OG Chapitre 207

OG Chapitre 206
OG Chapitre 208

Bonsoir tout le monde ! J’espère que vous avez passé un bon week-end, et on ouvre cette semaine avec le OG du jour !

Bonne lecture =)

Chapitre 207

Grid et les guildeux rentrèrent au Nord une fois le banquet terminé.

« Quoi ? Toutes tes stats ont augmenté de 120 ? »

Les membres de la guilde admirèrent les effets du titre ‘Héros du Royaume’. 120 points à chaque stat, pour un joueur classé qui a habituellement 7 stats différentes à tout le moins, ça revient à gagner 84 niveaux.

« Ouah, c’est presque un titre légendaire. »

« Le héros d’un royaume va naturellement rentrer dans les annales et un jour ou l’autre, il deviendra une légende. »

« Aaaaah… J’aurais aimé qu’on rejoigne la bataille un peu plus tôt. »

« Je suis jaloux. C’est fantastique. »

Les guildeux regrettèrent de ne pas avoir obtenu le titre à cause de leur arrivée tardive. Cela dit, jamais ils n’auraient pu imaginer que Grid, à ce moment, avait 13 stats différentes…

Je veux m’en vanter.

Le forgeron se figea. Certes, il voulait fanfaronner auprès des copains des ‘1,560’ points de stats qu’il avait gagnés, mais…

Je dois être prudent.

Il était déterminé à ne plus être puéril à l’avenir, et c’était la bonne décision à prendre pour le chef de la guilde Surstuffés.

Je ne veux pas les dépiter.

Plus il mûrissait, et plus il apprenait à prendre soin des autres. Il retint de justesse sa nature infantile et changea de sujet.

« Sehee, que t’est-il arrivé ? »

Elle venait juste de commencer Satisfy, et du coup il était curieux d’apprendre comment elle avait obtenu la classe de Sainte.

« Eh bien… »

Pour une raison ou l’autre, sa sœur boudait, aussi Yerim expliqua la situation à sa place. L’aventurier écouta son histoire avant de rire.

« C’est bien toi, ça. »

Il avait du mal à comprendre comment Sehee pouvait se sacrifier pour les autres sans rien demander en retour. Il craignait qu’on puisse profiter de sa nature bienveillante, mais il était fier d’elle. Qu’elle soit aussi charitable qu’elle le souhaite !

Grid souriait chaleureusement quand Yerim lui posa une question.

« Au fait, Oppa ; j’ai également obtenu la classe secrète de Chevalière de la Sainte. Comment fais-je pour changer ma classe ? »

« … Plaît-il ? »

Les guildeux comme le forgeron furent choqués. Sehee et Yerim avaient obtenu des classes secrètes au niveau 1 ?

C’est quoi cette chance improbable ?

Je pourrais bien obtenir la stat de chance dans la réalité si je reste avec Grid…

J’ai bien fait d’acheter le terrain à côté de l’immeuble de Grid… Je devrais déménager en Corée du Sud aussi vite que possible.

Lauel retrouva rapidement une expression enjouée pendant que les guildeux comméraient.

Lycéenne Sexy avait l’air inutile, mais je me suis fourvoyé. Tant mieux.

Il décida d’intervenir. « Laisse-moi t’expliquer. Les conditions sont différentes pour chaque changement de classe mais habituellement… »

Avec son aide, Yerim put changer de classe et passer à celle de Chevalière de la Sainte.

« Est-ce une bonne classe ? »

La Chevalière de la Sainte avec des capacités de base inférieures à celles des autres classes épiques, et ses nouvelles stats offraient des performances modérées, voire basses. Ses sorts actifs avaient des fonctions et une puissance trop communes.

Cependant, ses sorts passifs étaient admirables. Lorsqu’elle est en groupe avec la Sainte, tous ses sorts voient leurs performances augmenter de 20 %, ses stats de 30 % et sa résistance de 50 %. De plus, sa défense augmentait celle de la sainte de 40 %. Sa classe ressemblait à une version améliorée de la classe secondaire de Huroi, le Partenaire de l’Apôtre de la Justice.

« Vous devriez rester toutes les deux ensemble en jeu. »

Satisfy allait renforcer l’amitié des deux jeunes femmes. Grid était très fier que sa sœur ait une si bonne amie, car il avait récemment compris l’importance de ces gens qu’on désignait comme ‘amis’.

Avant même qu’ils ne s’en aperçoivent, ils atteignirent le carrefour entre Winston et Bairan.

« Jishuka, tu devrais faire tes adieux maintenant. Règne aussi bien sur Bairan que tu l’as fait jusqu’à présent, s’il te plaît. » Dit Lauel en désignant la Brésilienne du doigt.

« Ne devrais-je pas rester près de Grid pour l’aider ? Ne puis-je pas laisser Bairan à quelqu’un d’autre et partir avec lui à Reidan ? » Demanda-t-elle, frustrée.

« Penses-tu qu’il y ait quelqu’un capable de gérer une ville telle que Bairan aussi bien que toi dans la guilde ? »

La jeune femme était la seule membre de la guilde s’étant avérée capable de gérer un territoire, aussi tout le monde dépendait d’elle à ce sujet.

« Les guildeux vont commencer à régner de petits villages pour gagner de l’expérience en tant que seigneurs. On pourra ensuite te désigner un successeur, alors tiens bon jusque-là s’il te plaît. »

« D’accord… »

« N’oublie pas d’accumuler les minerais dans l’entrepôt de guilde tout en raidant régulièrement le Gardien de la Forêt. »

« Compris… »

Jishuka choisit trois guildeux comme assistants et alors qu’elle s’apprêtait à partir avec une expression lugubre, Lauel lui fit une offre intéressante. « Veux-tu prêter serment de chevalerie à Grid avant de partir ? Comme ça, il pourra t’invoquer quand il aura besoin de toi. »

« A-ah bon ? »

Elle pourra voler à ses côtés, peu importe la distance. Enthousiaste, la Brésilienne prêta serment au forgeron sans la moindre hésitation.

[Vous êtes devenue la Chevalière du Duc Grid du Royaume Éternelle.]
[Grid peut vous invoquer à ses côtés à tout moment, si tant est que vous acceptiez.]

« Hé hé, bon, j’y vais ! »

À présent qu’elle avait enfin retrouvé son énergie, la jeune femme partit en direction de Bairan, accompagnée par trois membres de la guilde.

Lauel lui donna un dernier ordre : « Par ailleurs, n’oublie pas de continuer de chercher des talents à Bairan. Trouve trois bons chevaliers, s’il te plaît, et n’oublie pas non plus de recruter des soldats. »

Les chevaliers et les soldats deviendraient la force de Grid. Jishuka nota mentalement tout ça et opina du chef en s’en allant. Les autres guildeux se dirigèrent vers Winston avec Grid.

***

Irène alla à la rencontre du groupe dès leur arrivée à Winston et, sans se soucier des regards, elle se jeta dans les bras de son mari. « Mon cher époux !  Merci de me revenir sain et sauf ! Merci d’avoir aidé mon père ! Merci d’avoir protégé le royaume ! Je suis si fier que tu sois devenu un duc ! »

Irène enfouit son visage contre sa poitrine sans la moindre hésitation, l’air on ne peut plus aimable. Grid caressa ses cheveux argentés avec une expression pleine de douceur, avant de regarder derrière lui.

Sehee et Yerim le fixaient.

Pourquoi ont-elles l’air si fâchées ?

Il se demanda s’il devait les présenter à sa femme.

« Voici mon épouse. »

« … »

Les deux adolescentes savaient déjà que le forgeron était marié dans Satisfy ; c’était même naturel vu que le Marquis Steim était son beau-père. Cependant, elles éprouvèrent un sentiment étrange et inconfortable en rencontrant directement la femme qui était sa conjointe.

Nos parents ignorent qu’il s’est marié… Il est complètement devenu quelqu’un de mauvais.

Je veux gagner le coeur de Youngwoo oppa la première.

Irène confirma que les filles la regardaient avec hostilité et dit, l’air gêné : « Mon cher époux, as-tu obtenu des concubines dès ta nomination au rang de duc ? Ma tête me lance… »

« Non, ce n’est pas ça. Elles sont… »

Il n’eut même pas le temps d’expliquer, car Sehee et Yerim s’écrièrent aussitôt.

« Q-qui est la concubine d’Oppa ? »

« Je ne suis pas sa concubine ; je deviendrai son épouse légitime ! »

La situation s’envenima. Sehee ne savait pas trop ce qu’il se passait, tandis que Yerim parla effrontément à Irène.

« Eh bien, c’est un monde virtuel et pas la réalité, alors Oppa et moi pouvons nous marier. Non pas que j’en ai envie, mais si Oppa me le demande… Uh. »

« Tu veux être la femme d’Oppa avec ce corps ? Bah, peut-être si tu emploies la magie… ?”

« Oh oh oh, mais que dit donc cette renarde ? »

Je suis fatigué…

Grid soupira et vérifia tout à coup l’heure qu’il était. Il était 19h dans la réalité, et ça faisait 6 heures qu’il jouait, soit 18h dans Satisfy… Et autant de temps depuis que le kanjajang lui avait été livré. Il sépara les deux filles d’Irène et dit : « Vous devriez vous déconnecter, les filles. On est samedi, alors vos parents vont s’inquiéter si vous rentrez tard à la maison. »

« Ah… ! »

Il s’était passé beaucoup de choses depuis qu’elles s’étaient connectées : la bataille contre l’armée de golems, le banquet, le voyage, etc.. et c’est pourquoi elles n’avaient pas fait attention à l’heure.

« Il est déjà si tard ? »

Réalisant la situation, elles se préparèrent à se déconnecter, mais avant ça…

« Je vais te donner l’argent que j’ai gagné aujourd’hui, Oppa. »

« Moi aussi. »

Sehee et Yerim n’avaient que 18 ans, aussi 500,000 po représentaient pour elles une énorme somme d’argent. Que dire de 500 millions de won, dans ce cas ? (NdT 375,000€) C’était une somme qu’elles ne pouvaient gérer. Elles en étaient même effrayées.

Le forgeron comprit ce qui les travaillait et reçut les 442,900 po que sa sœur avait obtenus de la quête contre les golems. Il refusa cependant l’argent de Yerim.

« Je vais garder l’argent de Sehee et je lui rendrai lorsqu’elle sera adulte, mais c’est ton argent, Yerim. Si tu veux, je peux l’échanger contre du cash et le donner à tes parents. »

L’adolescent tira la langue. « Pourquoi réagis-tu ainsi, Oppa ? Prends mon argent, s’il te plaît ; tu me feras un objet avec cet argent plus tard. J’ai appris par les guildeux que les objets que tu produis sont chers. »

« Acceptez. Gérez le capital de Ruby et de Lycéenne Sexy, le temps qu’elles montent en niveau, puis faites-leur des objets. Ce sera également bénéfique à la guilde. » Souffla Lauel à son seigneur hésitant.

L’aventurier finit par hocher la tête, suite à quoi Sehee et Yerim lui donnèrent leur or et se déconnectèrent. Le calme revint enfin.

« Irène, je vais devoir partir un temps durant. »

Irène eut l’air triste. »

« Pars-tu immédiatement pour Reidan… ? »

Ses beaux yeux s’emplirent de larmes, car elle ne voulait pas être séparée de lui. Grid sentit son coeur se serrer en regardant sa femme, qui ressemblait à un chaton trempé sous la pluie, mais il ne pouvait rien y faire.

« Un jour, nous pourrons voyager ensemble. »

« … »

Irène voulait lui dire de rester, ou lui dire qu’elle voulait l’accompagner, mais elle avait un rôle à tenir en tant qu’héritière d’un marquis. Grid, de son côté, était dans une situation difficile car il venait juste de devenir duc. Les choses pourraient changer dans le futur.

« Laisse-moi sentir ton amour une dernière fois avant que tu ne partes. » Elle l’étreignit fermement et l’embrassa sans se soucier du regard des soldats, des chevaliers et des membres de Surstuffés. « Je veux que tu me fasses tomber enceinte aujourd’hui. »

« … »

Grid, embarrassé, rougit devant cette remarque explicite dite publiquement, tandis que tout le monde détourna le regard en toussant ou en les sifflant. Cependant, le regard d’Irène resta déterminé ; elle était sérieuse. Il fut captivé par son coeur et sa beauté.

« Je comprends. Je vais faire de mon mieux. »

Ensuite, le jeune couple se rendit dans leur chambre, et ils partagèrent un moment précieux et chaud. Les grands doigts épais du forgeron parcoururent la peau soyeuse de sa femme…

Passons les détails.

« Aaah, mon cher époux… »

Grid alla plus profond que jamais…

Passons.

***

Pendant qu’Irène et Grid étaient occupés, Lauel se dirigea vers le donjon, où étaient enfermés Shay et sa bande depuis trois jours.  Il leur fit alors une suggestion.

« Donnez-moi l’objet le plus cher en votre possession, et je garantirai votre liberté et votre intégrité physique. »

« Nous allons être relâchés dans 3 heures, alors pourquoi ferions-nous ça ? » Demanda Shay en reniflant.

La situation vécue par Huroi était un cas particulier. Un joueur ne pouvait normalement pas être enfermé plus de 3 jours, quelle que soit la gravité de son crime. Le groupe de Shay le savait mieux que personne, aussi rirent-ils de sa suggestion.

« Je vais faire simple pour que vous compreniez : je vais vous tuer si vous n’obéissez pas. Vous devriez déjà savoir que j’en suis capable si vous n’êtes pas complètement aveugles. »

« Quoi… ? »

Les tueurs de joueurs comme eux avaient de grandes chances de laisser tomber des objets en mourant. Devant leurs airs effrayés, Lauel sortit la liste qu’Irène lui avait remise.

« Voici la liste de vos possessions. Donnez-moi votre objet le plus cher et le plus précieux, et je vous épargnerai. »

« M-mais… ! »

Les bandits trouvèrent la situation ridicule. Ce jeune homme du nom de Lauel était aussi mauvais qu’eux, qui avaient menacé tant de gens ? Une fois de plus, ils se jurèrent de ne plus chercher Grid.

Ce dernier, après son moment de passion conjugal, fit appeler Euphémina.

« Te souviens-tu de Lapin ? »

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 206
OG Chapitre 208

7 Commentaires

  1. Coco

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Hyrtik

    Grid alla plus profond que jamais…”

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. PoloZore

    Merci pour le chapitre 

    Grid bientôt père ? XD

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  5. georgesjungles

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com