OG Chapitre 213
OG Chapitre 215

Voilà le premier des deux chapitres promis ! Le second arrivera dans la soirée ^^”

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 214

 

Grid et Piaro marchèrent côte à côte, tandis que Bland les suivit avec un certain malaise. Le Duc se tourna vers son camarade et demanda.

« Alors, que valaient les techniques d’un des 10 grands magiciens du continent ? »

« Plus que ce à quoi je m’attendais. Il était assez solide mentalement pour endurer mon oppression et s’il avait utilisé un orbe comme arme, le combat aurait alors été plus serré. »

Pour les mages, le bâton était une arme offrant de grandes performances, mais qui faisait encourir de grands risques. Il ne proposait pas d’option de stockage, il avait une stabilité médiocre, mais son taux d’amplification magique était si élevé qu’il permettait à certains sorts de tuer en un coup.

La plupart des magiciens étaient repoussés par les risques qu’entraînaient les bâtons et s’en détournaient, mais le Comte Ashur pouvait psalmodier à une vitesse extraordinaire, et il cherchait à amplifier sa puissance magique. Cependant, face à quelqu’un d’aussi fort que Piaro, un bâton jouait en sa défaveur, et c’est pourquoi il avait été vaincu avant de pouvoir utiliser sa magie face à lui.

Ashur est vraiment fort.

Grid ne le montrait pas, mais il avait été terrifié par la Fuite Fluide du Comte après l’avoir subie.

Il portait alors l’armure de Lumière Céleste faite du minerai divin, l’adamantium, et produite par le forgeron légendaire Pagma. Cette armure offrait 50 % de réduction aux dégâts magiques, et du coup il avait été surpris en subissant 40,000 points de dégâts en un coup.

Ashur m’a infligé de plus gros dégâts que les autres bosses que j’ai rencontrées jusque là…

Il était extraordinaire. Le forgeron avait subi énormément de dégâts, tandis que Piaro avait pu survivre à son attaque sans en subir.

A-t-il augmenté temporairement ses défenses en opérant son QI ? Rumina le jeune homme en se souvenant de la protection corporelle de QI des arts martiaux.

« Cet Asmophel serait-il terriblement puissant pour que tu ne puisses pas t’en venger par toi-même ? »

L’ancien commandant grimaça en entendant ce nom honni. « Il n’est pas tant fort que difficile à atteindre. Tout le monde me connaît dans l’Empire, alors je risque de mourir aussitôt que j’y pose un pied. »

« Arrête de chouiner. Qui pourrait te tuer aussi facilement ? Même assiégé, tu pourrais utiliser Destiné à Mourir pour t’échapper, non ? Tu n’as rien à craindre si tu te bats comme tu t’es battu face à Ashur. »

« Pourquoi me serais-je caché ces deux dernières années si c’était aussi simple ? Tu n’as aucune idée de la puissance de l’Empire. »

Piaro s’arrêta soudainement.

« Qu’y a-t-il ? »

« Un monstre approche. »

« Un monstre ? »

Une fois sorti de la forêt dense, l’aventurier tourna son regard dans la direction que lui indiquait son compagnon. Une grande étendue désertique apparut devant eux.

« Je ne vois pas âme qui vive, alors un monstre… »

« En dessous. » Répondit brièvement Piaro.

« Hein ? »

Le sol vibra subtilement, et Grid observa le sable. Il se déplaça alors en réalisant son erreur.

Kwaang !

Une énorme créature, très longue, apparut juste là où il se tenait. C’était une scolopendre, une scolopendre extra-large qui avait vécu pendant des millénaires.

Kiyaaak !

« Argh. »

La créature faisait bien plus d’une dizaine de mètres, et ses centaines de pattes plus grosses que des membres humains gigotaient de façon écœurante. Le forgeron fut dégoûté par la créature dont s’échappait un liquide jaune, et il se pinça le nez.

« Vous criez comme une petite fille. »

« Qu’est-ce que le sexe d’une personne a à voir avec ça ? Bordel. »

C’était la première fois qu’il voyait un insecte aussi grand. Il était même bien plus gros que les araignées du Canyon Kesan. Le jeune homme sauta et frappa la créature de son épée, mais sa carapace était très solide. Même Échec +9, une arme absolue, ne la détruisait pas facilement. Ce genre de défense était comparable à celle d’une arme antique.

Est-ce un monstre spécialisé dans la défense ?

Déterminé, l’aventurier continua de frapper sans prendre en compte une quelconque contre-attaque. Cependant, la scolopendre était étonnamment agile, et il se mouva rapidement avant d’attaquer.

[Vous avez subi 6,300 points de dégâts.]

On pouvait raisonnablement dire que c’était la première fois qu’il subissait d’aussi gros dégâts de la part d’un monstre, alors qu’il portait l’ensemble de la Lumière Sacrée, qui était alors la plus puissante armure du jeu. Très surpris, Grid corrigea sa posture et prit enfin le combat au sérieux.

Mais le sable du désert l’entrava.

« Tché. »

Sa foulée était gauche à cause du sable épais, et sa prise sur son arme s’en retrouva affaiblie. Une personne normale aurait été dans la panade, mais il n’était pas quelqu’un de normal.

« Vol ! »

Il se servit du sort intégré aux bottes de Braham pour s’envoler dans le ciel et frapper la tête de l’insecte. Cependant, sa contre-attaque n’était pas assez redoutable ; l’aventurier fut repoussé en grimaçant. Et pendant ce temps, une autre scolopendre émergea du sol, et il se retrouva pris en tenaille entre deux ennemis.

Piaro se mut comme pour aller à sa rescousse avant de soudainement s’arrêter. Il observa la situation avec attention et lui donna un conseil.

« Quelle que soit la situation, place ton poids au bout de ton épée. C’est la base, même en combat aérien. Ne mobilise pas seulement tes membres, mais aussi les muscles de ton cou ; transfère alors ton poids vers le bout de ton épée. Tu es trop distrait pour exécuter les mouvements de base. Si tu veux pouvoir utiliser toute ta puissance, tu dois bouger de façon naturelle, mais avant ça, corrige cette mauvaise habitude dans ta tête avant tout… »

Qu’est-ce qu’il raconte ?

Grid fut déconcentré par Piaro durant son combat et se retrouva confus, car il était incapable de comprendre de quoi il parlait.

Je joue, là, alors pourquoi se comporte-t-il comme un instructeur épéiste ?

De toute façon, il n’avait pas besoin des conseils du meilleur épéiste et il se fia à ses techniques, comme il l’avait toujours fait.

« Habileté à l’épée de Pagma, Liens ! »

Les douzaines de lames d’énergie bleue-blanche tombèrent et firent voler en éclats les deux insectes.

[Le ver géant a été tué.]
[Vous avez gagné 2,330,900 points d’expérience.]
[Le ver géant a été
tué.]
[Vous avez gagné 2,340,100 points d’expérience.]
[Vous avez obtenu une patte de ver géant.]

Les scolopendres donnèrent une énorme quantité d’expérience. Surpris, Grid confirma les détails de l’insecte.

[Ver Géant]
[Niveau : 330]
[Un ver qui vit dans la partie Ouest du Royaume Éternel. Il vit profondément sous terre et n’émerge du sol que pour attaquer les créatures dont il a détecté la présence. C’est une espèce très commune dans le désert de l’Ouest.]
[Certains érudits pensent qu’on peut s’en servir comme médicament mais en fait, ils n’ont aucune valeur nutritive.]

Niveau 330 ? Un monstre de ce niveau est un ver commun ?

Il y avait effectivement des monstres aussi puissants dans la région Ouest du royaume, mais très peu de joueurs étaient au courant. La plupart d’entre eux étaient incapables d’avancer plus loin que l’habitat des ogres jumeaux, qui leur bloquaient le passage, aussi y avait-il très peu d’informations sur ce coin.

La partie Ouest du royaume est la plus difficile du Royaume Éternel, du coup il n’y a aucun village disponible dans cette zone lorsqu’on crée un personnage.

C’était une bonne nouvelle. Reidan n’était-elle pas située au fin fond de la zone Ouest ? Il était possible que des monstres de niveau 400 y résident. La guilde Surstuffé et Grid allaient pouvoir chasser les monstres les plus puissants, ce qui leur permettraient de monter en niveau rapidement.

Mais s’il y réfléchissait…

Non, attends une minute ; dans ce cas, sera-t-il impossible aux débutants et aux joueurs de niveau intermédiaire de venir à Reidan ?

Sans afflux de joueurs, le forgeron allait devoir faire croître l’économie de la ville en se basant seulement sur les PNJs. C’était un terrible revers dans son plan de devenir riche grâce à des centaines de milliers de joueurs.

« Bon sang… » Jura-t-il en fronçant les sourcils. Une autre scolopendre apparut alors. « Rah, j’en sais rien. »

Il ne paniqua pas, car il s’imaginait que Lauel s’occuperait de tout, et il se concentra sur le monstre devant lui. C’est l’occasion de monter en niveau.

Il n’avait pas pu chasser depuis sa réunion avec Euphémina à cause de toute une série d’incidents. Son niveau stagnait à 270, aussi était-il ravi d’avoir l’occasion de chasser ces gros tas de points d’expérience.

« Je vais m’y mettre sérieusement. »

L’aventurier afficha sa feuille de personnage. Lors de la Compétition Internationale, il était niveau 253 et avait 230 points de stats à investir. À présent, il était niveau 270 et en avait 400.

« Investissez tous les points en agilité. »

Il avait pris cette décision en se référant aux stats de Piaro.

[L’agilité a été augmentée de 400 points de façon permanente.]

Son agilité augmenta de 400 points, soit de 40 niveaux en d’autres termes. Grid se sentit bien plus léger, et il commença à chasser les vers géants bien plus rapidement qu’auparavant.

Piaro resta au sol et conseilla constamment son compagnon de voyage qui volait dans les airs.

« Si tu concentres davantage de force dans tes cuisses et tes fesses, alors le haut de ton corps bougea plus vite, ce qui signifie que ton épée ira plus vite également. De plus, il vaut mieux que tu ne réfléchisses pas à la direction de ton coup et agisses juste naturellement. »

Je m’en fous de mes cuisses ! Et c’est quoi ces conneries comme quoi je ne dois pas réfléchir ? Je suis Jude ou quoi ?

Les enseignements d’un grand épéiste pouvaient aider même le plus piteux des chevaliers, et Piaro savait tout particulièrement enseigner car il avait maîtrisé les tactiques militaires de l’empire, et parce qu’il avait dirigé les Chevaliers Rouges. Bien des gens paieraient une fortune pour recevoir ses conseils.

Le forgeron les recevait gratuitement, ce qui revenait à gagner au lotto. C’était l’occasion d’augmenter dramatiquement son ‘contrôle’, mais il ne sut pas l’apprécier et trouva même ses conseils troublants.

« Habileté à l’épée de Pagma, Tuer ! »

Kiyaaaaak !

[Le ver géant a été tué.]
[Vous avez gagné 2,339,500 points d’expérience.]

« Mwahahah ! J’espère que je vais monter en niveau, aujourd’hui ! »

Sa jauge d’expérience s’était beaucoup remplie avant l’invasion de golems, aussi était-elle déjà à plus de 70 %. Il utilisa ses techniques et tua les vers géants avec enthousiasme. De son côté, Piaro était curieux car malgré ses enseignements, l’aventurier ne s’améliorait pas.

Pourquoi… ?

L’ancien commandant pensait que son compagnon était une personne intelligente et extraordinaire, preuve en était qu’il avait pris le fils du Comte Ashur en otage au lieu d’exécuter sur-le-champ ce dernier. Il allait ainsi pouvoir se faire une place sur le plan politique.

Une personne aussi intelligence devrait comprendre mes conseils.

Pourquoi ne s’améliorait-il pas, dans ce cas ? Perplexe, Piaro parvint à une conclusion.

Sa fierté l’en empêche.

En tant que Descendant de Pagma, il refusait d’apprendre de qui que ce soit d’autre que Pagma.

Il deviendrait bien plus fort s’il pouvait profiter de son physique.

Que Grid raffermisse ses bases, et il deviendrait un bon adversaire à l’entraînement. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire.

Hmm?’

Son regard se tourna subitement vers Bland, qui luttait seul au loin face à un vers géant. Cela étant, sa technique s’était dramatiquement améliorée comparée à il y a quelques heures, quand il chassait des gobelins à corne. Il avait absorbé les conseils qu’il avait donnés à Grid.

C’est bien le fils de son père.

Un talent rare, un génie qui avait hérité de la puissance magique de son père et d’un talent à l’épée. Piaro se dit qu’il devrait apprendre d’autres choses à Bland les prochains jours, avant qu’ils n’arrivent à Reidan.

***

[Classement Global]

1er. Kraugel – Épéiste Blanc.

2e. Zibal – Émissaire de Debirion.

3e. Chris – Guerre de la Destruction.

Chris a enfin obtenu sa troisième évolution de classe. Il a choisi celle qui correspond parfaitement à son alignement… Il l’aurait reçue un peu plus vite sans l’armée de golems.

Kraugel avait pour habitude de jeter un œil au classement de temps à autre. C’était pour lui élémentaire que de suivre ceux qui le poursuivaient.

« Et maintenant… »

Cela faisait 15 heures qu’il chassait sans cesse, aussi se mit-il à trier son inventaire plein. Il calcula le prix des objets qui n’en avaient pas encore, celui des objets nécessaires aux artisans et aux quêtes, celui des objets à revendre immédiatement, et s’il allait pouvoir en tirer un meilleur prix auprès des PNJs ou des joueurs.

Au bout d’un moment, il finit son tri et se releva, puis il passa en revue toutes ses techniques et réfléchit à la suite.

Je dois monter le niveau de la maîtrise du style de combat à deux épées au niveau intermédiaire, alors je devrais le défier à nouveau.

Kraugel,qui avait choisi la troisième classe d’Épéiste Blanc, s’était rendu au Continent Est, mais il n’avait pas pu le capturer pleinement. Il se débattit contre le niveau élevé de ce continent un temps durant, obtint de nombreux titres, monta régulièrement en niveau et devint plus fort encore.

Son prochain but était de s’attaquer aux régions Est et Sud de l’Empire Saharan, ainsi qu’aux labyrinthes d’Orias, et à la région Ouest du Royaume Éternel. Une fois cela fait, il défierait à nouveau les terres inconnues du continent Est.

Kraugel était un vrai gameur et le n°1 au classement. Il jouait au jeu avec plaisir et une organisation rigoureuse.

C’était très différent de quelqu’un d’autre.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 213
OG Chapitre 215

Related Posts

6 thoughts on “OG Chapitre 214

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com