BTTH Chapitre 479

BTTH Chapitre 478
BTTH Chapitre 480

Et voilà le second btth du jour ! A ce soir pour un bonus normalement !

 

 

Chapitre 479 – Les changements de la secte du Roc

 

La lumière chaleureuse du soleil se déversa sur Xiao Yan à la sortie de la tour, et elle lui donna envie de s’allonger impulsivement à terre sans plus bouger. Il se couvrit le visage d’une main et regarda le ciel bleu à travers l’espace entre ses doigts. Il inspira une grande goulée d’air frais vigoureusement, soulagé d’être sorti de ces cinq jours d’enfermement et de morosité. La Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste accélérait la vitesse d’entraînement, mais rester cloîtré trop longtemps était déprimant.

L’académie interne avait le même avis, et c’est pourquoi les lampes au sein de la tour avaient été arrangées de sorte qu’elles soient chaleureuses. Cela étant, une tour restait un endroit clos et donnait l’impression d’être dans une cage, quel que soit le nombre de lampes qu’on y mette. Seul le vaste ciel à l’extérieur permettait de soulager cette sensation d’étouffement.

Je comprends mieux pourquoi les responsables de l’académie interne ont prohibé les longs séjours au sein de la tour. Y rester trop longtemps pourrait vraiment exercer une fâcheuse influence sur le développement mental…” Marmonna le jeune homme. Il se mit ensuite en route et se dirigea vers le quartier où se trouvait la secte du Roc.

Ça fait quatre jours que je n’ai pas montré le bout de mon nez… je me demande comment vont Xun’Er et les autres. Ils ne devraient pas avoir rencontré de problèmes… Pensa-t-il en accélérant sans s’en rendre compte.

Comme il avait déjà parcouru ce chemin quelques fois, il ne se perdit pas sur la route et après une demie-heure de course, il arriva enfin en vue de la zone résidentielle des nouveaux étudiants. Ce ne fut que lorsqu’il s’aperçut que tout semblait en ordre qu’il ralentit enfin.

Il entra d’un pas tranquille dans le zone résidentielle quand il s’arrêta soudain et fronça les sourcils. Quatre étudiants portant des badges identiques se tenaient à l’entrée de la zone. Leur badge était vert pâle avec un objet noir gravé dessus.

À quelle faction appartiennent ces types ? Ils sont eux aussi venus nous chercher des noises ? Son expression se rembrunit singulièrement. C’était quoi ces harceleurs qui venaient sans cesse leur causer problème ? Pensaient-ils vraiment que les nouveaux élèves allaient se laisser faire ?

Il fit un léger mouvement de la main et y fit apparaître son énorme règle noire. Il se saisit fermement du manche et avança vers les quatre étudiants à l’entrée avec une mine aussi sombre que solennelle, sans cacher un seul instant sa profonde colère.

Les quatre hommes remarquèrent à leur tour le jeune homme avec stupeur, puis ils coururent droit vers lui.

L’adolescent fronça les yeux en les fixant du regard et prit appui au sol. Cependant, alors qu’il allait bondir en avant, les cris excités de ces types le laissèrent perplexe.

Vous voilà enfin de retour, chef !”

Il planta abruptement la règle dans le sol pour stopper son corps prêt à bondir, et il regarda les quatre élèves accourir. Un long moment plus tard, il leur demanda avec hésitation : “Vous êtes… De la secte du Roc ?”

Hé hé, effectivement.” Acquiesça un jeune homme au visage ordinaire, mais au sourire brillant. Il sourit et dit : “Senior Xun’Er nous a dit que nous devrions avoir un badge nous représentant puisque nous sommes une faction. Elle a dit que ça renforcerait notre identité et notre appartenance envers la secte du Roc.”

Le jeune alchimiste soupira de soulagement, un peu honteux de son irresponsabilité en tant que chef. Il n’avait pas su reconnaître les visages de ses membres et avait manqué de peu de les attaquer…

Il parcourut les quatre hommes du regard et s’aperçut, à présent qu’ils étaient près de lui, que l’objet noir sur leur badge ressemblait à son énorme règle, tandis que le fond vert était de la même couleur que sa Flamme du Lotus Cyan.

Cette fille est vraiment très méticuleuse…” Dit-il en riant doucement. Il tapota l’épaule des quatre jeunes gens excités et leur demanda : “Xun’Er est à l’intérieur, n’est-ce pas ?”

Elle est effectivement là. À présent, notre secte du Roc a sa propre unité de gardes : quatre personnes montent tour à tour la garde pour protéger la résidence quotidiennement. De plus, nous avons dix hommes en attente, prêts à intervenir à tout moment. Senior Xun’Er a laissé les autres membres agir à leur guise pour qu’ils se familiarisent avec la géographie de l’académie interne aussi vite que possible.” Dit le jeune homme, visiblement éloquent. Il le guida tout en lui faisant la liste des changements qu’avait connus la secte du Roc pendant ces quatre courts jours avec brio.

Xiao Yan l’écouta silencieusement sans pouvoir s’empêcher d’encenser sa bien-aimée intérieurement. Elle avait fait preuve d’une énorme compétence en parvenant à renforcer leur faction de fond en comble. Il était absolument incapable, en tant que loup solitaire, de mettre en place de telles mesures.

Lorsqu’ils arrivèrent à l’entrée de la zone résidentielle, le jeune homme éloquent continua de le guider tandis que ses trois compagnons continuèrent de monter la garde. Il le mena ainsi devant leur petit pavillon au coeur de la zone résidentielle et n’alla pas plus loin.

Hé hé, vous pouvez entrer vous-même, chef. Moi je dois retourner à mon poste. Senior Xun’Er a dit que tant que nous effectuerons trois jours complets de garde et que rien n’arrive pendant notre quart, nous pourrons recevoir un jour d’énergie de feu. Tous nos frères et soeurs se battent pour devenir gardes à présent. Ha ha.” Dit le jeune homme après s’être arrêté.

L’adolescent resta un peu bouche bée devant le visage fier et enjoué de son guide, et il sentit son coeur se gonfler d’admiration. Sa chère et tendre avait utilisé un simple appât et tout le monde s’affrontait pour monter la garde. Ce n’était certes pas extraordinaire, mais combien de factions au sein de l’académie interne étaient assez décidées et audacieuses pour utiliser l’énergie de feu comme récompense ? Elles devaient certainement avoir l’impression de ne pas en avoir assez. Le jeune alchimiste lui-même comprenait parfaitement à quel point la demande d’énergie de feu était grande dans les premiers niveaux de la tour.

Comment t’appelles-tu ?” Demanda-t-il en souriant avec que son guide ne s’en aille.

Je m’appelle Tie Mu, chef. N’hésitez pas à venir me trouver si vous avez des problèmes plus tard. Je ne peux peut-être pas l’emporter dans une bataille, mais nous sommes entourés de nombreux frères dans la secte du Roc !” Répondit ce dernier en se frottant la joue, choqué que son chef honoré lui fasse l’honneur de lui demander son nom.

Xiao Yan hocha la tête : “Ké ké, très bien, tu devrais retourner à ton poste.” Il regarda le jeune homme détaler à grands pas et soupira à nouveau devant les changements de sa faction, dont les membres faisaient désormais montre d’un esprit de corps admirable. Une telle cohésion était un facteur de base permettant à une faction de croître.

Il ouvrit la porte du pavillon et entra lentement.Une fois à l’intérieur, il chercha partout du regard avant de s’arrêter sur le rebord d’une fenêtre au premier étage, où il voyait le joli dos d’une demoiselle arrosant une fleur.

À ce moment, quelques rayons de soleil se déversèrent par la fenêtre et illuminèrent ce grand corps délicat, aussi élégant éthéré qu’un lotus vert sous le soleil, mais également plein de charme.

Le jeune homme resta captivé par cette silhouette magnifique, et il se tut pour conserver la beauté du moment.

Quelle que soit la beauté d’un instant, il connaît toujours une fin. Une fois qu’elle eut posé l’arrosoir, la jeune femme remarqua enfin l’adolescent en contrebas, et son visage exquis s’empourpra et trahit légèrement sa joie. “Xiao Yan ge-ge ?”

Le jeune alchimiste se reprit en entendant sa voix claire. Il lui sourit et monta lentement jusqu’à elle. Il lui sourit, lui caressa la tête et la félicita. “Tu as bien travaillé, gamine. Je ne m’attendais pas à ce que tu transformes la secte du Roc à ce point en seulement quatre jours. Je t’ai vraiment sous-estimée.”

Xun’Er soupira de soulagement en voyant son aimé avec un air normal. Elle attrapa naturellement sa main dans la sienne et lui dit avec un sourire adorable : “C’est également grâce aux efforts de grande soeur Hu Jia.”

C’est une chance que vous soyez toutes les deux là. La secte du Roc aurait fini par s’effondrer si elle avait géré par Wu Hao ou moi…” Dit Xiao Yan en riant amèrement. Il connaissait ses limites, et ce fou du combat de Wu Hao n’était clairement pas fait pour le management.

J’y pense, où sont Hu Jia et Wu Hao ?” Demanda-t-il avec incertitude en parcourant les lieux du regard.

Xun’Er sourit et rit doucement. “Grande-soeur Hu Jia s’est rendue au hall des techniques de Dou ; elle voulait voir si elle pouvait y trouver des techniques de haut rang qui lui conviennent. Quant à Wu Hao… Il est parti à l’arène de combat, et ça fait d’ailleurs deux jours qu’il n’est pas rentré. Cela dit, tu n’as pas à t’en inquiéter, certains de nos membres sont là-bas et nous préviendront en cas de problèmes.”

Le jeune homme hocha doucement la tête, puis il observa ce splendide visage au sourire pictural et sentit son coeur bondir. Il tendit alors les bras et enlaça sa taille délicate. Il serra alors contre lui la jeune femme quelque peu embarrassée et l’étreignit fort.

Tu as travaillé dur, Xun’Er…” Murmura-t-il, le menton devant son front.

Elle sourit : “Pourquoi te montres-tu aussi courtois envers moi ? Quand nous étions jeunes…” Son aimé l’interrompit avant même qu’elle ne puisse terminer.

Durant toutes ces années, tu m’as déjà repayé des centaines de fois ce que j’ai pu faire pour toi quand j’étais jeune…” Soupira-t-il doucement. Elle lui avait déjà tellement donné… De base, il était excessivement difficile pour cette jeune femme au caractère élégant et glacé de se soucier d’un homme, et elle était si exceptionnelle que très peu de garçons de son âge pouvaient attirer son attention. Elle avait beau n’avoir en surface qu’une force de Da Dou Shi sept étoiles, l’adolescent n’avait pas oublié ce moment à Wutan où, à peine devenue une Dou Zhe, elle avait déployé une puissance de Da Dou Shi à cause de l’alchimiste Liu Xi, que le clan Jia Li avait engagé.

Elle avait été capable de ce prodige il y a trois ans de ça, alors de quoi était-elle capable actuellement…

Il se mit à nouveau à rire à ce point de sa réflexion.

Xun’Er posa doucement son visage contre sa poitrine. Son petit sourire têtu au coin de ses lèvres semblait dire qu’elle ne se souciait guère de tout ça. Un moment plus tard, elle sembla soudainement se remémorer quelque chose et son expression se referma. Elle se détacha de lui et l’entraîna à sa suite vers une pièce.

Qu’y a-t-il ?” Demanda l’adolescent, stupéfait.

Je voudrais te faire rencontrer quelqu’un.” Répondit-elle en souriant. Elle frappa doucement dans ses mains, et une ombre gonfla tout à coup lentement d’un coin. Elle finit ensuite par s’agglomérer et gigoter pour former peu à peu la silhouette d’un vieil homme sous le regard médusé du jeune alchimiste. Enfin, un visage assez familier et souriant apparut sous ses yeux.

Ké ké, comment te portes-tu depuis que nous nous sommes séparés, jeune ami Xiao Yan…” Demanda le vieil homme, incapable de se retenir devant le regard de plus en plus ahuri de ce dernier.

Xiao Yan resta un long moment à le fixer, puis il demanda d’un air incrédule : “Vous… Vous êtes le vieux Ling ?”

Le Vieux Ling. Cet homme était le Dou Huang mystérieux qui l’avait aidé à fuir de la Secte des Nuages Brumeux…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 478
BTTH Chapitre 480

4 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. ti

    merci beaucoup !!

    Répondre
  3. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. vico70

    merci je ne me souviens vraiment pas du vieux ling…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com