OG Chapitre 45

OG Chapitre 44
OG Chapitre 46

Premier OG du jour ! Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 45

 

Cachots du Château de Winston

J’étais enfermé dans une cellule d’isolation au troisième sous-sol, mais j’ai été sauvé par Euphémina et me suis lancé à la recherche de Huroi.

Bordel ! J’ai déjà cherché partout, mais je n’arrive pas à le trouver ! Où est emprisonné ce connard ?”

Je ne pense pas qu’il soit à cet étage… Peut-être qu’on devrait descendre davantage ?”

Quoi ? Le troisième niveau n’est pas le dernier ?”

D’après ce que je sais, il y a quatre niveaux.”

Je dois descendre encore d’un étage…”

Il ne me restait plus qu’une heure dix au compteur pour sauver Huroi, aussi devins-je de plus en plus irrité. J’allais subir une énorme pénalité si je devais échouer cette quête, alors il me fallait le sauver aussi vite que possible !

Cependant, les geôles du château de Winston étaient très grandes et les corridors formaient de véritables labyrinthes, Je décidai de suivre l’avis d’Euphémina, mais les escaliers menant en bas n’étaient pas faciles à trouver.

Hé toi, t’es sûre que le quatrième niveau existe et que le troisième n’est pas le dernier ? Peut-être que Huroi est au second étage en fait…”

J’ai déjà fouillé les deux premiers étages en te cherchant, mais je n’ai vu aucun prisonnier du nom de Huroi. Et le quatrième étage existe bien, j’ai appris son existence par une personne de confiance.”

Hmm… Mais je ne vois pas l’escalier qui y mène…”

Arrête de te plaindre, ça m’énerve.”

… Oui, pardon.”

Nos recherches infructueuses se poursuivirent tandis que le temps passait et avant même que je ne m’en rendre compte, il ne restait plus que cinquante minutes. Pendant ce temps, les gardes ne cessèrent de nous traquer et on découvrit de nombreux pièges dans les corridors.

Cela dit, j’étais content car les pièges étaient si évidents que je n’avais pas à craindre de tomber dedans.

La prison était taillée dans le roc. Le sol, les murs et le plafond étaient donc faits de roc. Cet endroit que la lumière ne graciait jamais ne pouvait donc logiquement pas accueillir de vie végétale. Étonnamment, je vis des fleurs et de l’herbe pousser ça et là et en plus, je vis même des fruits et du pain pendre du plafond. Des objets de haute qualité, qui n’avaient pas leur place dans une prison, pendaient également sur les murs.

Ce n’était clairement pas naturel !

Ce sont des pièges !

Même une personne avec l’intelligence d’un gamin de 7 ans pourrait remarquer des pièges aussi ridicules.

Je pense que tu devrais te pencher. Tu risques de mourir, autrement.”

Hein ?”

Je suivis son conseil et me penchai précipitamment. Je sentis en même temps des flèches acérées survoler mon dos ; je me relevais pour les observer, plantées dans le mur, et cria : ”

H-Heok… ! C’était quoi ça ? J’ai failli être touché !”

Tandis que j’essuyais la sueur de mon front et soupirais de soulagement, Euphémina me poussa dans le dos et me fit perdre l’équilibre. Tandis que je tombais, une lance jaillit juste là où je me tenais. Ne m’aurait-elle pas poussé que j’aurais été empalé…

J’en eus la chair de poule.

Hik ! Hiyaaack ! C’est quoi ce bordel ?”

Je suis désolée, j’ai accidentellement activé un piège.” Dit la jeune femme en gloussant. Elle tenait plusieurs fleurs vivaces en main.

… C’était vraiment risqué.

Tu ne trouves pas ça étrange que des fleurs poussent là ? C’était évidemment un piège alors pourquoi les as-tu ramassées ? Hein ? Comment peux-tu tomber dans un piège pareil, imbécile ! J’ai failli y rester ! Et pourquoi ramasses-tu des fleurs, de toute façon ! Bordel ! Putain d’inutile. Je me serais fait tuer que je t’en aurais fait porter la responsabilité. Ne fais rien de stupide et trouve la sortie !”

… C’était ce que je voulais lui hurler au nez, mais je ne le fis pas.

Patience. Sois patient.

Je parvins tout juste à contenir ma rage. Euphémina, contrairement à son apparence délicate, utilisait de puissants sorts. Elle était même comparable à la Sorcière de Sang Yura. De plus, elle avait une classe épique, que seules trois personnes avaient à ce moment. Je n’osais pas m’attaquer à une telle personne.

J’avais surtout besoin de sa force pour sauver Huroi. Je ne pouvais pas le sauver à moi seul, et c’était pour cette raison que je devais continuer de la flatter, quoi qu’elle fasse.

S-sois prudente, je ne peux pas utiliser de magie défensive comme toi.”

Oui~ oui~ Je suis désolée.” S’excusa sans conviction Euphémina, ce qui m’enragea à nouveau.

Eh connasse ! Combien de temps vas-tu  jouer les innocentes alors que tu as failli tuer quelqu’un ? Agenouille-toi et excuse-toi sur-le-champ !”

…  C’était ce que j’aurais voulu crier.

Patience… Kuoh ? Hein ?”

Je sentis une nouvelle vague d’anxiété en voyant Euphémina fixer des bananes pendant du plafond.

Elle n’a quand même pas l’intention d’attraper et de manger un truc aussi suspicieux ? Non, pas possible. Elle n’est pas un singe non plus…

Au même moment, elle sauta doucement pour attraper une banane.

Non ! Pourquoi N

Craack !

Aussitôt après… Le sol où je me tenais commença à s’effondrer.

Kiaaack !”

Je parvins à peine à échapper au danger en roulant sur le côté. Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase.

Qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi manges-tu une banane dans cette situation ?”

Mache mache gulp. Parce qu’il y en avait une en face de moi.” Répondit-elle avec la banane en bouche.

Fais preuve de sens commun, bordel ! C’est bizarre que des bananes pendent dans des cachots ! C’est clairement un piège !”

N’est-il pas étrange que ça soit un piège ? Ce pourrait être des bananes pendues là à l’attention des soldats en patrouille quand ils ont un creux.”

Elle soupira : “Mon pauvre, tu vis en observant le monde avec une perspective très négative. Je parie que tu n’as pas d’amis à qui te confier.”

…”

J’en étais sûr. Elle était clairement furieuse, et c’était pourquoi elle déclenchait délibérément les pièges.

Je peux comprendre…

Elle était venue à ma rescousse à cause d’une quête dont elle bénéficiait, mais elle n’avait rien à gagner dans le sauvetage de Huroi. Déclencher les pièges était sa façon de se plaindre !

Elle a un sacré caractère…

Effectivement, rares étaient les belles femmes à avoir bon caractère. La plupart des beautés étaient choyées comme des princesses.

Mais Ahyoung est jolie et est gentille.

Je sentis mon âme se purger en repensant à mon amour idéal, Ahyoung.

Ahyoung… Je veux te revoir…

Par ici ! Ces types sont là !”

… “Vous osez briser ma contemplation ?”

Mon esprit était attiré par une jolie image d’Ahyoung quand j’entendis des soldats arriver rapidement de chaque côté du couloir. Il y avait environ 50 personnes.

Je soupirais.

Comment se fait-ce qu’ils continuent de débouler sans cesse ? C’est pénible.”

Bah, je m’en occupe toute seule de toute façon non ? Ne vas-tu pas encore me regarder faire ou t’enfuir ? T’as pas l’impression qu’il est honteux de se plaindre quand on n’en fout pas une ? Je ne comprends pas pourquoi tu as cette arme. Tu devrais te battre.”

Me battre ? Moi ? Je ne peux pas faire ça.”

J’avais en main la dague de rang unique qu’Euphémina m’avait rendu, donc je pouvais facilement m’occuper des soldats avec sa puissance d’attaque. Cependant, je ne pouvais pas me lancer dans la bataille. Pourquoi ?

C’était simple.

Je n’ai pas d’armure.”

…”

Les habits que je portais n’avaient aucune défense. Je ne pouvais pas me battre comme ça ! Et de toute façon, Euphémina m’aidait pour que je puisse me concentrer sur le sauvetage de Huroi sans devoir me battre.

Tu devrais pouvoir gérer facilement les soldats même sans armures, non ?”

Nope, je ne suis pas aussi fort que tu le penses. Quoi qu’il en soit… Je te laisse t’en occuper.”

Hein ? Que veux-tu dire…”

Je tapotais son dos et me rendit vers le trou qu’y était apparu grâce au piège de tout à l’heure. “Je vais descendre en premier à la recherche de Huroi. Occupe les soldats d’ici là !”

H-hé !”

Euphémina, ahurie, tenta précipitamment de m’attraper, mais elle arriva trop tard. Je l’ignorais et sautais dans le trou.

Ku tang tang tang !

Wah !”

[Vous êtes tombé de haut et avez subi 200 points de dégâts.]

Tousse ! Tousse ! “Uuh… Heureusement que je ne me suis pas davantage blessé.”

Je me relevais et tournais la tête vers le plafond poussiéreux. La bataille entre Euphémina et les soldats avaient déjà commencé, et je percevais quelques reflets ainsi que les cris des soldats.

Bien, Euphémina, tu te débrouilles très bien~”

Si elle se battait aussi bruyamment que possible, les ennemis pensaient qu’elle et moi sommes au troisième niveau et enverraient tous leurs troupes là-bas. Du coup, les défenses du quatrième niveau devraient être relativement faibles.

Huhu, je peux trouver et sauver Huroi entre-temps. Je suis étonnamment intelligent, non ?”

Éprouvais-je de la culpabilité d’avoir laissé tomber Euphémina pour aller sauver Huroi ? Nope. Je n’avais pas de conscience. J’étais du genre à utiliser les autres si ça devait me profiter.

M’inquiétais-je pour elle ? Bien sûr que non. Elle avait la première classe épique et était si pétée qu’elle pouvait utiliser toutes sortes de magie sans devoir les psalmodier. Elle pourrait survivre même face à des centaines de soldats et des dizaines de chevaliers.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 44
OG Chapitre 46

8 Commentaires

  1. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. GoblesGobles

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  6. tang san

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com