Rebirth – Chapitre 599

Rebirth - Chapitre 598
Rebirth - Chapitre 600

Bonjour à vous, chers lecteurs ! Mon dieu que je suis claqué ! J’espère que vous avez tous plus et mieux dormi que moi, parce que 5h et en dent-de-scie ne sont pas les descriptifs que j’aime utiliser quand on parle de sommeil. A la limite ça peut passer pour du coït 😉

Bref, trêve de plaisanterie, voici votre chapitre. A savoir que, dans l’histoire, il y a un moment (plus ou moins proche) où une ellipse va se créer. Je ferais peut-être une pause à ce moment-là, donc je préfère vous prévenir en avance. Mais l’objectif de la pause sera aussi de préparer ma rentrée en septembre, donc ce n’est pas que parce que je suis claqué, mais aussi en prévision de quand je le serais encore plus ^^

Expression du jour : « Si le saint ceint ses seins, ses seins sont ceints sans soin. »

Chapitre 599 – La Chasse Commence

 

La Princesse Fantôme Ina avait effectué un geste de son bâton pour faire apparaître un immense météore.

{BOOM !}

Une explosion brutale avait alors enveloppé des milliers de joueurs qui s’étaient vus pulvérisés sans rien pouvoir faire. Mais ce combat était un combat d’attrition, et là où mille tombés, deux-mille les remplaçaient !

Ils avaient prévu de lentement gratter sa barre de vie jusqu’à sa chute. Même le boss le plus puissant du jeu finissait par mourir si les dégâts qu’il subissait étaient supérieurs à sa régénération de points de vie.

En revanche, personne n’avait imaginé en arrivant ici que la Princesse Fantôme Ina était aussi puissante, et les morts ne cessaient d’augmenter.

Après une demi-heure de massacre, il lui restait encore un bon tiers de ses points de vie. Ce n’était qu’en voyant la lenteur à laquelle ils réussissaient à lui retirer ses points de vie malgré le nombre de joueurs bien supérieur à ce qu’une expédition de guilde aurait pu rassembler seule que les joueurs présents avaient commencé à comprendre quelle était réellement la puissance d’un Seigneur Mutant de niveau 100. Elle était complètement différente des autres boss qu’ils avaient pu affronter jusque-là et qui, eux, seraient morts en même minutes après avoir été attaqués par autant de joueurs.

Rien qu’au sein de Splendid Temple, les pertes étaient déjà de l’ordre de 200, soit 10% de l’escouade.

« Tanks, interrompez ses sorts ! Mages, réduisez vos dégâts ! Vous créez trop d’aggro ! » Avait ordonné Splendid Start. A ce rythme, même s’ils réussissaient à choper un bon équipement, cela n’en vaudrait pas la peine.

En plus des 200 de chez Splendid Temple, Ina avait déjà renvoyé plus de 10.000 joueurs au cimetière. Mais entretemps, trois autres guildes avaient déployé une expédition de 1.000 joueurs chacune pour venir en renfort.

Après l’avoir attiré entre les murs de la ville, 7.000 joueurs avaient encerclé le Golem d’Acier Géant. Ses poings ne cessaient de pleuvoir sur la tête de ces microbes humains, en tuant une dizaine à chaque fois, mais toujours plus semblaient venir combler les rangs à chaque fois.

Ces joueurs étaient tous en train d’espérer toujours le jackpot. Le prix individuel de chacun de leurs équipements variait entre plusieurs dizaines à plusieurs centaines de pièces d’or alors que les boss comme la Princesse Fantôme Ina ou le Golem d’Acier Géant donnaient généralement des équipements valant plusieurs dizaines de milliers de pièces d’or ! Autant dire que s’ils étaient assez chanceux pour récupérer le butin avant les autres, ils pourraient remplacer tous leurs équipements actuels par des équipements cinq ou six fois plus efficaces !

Des situations similaires s’étaient déjà produites un peu partout dans ce jeu comme dans d’autres de joueurs tombant sur un objet incroyable et devenant riche soudainement. Cela en était même devenu un objectif pour certains qui étaient devenus de véritables charognards de butin. Dès qu’un boss était vu, ils se jetaient sur l’occasion en espérant récupérer le gros lot.

Autant dire que l’apparition de la Princesse Fantôme Ina, qui avait été annoncée à tous les joueurs alentours, était une véritable opportunité pour ces gens-là.

Comme le disait le dicton, à force d’efforts et de saint-doux, l’éléphant fini par enculer le pou. Peu importait le nombre d’invocations que pouvait avoir Ina, elle n’avait aucun moyen de complètement bloquer les attaques de plusieurs milliers de joueurs, et chaque dégât qu’elle prenait la rapprochait de sa mort.

Hurlement de Terreur !

Avec un cri perçant, elle avait provoqué la paralysie temporaire de tous les joueurs dans un rayon de 50 mètres autour d’elle. Puis, une fois la première phase du sort passé, ils avaient tous commencé à courir dans tous les sens, incapables de contrôler leurs mouvements.

Chaos et confusion s’étaient invités sur le champ de bataille. Les Mages au loin s’étaient alors rapprochés pour libérer leur magie.

Nie Yan n’osait pas entrer en confrontation directe avec Ina. Après tout, il ne connaissait pas la réaction qu’aurait le boss à sa vue, et il tenait à la vie. En revanche, il s’était approché discrètement à moins de 20 mètres du Golem d’Acier Géant. En l’inspectant avec Vision Transcendante, il avait découvert qu’il ne lui restait plus que 9% de ses points de vie, signifiant qu’il allait bientôt tomber.

C’était à ce moment-là que ce dernier était devenu Berserk et avait sorti une énorme hache à deux mains accrochée dans son dos afin de balayer horizontalement la zone devant lui, créant une vague d’énergie en demi-lune qui avait alors oblitéré une centaine de joueurs en un instant.

« Merde ! Il est berserk ! »

« Tout le monde, courrez ! Attendez que l’effet se dissipe ! »

« Fais chier ! Tu essayes encore de gratter le butin dans un moment pareil ? Cours, bordel ! »

Le golem avait commencé à poursuivre les joueurs comme un fou furieux en frappant à droite à gauche avec véhémence.

Nie Yan avait commencé à se cacher parmi la foule, et à un moment, en voyant la hache du boss se rapprocher, il l’avait esquivée avec Pas de Bourrasque, entendant des cris misérables par-dessus son épaule.

Il avait alors tourné la tête brièvement, voyant une centaine de colonnes de lumières ensanglantées disparaitre. Ce Golem d’Acier Géant était en train de semer carnage et destruction.

Nie Yan l’avait alors contourné, s’approchant à moins de dix mètres tout en se concentrant entièrement sur son dos.

Avec ses points de vie passé sous la barre des 3%, tout le monde attendait avec impatience de pouvoir lui asséner le coup de grâce, mais personne n’osait faire le premier pas. C’était juste trop dangereux. Toute personne assez folle pour s’approcher était certaine de se faire raccourcir d’une tête ou deux.

Des sorts continuaient cependant à pleuvoir sur le boss, provoquant un tapis continue de valeurs au-dessus de sa tête. Et ainsi, sa vie avait fini par atteindre le stade fatidique des 1%.

« Il est bientôt mort ! On peut le faire ! »

« Je compte sur vous pour me couvrir quand j’irais chercher le butin, les gars ! »

Quelques groupes avaient commencé à former des lignes défensives, empêchant les joueurs de derrière de passer. Les Voleurs s’étaient tous rassemblés à l’avant pour se préparer à se jeter sur le moindre objet au sol. Ils étaient prêts à tout pour récupérer ce butin, même à tuer leurs alliés !

0.7%…0.5%…0.3%…

Frappe Vacillante !

Nie Yan était alors entré en action, sa silhouette se floutant instantanément alors qu’il arrivait derrière le golem pour enchaîner avec un Brise-Vertèbres.

Toute sa puissance s’était concentrée dans son bras et l’Epée de Zennarde s’était alors plantée dans le dos du boss.

-9.324

{BOOM !}

Avec la puissance du coup, le Golem d’Acier Géant s’était alors écrasé au sol, tête en avant avec ses points de vie ayant atteint le zéro.

Pas mal ! J’ai réussi à donner le coup final ! S’était dit notre Voleur avec satisfaction en voyant la notification indiquant qu’il avait obtenue plus de 2.000 points d’Honneur. L’ironie pour un Voleur qui avait donné le dernier coup, et dans le dos en plus !

Mais alors qu’il s’apprêtait à ramasser le butin, les Guerriers et Voleurs derrière lui s’étaient précipités en avant.

« Vite ! Chopez le matos ! »

« Arrêtez ce Voleur ! »

Entre le choc de son apparition, sa cape et les effets résiduels des sorts, personne n’avait identifié Nie Yan. En revanche, cela n’avait pas empêché des Mages de commencer à lancer des sorts de zone pour le noyer sous le feu et la glace !

« Putain de chiasse ! Quel fils de sa mère balance du sort de zone ? »

Certains des Guerriers et Voleurs les plus rapides avaient regretté leur vitesse à ce moment-là, car l’avalanche de magie les avait engloutis instantanément.

Ouah, ils déconnent pas les gueux ! Avait pensé Nie Yan en esquivant les sorts avec Pas de Bourrasque. Après s’être retrouvé à plus de 30 mètres de son point de départ, il s’était retourné pour voir un peu l’enfer qui se déchaînait derrière lui. Sur le sol se trouvait maintenant le golem mais aussi des cadavres calcinés.

Un véritable torrent de magie se déversait sur la zone du butin, les Mages ayant travaillé si dur pour tuer le boss refusant de voir leurs efforts disparaître en fumée. Mais les Guerriers, dont les camarades étaient morts en première ligne pour permettre à ces enfants gâtés de Mages de lancer leurs étincelles, n’étaient pas d’accord avec ce résultat non plus. En voyant que leur butin tant mérité était sur le point d’être volé, ils étaient devenus comme enragés ! S’ils ne pouvaient pas l’avoir, personne ne pourrait !

« Foutaises ! Massacrez-moi tous les culs-terreux qui balancent des sorts de zone ! » Avait hurlé un commandant de groupe avec rage.

En voyant ce chaos, Nie Yan s’était dit que le jeu n’en valait pas la chandelle. Il avait déjà récupéré l’Honneur en portant le dernier coup et ce n’était pas comme s’il lui manquait de l’équipement de qualité.

Il s’était alors tourné vers Ina au loin. Allons jeter un œil pour voir comment ils se débrouillent par là-bas.

Il s’était alors dirigé vers le second champ de bataille. Celui avec le véritable boss.

La situation y était bien plus violente qu’avec le golem. Plusieurs forces majeures avaient des vues sur la Princesse Fantôme Ina et ses bijoux de famille. Et parmi ces forces se trouvait Splendid Temple et ses 2.000 joueurs déployés. On pouvait aussi apercevoir God Executioner Sword, Heavenly Asura, Winter Darkness et quelques autres guildes de tailles similaires. Chacune avait déployé au moins 1.000 joueurs et se préparait à voler le butin au dernier moment.

Si on considérait Askickers United, Holy Empire, Sapphire Shrine et Radiant Sacred Flame comme les quatre guildes les plus puissantes de Calore, les quatre suivantes étaient Death Descent, Splendid Temple, Sky Sievers et Winter Darkness. Elles s’étaient déjà établies dans plusieurs VRMMO et avaient récemment gagné en puissance. Bien sûr, comme elles n’avaient pas de forteresses, leurs revenus étaient modestes. Mais ce n’était pas une raison pour les regarder de hauts, car elles avaient chacune dans les 60.000 joueurs avec un ratio décent de joueurs d’élite.

En vérité, même du haut de son piédestal, Asskickers United avait toujours gardé un œil en contrebas sur ce genre de ‘petites’ guildes. Si elles prenaient un peu plus de confiance et décidaient de se récupérer une forteresse, les premières cibles appartiendraient à Asskickers United et ses alliés. Autant dire qu’elles représentaient une menace potentielle majeure. Après tout, elles n’avaient rien à perdre. Comme elles ne possédaient pas de quartier général extérieur à Calore ou de forteresse, elles pouvaient attaquer à n’importe quel moment sans pour autant être attaquées en retour. Et si Asskickers United commençait à les martyriser à cause de ça, cela lui ferait de la mauvaise publicité. Et dans le pire des cas, si elle réussissait à dissoudre une de ces guildes, cette dernière pourrait récupérer ses membres principaux et monter une autre guilde ou rejoindre une guilde adverse.

Autrement dit, Asskickers United avait tout à perdre et rien à gagner à les affronter, alors que c’était la situation inverse pour elles.

Et donc, afin qu’Asskickers United puisse renforcer ses positions au maximum, ces guildes ne pouvaient pas être autorisées à se développer trop vite. Au moindre signal de fumée, elles se feraient souffler avant qu’une flamme ne puisse naître.

Les maîtres de ces quatre guildes étaient en première ligne, en train de commander leurs troupes. Nie Yan avait alors regardé autour et avait repéré cinq Voleurs des Sanguinaires. Ils rôdaient dans les 20 mètres autour d’Ina. Une rumeur indiquait qu’en réalité, les Sanguinaires étaient un club étudiant de l’Académie Militaire et que deux de ses membres fondateurs étaient actuellement étudiants alors que les trois autres avaient déjà eu leur diplôme. Leurs noms en jeu étaient Dark, Ardent, Shadow, Night et Seal. Et bien sûr, tous leurs subordonnés ainsi qu’eux-mêmes étaient aussi des Voleurs.

Comme Nie Yan allait à la même université qu’eux et qu’il en avait pour quatre ans, il était certain qu’il allait finir par les croiser un jour ou l’autre.

« La dernière fois, j’ai failli mourir à cause de votre embuscade. Il est temps de vous retourner l’ascenseur mes mignons ! » Avait-il alors dit pendant qu’un sourire féroce se dessinait sur ses lèvres.

Il était devenu bien plus fort depuis leur dernière rencontre. Il admettait que les cinq membres fondateurs des Sanguinaires étaient doués, et ce n’était pas étonnant qu’ils soient devenus Danseurs de l’Ombre dans sa vie précédente. Mais s’il devait être honnête, son personnage ne pouvait plus être considéré comme un personnage équilibré. Le décrire comme surpuissant n’était même pas suffisant pour atteindre l’ignominie qu’il représentait à ce stade du jeu !

Et tout en sachant pertinemment ça, il avait commencé à s’approcher tout en jouant avec sa dague.

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
Rebirth - Chapitre 598
Rebirth - Chapitre 600

Related Posts

8 thoughts on “Rebirth – Chapitre 599

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com