OG Chapitre 353
OG Chapitre 355

Et voilà le dernier OG régulier de la semaine ! =)

J’espère que vous passerez un bon week-end reposant ^^

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 354

 

[Vous avez découvert une fonction cachée dans Croc Blanc !]
[Les informations de Croc Blanc ont été mis à jour.]

Ttiring~

[Véritable Croc Blanc +9]
[Rang : Légendaire]
[Durabilité : 170/609    Puissance d’attaque : 1,015 + 539]
[ * Votre vitesse d’attaque augmente de 10 + 3%.]
[ * Les dégâts de vos techniques augmentent de 15 + 7%.]
[ * Ignore 25 + 15% de la défense de la cible.]
[ * Les attaques coupantes auront un bonus de 20 + 10% de dégâts.]
[ * Après avoir réussi trois combos, les dégâts supplémentaires sont infligés sous forme de dégâts tranchants.]
[ * La technique ‘Sélection du Coeur’ sera générée.]
[ * La malediction ‘Regard de Bunhelier’ sera appliquée.]
[Cette épée fut produite en fondant un croc du dragon maléfique Bunhelier, ce qui donna une arme au pouvoir ultime mais contenant une malediction. Son propriétaire sera toujours suivi par le Regard de Bunhelier.]
[Le Grand Démon Drasion a scellé une partie du pouvoir de cette épée afin d’éviter le regard du dragon, mais le forgeron légendaire Grid a défait le sceau.] 
[Poids : 887]

[Sorts Passifs]
[Lorsque vous frappez le cœur de la cible (que ce soit en attaque normale ou avec une technique), vous avez une chance normale de doubler les dégâts infligés, mais aussi une chance infime de tuer instantanément l’adversaire.]
[Ressource consommée : Aucune]
[Temps de rechargement : Aucun]

[Regard de Bunhelier]
[Malédiction.]
[Le dragon maléfique Bunhelier vous observe constamment.]
[Il pourrait vous attaquer un jour où il est de mauvaise humeur.]
[Condition d’activation : aléatoire.]

[Vous avez obtenu des informations à propos du ‘Croc de Bunhelier’, utilisé par faire cette arme !]
[La maîtrise de (Compréhension de l’Arme Divine) Métier de forgeron légendaire a augmenté de 10%.]

Incroyable… !

Il y avait un problème persistent avec les techniques légendaires, en plus de leurs longs temps de rechargements et de leur coût en ressources : la difficulté d’augmenter leur niveau.

Son ‘Métier de Forgeron Légendaire’ avait le même problème. Grid était devenu le Successeur de Pagma il y a trois ans de ça en temps Satisfy. Il avait investi un temps et des efforts considérables dans la production d’objets, mais il n’était parvenu qu’à faire monter son Métier de Forgeron Légendaire qu’au niveau 7.

Ça n’était en rien sa faute car après avoir atteint ce niveau 7, sa maîtrise n’augmenta que de 1% à chaque objet unique produit… Et là, il venait de gagner 10% d’un coup en découvrant un nouveau minéral.

C’était un matériau draconique. Il avait l’impression d’être récompensé pour tous ses efforts.

De plus, les résultats de l’expertise de Croc Blanc sont également bons.

La puissance d’attaque et la durabilité de l’épée avaient augmenté de 100 et 200 respectivement, et une nouvelle option avait même été ajoutée. Grid était enthousiasmé par ses performances, qui lui donnèrent une idée de ce que deviendrait Iyarugt s’il atteignait le niveau légendaire.

La technique ‘Sélection du Cœur’ avait tout particulièrement une synergie incroyable avec Kraugel, qui pourrait librement en profiter grâce à son contrôle divin. Cependant, il y avait une chose que le forgeron ne pouvait accepter.

C’est un objet maudit ?

Le visage du Duc se raidit à la lecture de la fin de la description. Que les performances de Croc Blanc aient été améliorées était super, mais il n’y avait rien de pire que cette malédiction… Une malédiction qui faisait qu’un dragon vous surveillait et pouvait vous attaquer !

… C’est dingue.

Il semblerait qu’il ait fait quelque chose de mal. Il avait voulu accorder une faveur à Kraugel, mais ça finit en eau de boudin.

Gulp.

« Que se passe-t-il ? »

Kraugel eut un mauvais pressentiment en voyant le visage de Grid perdre ses couleurs, et il lui arracha Croc Blanc des mains. Il resta alors pétrifié comme une statue après avoir vérifié les informations de l’épée.

« … »

Une atmosphère embarrassante s’installa.

Grid et Kraugel restèrent silencieux un temps, puis le forgeron décida de briser ce silence inconfortable.

« … Je suis désolé. Je suis mortifié. »

Grid n’était plus sans vergogne, il pouvait à présent reconnaître ses propres erreurs et en assumer la responsabilité. Ce changement vint du fait qu’il devait maintenir son honneur en tant que Seigneur de Reidan, Chef de Surstuffé et Père de Lord.

« Je suis vraiment désolé, je n’avais aucune intention malicieuse. Donne-moi un peu de temps et je lui rendrai son état original. »

Kraugel observa Croc Blanc en silence, puis il dit d’une voix tremblante : « … Fantastique. »

« Eh… Huh ? »

« Tu es vraiment un forgeron légendaire ; tu es capable de voir les fonctions cachées d’un objet et de les révéler… Tu es le seul capable de faire ça parmi deux milliards de joueurs. C’est vraiment incroyable. »

Le n°1 au Classement Global, l’homme qui se tenait au-dessus de deux milliards de joueurs, lui exprimait son admiration. Combien de personnes était capable de l’impression ? On devait pouvoir les compter sur ses dix doigts. L’aptitude de Grid était unique et géniale.

Hwik.

Hwiik.

Kraugel brandit Croc Blanc une paire de fois et dit au forgeron : « Merci beaucoup. »

« … ? »

Grid était stupéfait par la réaction totalement inattendue de son nouvel ami, et il en resta perplexe.

« Grâce à toi, je possède à présent la meilleure épée. » Dit le russe en haussant les épaules.

Il n’exagérait pas. Il était sincèrement heureux de voir les performances de Croc Blanc être ainsi boostées. ‘Sélection du Cœur’ l’inspirait tout particulièrement.

Je vais devenir deux, non, trois fois plus fort qu’avant.

Kraugel était sûr que Choix du Cœur allait devenir sa meilleure arme à l’avenir. Il lui était facile de frapper le cœur de l’adversaire, vu qu’il avait un contrôle total de ses mouvements.

« C’est que… Tu es sûr ? Ton épée est maudite. » Demanda prudemment le forgeron.

Kraugel éclata de rire.

« Ah, c’est ça qui t’inquiétait ! Ne t’en fais pas pour Bunhelier. Je me souviens d’un vers d’une chanson folklorique du peuple de Trempet, qui dit que : ‘le dragon maléfique, un héros l’a scellé il y a cinq ans ans’. Il y a très peu de chances que Bunhelier montre le bout de son museau à présent. »

C’est où ça, Trempet ?

Tandis que les joueurs ordinaires jouaient à Satisfy en explorant son monde, Grid était une exception qui était restée au Royaume Éternel. En d’autres termes, il ignorait les noms des zones rurales.

Et un verset d’une chanson folklorique ?

Grid avait des lacunes à cet égard : il se concentrait sur le principal et ratait souvent les détails. Kraugel était son opposé : ses sens étaient affutés et il se méfiait de tout, aussi ne ratait-il rien, pas même les choses triviales. Preuve en était qu’il se souvenait d’une chanson d’un village paumé dans le petit royaume de Trempet.

« Et du coup, comment dois-je te payer ?

« Eh bien… »

Le forgeron ne pouvait pas aisément aborder la question du prix de la réparation du Véritable Croc Blanc. Ce qu’il voulait le plus, c’était que le russe rejoigne Surstuffé, mais ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait dire sur le champ.

Kraugel restait solitaire au fil des ans malgré sa place de n°1 parce qu’il souhaitait découvrir de nouvelles choses seul, non ? Il devait prendre cet aspect de sa personnalité en considération. Qu’il puisse faire preuve d’une telle délicatesse prouvait qu’il avait mûri.

Le duc réfléchit un moment à la question avant de répondre.

« Dis-moi comment aller au Continent Est. »

« Très bien. »

Kraugel fut soulagé par sa décision. Il avait causé des dégâts dans Reidan à la suite de son combat amical contre Piaro et Croc Blanc avait été amélioré. Il lui été reconnaissant de son aide, aussi pouvait-il soulager sa conscience en lui disant comment se rendre au Continent Est.

Cette information avait une valeur considérable. Il l’avait obtenu après avoir passé au moins un an à réunir des fragments d’informations à travers le continent, puis à les compiler.

« Il y a un archipel du nom de Benhen dans la mer au sud du du Royaume Maritime Media. C’est un archipel composé de 66 petites îles. »

Grid l’écouta attentivement.

« Tu trouveras quelque part un sage du nom de Sticks. Si tu parviens à le trouver, tu pourras te rendre au Continent Est. » Poursuivit le russe avec un regard provocateur.

« Si je peux le trouver ? Tu veux qu’il se cache dans un coin difficile à trouver ? »

« L’archipel Behen est un endroit très dangereux. Tu devras traverser ces 66 îles les unes après les autres. Certains joueurs classés de haut rang devinrent frustrés et ne parvinrent pas à passer la 10e île, alors que Sticks vit généralement entre la 25e et la 29e îles. »

« Media… Behen… Sticks… »

Grid n’oublia pas de noter ces informations. Kraugel l’observa en tremblant d’excitation.

Quelle île va-t-il atteindre ?

Même Kraugel avait été incapable de franchir la 30e île, qui était considérée comme la limite des joueurs actuelles, mais le forgeron l’avait vaincu. Peut-être pourrait-il obtenir quelque chose de meilleur de la part de Sticks ?

J’ai hâte de voir ça.

Il espérait que malgré toutes les épreuves, le désespoir et la frustration, Grid parviendrait à mûrir davantage et à l’inspirer d’en faire autant. C’était là le véritable souhait du russe, qui avait gagné un précieux rival.

 

***

 

« Pourquoi y-a-t ’il autant de monde ? »

Grid quitta la forge avec Kraugel, une fois tous ses objets réparés. Il fut décontenancé de voir que Jishuka, Lauel, Regas, Pon, Vantner et les autres membres de Surstuffé devant la forge.

Ils fixaient tous le russe, car ils espéraient le voir rejoindre la guilde.

« Eh, um… »

Grid ne savait que dire car, en tant que chef de Surstuffé, il avait échoué à répondre à leurs attentes. Il se tourna vers Kraugel avec une certaine culpabilité au ventre.

« Alors, que dirais-tu de dîner avec nous ? »

« Hrmm. »

Tout comme le forgeron appréciait le russe après leur combat amical, Kraugel l’appréciait tout autant. Il voulait personnellement devenir ami avec lui, et il croyait qu’ils pourraient tous deux s’entraider

Cependant, l’attitude des membres de Surstuffé l’oppressait. Ils le regardaient l’air de dire ‘deviens notre ami’.

« Ma mère m’a soudainement appelé, alors je vais y aller. Déconnexion. »

Suruk.

« … ? »

L’homme se tenant au-dessus de deux milliards de joueurs, le ciel au-dessus du ciel, le meilleur, le ,°1 absolu du classement qui monopolisait toutes sortes de titres…

Se comportait comme un enfant de 8 ans qui utilisait sa mère comme excuse pour se déconnecter. C’était assez puéril, et Grid et ses camarades trouvèrent même ça absurde.

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

 

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 353
OG Chapitre 355

Related Posts

6 thoughts on “OG Chapitre 354

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com