OG Chapitre 99 [Bonus]

OG Chapitre 98
OG Chapitre 100 [Bonus]

Pfiou ! Bonsoir tout le monde, voici un GROS chapitre bonus en l’honneur de la générosité de Steven (merci de me suivre depuis tout ce temps !) ! Ce fut long parce que j’ai dû faire des recherches sur le domaine de la sidérurgie, entre autres… x)

Je vais suivre vos conseils et ne faire que deux chaps aujourd’hui, et deux demain. Comme ça, je me repose un peu quand-même :p

Merci encore, Steven, et bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 99

 

Le descendant de Pagma pouvait se servir de n’importe quel objet, était presque immunisé à toutes les conditions de statuts, avait un sort le rendant immortel durant un court instant, d’autres sorts passifs, ainsi que l’habilité à l’épée de Pagma. Si je prenais en compte la croissance écrasante de mes stats issue de la production d’objets, on pouvait la considérer comme une classe de combat.

Cependant, le descendant de Pagma était fondamentalement un forgeron. Que ça soit au niveau de l’expertise,des réparations, des améliorations, de la production, de la création… Le descendant de Pagma brillait vraiment devant la forge. L’enclume, la fournaise et les autres outils composaient tous ma scène.

Je commençai à verser le minerai de mithril, la craie et la coke dans le haut fourneau.

[Vous pouvez mesurer la température grâce aux changements rapides de l’air ambiant. 30 degrés, 31 degrés, 31.5 degrés, 33 degrés, 36 degrés, 39…]

– Le descendant de Pagma est sensible aux changements de température.Vous pouvez précisément déterminer la température d’une fournaise à proximité.

J’avais déjà maîtrisé les soufflets… Non, je ne pouvais pas parler de maîtrise avec ma classe légendaire ; la température monta rapidement, comme je le voulais.

[1,000 degrés, 1,100 degrés, 1,350…]

Le mithril…

Le fer était le matériau le plus communément utilisé dans la production d’objets, et sa température de fusion se situait entre 1,150 et 1,250 degrés. Cependant, le mithril avait une température de fusion bien plus élevée, et il fallait une sacrée technique pour la maintenir au niveau adéquat.

Je dois maintenir la température entre 1,820 et 1840 degrés exactement.

C’était pour cette raison que seuls les forgerons ayant atteint un niveau de maîtrise avancée niveau 3 et plus en forge pouvait fondre le mithril.

Un forgeron ordinaire ne pouvait pas faire monter la température de sa fournaise plus haut que 1,800 degrés. Ceux possédant une maîtrise avancée niveau 2 pouvaient atteindre les 1,800, mais ils étaient incapables de contrôler la température. C’était par contre chose aisée pour le descendant de Pagma.

Surtout que j’avais déjà eu affaire au mithril en produisant le bouclier divin. Je pouvais le fondre les yeux fermés. Enfin, je ne pouvais pas non plus me permettre de ne pas rester concentré.

Suooooh.

La température de la fournaise fut stabilisée à plus de 1,800 degrés, et le minerai de mithril commença à fondre lentement.

Il se mêla alors au monoxyde de carbone généré par le coke, et de la fonte mêlée de carbone et de mithril fût produit. Au même moment, les impuretés qui s’en étaient détachées furent changées en scories par la craie, puis elles furent extraites séparément.

Ce processus reproduisait les méthodes de fonte employées dans les fonderies de fer moderne, ce qui signifiait que la fonte des minerais de Satisfy copiait les méthodes modernes réelles.

… C’était ce qui était écrit sur les forums de classe des forgerons.

Pourquoi dois-je comprendre les principes fondamentaux de la forge quand je ne vais même pas en faire mon métier ? Je ne peux pas juste faire les choses correctement ?

Je remplis le moule de métal fondu, et la mystérieuse couleur orange du mithril était si belle que j’eus l’impression qu’elle aspirait mon âme.

C’est beau… Plus beau que les femmes mêmes…

Heok ?

Qu’est-ce que je viens de penser ?

J’avais l’impression de devenir un otaku des minéraux. Il me fallait vraiment faire quelque chose, si je ne voulais pas me présenter à mes 50 ans comme étant marié à mon travail.

Non mais… Je ne suis vraiment pas populaire avec les femmes… Je devrais avoir au moins une relation avant de mourir, même si ça n’est pas pour me marier… *soupir*…

Je commençai à me demander si je n’allais pas réellement finir marié à mon taff.

Quelle merde…”

Ma confiance dans les relations homme-femme était au plus bas après l’incident avec Ahyoung. Quand parviendrais-je à surmonter ça ? Je versai les minéraux fondus dans les moules que j’avais préparés à l’avance en m’inquiétant pour mon futur. À présent, je n’avais plus qu’à attendre qu’ils refroidissent.

Je ne peux pas glander en attendant.

Le temps, c’est de l’argent, et je devais couvrir les frais qu’avait entraînés l’achat de vêtements, ma coupe de cheveux et le resto avec Ahyoung. Je me saisis du bois tipan que j’avais mis de côté et commençai à le tailler.

Le tipan était une sorte de bambou amélioré. Il était beaucoup plus solide et souple que le bambou, ce qui en faisait un excellent matériau pour une lance. Il était souvent utilisé dans le milieu de la décoration à cause de sa couleur bleue transparente, mais il était trop cher pour que ça soit répandu. Avoir une déco en tipan était un symbole de richesse.

Hum.”

Je taillai le tipan en un bloc droit et le coupa pour en faire une tige de 178cm de long.

Whoosh ! Whoosh !

Je la brandis une paire de fois pour en tester l’adhérence et le poids.

Même avec une telle souplesse, c’est solide comme de l’acier… Tu m’étonnes que ça soit cher.

Ça allait me servir de hampe pour la lance tempête. L’harmonie entre l’argent du mithril et le bleu du bois ne pouvait que donner une belle lance luxurieuse.

Ensuite, la pointe de la lance.”

Je sortis le mithril semi-solide du moule, puis je m’armai de mon objet de production.

[Marteau de forgeron inconnu.]
[Rang : épique]
[Durabilité : 350/350 Puissance d’attaque : 70~80]
[+17% de chance de produire un objet rare.]
[+7% de chance de produire un objet épique.]
[Un marteau de forgeron produit par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque quelque peu d’expérience et de renommée.]
[Ce marteau a été produit par l’artisan lui-même, aussi n’est-il pas utilisable par les autres forgerons.]
[Conditions d’utilisation : descendant de Pagma.]
[Poids : 80]

 

Effectivement, mes chances de produire des objets rares et épiques ont augmenté depuis que j’ai fait ce marteau.

Il était juste dommage que ça n’ait pas augmenté mes chances d’en forger des uniques et des légendaires, mais c’était dû au fait que le marteau lui-même était de rang épique. Je pensais qu’un marteau unique augmenterait les chances de produire des objets du même rang, et qu’un marteau légendaire influerait sur les chances de produire un objet légendaire.

Je ferai un marteau légendaire tôt ou tard.

Ttang ! Ttang !

Je recommençai à chauffer le mithril, puis je le battis avec le marteau pour expulser le carbone qu’il contenait jusqu’à un niveau acceptable. Ce fut grâce à ce procédé sidérurgique que le mithril trempé devint plus pur, et prit la forme d’une pointe de lance.

J’étais trempé de sueur, et la brume matinale flottait derrière la fenêtre.

Ttang~ ! Ttaang~ !

Outre les aventuriers rentrants de leur chasse, on entendait juste mes coups de marteau dans les rues tranquilles de Winston.

 

Quatre heures plus tard.

Je terminai la pointe de mithril avec satisfaction, et j’y attachai les tendons de griffon. Ainsi, la première des trois lances tempêtes commandées par Pon fut achevée.

[Le Souffle du Forgeron Légendaire a augmenté l’efficacité de l’objet que vous avez créé.]

Super !

Fort heureusement, le souffle fut activé. Maintenant, tout dépendait du rang de l’objet… !

Je regardai la fenêtre d’information apparue devant moi avec anticipation.

[Lance Tempête]
[Rang : Unique]
[Durabilité : 432/432   Puissance d’attaque : 476]
[+5% aux chances de coups critiques.   +10% à la vitesse d’attaque.]
[ * La vitesse d’attaque augmentera de 1% à chaque fois qu’une attaque touchera sa cible.]
[ * Le sort ‘Vraie Illusion’ sera généré.]
[ * Le sort ‘Souhait du Créateur’ sera généré.]
[Une lance produite par un artisan de grand talent et avec du potentiel, mais qui manque quelque peu d’expérience et de renommée.]
[Une lance faite de mithril. Elle est très légère alors plus son utilisateur est habile, et plus sa puissance peut être déployée. Cependant, sa légèreté peut être un désavantage.]
[Elle contient le souhait de l’artisan, qui désire la voir renaître en tant qu’excellente lance.]
[Conditions d’utilisation : niveau 240 et plus, plus de 750 points en force, plus de 400 points en agilité, maîtrise avancée de la lance niveau 2 et plus.]
[Poids : 200]

 

Eh ? Hein ? Oh~ ! Ohhhh ! Wouaaaaah !”

J’avais produit deux objets légendaires, l’épée du dépassement de soi et lebouclier divin, mais mon seul Unique était la dague idéale. En fait, j’avais moins de chances de produire un objet légendaire qu’un objet unique, mais il n’y avait pas grande différence entre leurs probabilités… En d’autres termes, il était aussi difficile de produire un Unique qu’un Légendaire.

Et je venais de forger un Unique !

Puhahahat !”

J’étais si heureux que j’avais l’impression de pouvoir m’envoler.

C’est encore plus un jackpot grâce aux effets du souffle !

La lance tempête unique de la méthode de production n’avait qu’une durabilité de 363 et une puissance d’attaque de 400, mais la mienne… Elle était de 19% plus durable et puissante !

J’étais impressionné, parce que le Métier de Forgeron Légendaire niveau 2 augmentaient les stats d’un objet de 12%, et le souffle légendaire du niveau 2 également les augmentait de 7%.

C’est quoi le souhait du créateur ?”

Je vérifiai les informations de ce sort.

[Souhait du créateur.]
[Les dégâts de l’arme augmenteront de 30% pendant 2 minutes. Ce buff peut se superposer à un buff du même type.]
[Consommation de la durabilité de l’arme : 100]

Hah…”

Ça augmentait les dégâts de l’arme de 30% pour deux minutes, ce qui n’était pas folichon et ne différait pas trop des sorts de buff ordinaires. Non, en général, la durée moyenne d’un buff était de 10 minutes, donc c’était même décevant.

Par contre, il y avait un point à noter : il pouvait se superposer à un buff du même type. Si le souhait du créateur devait être utilisé avec le sort enchantement d’arme qui augmentait les dégâts de 30%, les effets s’accumuleraient et atteindraient les 60% de dégâts supplémentaires.

C’était un sort exceptionnel, car il était rare que des buffs se superposent, et il utilisait en plus la durabilité de l’arme plutôt que du mana. Ce sort était un excellent atout, mais il infligeait une grosse pénalité sous la forte d’une baisse de 100 points de durabilité.

Kuk… C’est un sacré succès. Devrais-je partager les informations de la lance aux guildeux pour les surprendre ?”

J’imaginai l’admiration et les compliments Jishuka et les autres. J’anticipai particulièrement la réaction de Pon.

Il m’avait donné assez de matériaux pour créer trois lances tempêtes en me disant : “J’ai rencontré de nombreux forgerons, alors je sais à quel point il est difficile de forger des objets épiques. J’ai acheté assez de matériaux pour trois lances, alors ne t’inquiète pas : je ne serai pas déçu si aucun Épique n’apparaît. Travaille tranquillement. Pour être honnête, ce ne serait pas mal d’avoir une lance rare comme arme secondaire.”

Je me sentis vexé en y repensant.

Alors quoi, tu ne t’attends pas à voir un Épique ? Tu te satisferas d’un Rare ? Ah ! Un forgeron légendaire ne peut produire que des trucs rares ?”

… Bon en fait, lorsque j’avais reproduit un objet 10 fois, je n’avais quasi eu que des Rares.

Cette fois, je peux bien faire semblant. J’ai produit un Unique du premier coup !

Combien devrais-je faire payer Pon pour cette lance ? J’étais si excité que j’avais l’impression que mon coeur allait exploser.

Que se passe-t-il… Ça fait trois jours consécutifs après le raid de Malacus que je me fais une fortune. Je ne rêve pas, hein ? Je me sens bizarre… Je devrais commencer un livre de comptes domestiques après avoir fini cette commande.”

Il était presque l’heure de déjeuner. J’avais commencé à travailler sur la lance la veille au soir, et j’avais passé plus de douze heures dessus.

Ah, je suis fatigué. Je veux dormir.

J’éprouvais une immense satisfaction et à présent que la tension m’avait quitté, je somnolai.

Gardons les infos de la lance tempête pour le moment… On m’a donné trois jours sur le postulat que je ferai trois lances… Je leur montrerai dans deux jours…

J’aimerai produire une lance tempête légendaire avec les matériaux restants.

***

Aujourd’hui, enfin…”

Après avoir passé sa commande à Grid, Pon s’était dévoué à la chasse durant trois jours et pendant ce temps, il devint de plus en plus insatisfait de l’arme qu’il utilisait.

Il s’était rendu sur un terrain de chasse où les monstres donnaient plus d’expérience et tandis que le niveau des monstres augmentait, les limites de sa lance 190 lui apparaissaient plus clairement. Il s’en était servi pendant 53 niveaux, du niveau 190 au 243, mais…

Sa sensibilité ne lui permettait pas d’ignorer l’infériorité de son arme.

Je veux me débarrasser de cette foutue lance rapidement.

Pon finit de chasser et se détendit. Alors qu’il se préparait à continuer, Grid le contacta par le chat de la guilde.

{Pon, j’ai terminé les trois lances tempêtes, alors viens à la forge de Khan quand tu auras le temps.}

{Oooh~ ! Les lances sont enfin terminées ! Quels rangs ont-elles ?}

{Je suis curieux~ ^^ Partage les informations avec nous, Grid.}

Les guildeux devinrent excités. Pon regarda la fenêtre de chat, moitié excité et moitié anxieux tandis qu’il attendait que le forgeron partage les infos des lances. Cependant, ce dernier annonça une nouvelle bouleversante.

{Je suis ruiné… Je ne veux pas poster les infos ici, alors venez les voir par vous-même.}

Vantner rit parce que ça l’amusa beaucoup.

{Hahahahahahahah, on dirait qu’il n’a produit que des lances Rares~ ! Génial ! Bien fait pour ta gueule, Pon !}

…”

Honnêtement, le lancier était déçu parce qu’il s’attendait à ce qu’il y en ait au moins une d’Épique après avoir vu Grid facilement apprendre la méthode de production et renforcer les haches du chauve.

Je suis prêt.”

La lance tempête avait de si bonnes performances de baser qu’il pourrait s’en servir même si elle devait être de rang rag. Il s’arrêta immédiatement de chasser et se rendit à Winston, qui n’était pas loin de là.

 

Trois heures plus tard.

Pon arriva à la forge et vit que plusieurs guildeux étaient là, notamment Jishuka et Vantner. Il fronça les sourcils en voyant ce dernier glousser.

Pourquoi êtes-vous tous là ?”

Je voulais voir ton air déçu. Eh bien ? Tu as quelque chose à dire ? Kya kya kyak !”

… Pourriture.”

Tu as quelque chose à dire ? Dis-moi si c’est le cas, hein ! Je vais te montrer la puissance de mes haches améliorées ! Kya kya kyak !”

…”

Maintenant que ses armes avaient été renforcées par Grid, Vantner était extrêmement confiant. Il avait changé de terrain de chasse pour en choisir un plus difficile, discutait plus souvent et se moquait du lancier à chaque fois qu’il le voyait.

Il est trop excité. Je l’envie énormément, dois-je avouer.

Il trembla en imaginant son rival s’en sortir bien seul, puis il approcha du forgeron.

Tu dois avoir souffert, Grid.”

Il lui avait dit, en passant sa commande, qu’il n’attendait trop rien de lui histoire de ne pas le stresser. C’était vraiment, mais il ne pouvait s’empêcher de cacher sa déception. Grid le regarda d’un air endormi et lui remit trois lances.

Je suis ruiné. Je pensais pouvoir obtenir une lance légendaire vu que j’en ai forgé une Unique dès le premier coup, mais… Les deux autres sont de rang épique.

… ?”

Mais que disait-il ? Tous les guildeux furent stupéfaits, Pon inclus. Unique ? Légendaire ? Tout le monde savait qu’on ne pouvait pas produire d’objets légendaires, aussi pensèrent-ils qu’il délirait.

Puis le visage de Pon vira au blanc, puis au bleu.

[Vous avez obtenu une Lance Tempêre (Épique).]

[Vous avez obtenu une Lance Tempêre (Épique).]

[Vous avez obtenu une Lance Tempêre (Unique).]

… Hein ?”

Pon avait été parcouru d’un frisson d’excitation que deux fois dans Satisfy. La première, c’était quand il avait été émerveillé par le jeu lui-même. Un jeu en réalité virtuelle qui était une véritable réalité alternative. Lim Cheolho, en tant que créateur de Satisfy, était le dieu qui avait créé ce nouveau monde.

La seconde fois fut quand il rencontra le joueur classé n°1 au classement global, Kraugel.

Pon et Jishuka l’avaient rencontré par hasard, et ils avaient été autant choqués qu’enthousiastes. Il était désolé de penser ça envers sa maîtresse, mais Kraugel était le seul et unique génie de Satisfy. Le lancier était toujours au classé dans tous les jeux auxquels il jouait, mais c’était là la première fois qu’il se sentait minable devant un joueur.

Et à présent.

Grid… Tu.. ! Tu !”

Pon sentit pour la troisième fois un frisson le griser en voyant les informations détaillées de la lance tempête de rang unique. Il retrouva la confiance qu’il avait perdue. Avec Grid, il sentait qu’il lui était possible de surpasser Kraugel, que même la puissance de toute la guilde Tzedakah ne saurait vaincre.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

OG Chapitre 98
OG Chapitre 100 [Bonus]

13 Commentaires

  1. Yuu

    J’avais raison , nah ! Il a bien produit une Unique ^^ , Prenez les paris pour les prochaines Productions de Grid ^^

    Merci pour le chapitre ~

    Répondre
  2. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Très bon light novel =D

    Répondre
  3. Lecake

    Je suis content que le LN commence à évoluer, ça commençait à devenir laçant et prévisible les crafts foireux. En espérant que la mentalité de Grid suive et qu’il passe d’un enfant en pleine crise à un adulte.

    Le LN est sympa sinon, et bien traduit. Ca fait plaisir ! Surtout avec tous ces épisodes. 🙂

    Répondre
  4. Cèlen

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  5. Hyrtik

    Merci pour ce chapitre !
    Ont va bien rigoler avec cette guilde ^^

    Répondre
  6. Tazam

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. Leira

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Coco

    Merci pour les chapitres ^^

    Répondre
  10. Shirosuu

    Merci pour le chapitre, hâte d’avoir la suite 🙂

    Répondre
  11. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Non mais… Je ne suis vraiment pas populaire avec les femmes… Je devrais avoir au moins une relation avant de mourir, même si ça n’est pas pour me marier… *soupir*…

    Je commençai à me demander si je n’allais pas réellement finir marié à mon taff.”

    Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit que ça ne se passera pas du tout comme il le pense. Une intuition sans doute ^^.

    Répondre
    1. sephiroth

      Sans doutes ^^…

      Répondre
  12. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com