OG Chapitre 30

OG Chapitre 29
OG Chapitre 31

Premier OG de la semaine et premiers rires, déjà 😀

Vous allez encore bien vous marrer ! Bonne lecture !

 

 

Chapitre 30

 

Quoi ?

J’eus l’impression d’être ignoré, devant la réaction de ma mère, et ça me fit mal. Je lui demandai :

« Pourquoi ris‐tu, maman ? Pourquoi ris‐tu quand je dis que je pourrais avoir une copine ?»

Ma mère ne parvint pas à s’arrêter de rire.

« Hohohoho~ ! C’est trop drôle d’entendre un enfant de 26 ans n’ayant jamais eu de petite amie parler aussi fièrement. Tu es mon fils, mais tu es vraiment extraordinaire ! J’ai mal. Au. Ventre. Hohohohoho~ !»

.…..”

C’était clairement de l’ignorance ! Y avait‐il un autre fils dans le monde aussi bêtement ignoré par sa propre mère ? Tandis que je titubais en arrière sous le choc, mon père en rajouta une couche au lieu de gronder ma mère.

« Fils, assure‐toi d’avoir une copine d’ici l’année prochaine. Ne devrais‐tu pas être prêt à en trouver une, maintenant ? Non, maintenant que j’y pense, concentre‐toi d’abord sur le remboursement de ta dette. Quel genre de femme voudrait sortir avec toi dans ta situation ? Ce n’est pas aussi facile que tu le crois, quelle que soit ta confiance. Crois‐tu qu’un homme maigrelet comme toi peut inspirer confiance à sa copine ? N’essaie pas de t’en trouver une pendant un moment. »

.…..”

Ça aussi c’était clairement de l’ignorance. Je me sentais mieux que jamais ce matin ! Mon coeur, qui n’avait jamais été aussi bien, s’effondra sous les paroles de mes parents.

« Vous exagérez, tous les deux ! Je n’ai pas encore de copine pour une bonne raison ! Ma dette n’est pas un problème. C’est vous deux qui m’avez fait comme je suis là !»

Je sortis ce que j’avais sur le coeur.

« Je n’ai pas de copine à cause de vous deux ! Si vous m’aviez donné un physique de star du cinéma, j’aurais pu en avoir une ! Bordel. Vous m’avez fait moche comme un cul, alors les filles se fichent de moi. »

« Bonté divine, tu nous reproches d’être comme tu es ? Regarde ta soeur : elle est sortie du même ventre que toi, mais elle est magnifique. Savais‐tu que tu étais aussi beau qu’elle à ta naissance ?»

« Il n’y a pas que l’apparence qui compte… Mais aussi la personnalité. Tsk tsk, plus je te regarde, et plus je te trouve pathétique. » (NdT FATALITY)

« Eek…»

Je me faisais humilier de bon matin ! Je commençai à avoir de sérieux doutes.

Ai‐je été adopté ?

Peut‐être que mes parents n’étaient pas vraiment mes parents.

Mes parents ont dit que j’étais un bébé magnifique, mais sont‐ils vraiment mes parents… Suis‐je un enfant qu’ils ont ramassé dans la rue ?

Les deux personnes qui m’avaient élevée pendant 26 ans n’étaient pas mes parents ! Où étaient mes vrais parents alors ? Où étaient‐ils ?

Non, qu’étais-je en train de faire ? Il était presque l’heure d’aller bosser, je n’avais pas de tant à perdre à plaisanter comme ça. Je me calmai, puis m’assis à table et me tournai vers mon père en changeant de sujet.

« Pap, comment va Papi ces derniers temps ? Est‐il aussi en forme que d’habitude ?»

« Hein ? Pourquoi me demandes‐tu soudainement de ses nouvelles ?»

« Il y a un vieux forgeron PNJ dans le jeu, et il m’a rappelé Papi, donc voilà. »

… Allait‐il s’énerver à nouveau après avoir entendu parler du jeu ? Peut‐être qu’il allait même me frapper…

« Tu as juste soudainement pensé à lui, hein. » Dit mon père d’un ton morne. « Dans ce cas, tu devrais venir avec moi lorsque je lui rendrai visite le mois prochain. Sais‐tu à quel point tu devrais avoir honte de ne pas être allé le voir pendant toute une année ?»

Ma famille rendait visite à mon grand‐père à chaque vacance depuis sept ans, date de la mort de ma grand‐mère, dans le but d’atténuer sa solitude. Mes parents avaient essayé de le persuader de rester avec nous, mais il avait fermement refusé. Peut‐être qu’il avait pensé qu’il serait un fardeau.

Mon grand‐père m’avait toujours aimé, alors je lui avais rendu visite chaque année jusqu’à l’an dernier. Je ne lui avais pas rendu visite une seule fois après avoir commencé Satisfy. J’avais voulu jouer au lieu de perdre du temps à voyager jusqu’à chez lui.

J’ai été un petit‐fils indigne.

Mon grand‐père se sentit‐il seul en ce moment, comme Khan ? Je m’inquiétais pour lui parce qu’à travers Khan, j’avais pu voir comment se comportaient les vieillards qui souffraient de la solitude. Je devrais rendre visite aussi souvent que possible à mon grand‐père dans le futur.

« J’ai bien mangé. »

Je finis le petit‐déjeuner au bout d’un certain temps, et me rendis immédiatement à mon lieu de travail. Les types qui étaient déjà arrivés avec déjà enfumé le bureau avec leurs clopes. L’odeur du tabac me donna la migraine.

Pourquoi aiment‐ils fumer, lorsque la cigarette est un gâchis d’argent et de santé. Si j’avais l’argent qu’ils ont dépensé dans leurs clopes…

Endurons la situation encore un peu. Une fois que la production d’objets battrait son plein, je n’aurais plus à revenir ici. Je pourrais me faire beaucoup d’argent en produisant et vendant des objets, et Satifsy deviendrait mon boulot. Je pourrais rester allongé toute la journée dans ma capsule sans avoir à supporter les réflexions de mes parents. Mais pour ça, je devais gagner face à la Compagnie Mero.

Je peux utiliser la forge de Khan comme base. Je dois gagner le défi et protéger sa forge.

***

Dans la branche de Winston de la Compagnie Mero.

Valmont ne se sentait pas bien, car il avait été déçu par le subordonné en qui il avait le plus confiance, Lapin.

« Pourquoi as‐tu fait une chose aussi ennuyeuse ?»

Un défi de production d’objets avec une forge en jeu ? Valmont n’arrivait pas à comprendre les intentions de Lapin.

« Si Khan ne peut pas me rembourser, il est naturel de prendre sa forge en compensation. Et Khan est de fait incapable de sa dette, donc sa forge est certaine de me revenir. Ce n’est qu’une affaire de temps, je l’aurais tôt ou tard. J’ai voulu accélérer le processus et c’est pour ça que je t’ai confié ce problème. As‐tu oublié le but de ta mission ?»

Valmont jeta la pomme qu’il mangeait contre le mur. Bam ! Des morceaux de pomme couvrirent le visage de Lapin, qui sortit calmement un mouchoir et s’essuya.

Valmont grogna devant ses manières dignes et cria : « Pourquoi donnes‐tu à Khan de l’espoir avec ce pari inutile ? Pourquoi ? Tu as créé une opportunité qui lui permettrait de garder sa forge ! Il t’a soudoyé, c’est ça ?»

Il avait fait plus confiance à Lapin qu’à quiconque jusqu’à aujourd’hui. C’était une simple démonstration de son caractère méfiant.

Lapin lui expliqua calmement : « Actuellement, notre base principale est ici, à Winston, mais malheureusement les habitants considèrent la Compagnie Mero comme leur ennemi. Il vaut mieux entretenir de bonnes relations avec eux du point de vue du développement commercial à long terme de la compagnie. Ils doivent se soucier de la Compagnie Metro pour aider à son développement, mais il est difficile de les apaiser vu que la compagnie s’est saisie de leurs biens. »

« La compagnie… s’est saisie de leurs biens ? Bah ! C’est du sophisme ! Leurs terres ne valaient rien et je les ai achetées légalement. Ils étaient même heureux de les vendre ! Maintenant que les prix ont augmenté et que les terres sont développées, ils le regrettent ? On ne peut vraiment pas leur faire confiance !»

« Ils ne seraient pas aussi inquiets si vous aviez réinvesti une partie des profits que vous en avez tirés dans le village. Ils auraient même apprécié votre geste et auraient contribué au développement de la compagnie sur le long terme .»

« En d’autres termes, c’est moi le méchant dans l’histoire ? Bah ! Les habitants de Winston critiquent toujours tout le travail que j’ai accompli. »

« Mon maître disait toujours : ’Ne regarde pas le dos des gens, tu réussiras en suivant l’argent’. Cela dit, j’ai un avis un peu différent : il est important de toucher le coeur des gens, et l’argent viendra naturellement après. Les gens reconnaissants envers la Compagnie Mero deviendront des clients fidèles. »

« Espèce de…» Valmont regarda Lapin d’un air menaçant. « N’essaie pas de me faire la leçon ! J’ai l’air d’un gamin à tes yeux ? Fais juste ce que je te demande de faire ! Et c’est quoi ces ronds de jambe ? Va droit au but ! Pourquoi as‐tu fait un pari aussi naze avec Khan ?»

C’est la limite de Valmont. J’aurais du mal à développer la Compagnie Mero davantage.

La Compagnie Mero avait pu prospérer jusqu’à ce point parce que Valmont, quand il était encore jeune, avait écouté les avis de Lapin et avait dirigé l’affaire. Mais à présent, Valmont était devenu arrogant et égotiste, et il n’écoutait plus son conseiller.

Je devrais partir une fois que j’en aurais fini avec cette histoire.

Lapin prit sa décision et expliqua ses raisons à Valmont.

« Khan occupe une position importante à Winston, et de nombreuses personnes le considèrent comme un héros résistant à la Compagnie. Si nous nous emparons de sa forge de façon agressive dans ces circonstances, la colère de la foule échappera à notre contrôle et mènera probablement à une rébellion. Les habitants agiront en groupe pour entraver la Compagnie et finiront par lui faire du mal. »

Valmont commença à l’écouter.

Lapin poursuivit : « Je suis sûr de pouvoir réformer l’image de la Compagnie à travers ce défi. Les villageois commenceront à se demander ’Pourquoi donnent‐ils une chance à Khan quand ils peuvent juste saisir sa forge ?’. J’annoncerai alors que ’nous avons reconnu le talent de Khan et voulons lui laisser une chance’, ce qui leur fera penser que nous pouvons être leur ami plutôt que leur ennemi. La perception qu’auront les gens de nous changera alors du tout au tout : ils penseront que la Compagnie Mero n’agit pas que par intérêt, mais qu’elle se soucie aussi des gens. »

«… Et nous gagnerons des clients fidèles ?»

« Oui. »

« Hmm. »

Valmont n’était pas encore convaincu, mais il ne ressentit pas le besoin d’interrompre un projet déjà lancé. Au final, il décida de soutenir Lapin.

« On peut gagner si tu embauches un excellent forgeron, n’est-ce pas ?»

« Bien sûr. »

« De plus, notre adversaire n’est pas Khan ?»

« D’après mes recherches, il s’agit d’un jeune homme à la réputation si basse que je doute même qu’il soit forgeron. »

« D’accord, embauche le meilleur forgeron que tu peux trouver. Ne te soucie pas du montant. »

Valmont avait bien des défauts, mais un de ses bons points était sa capacité à prendre rapidement des décisions. Comment aurait‐il pu devenir le maître d’une compagnie géante s’il n’avait aucune qualité, de toute façon ?

Lapin sourit d’un air satisfait : « J’ai déjà trouvé la personne qu’il nous faut. »

Quelle que soit la gravité de l’état de Khan, il n’était pas assez stupide pour confier ce défi à une personne incompétente. Du coup, Lapin voulut faire attention à ce dénommé Grid mais en le rencontrant, il s’aperçut que ce dernier n’avait aucune expérience. Ce gamin ne parvenait pas à éveiller chez lui la moindre vigilance.

Il était convaincu de remporter le défi tant qu’il choisissait un forgeron convenable.

Je ne peux pas être négligent.

Mais Lapin était de nature prudente, et essayait d’obtenir le meilleur résultat à chaque fois. Alors il allait être vigilant cette fois. Il allait embaucher le meilleur forgeron.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 29
OG Chapitre 31

9 Commentaires

  1. Moulfrit

    Merci pour la trad et vivement dans 300 scan qu’il devienne intelligent XD parce que j’avoue que j’ai tapé pas mal de crise de nerf avant de passer le cape des 300 XD

    Répondre
  2. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre ^^!!

    Répondre
  4. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Gunts92Gunts92

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com