OG Chapitre 178 [Bonus]

OG Chapitre 177
OG Chapitre 179

Et voilà un chapitre bonus en l’honneur de notre cher Pinguin, habitué de discord et un homme d’une grande aide ! Un grand merci à lui et bonne lec-… ZzzzZZzzzzZZZzzzZZZzzzZZZzzz….

 

 

Chapitre 178

 

Second jour de la Compétition Internationale.

Les épreuves de siège et de chasse au trésor eurent lieu après celle d’élimination de cibles. Rien de spécial n’arriva, et Youngwoo ne contribua pas davantage à l’équipe sud-coréenne. Il ne participa à aucune de ces deux épreuves, aussi la Corée du Sud fut naturellement le plus faible des 17 pays participants.

Cependant, ce résultat était surprenant étant donné que Yura participa à l’épreuve de siège. Le forgeron espérait par conséquent que son équipe obtiendrait une bonne place, mais le résultat fut désastreux.

Dans la salle d’attente coréenne

« Je suis désolé. »

Les joueurs coréens s’excusèrent auprès de Yura en revenant du jeu. Ils étaient embarrassés par leur incapacité à aider l’équipe, et certains athlètes adolescents avaient même les larmes aux yeux. Ils se sentaient tous frustrés et humiliés d’avoir été vaincus par les joueurs étrangers.

Mais que pouvaient-ils faire ? C’était la triste réalité. Les joueurs classés de l’équipe coréen faisaient partie des 800~1000eme, tandis que ceux des autres équipes étaient tous dans le top 200. L’écart de puissance entre eux était insurmontable, et Yura seule ne pouvait pas faire la différence.

« Nous t’avons retenu, Yura… »

« Si… Si seulement j’étais un peu plus fort… ! »

Les joueurs ne pouvaient pas lever la tête.

« Vous n’avez rien à vous reprocher. Vous avez de votre mieux, et le public l’a vu. Aucun d’entre vous n’est à blâmer. » Les consola Yura.

La belle et gentille demoiselle ressembla à un ange aux yeux des joueurs. Youngwoo regarda son sourire et se sentit furieux.

Ces saloperies de Yankees…

Les Américains étaient furieux d’avoir obtenu la médaille d’argent à l’épreuve d’élimination de cibles à cause de Youngwoo. Ainsi, comme pour se passer les nerfs, ils attaquèrent continuellement le château coréen au début de l’épreuve.

La Corée ne put endurer longtemps leurs assauts avec sa faible force. Yura lutta autant que faire se peut, mais les autres joueurs ne purent l’assister correctement : les murs tombèrent rapidement, et les joueurs coréens furent déconnectés.

Jusque là, c’était normal. La guerre était une chose impitoyable. Il était naturel que les puissants vainquent les faibles.

Cependant, un Américain alla trop loin. C’était un type au pseudo de ‘Primal’ qui, alors que la résistance de Yura déclinait, alla déchirer le drapeau coréen flottant au-dessus du château.

Déchirer le drapeau officiel d’un autre pays était horrible, et son geste entraîna une réaction globale. Même ses concitoyens américains refusèrent d »excuser son geste. Zibal, en tant que représentant de l’équipe américaine, s’excusa publiquement, mais ça ne suffit pas à calmer l’opinion publique. Au final, Primal dût prendre ses responsabilités et fut expulsé de la compétition.

Cependant, la colère des Coréens avait alors déjà atteint de nouveaux sommets. Primal était le problème, certes, mais d’autres joueurs américains avaient ri en le voyant faire. Un petit nombre de Coréens haïssait l’équipe américaine tout entière.

Youngwoo n’était pas différent. Il avait servi dans l’armée et était toujours réserviste, alors voir le drapeau être déchiré l’avait grandement bouleversé.

« Cette espèce de merde… »

Que le forgeron croise un jour ce Primal dans Satisfy, et il le lui ferait payer. Et il allait faire payer l’équipe américaine la disgrâce et le désespoir que l’équipe coréenne avait éprouvé durant le siège.

Il grinça des dents en se le promettant, puis Yura l’approcha.

« Le programme du jour est terminé, je vais rentrer à présent. »

« Tu es sûre que ça va ? »

Yura s’était battue plus dure que quiconque, mais elle ne pouvait pas tout faire toute seule et avait fini par perdre. Elle devait être plus déçue que quiconque.

La jeune femme lui répondit en riant : « Je mentirais en disant que ça va, mais je ne suis pas frustrée. Je vais m’améliorer davantage encore après cette défaite. »

Elle pensait déjà au futur. L’ann&e suivante et l’année d’après, elle s’assurerait d’obtenir un résultat différent durant la Compétition Internationale. Elle en fit le serment.

Elle n’est pas la 5e au classement pour rien.

Youngwoo était stupéfait.

Un petit groupe attendait les deux camarades hors de la salle d’attente : Jishuka, Regas et Pon.

« Fais-nous découvrir la Corée, s’il te plaît. » Demandèrent-ils, les yeux brillants comme des lanternes, tout excités que le forgeron les accompagne.

« Emmène-moi à un parc d’attractions sur le taekwondo. »

« Non attends, qu’est-ce que tu racontes ? Nous allons évidemment visiter un endroit plein de belles femmes. Allons dans le club le plus branché ! »

« Jouez entre vous, dans ce cas. Je vais profiter de mon temps seule en compagnie de Grid. »

« … »

Youngwoo était troublé, vu qu’il n’avait pas d’amis ou la moindre expérience avec les filles. Par conséquent, il ne connaissait aucun endroit à recommander à des étrangers visitant la Corée du Sud pour la première fois… Il finit par prendre une décision.

« Allons manger un morceau avant tout. »

« Je suis d’accord ! »

Yura s’incrusta naturellement : « Je vais contacter un restaurant. » Ainsi, l’aventurier, l’archère et le reste du groupe se rendirent au restaurant qu’elle recommandait dans sa limousine.

« Pourquoi cette femme vient avec nous ? »

« Youngwoo ne voulait pas perdre la tête face au charme de Jishuka, aussi pensa-t-il qu’il valait mieux que Yura les accompagne.

« Il me faut une interprète. »

« … »

De fait, Youngwoo ne parlait pas anglais et du coup, il ne pouvait pas discuter avec Jishuka. Sans l’aide de Yura, qui parlait couramment huit langues, il ne pourrait pas communiquer correctement avec ses amis.

« Ces appareils de traduction ne sont pas pratiques, et c’est une bonne occasion d’établir de bonnes relations avec Yura. »

« N’oublie pas que l’Église de Yatan est notre plus grand ennemi. »

« Mais nous pourrons plus facilement nous en occuper si elle coopère. Vois les choses du bon côté. »

« Hmm… »

Yura put les rejoindre grâce à la persuasion du forgeron. Puis elle fit de mauvaises traductions à table.

« Tu sais, Grid ? Je n’ai accepté de participer à la Compétition Internationale que parce que je voulais te voir. »

« Jishuka dit qu’elle participe à la Compétition Internationale pour l’honneur de son pays. »

« La Corée du Sud semble plus agréable à vivre que le Brésil. J’adorerais y vivre. »

« Jishuka dit qu’elle n’aime pas la Corée du Sud et qu’elle ne veut pas y revenir. »

« … Hé, petite maligne. Tu traduis correctement ce que je dis, hein ? »

« Les couinements d’une truie sont difficiles à traduire. »

« Foutue servante de Yatan… ! »

« … »

Youngwoo était assis entre les deux femmes au restaurant, quand celles-ci se mirent à se disputer en anglais. Il tenta d’obtenir l’aide de Regas et de Pon, qui l’aidaient toujours dans Satisfy, mais…

Regas était occupé à goûter tous les repas coréens servis à table…. « Délicieux ! »

Pon draguait maladroitement les employées en anglais. « Pourquoi n’enlèverais-tu pas ton tablier et viendrais dans mes bras ? »

« … Ce sont vraiment les gens que je connais ? »

Il eut l’impression que ces deux amis étaient assez distants ; ils étaient en fait si différent dans la réalité qu’il en était confus. Et la situation devint plus chaotique encore.

G~r~i~d!”

Youngwoo.”

Yura et Jishuka s’enivrèrent en se disputant, et ce fut un terrible fardeau pour l’aventurier que de s’occuper de deux femmes bourrées. Il voulut demander de l’aide à Pon et Regas, mais Pon était déjà parti avec une femme, tandis que Regas avait trouvé un dojo de taekwondo et en avait défié le propriétaire dans un combat amical.

Blablabla.

« Woah, c’est dingue. C’est Jishuka et Yura, non ? »

« Oh mon dieu, regard ! C’est Grid ! Grid ! »

« Woah… Que font-ils tous les trois ? »

Les badauds se réunirent autour de Youngwoo en prenant de nombreuses photos.

Ah j’te jure, vraiment…

Les deux jeunes femmes étaient ivres et le collaient autant que possible. Si ce devait continuer, il pourrait y avoir un malentendu, et il pourrait être entraîné au poste de police le plus proche. C’était la première fois qu’il accompagnait des filles ivres, et c’est pourquoi il imaginait le pire. Il héla alors précipitamment un taxi qui passait par là.

« Où voulez-vous aller ? »

« Chez moi. » Répondit le forgeron d’un ton monotone.

« … Et l’adresse ? »

Youngwoo s’en alla avec les deux femmes dans le taxi, ce qui créa toutes sortes de malentendus.

Quelques minutes plus tard, les témoignages des badauds donnèrent naissance à de nombreuses spéculations sur internet.

[(Info photo) Ivres, Yura et Jishuka sont parties en taxi avec Grid.]

[D’après les déclarations des témoins, elles étaient sur le point de s’évanouir.]

[Où se rendaient ces trois-là ?]

[(Reportage en direct) Je suis actuellement à l’Hôtel OO où réside Jishuka. L’aube va bientôt se lever et elle n’est pas encore rentrée.]

[Que fait Grid actuellement ?]

« Eh bien ! Qui sont ces jeunes femmes ? »

Les parents de Youngwoo avaient regardé les apparitions de leur fils à la TV toute la journée, et ils furent plaisamment surpris quand il revint à la maison avec de jeunes femmes. Leur fils, qui n’avait jamais ramené d’amis chez eux, était revenu avec deux belles femmes en même temps ?

Hum hum.”

Son père fut embarrassé et alla dans sa chambre après s’être raclé la gorge, puis sa mère lui accorda une attention particulière : « Es-tu prêt pour ça, mon fils ? Je ne pense pas que la Corée du Sud soit assez ouverte pour accueillir deux belles-filles à la fois. »

Youngwoo rougit d’embarras.

« Tu as raison maman, mais c’est un malentendu ! Si j’allais faire une chose pareille, je ne les aurais pas ramenées à la maison, mais je serais allé ailleurs. »

« Oh oh oh, oui, en effet. Je vais t’amener une couette, alors va les déposer dans ta chambre. Youngwoo, tu dors dans le salon aujourd’hui. »

La mère du forgeron alla dans sa chambre pour prendre un édredon. Pendant ce temps, ce dernier enleva ses chaussures et jeta un oeil aux jupes des filles. Ce n’était pas intentionnel, mais purement instinctif.

« Tu es le piiiiiire qui soit. »

« … »

Sehee sortit de sa chambre juste à ce moment-là et le regarda avec mépris. L’aventurier eut envie de pleurer alors qu’il venait de perdre sa dignité devant sa soeur.

***

Troisième journée de la Compétition Internationale.

C’était le jour où étaient tenues les épreuves de production. La foule applaudit l’apparition des joueurs classés de plusieurs domaines, tels que des forgerons, des tailleurs ou des alchimistes.

« Hein ? »

« Grid n’est pas là ? »

La foule scruta le visage de tous les participants et commença à bouder. Grid étant un forgeron légendaire, ils s’attendaient naturellement à ce qu’il participe aux épreuves de production. Ils étaient excités à l’idée d’assister à la création d’un objet légendaire.

Mais l’aventurier ne participa pas.

« Déclare-t-il forfait à cause du scandale de cette nuit ? »

« Grâce à ça, les autres forgerons ont une chance. »

« Grid doit être avec Jishuka et Yura à l’heure qu’il est… »

« Aaaah ! J’ai une terrible envie de tuer ! »

Les rumeurs allaient bon train, mais Youngwoo n’avait pas évité les épreuves de production à cause du regard du public. Ce n’était pas non plus à cause de Yura et de Jishuka. C’était juste parce qu’une personne ne pouvait participer qu’à trois épreuves.

Il ne voulait participer qu’à des épreuves ayant une énorme influence dans la Compétition Internationale, et c’est épreuves étaient le JcJ et le marathon de familiers.

Ces deux épreuves, qui avaient lieu le cinquième jour, étaient des épreuves individuelles. Un pays pouvait donc espérer remporter six médailles. Les experts spéculaient d’ailleurs que les États-Unis allaient emporter de nombreuses médailles ce jour-là, et consolider ainsi leur 1ere place au classement.

Mais Youngwoo n’allait pas les laisser faire.

« Ne célébrez pas votre victoire trop rapidement. »

Il allait les battre proprement. Cette décision prise, il se leva de son fauteuil, ouvrit la porte de sa chambre pour jouer à Satisfy comme d’habitude, et fut choqué de voir Yura et Jishuka dormir l’une à côté de l’autre sur son lit.

« Pfft !! »

Il saigna du nez à la vue de ces deux beautés. Ils étaient rentrés tard la nuit dernière. Alors qu’il ne savait pas quoi faire, les deux jeunes femmes se réveillèrent.

Ensuite…

Il y avait du monde chez Youngwoo. Yura et Jishuka se montrèrent très amicales après avoir rencontré ses parents.

« Laissez-moi vous aider à préparer le déjeuner, Mère. »

« Oh lala, merci. Hein… ? Pourquoi laves-tu les oeufs et le riz avec du détergent ? »

« Père~ Je vais vous masser. »

« Bigre, merci. Grâce à mon fils… Heok ! M-Mon dos…!”

Yura était polie et Jishuka était enjouée, mais elles étaient toutes les deux trop enthousiastes. Cela dit, elles se firent assez bien voir des parents du forgeron.

« … »

Youngwoo avait l’impression d’être au milieu d’un champ de mines à cause des regards noirs que lui jetait sans cesse Sehee.

« Du tourisme ? Ah, oui, nous ne sommes allés nulle part pendant longtemps, alors organisons-nous une sortie en famille. »

« Alors, à quel point notre Youngwoo est fabbuleux ? C’est un héros à la TV et un héros d’un jeu dont j’ignore tout, alors je ne sais pas~. »

Deux jours passèrent.

C’était le 5e et dernier jour de la Compétition Internationale. L’épreuve de JcJ était programmée le matin, et le marathon de familiers l’après-midi.

« Allons-y. »

« Okay. »

« D’accord ! »

Yura et Jishuka avaient passé deux jours chez Youngwoo, qui arriva au stade sous des acclamations enthousiastes et des jurons.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 177
OG Chapitre 179

Related Posts

9 thoughts on “OG Chapitre 178 [Bonus]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com