OG Chapitre 139
OG Chapitre 141 [Bonus]

Pfiou, me voilà de retour après une semaine à souffrir d’une fistule 〉_〉  Elle n’est pas complètement résorbée mais je peux de nouveau m’assoir :p

Voici donc le OG du jour, et pour compenser votre manque, ce week-end il va y avoir 2 chapitres bonus de OG par jour grâce à un généreux mécène 🙂

Bonne lecture à tous et merci de votre patience !

 

 

Chapitre 140

 

Place d’armes de Winston

100 soldats étaient réunis sur une grande place pouvant accueillir 5,000 personnes, et ils étaient quelque peu déconcertés.

« L’entraînement matinal est terminé, alors pourquoi on est là ? »

« Aucune idée… Et seule notre unité est présente, en plus. »

Winston disposait alors d’une armée de 2,030 soldats. Les batailles répétées contre l’Église de Yatan avaient coûté la vie à de nombreux hommes, mais le Comte Steim avait amené des renforts. Seuls 100 troufions avaient été mobilisés sur ces 2,000 soldats, et c’est bien pourquoi ils ne pouvaient s’empêcher d’être anxieux.

Ils faisaient partie de la 13e Compagnie, bien connue pour toutes ses mésaventures ! Par conséquent, ils attendaient anxieusement, craignant d’avoir été mobilisés pour être punis.

« Essayons tout d’abord de trouver ce qu’on nous reproche. C’était le troisième groupe qui gardait l’armurerie hier soir, non ? Vous êtes-vous endormis en montant la garde ? »

« Bien sûr que non. Nous sommes toujours sur le pied de guerre avec l’Église de Yatan, alors comment pourrions-nous dormir durant notre tour de garde ? Nous avons dormi secrètement à tour de rôle, et comme notre réseau de copains n’a aucune faille, personne ne nous a vu. »

« Vraiment ? Le second groupe, alors ? Est-ce que des commerçants se sont plaints que vous voliez des trucs pendant que vous patrouilliez le marché ? »

« Impossible. On a juste mangé des fruits et des brochettes, et personne n’a fait d’histoire. »

« Hum… Je ne pense pas qu’on ait fait quoi que ce soit de mal récemment. Bon, on a estropié des bandits qui pourrissaient la sécurité publique, mais on ne va pas nous punir pour ça, hein ? »

« Ça mérite plutôt une récompense… Pour quelle raison avons-nous été réunis ici, du coup ? »

Au final, ils ne parvinrent pas à trouver la réponse d’eux-mêmes, et ils finirent par poser la question à leur capitaine, Jude.

« Pourquoi avons-nous été mobilisés, Capitaine ? »

« … Je sais pas. »

Jude ne comprenait pas non plus de quoi il retournait. Il suivait l’emploi du temps habituel quand il reçut tout à coup l’ordre d’assembler la compagnie. Comme il n’était pas assez malin pour comprendre pourquoi, il resta juste silencieux.

« De toute façon, notre capitaine ne sait rien non plus. »

« Ouais. Le Capitaine se bat comme un lion, mais c’est une nouille pour tout le reste. »

« … »

Deux chevaliers apparurent tandis qu’ils bavardaient : Roméo et son second, Deck. Roméo, qui portait une armure de plate dorée et une cape rouge,cria à gorge déployée : « Taisez-vous et mettez-vous au garde-à-vous ! Le Vicomte Grid arrive ! »

« Le Vicomte Grid ? »

Il était déjà devenu un noble alors qu’il avait épousé la Dame la veille ? En général, les nobles s’épuisaient lors de leur nuit de noces et profitaient de leur lune de miel, alors pourquoi visitait-il la place d’armes ?

Grid apparut devant les soldats perplexes. Il portait une armure blanche, des gants et dégageait une majesté certaine, au point de donner à l’armure dorée de Roméo des airs de superficialité.

C’est le fameux héros qui a sauvé Winston du précédent seigneur et de la Compagnie Méro… !

C’était la première fois que les gars de la 13e Compagnie voyaient le forgeron, et ils éprouvèrent tous de l’admiration à son égard.

Il paraît qu’il a sauvé Dame Irène après avoir tué Malacus.

Il est aussi un grand forgeron, non ? Il est fantastique.

L’aventurier avait une grande réputation, ainsi que de nombreux points de dignité. Il fut submergé par les regards envieux de tous ces soldats et baissa la tête d’embarras, puis il monta sur le podium. Il concentra alors son attention sur Jude et sourit légèrement. « Cette compagnie a un bon niveau moyen. Je comprends pourquoi Irène me l’a recommandée. »

Le niveau moyen actuel des soldats de Winston tournait autour de 70~80, et ceux qu’il avait vus hier avait une puissance offensive moyenne de plus ou moins 1,000. Cependant, les membres de la 13e Compagnie avaient une puissance offensive moyenne de 2,000, tandis que Jude atteignait des sommets avec 5,000 points.

C’était un niveau inhabituellement élevé pour quelqu’un portant simplement une cotte de mailles moisie, vu que les chevaliers de niveau 180 équipés d’armures de premier ordre atteignaient une puissance d’attaque d’environ 7,500…

Sa curiosité ayant été titillée, il empoigna le fourreau à sa taille et dégaina l’épée qu’Irène lui avait offerte.

 

[Épée du Commandeur]
[Durabilité : 100/100   Puissance d’attaque : 100]
[* Dignité +30]
[* Le sort ‘Observation de Personnage’ va être généré.]
[Une épée donnée aux commandeurs militaires nommés par la royauté ou les nobles. C’est une épée d’apparat couverte de joyaux, aussi n’est-elle pas utilisable au combat.]
[Cependant, elle permet d’observer de près les capacités des soldats, ce qui est utile pour commander une armée.]
[Poids : 220.]

 

Observation de Personnage.
[Votre perspicacité dépasse les 600 points et grâce à son influence, Observation de Personnage niveau 3 est activé.]
[Observation de Personnage niveau 3]
[Vous pouvez non seulement voir les informations personnelles de votre cible mais également ses stats actuelles, les limites de ses stats et ses sorts.]
[* Les cibles doivent être des alliés.]

 

[Nom : Jude]
[Age : 25 ans.   Sexe : Masculin.]
[Profession : Capitaine de la 13e Compagnie de Winston.]
[Niveau : 103]
[Force : 812/2,080   Endurance : 431/908]
[Agilité : 34/330   Intelligence : 11/20.]
[Sorts : ‘Piquer l’arme de l’ennemi et s’en servir comme arme (S)’, ‘Silence (A)’, ‘Je sais pas (SS-)’.]
[Un idiot comme on en voit rarement à Winston. Il est inégalable en termes de force, et c’est un guerrier né qui ne connaît pas la peur.]
[Malheureusement, son cerveau est sous-développé, et du coup il ne pourra jamais monter en grade, quels que soient ses efforts. C’est presque un miracle qu’on lui ait confié une compagnie.]

Et quid des chevaliers, du coup ?

Grid poursuivit son observation en passant à présent à Roméo et Deck.

[Nom : Roméo Laniche.]
[Age : 34 ans   Sexe : Masculin.]
[Profession : chevalier de Dame Irène.]
[Niveau : 196.]
[Force : 878/910   Endurance : 420/441]
[Agilité : 253/270   Intelligence : 174/200]
[Sorts : ‘Mentalité d’élite (A+)’, ‘Coup Décent (A+), ‘Garde la tête froide (B)’.]
[Le fils du Vicomte Laniche et le disciple de Phénix. Il obéit au Capitaine Phénix et sert naturellement la famille Steim.]
[Son talent s’est manifesté depuis son enfance, et il a suivi un entraînement réservé aux élites. Cependant, il angoisse car sa croissance stagne depuis quelque temps.]

[Nom : Deck.]
[Age : 32 ans.   Sexe : Masculin.]
[Profession : chevalier de Dame Irène.]
[Niveau : 185.]
[Force : 750/1,050   Endurance : 334/536]
[Agilité : 213/320   Intelligence : 199/230]
[Sorts : ‘Flatterie (B+)’, ‘Capacité à prendre conscience de la situation (S-), ‘Habilité à l’épée classique (B)’.]
[Il sait très bien analyser la situation, et toutes ses actions suivent les tendances politiques. C’est un officier talentueux.]

Les chevaliers avaient globalement des stats bien supérieures à celles de Jude.

Mais si on prend la différence de niveau en considération, Jude a des stats supérieures, en fait.

Les stats innées de l’idiot du village étaient plus élevées que celles des chevaliers, ce qui n’était pas anormal. Après tout, les hommes naissaient naturellement avec des talents différents ! Jude était juste né avec plus de talents que les deux chevaliers.

Le plus intéressant reste la valeur maximale que ces stats peuvent atteindre.

Le potentiel de Jude écrasait complètement celui de Roméo et de Deck, au point de pouvoir potentiellement devenir au moins deux fois plus fort qu’eux.

Le problème, c’est son intelligence déraisonnablement basse… Enfin, il a de nombreux avantages qui lui permettront d’en faire fi.

Le forgeron nota la cotation des sorts de Jude, qui étaient également bien supérieurs à celles des deux chevaliers en plus d’être une des sources de sa puissance offensive. Il prit une décision.

Jude, je vais t’éduquer en tant que mon chevalier.

Le forgeron avait l’autorité de nommer trois chevaliers à son service en tant que Vicomte. Une personne normale aurait choisi un chevalier intelligent ou le gouverneur d’une ville, mais pas notre héros.

Je ne peux pas choisir bêtement.

Il choisirait des gens dont les stats croîtraient et les rendraient aussi loyaux que des chiens. Un sourire diabolique apparut sur ses lèvres, et il commença à vérifier les informations des autres soldats. Malheureusement, aucun des 100 soldats n’égalait Jude, mais ils étaient cependant plus compétents que des soldats ordinaires.

Si Grid devait les faire bosser durant ce raid… Non, s’il devait bien les entraîner, alors ils renaîtraient en tant que soldats d’élite qui protégeraient Winston et Irène.

Il n’avait ainsi rien dit depuis son arrivée et observait les soldats en souriant de toutes ses dents, une épée à la main. Autrement dit, il avait l’air tout sauf normal, et son comportement étrange angoissait les chevaliers et les soldats.

Est-ce bien que d’avoir un mari comme lui ?

Mais que fait-il ?

C’est un peu…

On dirait que ce n’était que des rumeurs.

Les hommes commencèrent à être déçus par ce soi-disant héros ! Une fois qu’il eut vérifié les informations de tous les soldats, l’aventurier rengaina enfin son épée de commandeur et alla droit au but.

« Nous allons partir pour Bairan. »

« Pour Bairan ? »

« Pourquoi allons-nous là-bas tout à coup… ? »

Les soldats commencèrent à murmurer, au déplaisir de Roméo qui fronça les sourcils.

« Hé ! Concentrez-vous ! »

Le forgeron tressaillit de surprise, car il se tenait à côté de lui.

« Ah, quelle surprise. »

« Je suis désolé. »

Il sourit ensuite aux soldats et commença à s’expliquer. « Nous allons à Bairan pour vaincre le Gardien de la Forêt. Ça va être un sacré périple, alors préparez-vous bien. »

« Heok !”

Cette exclamation de surprise ne vint pas des hommes, mais de Roméo qui le regardait avec hésitation. Il faisait normalement très attention à son image en tant que chevalier de famille noble, mais la peur le fit trembler devant les soldats.

« V-Vicomte ? Vous voulez vaincre le Gardien de la Forêt ? Avec une seule compagnie ? Vous êtes sérieux ? »

« Bien sûr. »

« Ha… ! Non attendez, pourquoi dites-vous quelque chose d’aussi absurde ? »

Le Gardien de la Forêt était le plus puissant monstre de type golem, et il était impossible de le blesser avec de simples flèches ou épées, car il était couvert de rocs solides et d’orichalque. Il invoquait également constamment de petits golems, et sa puissance d’attaque était suffisamment menaçante pour provoquer des séismes. C’était un des plus puissants monstres du Nord.

« Il vous sera difficile de vaincre le Gardien de la Forêt, même avec toutes les troupes de Winston ! » Déclara Roméo.

Il n’exagérait pas. Il fallait des douzaines de magiciens, ou plus de deux grands magiciens pour vaincre ce gardien. Cependant, il n’y avait que quatre magiciens à Winston, et ils avaient un niveau médiocre.

Sans unité magique puissante, tous les soldats finiraient par être massacrés, même s’il devait en amener 2,000. Et il voulait pourtant vaincre le Gardien avec 100 soldats et 2 chevaliers ?!

Roméo se souvint alors de l’existence de la Guilde Tzedakah.

« Ah ! Peut-être avez-vous l’intention de faire appel à la Guilde Tzedakah ? Prévoyez-vous de joindre vos forces avec eux, comme lorsque vous avez vaincu Malacus ? »

« C’est quoi ces âneries ? »

Il lui serait évidemment facile de vaincre le Gardien de la Forêt s’il faisait appel aux guildeux, mais il n’avait aucune intention de faire le raid avec eux. Les soldats et les chevaliers étaient des employés PNJs, aussi n’avaient-ils aucun droit sur les objets que feraient tomber le gardien, contrairement aux membres de la guilde qui étaient ses égaux.

Il devrait partager le butin avec eux si jamais il devait demander leur aide, et il n’avait aucune intention de partager quoi que ce soit. Il voulait faire ce raid avec les PNJs pour monopoliser tous les objets que le boss ferait tomber.

Je n’ai pas besoin de leur aide, pour commencer.

Grid avait vaincu le pape seul, alors pourquoi demander leur assistance s’il pouvait facilement se débarrasser du Gardien de la Forêt ? « Nous allons partir sur-le-champ ! En marche ! »

« C’est vraiment soudain… »

Les chevaliers et les soldats étaient grognons car ils se voyaient déjà mourir. L’aventurier prenait une mauvaise décision à peine devenu le mari de la Dame… Ils s’inquiétaient pour leur avenir, mais Jude ne réfléchissait pas à tout ça. Il suivit juste silencieusement son commandeur.

Le programme de développement des subordonnés du forgeron commença ce jour-là.

Pendant ce temps, à la forge de Khan.

« … Quand est-ce que Grid va venir travailler ? »

Vantner était arrivé tôt le matin, et il attendait le forgeron depuis cinq heures. Le mariage d’Irène l’avait trop agité et lui avait fait perdre son sang-froid, et c’est pourquoi il voulait s’excuser de son impolitesse et lui demander de faire son armure.

Ça faisait 40 jours qu’il attendait ça, et il espérait que l’aventurier se rendrait à la forge aussi vite que possible… Mais il ne se montra pas, même à la tombée de la nuit.

Il profite de sa lune de miel et ne vient même pas bosser… Cet enfoiré… Il ne répond même pas au chat de la guilde ou aux messages privés…

Le chauve se rembrunit.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 139
OG Chapitre 141 [Bonus]

Related Posts

10 thoughts on “OG Chapitre 140

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com