totalement décontenancé ces derniers jours.

Tout commença quinze jours auparavant… Lorsqu’il donna à Wu Qianqian la méthode secrète d’entraînement, et qu’il la fit s’exercer de son côté. Au bout de quelques jours, la jeune femme vint nerveusement le trouver dans sa tente. Elle commença alors à lui parler avec hésitation.

« Qu’y a-t-il ? » Demanda le Fourbe.

« Chu Yang, je crois que j’ai percé… » Répondit la jeune femme avec incertitude. On distinguait même une pointe d’impuissance et de peur dans sa voix. « Je… je… je ne faisais pas l’imbécile, je le jure… J’ai juste suivi la méthode fondamentale de l’art divin du jade de glace… Et ensuite, j’ai soudain découvert que… que je me sentais plus bloquée par un goulot d’étranglement, comme je le ressentais précédemment… et que j’ai en fait grimpé jusqu’au niveau de Maître Martial de quatrième rang… »

« Pardon ?! » Chu Yang la regarda avec des yeux gros comme des soucoupes. « Laisse-moi t’examiner. » Il est impossible qu’elle progresse aussi vite, quand bien même serait-elle un génie… 

Il attrape le poignet de la demoiselle et envoya son énergie vitale en elle. Son énergie circula à travers ses méridiens sans qu’il découvre la moindre anomalie, mais il ne jeta pas l’éponge pour autant… Il essaya encore et encore, mais… tout ce qu’il découvrit, c’était qu’elle débordait d’énergie vitale !

Chu Yang lâcha son poignet et se gratta la tête. « Il n’y a aucun problème. »

« Aucun ? » Demanda Wu Qianqian assez fébrilement. « Est-ce que je continue de m’entraîner, du coup ? »

« Oui, entraîne-toi ! Tu devrais te réjouir d’être devenue plus forte ; pourquoi paniques-tu ? » Elle devait être au pic du troisième rang, et ce doit être pour ça qu’elle a percé aussi rapidement..

Ensuite, la jeune femme vint à nouveau le soir suivant… Toujours aussi hésitante.

« Qu’y a-t-il ? » Demanda à nouveau l’adolescent.

« Eh bien… Il semblerait que… que j’ai à nouveau percé… »

« Quoi ?! » Le jeune homme fut choqué. « Quel est ton niveau actuel ? » A-t-elle percé du quatrième au cinquième rang en une journée seulement ? Comment fait-elle pour être aussi rapide ? 

« Je suis une Maîtresse Martiale de sixième rang… » Wu Qianqian était paniquée, et elle semblait sur le point de pleurer. « Que se passe-t-il ? Comment fais-je pour percer quand je commence à m’entraîner… Je ne fais que m’entraîner et je perce… Ne me dis pas que j’ai un problème ? »

Le Fourbe était abasourdi.

Il mena une analyse rigoureuse et confirma qu’il n’y avait aucun problème avec son corps, d’autant que le yin mystérieux aux neuf transformations opérait normalement. Il fut alors convaincu que tout allait bien.

Cependant, la demoiselle restait très inquiète…

Et en fait, le Ministre Chu était lui-même assez inquiet. C’est très étrange… Elle s’entraîne et perce aussitôt ! Comment est-ce possible ? Que lui arrive-t-il ? Est-ce que cette fille a consommé un trésor céleste transformant les gens en génies ou quoi…

Cela étant, Wu Qianqian ne revint pas pendant trois jours, ce qui rassura son camarade.

Cependant, elle revint le quatrième jour – juste après qu’il ait dû gérer une vague d’attaques de Diwu Qingrou. « Chu Yang… »

« Qu’y a-t-il à présent ? » Demanda ce dernier en haussant les sourcils. « As-tu encore percé ? »

« J’ai percé au rang de Grand Maître Martial… »

« Je te demande pardon ?! » Le Ministre Chu tituba un peu et manqua de tomber la tête la première. Lui qui avait toujours choqué les gens avec sa vitesse de progression découvrait pour la première fois ce que ça faisait…

Pendant ces quinze jours, mademoiselle Wu Qianqian progressa avec une force irrésistible, et elle fonça audacieusement jusqu’au rang de Grande Maîtresse Martiale de neuvième rang ! Et le Ministre Chu en fut si choqué qu’il en devint insensible !

Chu Yang s’inquiéta tant et si bien qu’il en vint à consulter l’Esprit de l’Épée, qui fut également abasourdi. Il demanda à son hôte d’appeler Wu Qianqian, et il lui fit prendre son pouls afin de pouvoir l’examiner.

Ensuite, l’Esprit resta silencieux un long moment…

« Qu’y at-il ? » Demanda anxieusement le jeune homme.

« Je dois dire que… C’est vraiment… » L’Esprit se tut un moment avant de poursuivre : « C’est indubitablement une manifestation de la volonté divine… ! »

L’adolescent cligna des yeux : « Pardon… ? »

« Cette fille, contre toute attente, possède le rarissime Corps du Yin Mystérieux, un corps qu’on ne voit qu’une fois tous les dix mille ans ! » L’Esprit de l’Épée se tut à nouveau, sidéré, puis il continua : « Et… cette méthode d’entraînement a été utilisée par d’innombrables femmes par le passé… Parce qu’elle était commode. Elles trouvaient simplement qu’elle était plus facile à utiliser… »

« Quoi qu’il en soit, c’est bel et bien la plus puissante méthode… »

Le Fourbe était perplexe : « Que veux-tu dire par là ? Cette méthode est inappropriée ? »

« Oh non… Le fait est que cette méthode d’entraînement semble avoir été faite sur mesure pour elle… » Ne sachant s’il devait rire ou pleurer, l’Esprit continua son explication : « Te souviens-tu du nom de la méthode ? »

« Le Yin Mystérieux des Neuf Transformations ? »

« Tout juste ! Si on l’appelle ainsi… » L’Esprit prit une grande inspiration. « C’est parce qu’une femme peut obtenir le Corps du Yin Mystérieux seulement après avoir accompli les neuf transformations… Mais ton amie, là, a un Corps du Yin Mystérieux inné. Tu comprends où je veux en venir ? »

Chu Yang retint sa respiration. « Tu veux dire qu’elle peut sauter les neuf transformations ? »

L’Esprit de l’Épée opina du chef. « C’est exactement ce que je veux dire ! Elle peut immédiatement commencer à cultiver l’énergie du Yin Mystérieux ! Pour elle, la première partie de la méthode d’entraînement va être un grand boulevard sans le moindre obstacle… Alors elle va continuer à progresser facilement ! »

Le jeune homme écarquilla les yeux et ne put s’empêcher de jurer comme un charretier. « Pute vierge ! »

Il tenait le poignet de la demoiselle à ce moment et la regardait… C’était comme dans ces scènes érotiques où l’homme attirait sa compagne en murmurant des mots salaces…

Wu Qianqian devint aussitôt écarlate. Elle leva un sourcil inquisiteur et le fusilla du regard : « Que viens-tu de dire ? »

« Euh… » L’adolescent toussa avec embarras et se corrigea précipitamment. « Eh bien… Je disais que… que… si je fais la brute et que j’allume un cierge, alors peut-être que ma puissance martiale sera un jour aussi élevé que la tienne… »

« Humpf ! » La demoiselle continua de le fixer d’un regard noir, car elle savait très bien que ce n’était pas ce qu’il avait dit, mais elle se tut car elle ne s’en souciait guère… Cela dit, elle rougit de plus en plus.

L’Esprit de l’Épée, de son côté, avait éclaté d’un rire incontrôlable dans la conscience du jeune homme.  « Tu es un vrai saligaud ! » 

Le Fourbe s’emporta sous la honte et répliqua férocement : « Au moins, je ne suis pas un monstre dans ton genre ! Bon, continue ton explication… » 

« Elle progresse aussi vite, car la véritable énergie du corps inné du yin mystérieux dans ses méridiens se transforme rapidement en ‘énergie du yin mystérieux’. Ça va rapidement s’arrêter, mais sa vitesse de progression deviendra absolument terrifiante lorsqu’elle commencera à s’entraîner avec sa nouvelle énergie du yin mystérieux. Qu’elle s’entraîne en plus en présence du pendentif de jade du yin et du yang et avec l’aide de son corps du yin mystérieux, et… »

« Quel niveau peut-être atteindre, dans le meilleur des cas ? » Demanda Chu Yang. « Peut-elle devenir une Impératrice Martiale ? »

« Une Impératrice Martiale ? Ce sera un jeu d’enfant pour elle ! » Répondit l’Esprit avec un sourire en coin dédaigneux.

« Souveraine Martiale alors ? »

« Souveraine Martiale ? Même ce niveau n’est rien pour elle ! »

« Sérieux ? Sainte Martiale alors ? » Dit le jeune homme, le regard tremblant.

« Hmm, Sainte Martiale… »

L’Esprit de l’Épée finit par continuer : « Si elle ne meurt pas entre-temps et qu’elle tombe sur d’heureuses coïncidences, elle pourra atteindre le niveau de Sainte Martiale… Elle pourra même progresser davantage encore… Cependant, mille obstacles se dresseront sur sa route. Cultiver jusqu’au top est plus facile à dire qu’à faire, pour une femme… »

Cette déclaration laissa le Fourbe perplexe.

Après Sainte Martiale, n’y a-t-il pas Vénérable Aînée… ? Il fut si estomaqué que son cerveau effaça automatiquement ces dernières phrases.

« Malheureusement, la personne qui a créé la méthode d’entraînement du Yin Mystérieux aux Neuf Transformations n’a pas réussi à cultiver jusqu’au niveau de Vénérable Aînée, et par conséquent elle devra se débrouiller seule si elle veut l’atteindre… » L’Esprit soupira. « Parce que la créatrice de cette méthode n’avait pas le Corps du Yin Mystérieux dès le début de son entraînement. »

Chu Yang fut enfin absolument estomaqué…

Une fois qu’il retrouva son calme, il regarda Wu Qianqian, qui avait une expression aussi impatiente qu’inquiète. Il soupira : « Il n’y a aucun problème avec ta méthode d’entraînement, mais… »

« Mais quoi ? » Demanda-t-elle aussitôt.

« Il semblerait que ton corps convienne de trop à cette méthode… Et c’est pourquoi tu progresses aussi vite ! » Il la mit en garde solennellement : « Ne laisse personne examiner ton corps, et ne parle à personne de ta méthode d’entraînement. Autrement… Tu auras beaucoup de mal à t’améliorer. »

« D’accord ! » Wu Qianqian hocha fermement la tête, puis elle demanda d’un air curieux et plein d’espoir : « Est-ce que cette méthode me permettra d’atteindre le niveau de Reine Martiale ? »

Elle posait cette question parce que le niveau de Roi Martial était considéré comme étant le niveau le plus élevé dans les Trois Cieux Inférieurs, et c’est pourquoi elle voulait s’en approcher.

« Le niveau de Reine Martiale, hein… » L’adolescent avait envie de lui dire qu’elle pourrait atteindre ce niveau d’ici six mois, mais il garda le silence. À la place, il répondit : « Absolument ! Tu l’atteindras rapidement si tu t’entraînes dur ! »

« Je m’entraînerai d’arrache-pied ! » Dit Wu Qianqian en serrant ses petits poings.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
DNC Chapitre 418
DNC Chapitre 420

Related Posts

5 thoughts on “DNC Chapitre 419

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com