DNC Chapitre 417
DNC Chapitre 419

Désolé pour le retard, la journée fut longue ! BTTH arrive dans la soirée !

Bonne lecture =)

Chapitre 418 – Changement étrange dans le ciel nocturne !

Chu Yang fit semblant de sortir quelque chose de sa poche intérieure et la donna à Wu Qianqian. « Tiens, c’est pour toi. »

La jeune femme fut surprise. « Qu’est-ce que… »

« Tu peux le porter comme un accessoire. Ça va grandement améliorer ta vitesse d’entraînement. »

« C’est magnifique… » Elle ignorait ce que ça pouvait être, mais elle se sentit très à l’aise en le tenant en main. Sa température fluctuait du chaud au froid, et c’était translucide et étincelant. Elle aimait tant son cadeau qu’elle ne pouvait imaginer s’en séparer, et elle continua à l’observer, comme si c’était un trésor inestimable.

« Entraîne-toi bien. » Dit l’adolescent d’un ton encourageant.

Wu Qianqian sourit adorablement. Elle se fichait assez de la technique de culture rare qu’elle avait reçue, mais elle était extrêmement heureuse d’avoir enfin reçu un cadeau de la part du Fourbe, et de ses propres mains qui plus est !

Quoi qu’il en soit, Chu Yang ignorait alors que la technique du yin mystérieux des neuf transformations et le pendentif de jade yin et yang allaient donner naissance à une personne absolument terrifiante dans le futur !

Ni l’Esprit de l’Épée, ni lui ne savaient qu’elle avait grandi dans un endroit excessivement riche en énergie froide des sept yin. Elle n’était pas juste exceptionnellement brillante, elle possédait également un corps de yin mystérieux inné !

Comme son nom l’indique, la technique du yin mystérieux des neuf transformations permet à une femme ordinaire d’obtenir un corps de yin mystérieux à travers neuf transformations, et ce corps particulier peut déployer une puissance terrifiante !

Cela dit, la demoiselle n’avait pas besoin de cette technique, car elle pouvait directement entrer dans le domaine du yin mystérieux !

Une personne ordinaire commençait par renforcer son corps, une étape à la fois. D’abord les os… Puis les organes internes… Et à la fin, elle obtient un corps inné d’artiste martial ! Et à partir de là, elle consolide la base qui lui permettra de devenir immortelle… C’est la voie que tous les artistes martiaux suivent.

Wu Qianqian avait cependant déjà les bases, et elle attendait simplement de recevoir l’initiation lui permet de s’engager dans cette voie. De plus, elle commençait en étant bien plus avancée que la vaste majorité des gens !

Tout le monde commençait à terre mais elle, elle allait commencer depuis le ciel. C’était tout simplement incroyable. Ses plus grandes prouesses ne seraient pas aussi extravagantes que celles du Maître de l’Épée, mais elle allait néanmoins être comparable à Chu Yang !

Celui-ci ignorait naturellement tout à ce sujet.

Cependant, le statu quo ne pouvait durer éternellement.

Les lumières s’éteignirent subitement dans le camp de l’armée de Diwu Qingrou, ce qui tendit et agita celle du Nuage de Fer.

Ensuite, une escouade de soldats du Grand Zhao fonça à toute allure vers les lignes ennemies en hurlant. Dans les ténèbres, ils ressemblaient à un dragon noir furieux… Le Nuage de Fer prit aussitôt des mesures dans l’urgence, et ils mobilisèrent les archers, qui firent pleuvoir une averse de flèches à une vitesse incroyable.

Cela étant… L’escouade du Grand Zhao arriva à une centaine de mètres ou deux des casernes du Nuage de Fer, et elle changea alors subitement de direction… Ensuite, elle fit quelques manœuvres et retourna vers son campement.

C’était juste une stratégie de harcèlement, dont le but était de déclencher une fausse alarme.

Les escouades du Grand Zhao commencèrent à attaquer de tous les côtés immédiatement après ; d’abord de l’Est, puis subitement de l’Ouest, et elles attaquèrent sous tous les angles. L’imprédictibilité de ces assauts plongea grandement les soldats dans la confusion.

Les effets de cette stratégie étaient d’autant plus conséquents que le champ de bataille s’étirait sur une longue distance.

Des bordées de jurons s’échappèrent du camp de l’armée du Nuage de Fer après plusieurs douzaines d’attaques consécutives ! Les moins patients des généraux commençaient même à hurler ‘enculés !’. Vous n’allez même pas nous laisser dormir un peu, bande d’enculés ?

Tie Longchen donnait des ordres depuis la tente de commandement avec un calme apparent. En même temps, il aurait été vraiment tragique que le Commandant Suprême soit énervé par cette stratégie de harcèlement… Pendant ce temps, Tie Butian était déjà parti se coucher ; elle n’avait pas bien dormi ces derniers jours, et elle pouvait enfin se reposer correctement…

Diwu Qingrou répéta incessamment ces attaques et, lorsque l’aube commença à se lever, le Grand Zhao avait déjà attaqué quarante à cinquante fois. En fait, ils avaient même parfois lancé un assaut depuis sept ou huit endroits en même temps !

Une autre vague d’attaques arriva à l’arrivée de l’aube ! Quatre escouades attaquèrent depuis quatre directions différentes. Trois d’entre elles battirent en retraite lorsque l’alarme fut sonnée.

Les soldats s’étaient habitués à ces attaques de guérilla, aussi se reposèrent-ils sur les archers pour repousser les attaquants.

Cependant… L’escouade apparemment ordinaire au milieu ne battit pas en retraite ! Elle fit face à la pluie de flèches et pénétra follement le camp du Nuage de Fer avec un élan irrésistible !

Ce fut une énorme surprise !

Cette escouade de cavalerie n’était pas bien grande ; elle était seulement composée de deux-trois mille cavaliers, mais chacun d’entre eux était brave et inarrêtable. Ainsi, les vaillants soldats du Nuage de Fer n’eurent aucune chance face à eux !

De plus, les armures a priori ordinaires de ces cavaliers s’avérèrent être invulnérables pour une raison ou l’autre. Les flèches les frappaient dans un ‘pop’ aigu avant de rebondir…

Les cavaliers brisèrent les palissades à coups de pied… Et les positions défensives des soldats du Nuage de Fer furent sur le point de tomber. C’est alors que l’escouade se divisa en petits groupes qui se dispersèrent ; tout à coup, on entendit un grand ‘bang’ tandis que les chevaux tombèrent dans les chausse-trappes qui avaient été creusées à l’avance.

Les soldats du Nuage de Fer poussèrent des vivants et, tout à coup, ils entendirent un rugissement puissant. Ils virent alors, contre toute attente, les chevaux de guerre sortirent des chausse-trappes en galopant, telles autant de lances de foudre sortant du sol !

Un cri à glacer le sang retentit !

Les cavaliers – qui venaient juste de se disperser – convergèrent subitement en une colonne inarrêtable et puissante, et ils avancèrent courageusement au plus profond des lignes de l’armée ennemie. Ils continuèrent de tuer tous les hommes sur leur passage !

Les généraux du Nuage de Fer devinrent furieux. Ils mobilisèrent leurs propres troupes pour poursuivre, assiéger et arrêter les soldats ennemis.

Tie Longchen était installé en haut d’une montagne, et il observait les troupes du pays de loin. Elles se déplaçaient malheureusement de façon désordonnée… Il soupira et dit : « Le Hall des Cavaliers Dorés est réellement à la hauteur de sa réputation ! »

« Il faut croire que Diwu Qingrou est vraiment prêt à payer un prix aussi élevé ! » Dit-il après une courte pause ?

Les généraux séniors l’entourant opinèrent du chef, choqués par l’état dans lequel étaient plongés les soldats. Ils ne purent s’empêcher de penser à leurs propres hommes. Est-ce que mes troupes auraient pu encaisser cette attaque perçante, en étant prises par surprise par une escouade d’élite pareille ?

L’escouade du Hall des Cavaliers Dorés traversa une distance considérable avant de se retrouver confrontée à un mur de fer imprenable. Sans se laisser démonter, elle changea soudainement de direction et prit un virage abrupt que des cavaliers ordinaires n’auraient pas pu suivre. Ensuite, elle fonça dans une autre direction en continuant de verser le sang sur son passage !

Cependant, elle ne continua pas longtemps… Seulement près d’une demi-heure !

Les balises de flammes gonflèrent parmi les cris de guerre secouant le ciel. L’aube s’était déjà levée, et l’escouade de cavaliers continuait son massacre. Les hommes étaient couverts de morceaux de chair et de sang, aussi retournèrent-ils dans leurs camps en prenant de strictes précautions face aux attaques du Nuage de Fer…

Deux mille des deux mille cinq cents cavaliers survécurent à l’assaut !

C’était indubitablement une superbe victoire pour le Grand Zhao.

Notre Grand Zhao est encore invincible, le Nuage de Fer ne peut même pas encaisser un seul de nos assauts ! Cette attaque réussie gonfla grandement le moral de l’armée du Grand Zhao.

Tie Longchen regarda l’escouade des Cavaliers Dorés partir avec un regard intense et pourtant, son expression était toujours aussi calme.

« Commandant Suprême, pourquoi ne prépare-t-on pas une escouade d’élite, histoire de les tuer en un coup ? » Suggéra un de ses généraux d’un ton aussi furieux que confus.

« Parce que le Ministre Chu en a décidé ainsi. » Répondit indifféremment le vieux Commandant Suprême. « Ce n’est pas le moment d’envoyer nos élites ! »

Les généraux parurent plutôt mécontents d’apprendre qu’il s’agissait de la décision du Ministre, mais ils gardèrent le silence. Ils se souvinrent de l’arrogance insupportable du Roi des Enfers Chu… Un homme qui avait embarrassé publiquement Diwu Qingrou devant huit millions d’âmes, qui restèrent coites devant sa proclamation !

Du coup, aucun d’entre eux n’osa objecter.

***

Personne ne savait que Diwu Qingru était monté sur le toit de la tente de commandement, ce soir-là, pour observer les étoiles qui scintillaient dans le ciel… Et qu’il s’était retrouvé aussi pâle qu’un mort.

Il était monté sur la tente après avoir esquissé la stratégie pour l’offensive du lendemain, et il y était resté silencieusement toute la nuit… Ses soldats personnels ignoraient totalement qu’il avait fait une nuit blanche, car ils pensaient qu’il dormait.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » Pensa tout haut le Ministre en fronçant les sourcils. « Avant la guerre, le mouvement des étoiles était trouble et illisible, mais à présent l’univers est sens dessus dessous ! »

« La lueur de l’Étoile du Grand Zhao a soudainement faibli, tandis que l’étoile de l’Empereur du Nuage de Fer – qui était sombre et discrète jusque-là – est soudainement devenue radieuse et extrêmement brillante ! » Il avait beau y réfléchir, il n’arrivait pas à trouver la moindre explication à ce phénomène. « J’ai observé le ciel il y a six jours, alors que j’étais en chemin, et j’ai alors remarqué que les étoiles des deux camps étaient sombres et difficiles à lire. Mais à présent… Contre toute attente… Tout est devenu si clair ! Qu’est-ce qui a bien pu se passer durant ces derniers jours ? »

Diwu Qingrou était complètement décontenancé et ne savait plus que penser. Après tout, il n’avait aucune idée de ce qui avait pu se passer.

Tie Butian se serait probablement couvert le visage de honte s’il lui posait la question, car il y a six nuits, juste avant l’aube… Elle avait sauvé Chu Yang…

Le Ministre se concentra sur le ciel étoilé et fronça davantage encore les sourcils. « L’étoile de la Sagesse est devenue si sombre qu’on dirait qu’elle pourrait tomber du ciel. Le ciel Nord brille énormément d’une teinte rouge, tandis que le ciel du Sud s’est clairement obscurci… Et se soumet au Nord… Et qu’arrive-t-il à cette étoile ? »

Une certaine étoile illuminait le ciel de sa brillance. Elle était tellement lumineuse qu’elle éclipsait les étoiles alentours, qui en devenaient à peine visible. Cette étoile était celle de l’Empereur.

Cependant, il y avait juste au-dessus d’elle une étoile tout aussi brillante, qui ne se laissait pas éclipser par sa gloire incomparable. De plus, il y avait une répulsion mutuelle entre ces deux étoiles particulières, et pourtant elles s’entendaient harmonieusement…

« Cette étoile auxiliaire devrait se situer sous l’étoile de l’Empereur, alors pourquoi est-elle au-dessus ? C’est une anomalie étrange… où un gringalet donne des ordres à un puissant seigneur… Mais dans ce cas, pourquoi sont-elles aussi harmonieuses ? »

Diwu Qingrou poursuivit sa réflexion d’un air ébranlé. « Il n’y a jamais eu d’étoile auxiliaire auparavant, alors pourquoi est-elle soudainement apparue, cette fois ? Ne me dites pas que cette étoile est le Roi des Enfers Chu ? Quelque chose a dû arriver entre Tie Butian et le Roi des Enfers Chu pour qu’on se retrouve dans une telle situation, mais… qu’est-ce qui a pu se produire qui puisse entraîner une transformation aussi astronomique ? »

« L’étoile de la Sagesse s’est tellement assombrie… Ne me dites pas que moi, Diwu Qingrou, vais me retrouver à un désastre imprévisible ? »

Le Ministre continua de fixer les étoiles sans bouger pendant un long moment. Ses pensées étaient plongées dans le chaos, et il n’arrivait pas à comprendre la raison fondamentale derrière ces changements qui avaient complètement bouleversé sa lecture des astres. Et plus il y réfléchissait, plus il avait mal au crâne… Au point qu’il ait l’impression que sa tête allait exploser.

« L’éclat de l’étoile de l’Empereur montre clairement qu’elle est déjà à son apogée ! Dans ce cas, le destin s’est déjà inversé ! Après tout… L’étoile de l’Empereur brillait sur le Grand Zhao, plus tôt… Sa lueur rouge de chance brillait clairement sur le Grand Zhao ! Pourquoi a-t-elle subitement changé de camp ? Est-ce que ça ne signifie pas qu’elle s’est jouée de moi toute ma vie ? »

Son coeur s’emplit d’une sensation de perte et de colère infinies.

« Mes dieux, pourquoi devez-vous me vous moquer de moi de la sorte ? L’étoile de l’Empereur de la chance a continuellement brillé sur le sud pendant vingt-cinq ans, et elle s’est soudainement déplacée dans le Nord à ce moment critique ?! Est-ce une blague ? » Marmonna-t-il avec chagrin et indignation. Alors que le soleil se levait, il se mit soudainement à cracher une gorgée de sang.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
DNC Chapitre 417
DNC Chapitre 419

Related Posts

5 thoughts on “DNC Chapitre 418

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com