OG Chapitre 332
OG Chapitre 334

On est mercredi, plus que quelques jours avant le week-end !

Et pour vous faire tenir jusque-là, voici votre OG du jour !

La guerre gronde au loin…

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 333

 

L’expédition du 1er Prince Ren devait se dérouler en secret.

Que Grid apprenne la moindre rumeur à ce sujet et il aurait le temps de réagir. Ainsi, Ren mobilisa secrètement son armé en organisant de petites troupes et en voyageant à travers les domaines des nobles. Cela mit beaucoup de temps, mais le prince n’hésita pas.

Prudence est mère de sûreté.

 

***

 

La veille de la naissance de Lord, le fils de Grid, un grand évènement chamboula la ville fortifiée de Patrian, qui reçut la visite du Prince Ren et de ses 7,000 soldats.

« Je salue Son Altesse Royale. »

Le Comte Ashtur l’accueillit comme un sujet loyal envers la couronne, et ce bien qu’il soit assez puissant pour contrôler l’équilibre du monde.

Sa servitude mit le prince mal à l’aise. Même le prince d’un royaume ne pouvait se permettre de s’opposer à un grand magicien, pas plus que l’empire. « Vous n’avez pas à vous agenouiller devant moi. Allez, relevez-vous. »

« Pourquoi visitez-vous cet endroit avec une armée, mon Prince ? » Demanda le Comte.

Ren lui expliqua honnêtement, tout comme il le souhaitait.

« Le roi ne va malheureusement pas vivre bien longtemps. Assurer la stabilité du royaume et de la famille royale fait partie de mes devoirs, et c’est pourquoi j’ai décidé d’attaquer Grid. »

« … »

Le Comte avait également entendu parler du serment d’allégeance de Grid lors de la carémonie de récompense suivant l’invasion des golems. Il comprenapt la position et les sentiments du prince, mais il ne savait comment réagir car ce maudit Grid tenait son fils en otage. Son enfant pourrait être en danger si Reidan était prise d’assaut.

Devant son inquiétude manifeste, le Prince prit la parole.

« Je sais ce qui vous préoccupe. Votre fils Bland est retenu en otage à Reidan, c’est ça ? Le Duc Grid a exploité votre faiblesse il y a plusieurs mois, afin que vous l’aidiez. »

« … »

Le Comte Ashur ne pouvait pas répondre. Sa fierté l’empêchait d’admettre qu’il était aux ordres d’un autre.

Ren le regarda : « Je vais certainement vaincre le Duc Grid et sauver sire Blande. Faites-moi confiance et coopérez avec moi. »

« Avez-vous un plan solide ? »

Le Prince Ren n’ignorait rien de la puissance des forces de Grid, alors d’où lui venait cette confiance ? Devant son intérêt, le prince lui présenta quelques personnes : le commandant des Chevaliers Royaux, Chucksley, ainsi que d’autres individus dont Hurent.

Le magicien les examina avec étonnement.

Le Prince Ren a un réseau aussi développé ?

Chucksley faisait récemment le buzz pour avoir abattu trois oiseaux d’une flèche. Les figures influentes du royaume suivaient le prince et parmi eux se trouvaient des joueurs (considérés par les PNJs de Satisfy comme étant bénis des dieux), comme Hurent.

Même le Comte Ashur avait du mal à jauger la puissance d’un tel groupe.

« L’idéal serait que vous rejoigniez personnellement mon armée, mais… Le Duc Grid pourrait s’en prendre à Bland. Je ne vous le demanderai donc pas, alors faites-moi une faveur : téléportez 3,000 de mes hommes aux Montagnes Altes.

Ces fameuses montagnes étaient, stricto sensu, un territoire appartenant à l’Empire Saharien et situé à l’ouest de Reidan, soit l’exact opposé de Patrian qui était à l’est.

« Une diversion ? »

« En effet. 4,000 hommes traverseront le désert et attireront l’attention du Duc Grid, pendant que ces 3,000 soldats le prendront à revers. »

Il y avait un grand nombre de personnes au talent exceptionnel à Reidan, mais elle n’avait que 1,000 soldats. La diversion avait de grandes chances de marcher, mais le Comte eut du mal à répondre.

Téléporter 3,000 personnes ? C’était peut-être possible pour le légendaire Braham, mais c’était difficile pour lui.

Je pourrais, par contre, en téléporter potentiellement 2,000.

Ça utiliserait tout son mana et il souffrirait probablement un rebond sévère, du genre l’impossibilité d’utiliser la magie pendant au moins 15 jours.

Le prince s’agenouilla et leva la tête vers le magicien. « Je sais que c’est une demande déraisonnable mais s’il vous plait, acceptez pour la famille roya- non, pour le royaume et sire Bland. »

Le prince d’un royaume, l’héritier d’un trône s’agenouillait sous le regard de milliers de soldats. Si le comte venait à le rejeter, sa réputation s’effondrerait sur le champ.

Le 1er Prince est rusé, contrairement à son apparence pure et noble. Réalisa-t-il.

Il comprit à présent comment il avait pu obtenir autant de personnes talentueuses.

Oui, il va pouvoir s’occuper de ce Grid maléfique.

Le Comte rit. Le plan du prince le remplissait de joie.

« Très bien, je me plie à votre volonté. Cependant, mes faibles capacités ne me permettent de téléporter que 2,000 soldats. »

« C’est déjà bien assez ! Merci beaucoup ! » Répondit le prince, ému aux larmes. C’était évidemment des larmes de crocodiles, mais les soldats ne le réalisaient pas.

« Ouaaaaahhhhh ! »

« Vive le 1er Prince ! »

« Vive le Comte Ashur ! »

[Le morale des troupes augmente. Les stats de tous les soldats augmentent de 5% et la consommation de leur endurance est réduite. Cet effet se poursuivra tant que les soldats garderont le moral.]

C’était de bon augure.

Hurent sourit devant cette fenêtre de notification.

« Le grand magicien qui a retenu les sept guildes m’aident. Alors, Bunny Bunny, vois-tu la différence entre les sept guildes et moi ? »

Il allait se venger de Grid et laver son humiliation devant le monde entier, et c’est dans ce but qu’il avait embauché Bunny Bunny, le meilleur streameur/commentateur. Ce dernier, qui avait enregistré la scène, leva le pouce.

« Je dois admettre que la différence est claire. »

En fait, cette situation était due au Prince Ren, mais Hurent ignora ce fait. Il avait eu l’intelligence de reconnaître le talent du Prince et d’accepter sa quête.

 

***

 

[Nom : Karin]
[Âge : 21 ans    Sexe : Féminin]
[Occupation : Soldate]
[Titre : Royman]
[ * Un pseudonyme qu’elle utilise depuis qu’elle prétend être un homme. Elle donne vraiment l’impression d’en être un, aussi sa confiance et sa force ont augmenté de 5%. Cependant, son charme est grandement réduit.]
[Titre : Nouvelle Star de l’Ouest]
[ * Un génie qui représente la région. Son niveau et ses compétences augmentent 20% plus vite que la normal. Dans un terrain désertique, toutes ses stats augmentent de 150%.]
[Titre : Observée par une Légende]
[ * Elle a attiré l’attention de la légende Piaro. Il lui a donné des leçons privées sous l’excuse de l’entraîner. Ses stats augmentent énormément, et il y a de grandes chances qu’elle obtienne de nouvelles techniques.]
[Force : 630 (▲)    Endurance : 331 (▲)]
[Agilité : 655 (▲)    Intelligence : 99 (▲)]
[Foi : 10]
[Aptitudes : Maîtrise de l’Arc Débutant (F), Maîtrise du Bouclier Débutant (F), Maîtrise de l’Épée Intermédiaire (D), Agriculture (B), Pédigré Prestigieux (A), Épée Sauvant des Vies (S)]
[Lorsque Reidan était encore surnommé ‘la seconde capitale’, Karin était la fille du meilleur guerrier de la ville. Elle s’entraîna pendant longtemps à l’épée dans le rêve de devenir un chevalier, comme ses frères.]
[Cependant, la ville devint un désert il y a 10 ans, et ses rêves s’évaporèrent. Son père mourut face aux monstres qui apparaissaient constamment, et ses frères disparurent dans les villes vampiriques. C’est ainsi que sa famille tomba en disgrâce.]
[Non, dire que Reidan même tomba est plus correct. Depuis lors, Karim vécut chaque jour en attendant que ses frères reviennent. Elle est vraiment reconnaissante envers le Duc Grid d’avoir restauré Reidan et de lui avoir donné du temps pour attendre ses frères.]
[Elle a même abandonné son sexe afin de faire de son mieux en tant que soldat.]

Grid trembla.

« C’est vraiment incroyable. »

Un PNJ nommé pouvait augmenter ses stats sans aucune limite, mais il était très difficile d’établir une relation avec ce genre de PNJs. On avait plus de chances de gagner au loto, cependant des PNJs nommés ne cessaient d’apparaître autour du forgeron.

J’ai de plus en plus de chance !

C’était ce qu’il pensait, mais ça n’était pas simplement de la chance. C’était naturel que de tels talents se rassemblent autour de son pouvoir en tant que forgeron légendaire et duc d’un royaume, au pouvoir inébranlable.

« Et dire que c’est une femme… »

Elle était plutôt belle. Elle avait une peau rugueuse et des cheveux courts, mais ses lèvres épaisses et ses longs cils étaient attirants.

« Une femme ? »

Piaro était dubitatif. Royamn, cet excellent soldat, une femme ? C’était ridicule.

« Étonnant, non ? Elle est… »

« Duc Grid ! »

Royman tomba à genoux et regarda le forgeron d’un regard éploré.

« Je suis un homme ! Mon rêve est de devenir un soldat puis un chevalier, de devenir quelqu’un de bien à vos côtés ! »

« … »

Alors gardez ça secret. Grid comprit le sous-entendu.

« Je plaisantais. D’ailleurs, j’ai un cadeau pour vous. »

Il ouvrit son inventaire, dans lequel 31 ensembles d’Ensemble de Grid Produit en Masse étaient classés par type. En fait, il avait plus de 100 ensembles, mais il les avait laissés dans l’entrepôt à cause de leur poids. Tout ce qu’il avait mis dans l’entrepôt était de rang normal~rare.

Ceux dans son inventaire, par contre, étaient en moyenne de rang épique.

« Prenez ça. »

Il donna à Royman un ensemble de rang unique, son meilleur.

« In-incroyable. »

Le duc lui remettait personnellement sa tenue de combat ? Émue, Royman accepta, les larmes aux yeux. Grid l’empressa :

« Allez-y, équipez-le. »

Royman courut vers sa caserne en serrant l’ensemble contre elle, sous le regard mécontent de Piaro.

« Ce gamin se change toujours à l’abri des regards. C’est un de ses maigres défauts. »

« … »

Grid avait appris que le fermier n’était jamais sorti avec qui que ce soit, et par conséquent il n’avait pas l’œil pour les femmes et était incapable de distinguer un homme d’une femme. Le forgeron ne put rien lui dire vu qu’il n’aurait jamais imaginé que Royman était une femme s’il n’avait pas vu ses détails.

Un moment plus tard.

« C’est fantastique ! »

Royman accourut dans une armure grise faite d’acier et de fer noir.

« Alors, cet ensemble ? Il est bien ? »

« Il n’est pas bien, il est génial ! Je n’ai jamais vu de tenue de combat aussi fantastique de ma vie ! Je me sens trois fois… Non, quatre fois plus fort ! »

« C’est ça, être surstuffé. »

« Surstuffé… ! Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais c’est vraiment incroyable ! »

Sous l’excitation, sa voie ne cessa de monter dans les aigus, au point de ne pouvoir cacher son ton féminin. Piaro fronça les sourcils et détermina que sa priorité était d’augmenter la masculinité de Royman.

« Si tu es quatre fois plus fort, ton entraînement devrait être quatre fois plus intense. »

« Huh ? Ê-êtes-vous sérieux ? »

« Ai-je jamais plaisanté ? »

« … »

Elle s’entraînait déjà deux fois plus dur que les autres soldats et travaillait même dans les champs à l’aube, et elle allait devoir cravacher davantage encore ? 4 fois plus ? Royman ne put s’empêcher d’avoir peur. Elle ressemblait à un chiot apeuré.

Cependant, Piaro n’avait aucune pitié.

« Saute ! Cours jusqu’aux Altes ! »

« J-jusqu’aux Altes ? Mais y arriver prend deux jours ! »

« On sera de retour d’ici demain matin ! »

« C-Commandant ! »

Piaro débordait de motivation, et Royman commença son parcours de la croix en se mettant à courir. Grid les regarda s’éloigner, l’air anxieux. En y repensant, Royman avait l’aptitude Agriculture, non ?

« Son groupe spécial n’a tout de même pas quelque chose à voir avec l’agriculture ? »

Pas moyen.

Au même moment, dans les montagnes des Altes.

Pahat ! Pa pa pa pa pak !

Des milliers de rayon de lumière tombèrent. Hurent et Bunny Bunny étaient à l’avant-garde des 2,000 soldats qui venaient d’apparaître. »

« Je veux que tu captures la pièce du Grand Hurent avec ta caméra. »

« Héhé, vous pouvez me faire confiance.

Hurent, humilié, allait prendre sa revanche sur Grid. Bunny Bunny pouvait devenir riche du jour au lendemain avec ça, tant qu’il le filmait correctement et le diffusait.

J’espère qu’il y aura plein de scènes cools !

Il voulait capturer le champ de bataille exceptionnel où de puissants joueurs s’affrontaient à coups de techniques.

« J’espère que tu peux dégager le terrain, là. »

« Pourquoi sortez-vous une binette tout à coup, Commandant ? »

« Ça fait partie de l’entraînement. Et enlève ton armure pendant que tu travailles le terrain. Sens la nature avec ta peau.

La vue spectaculaire de l’armée de Hurent et de Bunny Bunny apparut au loin.

 

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 332
OG Chapitre 334

Related Posts

4 thoughts on “OG Chapitre 333

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com