BTTH Chapitre 480

BTTH Chapitre 479
BTTH Chapitre 481

Désolé pour le retard, j’étais très occupé hier :/ Voici le premier BTTH d’hier !

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 480 – Le jade de l’ancien empereur Toushe ?

 

Ling Ying sourit et opina du chef vers un Xiao Yan stupéfait. Il s’inclina doucement vers Xun’Er. “Jeune maîtresse.”

Le jeune homme sortit peu à peu de sa stupeur et tourna involontairement son regard vers son aimée en entendant une telle appellation. Son regard s’emprunt de soulagement tandis qu’il fronça légèrement les sourcils et dit : “Dites donc, vous deux…”

Ké ké, j’ai été envoyé sous l’ordre de la jeune maîtresse dans l’Empire Jia Ma, à peu près moins de six mois après que vous ayez quitté Wutan, jeune maître Xiao Yan. Je suis parti à votre recherche et vous ai protégé dans l’ombre durant votre voyage.” Le vieil homme sourit et expliqua : “Ne reprochez pas à ma jeune maîtresse d’être intervenue dans vos affaires ; c’est juste que vous étiez jeune et faible et courriez d’énormes risques en voyageant seul dans l’empire. Lorsqu’elle est arrivée à l’Académie Jia Nan, ma jeune maîtresse était très inquiète à votre sujet et c’est pourquoi elle m’a donné ces ordres.”

Normalement, le Chef de Clan m’avait donné la tâche de protéger ma jeune maîtresse, donc autant vous dire qu’elle n’a jamais été aussi vulnérable que le temps que j’ai passé loin d’elle. Comme vous pouvez l’imaginer, de nombreuses personnes ont des intentions à son égard à cause de l’énorme faction dont elle est issue. Fort heureusement, cette Académie Jia Nan est à la hauteur de sa réputation, et n’a laissé personne lui porter atteinte, sans quoi le Chef de clan m’aurait passé un savon des plus sévères.”

L’adolescent comprit clairement au travers des sous-entendus les risques qu’avait encourus pour lui Xun’Er, et il ne lui en voulut pas de l’avoir fait protéger tout en sachant qu’il détestait ça.

Il soupira doucement, frotta la tête de la jeune femme et rit amèrement. “Dis gamine, quels problèmes aurais-je pu avoir ? Tu me sous-estimes à ce point ?”

Elle soupira de soulagement en voyant qu’il ne lui en tenait pas rigueur, et elle ne lui répondit par un grand sourire sans s’expliquer aucunement.

Le jeune alchimiste se redressa, puis il s’inclina légèrement vers le vieux serviteur et dit d’une voix grave : “Nous nous sommes séparés en toute hâte la dernière fois, Vieux Ling, alors laissez-moi vous remercier une nouvelle fois de m’avoir aidé.”

Ling Ying secoua hâtivement de dénégation et répondit : “Pourquoi vous montrez-vous aussi courtois, jeune maître Xiao Yan ? Je n’ai fait qu’obéir aux ordres.”

Xun’Er intervint doucement : “Xiao Yan ge-ge, je te laisse rencontrer le Vieux Ling cette fois, car je lui ai demandé d’enquêter discrètement sur les déplacements des experts de notre clan durant tout ce temps. Aucun Dou Huang n’est entré dans l’Empire Jia Ma durant ces dernières années…”

Xiao Yan fut surpris d’entendre cette information, vu qu’il suspectait vaguement jusque-là l’intervention de la faction derrière elle dans la disparition de son père et lui en avait d’ailleurs touché deux mots. Il ne s’était pas du tout attendu à ce qu’elle prenne la peine d’envoyer des gens enquêter.

La disparition de votre père n’a effectivement rien à voir avec nous, jeune maître Xiao Yan. Cela étant, votre clan ou devrais-je, le clan Xiao des temps anciens entretenait une relation étroite avec le notre. C’était une relation complexe pleine de faveurs et de rancunes… Certains puissants experts parmi nous ont suggéré que nous accueillons tous les membres restants du clan Xiao, mais ils ont abandonné cette idée à cause d’une énorme dispute.” Ling Ying réfléchit un moment et ajouta lentement : “Cela dit, personne n’a ramené ce sujet sur le tapis ces dernières années, alors la disparition de votre père devrait être le fait d’un autre.

Le jeune homme fronça intensément les sourcils et soupira. Il dit d’une voix basse et grave : “Notre clan Xiao n’est qu’une faction de second rang dans un empire, pourquoi un puissant Dou Huang s’en prendrait à nous ? Avec tout ce que vous m’avez dit, le principal suspect reste encore la secte des Nuages Brumeux. Aaah, ce foutu Premier Doyen…”

Xiao Zhan avait disparu après avoir été pourchassé par ledit premier doyen, et il n’y avait personne d’autre présent sur les lieux. Par conséquent… Lui seul savait quel destin avait rencontré son père, et il était mort à présent. Les dernières traces menant à son lui s’étaient estompées, mais toutes ses réflexions se concluaient par l’implication de la secte des Nuages Brumeux.

À ce moment, l’adolescent avait perdu la raison de rage et avait tué le premier doyen sur-le-champ. Il avait été ensuite pourchassé par la secte et avait dû s’enfuir en faisant de gros efforts pour s’échapper de l’Empire Jia Ma. Toute cette agitation l’avait empêché de réfléchir à l’étrangeté de cette histoire, mais à présent que la secte était revenue à son esprit, il ne put s’empêcher d’éprouver quelques doutes… Bien que l’expression du premier doyen lors de sa mort semblait confirmer qu’il ne mentait pas.

Ugh…”

Il soupira en secouant la tête de toutes ses forces. Quoi qu’on en dise, la secte des Nuages Brumeux avait bel et bien une implication, fût-elle obscure, avec la disparition de son père. Peut-être qu’il obtiendrait d’autres indices à ce sujet lorsqu’il retournerait dans l’empire.

Cependant, il avait beau l’intention de confronter la secte, il n’avait pas encore la puissance nécessaire pour affronter cette entité toute entière. La seule chose qu’il puisse faire pour le moment était de suivre silencieusement un entraînement amer et se préparer à mettre la main sur la Flamme au Cœur de la Météorite à tout moment. Sans elle, il ne pourrait rien tenter contre cette faction sans s’entraîner cinq années durant… Son espoir résidait dans la flamme, car tant qu’il pourrait l’obtenir, il gagnerait alors une puissance capable de rivaliser avec la secte grâce à son mantra particulier.

La secte des Nuages Brumeux…” Répéta Ling Ying tandis qu’une lueur étrange traversa ses yeux troubles pour disparaître rapidement.

Le jeune alchimiste brandit violemment le poing : “On en revient toujours à eux… Avant de me faire pourchasser jusqu’aux frontières de l’empire, je leur avais dit que je reviendrais un jour ou l’autre et qu’à ce moment-là, je ferais toute la lumière sur cette affaire !” Dit-il, empli dans une rage meurtrière contenue.

Xun’Er hocha un peu la tête et dit doucement : “Je vais envoyer quelqu’un les observer… Alors ne t’angoisse pas trop, Xiao Yan ge-ge. Pour bien s’entraîner, il faut le faire avec tranquillité d’esprit.”

Xiao Yan revêtait une expression légèrement sombre et solennelle mais un moment plus tard, il hocha la tête et se frotta la nuque de la main. Il discuta ensuite à nouveau un temps avec le vieux serviteur puis, perdant son intérêt, il fronça les sourcils et quitta les quartiers de son aimée de lui-même.

Cette dernière le regarda partir, puis elle fit un petit geste de la main et un vent ferma la porte après lui. Craignant que ça ne soit pas assez sécurisé, elle fit jaillir de sa paume un halo doré et en couvrit toute la pièce.

…….

Une fois l’isolation phonique en place, Xun’Er demanda soudainement : “Tu sembles savoir quelque chose de plus à propos de ce secte non, Vieux Ling ?”

Ce dernier fut pris par surprise et hésita un moment avant de répondre à voix basse : “Lorsque j’y suis retourné, j’ai fait particulièrement attention de vérifier une certaine information à leur sujet, et j’ai fait quelques découvertes…”

La jeune femme plissa ses yeux qu’une faible lueur dorée traversa. Elle fit un geste de la main :” Parle.”

Cette faction jusque là retranchée dans l’Empire Jia Ma semble avoir un lien très obscur avec ‘ces types’…” Dit le vieil homme.

Ces types ?” S’exclama la demoiselle, légèrement surprise.Son beau visage s’obscurcit aussitôt un peu. “Tu parles bien de qui je pense ?”

Effectivement.” Opina le vieillard.

Mais pourquoi la secte des Nuages Brumeux s’impliquerait avec eux ? Quoi qu’on en dise, cette secte avait autrefois des experts extraordinaires possédant une belle réputation à travers le continent ! Pourquoi se lieraient-ils à eux ?” Demanda Xun’Er d’un ton dubitatif.

Je n’en suis pas sûr… Cela étant, ils n’ont l’air d’être en contact que depuis peu. Peut-être que ces types n’ont contacté que le dernier maître de secte, l’actuel Dou Zong Yun Shan. Je crains que très peu de personnes de la secte ne soient au courant de cette histoire. Je pense que même la maîtresse de secte actuelle, Yunyun, n’est pas au courant de ce lien entre son prédécesseur et eux… Autrement…” Ling Ying hésita un instant, regarda le visage tranquille de sa maîtresse et dit doucement : “Autrement, vu la petite relation entre le jeune maître Xiao Yan et elle, elle n’aurait pas pu le lui cacher…”

Xun’Er hocha légèrement la tête, sans trahir le moindre changement dans son expression. Seule sa voix devint un peu plus froide : “Si la secte des Nuages Brumeux et ces types sont vraiment liés… Alors ils doivent avoir un lien avec la disparition d’Oncle Xiao Zhun. Après tout… Ils savent également que le clan Xiao a une partie de la clef de ‘cette chose’. Ils connaissent aussi notre relation avec le clan Xiao et malgré tout, ils ont osé agir aussi hardiment. Ils deviennent de plus en plus agressifs.”

En effet.” Le vieux serviteur hocha la tête, puis il fixa sa maîtresse avant de demander, hésitant : “Jeune maîtresse, vous avez passé plus de dix années au sein du clan Xiao… Le clan vous a laissé y aller pour que vous récupériez secrètement leur clef. Cependant, vous êtes dans l’Académie Jia Nan à présent et après toutes ces années, vous n’avez aucune idée d’où elle peut se trouver. Lorsque je suis retourné au clan, j’ai entendu certaines personnes exprimer leur insatisfaction… Si les ancêtres du clan Xiao n’avaient pas établi un pacte de sang avec les nôtres, je crains que certains auraient utilisé la force.”

Xun’Er haussa légèrement les sourcils, et une flamme dorée brilla dans ses yeux intelligents. Elle dit d’une voix calme : “Ignore-les.”

Ling Ying ne put que hocher la tête en souriant amèrement.

Évite pour le moment de dire quoi que ce soit à Xiao Yan ge-ge à ce sujet ; ça peut attendre qu’il soit assez fort pour affronter la secte des Nuages Brumeux. Tout lui révéler maintenant aurait un impact négatif sur sa culture.” Lui rappela la jeune femme.

Oui, jeune maîtresse.” Répondit-il respectueusement en hochant la tête.

Ah… Tu devrais quitter l’académie interne avant toute chose. Il y a trop d’experts dans les parages. Nous aurions des problèmes s’ils venaient à découvrir ta présence.” Ajouta la demoiselle d’un geste de la main.

À vos ordres.” Le vieux serviteur hocha à nouveau la tête. “Je vais rester loin dans les montagnes. Si vous deviez rencontrer le moindre problème, envoyez le signal spécial du clan, jeune maîtresse.”

Une fois cela dit, son corps trembla et commença à se tordre étrangement pour se transformer en ombre, qui fusionna silencieusement avec les ténèbres de la pièce.

Peu après sa disparition, Xun’Er soupira doucement et la flamme habitant ses pupilles disparut lentement. Elle se frotta le visage pour se détendre un peu, puis elle fit demi-tour et sortit de la chambre.

Elle balaya alors les environs du regard et l’arrêta sur le toit du pavillon. Elle se mit alors lentement en marche.

Le ciel s’obscurcissait déjà lorsqu’elle atteignit le dernier étage. Quelques étoiles clignaient occasionnellement dans le ciel, où était accrochée une lune pâle.

……

Xiao Yan était assis au coin nord. Il faisait tourner dans sa main un vieux morceau de jade au halo étrange. Sous la lueur sélène, les étranges lignes qui le parcouraient luisaient d’une lueur brillant comme si elle suivait une respiration, parfois lumineuses et parfois faibles. Cependant, elles n’attiraient aucunement son regard, qui fixait intensément un point lumineux qui naviguait sans cesse dans le jade. Ce point lumineux représentait la vie de son père et ce moment, seule cette preuve de sa vitalité lui permettait de se dévouer à son entraînement.

Xiao Yan ge-ge.”

La voix claire d’une jeune femme résonna soudainement près de lui. Il leva la tête et s’aperçut que c’était Xun’Er, qui approchait en souriant. Il se leva.

La demoiselle approchait de lui quand tout à coup, son regard s’arrêta sur le jade ancien qu’il tenait, attiré par sa lueur. Elle se figea aussitôt sur place, et un ébahissement envahit son beau visage.

C’est le jade de l’ancien empereur Toushe ?”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 479
BTTH Chapitre 481

5 Commentaires

  1. KingloanKingloan

    Merci pour le chap ^^

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. ti

    Merci, Merci, Merci infiniment !

    Répondre
  4. ti

    Merci, Merci, Merci infiniment !!

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com