OG Chapitre 368
OG Chapitre 370

Et on finit la semaine en beauté avec le chap’ du vendredi pour commencer votre soirée :p

Le cliffhanger va vous faire grogner, cela dit… x)

Bonne lecture à tous et bon week-end !

 

 

Chapitre 369

 

La plupart des joueurs aimaient rêver, mais ils finissaient par abandonner leurs rêves à cause des limites de leur talent ou de leur environnement.

Grid était également comme ça auparavant, mais il avait trouvé une opportunité en travaillant dur et depuis, il faisait de son mieux en tant que Successeur de Pagma.

Il voulait échapper à la pauvreté, il voulait attirer l’attention et surmonter son complexe d’infériorité. À présent, il ne voulait pas perdre ce qu’il avait obtenu jusque-là, et c’est pourquoi il voulait protéger les gens qui lui étaient précieux. Ses aspirations devenaient plus honorables.

Il ne pouvait pas rester les bras croisés quand ses collègues étaient en danger.

« Connexion. »

 

***

 

40e ile de l’Archipel Behen

Sticks buvait le lait d’une noix de coco bleue.

« Pourquoi êtes-vous revenu aussi rapidement ? »

Le forgeron alla droit au but.

« Pouvez-vous entrer de force dans un donjon instanta-… Non, dans un endroit à l’accès limité comme l’Archipel Behen ? »

N’importe qui aurait répondu ‘non’, mais il avait foi en l’elfe qui avait obtenu le surnom de sage apr_s avoir accumulé plus de connaissances et de sagesse que quiconque. Et Sticks répondit à ses attentes.

« C’est possible, mais ça peut échouer et je ne peux essayer que deux fois par an. »

« Pouvez-vous essayer pour moi ? »

« … Pouvez-vous me dire ce qui se passe ? »

Le Duc était son bienfaiteur et il l’appréciait infiniment, mais il ne pouvait pas l’aider aveuglément sans connaître la situation.

« J’ai des gens à protéger. »

Grid lui donna une explication claire et courte avec un regard chaleureux, brillant et profond.

L’elfe se satisfit de sa réponse. « Commençons d’abord par sortir d’ici. »

Il se leva de son siège, préférant aider son bienfaiteur à régler son problème avant de revenir à la purification de l’archipel. Ainsi, il pourrait se concentrer davantage.

 

***

 

Les membres de l’expédition vampirique étaient : Pon, Regas, Faker, Jishuka, Yura, Huroi, Lame au Zénith, Vantner, Toban, Zednos, Ibellin et Toon, les élites de Surstuffé.

Ils débordaient d’assurance depuis qu’ils avaient vaincu Elfin Stone et vidé la 10e cité vampirique. Ils étaient qu’aucun vampire ne saurait les mettre en difficulté, à part cette Marie-Rose dont Grid leur avait parlé.

Et à présent, ils regrettaient énormément de s’être attaqué à la 9e ville vampirique.

« Bordel, dire que je suis perdu à mon âge… »

La 9e ville était un château qui faisait plusieurs fois la taille de Reidan, qui était pourtant la 2e plus grande ville du Royaume Éternel. Les pièges couvrant la ville et ses couloirs labyrinthiques dispersèrent les membres de Surstuffé à leur insu.

« Ka~kung. »

Pon et Vantner furent les premiers à être séparés du groupe. Ils traversaient une forêt de piliers quand tout à coup, ils entendirent une voix féminine. Surpris, ils brandirent leurs armes, mais elles ne touchèrent que les piliers, ce qui fit mal à leurs poignets.

« Oh ! Cette saloperie de bonne femme ! »

La tête chauve de Vantner vira au rouge, ce qui le fit ressembler à une pieuvre. Pon éclata de rire en le regardant, ce qui fit rougir davantage encore son camarade.

« Ce n’est pas drôle ! »

« Tu devrais voir ta tête… C’est impossible de ne pas rire ! »

« Espèce d’enfoiré ! »

Alors que le chauve énervé s’apprêtait à empoigner son collègue au col…

« Joue avec moi si tu t’ennuies~. »

La voix espiègle d’une femme leur parvint du plafond plutôt que derrière un pilier. Pon, toujours tenu au col, frappa vers la voix de sa lance, tandis que Vantner le lâcha et agrippa sa hache.

Ils bondirent vers la vampiresse baronne, Ran.

Puuok !

Ses ongles acérés frappèrent avec une agilité extraordinaire et griffèrent la poitrine des deux hommes.

« Kuk… ! »

« Oh ! »

Pon et Vantner devinrent irrités d’avoir échoué à contre-attaquer.

« Huhuhut~ que vous êtes bêtes, les frangins. »

Ran se cacha dans les ténèbres et les provoqua, ce qui fit grogner le chauve.

« Faker aurait été un bon adversaire contre cette femme, non ? »

« Je pense, oui. Aurait-il été là que nous aurions facilement pu attraper cette femme au lieu de souffrir ainsi. »

« C’est ce que je voulais dire ! »

Incapable de travailler ensemble, les deux hommes subirent de plus en plus de blessures, sous les rires de la vampiresse.

 

***

 

« Crois-tu pouvoir blesser mon corps avec cette petite dague ? »

Dans une grande pièce du premier étage du château, Faker se retrouva à combattre un vampire seul après être tombé dans un piège. Montagne, la créature, était un tas de muscles équipé d’une arme inhabituellement longue. Le Baron était à l’image de son nom : un vampire de plus de 3 mètres de haut, couvert d’une armure.

Incroyable.

La technique de lancer du ninja ne pouvait pas pénétrer ses défenses. Une rare tension apparut sur son visage.

 

***

 

« C’est une catastrophe. »

Jishuka et Zednos étaient isolés au milieu d’un corridor au nord du 1er étage du château, sans aucune couverture. Des soldats vampires déboulaient de chaque côté du corridor.

« Nous ne devons pas les laisser entrer ! »

« Je sais. »

Jishuka était une archère et Zednos un magicien, soit deux classes vulnérables au corps à corps. Des flèches et des sorts volaient de part et d’autre pour empêcher les vampires d’approcher.

« Maudits humains ! »

Le nombre de soldats ne diminua pas malgré leurs efforts. Zednos claqua la langue en voyant les soldats approcher peu à peu.

« On dirait qu’ils ont 20 niveaux de plus en moyenne que les vampires de la 10e ville. »

« … Je trouve aussi. »

Les deux collègues se sentirent désespérés.

 

***

 

« Est-ce que tout le monde va bien ? »

Regas, Huroi, Lame au Zénith, Toban, Ibellin, et Toon étaient à l’avant-garde du group et se rendaient vers le 2nd étage quand ils activèrent un ‘Piège de Téléportation’. Ils n’avaient aucun moyen de confirmer la sécurité de leurs collègues coincés au 1er étage.

« Je ne peux pas voir leurs points de vie ou leur position. »

« Je pense qu’ils sont en danger. »

« Tu vois Regas, c’est pour ça que je t’ai dit de laisser Faker passer en premier. Qu’est-ce que tu faisais à l’avant quand tu n’as aucune technique de détection ? «

« … Je suis désolé, j’étais si motivé que j’ai foncé. »

« Redescendons au 1er étage au lieu de blâmer les autres. »

Lame au Zénith était précédemment le maître de guilde des Chevaliers d’Argent et lorsqu’il était sérieux, il faisait preuve d’autorité et prenait de bonnes décisions. Les autres en étaient conscients et c’est pourquoi ils le suivirent sans rien dire.

Cependant, 3 personnes leur bloquèrent le passage vers le 1er étage. Trois vampires barons.

« … Cet endroit est fantastique. »

Dans la 10e ville, ils n’avaient vu qu’un ou deux vampires barons, mais la 9e en contenait un nombre absurde.

« Dégainage d’épée, Annihilation. »

Sakak- !

Lame au Zénith engagea le combat.

 

***

 

Yura, la Tueuse de Démons, était niveau 247. Elle avait rattrapé en seulement 7 mois le niveau que le grand public avait mis deux ans à atteindre grâce au savoir-faire qu’elle avait obtenu à la 5e place du Classement, sa classe légendaire et le meilleur terrain de chasse qu’étaient les villes vampiriques.

Elle était à présent assez forte pour être comparées aux élites de Surstuffé, mais elle ne l’était pas assez pour affronter seule un vampire vicomte.

« Est-ce là tes limites ? »

Un vicomte était bien plus puissance qu’un baron. Le vicomte, du nom de Tiramet, regarda de haut la jeune femme à genoux. Il débordait de puissance magique, et sa puissance physique infinie le rendait arrogant.

« Tes sales balles m’inquiétaient un peu au départ, mais ça n’est plus intéressant. J’imagine que c’est tout ce que vaut une Tueuse de Démons. »

« Tu as connu un Tueur de Démon ? »

« On peut dire ça, oui. »

Tiramet souleva ses cheveux gris et révéla une blessure profonde sur son front.

« J’ai été blessé par ce type. »

L’intention meurtrière du vampire explosa tandis qu’il pensa au passé.

« Femme qui a hérité de son pouvoir, je vais t’écraser consciencieusement. »

Peeng !

Comme la plupart des vampires, Tiramet était doué en magie et en combat rapproché. Il se battait en affaiblissant ses proies à coups de sorts avant de les achever à la main.

« Je ne vais pas me faire avoir deux fois par le même coup. »

Yura interrompit son sort en tirant une balle de purification, puis elle s’éloigna immédiatement de lui. Elle esquiva ensuite de justesse un coup de pied volant et tira à nouveau.

Tatang !

Sa balle frappa Tiramet entre les deux yeux. Son adresse au tir était redoutable. Cela étant, son tir au but ne la rassura pas pour autant ; elle n’était que niveau 247, aussi ne pouvait-elle pas infliger de gros dégâts à un boss nommé de niveau 360.

« Kuk… ! Sale gamine ! »

Les attaques d’une Tueuse de Démons étaient un poison pour les créatures démoniaques, et par conséquent le vampire éprouva une terrible douleur malgré leur différence de niveaux. Sa fureur atteignit de nouveaux sommets.

Peeng ! Peeng !

Kwaang !

Chaque fois qu’il faisait un geste de la main, des sorts de magie noir frappèrent Yura dans le but de limiter ses mouvements.

« Je vais te briser ! »

Tiramet avait si confiance en ses capacités qu’il se mit à sourire. Son coup de pied fila à la vitesse de l’éclair, droit vers le visage de la jeune femme.

Peeok !

Un bruit retentit, et le vicomte fut persuadé que c’était le bruit que faisait les os fragiles d’un humain lorsqu’ils se brisaient.

« Kukuk… ! Huh ? »

Alors qu’il imaginait la cervelle de l’humaine éclabousser les environs, il cessa de rire, prit d’un doute.

Qu’est-ce que c’est que ça ?

D’où venait ce bouclier doré qui avait bloqué son coup ?

Qu’est-donc cette foutue gamine… ?

Au moment où il recula…

Kwa kwa kwa kwang !

Une tempête de lames d’énergie bleu-noir s’abattit sur le vampire, qui lança un sort défensif par réflexe. Il fut stupéfait.

Cette attaque est puissante… !

Si puissante qu’il ne pût s’en protéger complètement. Blessé, il battit un peu en retraite.

« Qui est le fils de… ?»

Dès la fin de la tempête de lames, Tiramet tenta furieusement de contre-attaquer. Il allait lancer un sort quand il fut immobilisé par quatre mains dorés, qui se saisirent de ses mains et de ses pieds !

« Qu’est-ce que… »

Le vicomte se débattit pour échapper aux mains, mais ça n’avait rien de facile. Bien qu’il ait l’avantage niveau puissance, les doigts des mains étaient si habiles qu’il n’arrivait pas à les décoller facilement… Et il fut à la merci de l’assaillant quelques secondes.

Un humain aux cheveux noirs volait au-dessus de sa tête.

« Danse du Sabre de Pagma. »

C’était Grid.

« Tueries Liées. »

 

N’hésitez pas à me payer un café si vous aimez mes trads ! J’apprécie toujours votre soutien =)

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
OG Chapitre 368
OG Chapitre 370

Related Posts

6 thoughts on “OG Chapitre 369

  1. Vas-y Grid, c’est toi le meilleur ! Est-ce que tous ces barons et vicomtes veulent dirent que Marie-Rose est dans cette ville ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com