SW Chapitre 39

SW Chapitre 38
SW Chapitre 40

Hop, voici enfin le  SW du mardi ! Désolé pour le temps que ça a pris, mais la VA était si mauvaise qu’elle m’a collé une migraine infernale, et m’a forcé à dépendre de la VO -_-

Bonne lecture à tous et à demain pour un DNC et au moins un BTTH bonus ! (Ouais, le prochain BTTH fait 4k…)

Chapitre 39 - Engloutir l’âme

“AH!!!!”

La douleur soudaine donna aussitôt l’impression à Ling Chen d’être tombé en enfer. Autant il pouvait supporter n’importe quel degré de douleur physique sans broncher, autant cette douleur là venait directement de son esprit ! Il avait l’impression que d’innombrables aiguilles et couteaux acérés frappaient et tranchaient son âme. Ce genre de douleur était dix à cent fois plus cruelle que de se faire tailler en pièces, ou de se faire écarteler par cinq chevaux… Il tint sa tête à deux mains en hurlant de douleur tout en tombant lentement sur l’autel de pierre ; il n’était plus capable de tenir debout tant il souffrait.

Que se passe-t-il !! Que quelqu’un me dise exactement ce qui se passe.…

Pourquoi ai-je aussi mal à l’esprit… Si mal que j’ai l’impression que ça va me déchirer et me réduire en petits morceaux…

Que se passe-t-il bordel !!!

La douleur continua et devint même lentement plus forte à chaque seconde, ce qui rendit ses cris de douleur de plus en plus stridents. Il était clairement dans un monde de jeu, un monde virtuel où la douleur physique avait été réduite au minimum, où tous ses sens auraient dû éprouver le plus grand confort possible ! Pourquoi éprouvait-il une telle douleur ! Qu’est-ce qui me fait aussi mal… Me donne envie de détruire mon esprit !!

Alors que l’esprit du jeune homme subissait une torture digne des enfers et souffrait terriblement, il entendit une voix… Une voix féminine !

« Aiya, hii, quelqu’un est enfin venu après toutes ces années de silence. Maintenant que j’y pense, on dirait que j’ai dormi très longtemps… Hmm ? Comment se fait-ce que ce soit un petit frère aussi jeune et qui n’a pas l’air très fort ?»

Cette voix lui donnait l’impression de venir tout droit du paradis et alors qu’il souffrait horriblement, cette voix l’engourdit quand il l’entendit comme si même ses os s’étaient un peu attendris. Cette voix était honnêtement si belle que l’entendre permettait de vraiment comprendre le sens des mots « doux » et « adorable ». Elle n’avait dit que quelques mots, mais ils étaient pratiquement sur le point d’arracher son âme, comme s’ils possédaient une magie capable de stimuler les nerfs du corps humain tout entier, homme ou femme… Ainsi que leurs désirs.

Il tourna difficilement la tête et se servit de sa conscience sur le point de s’effondrer pour contrôler ses yeux et les tourner vers la source de la voix… Le monde sous son regard était si noir, si empli de ténèbres sans la moindre lumière… Le genre de ténèbres où on ne peut absolument rien voir et pourtant, la silhouette d’une voix apparut clairement sous ses yeux, lui permettant de clairement voir son visage et son corps comme si elle était complètement isolée de ce monde d’obscurité.

Au moment où il la vit, ses yeux emplis de peine parurent momentanément léthargiques.

Il s’agissait effectivement d’une femme paraissant avoir entre vingt et trente ans, bien qu’elle semble aussi ne pas encore avoir atteint la vingtaine. Elle flottait dans les ténèbres et le fixait avec intérêt. Son visage était si d’une beauté si renversante qu’il pourrait envoûter le monde entier ; sa peau était blanche comme neige, ses lèvres roses légèrement pincées ressemblaient à des pétales, ses sourcils arqués et ses yeux resplendissants possédaient un charme infini qui faisait chanceler les cœurs d’un regard.

Elle était revêtue de vêtements noirs comme la nuit un peu serrés, qui collaient sa poitrine orgueilleuse et ses fesses et les mettaient vivement en valeur. Sa taille fine était enserrée d’un ruban noir, qui soulignait les formes merveilleuses de son corps en lui donnant une silhouette en S. quiconque la regarderait serait incapable de détourner le regard et resterait complètement stupéfait.

Elle était une femme attirante qui, sans rien faire, dégageait une beauté gracieuse quasi onirique, et un charme envoûteur capable de rendre tous les hommes fous. Même l’aventurier ; qui souffrait alors tellement que son esprit était sur le point de s’effondrer ; sentit son coeur vaciller incontrôlablement en la voyant. Il ne parvenait pas à croire qu’il existe dans ce monde une femme capable d’émettre une aura aussi féérique.

Il serra les dents, ne laissa pas le moindre gémissement de douleur s’échapper grâce à sa volonté vraiment surprenante, et parvint difficilement à cracher trois mots entre ses dents quasiment broyées : « Qui… es… tu !» Il était certain de n’avoir senti aucune forme de vie en entrant ici… Qui était cette femme ? Se pouvait-il qu’elle ait été présente tout le long ?

Un léger sourire apparut sur les lèvres de la femme à cette question, et ce sourire rendit son visage capable de charmer le monde plus envoûtant encore en y faisant apparaître une séduction indescriptible.

« Hooo, tu es encore capable de parler alors que ton âme se fait engloutir ! Tu surprends vraiment cette grande sœur ! Aiya, je ne supporte vraiment pas de voir un aussi beau petit frère devenir un sacrifice, mais tu as touché le Fléau Lunaire de toi-même. Je n’ai aucun moyen de te sauver même si je le voulais ne~, alors je ne peux que te regarder devenir le sacrifice du Fléau Lunaire, hee… Ça fait si longtemps qu’on est là que le monde extérieur devrait nous avoir oubliés ; il est effectivement  temps pour nous de réapparaître à la surface. »

Sa voix ne ressemblait pas à celle d’une jeune fille délicate ; elle avait une voix de velours un peu traînante, aussi agréable qu’adorable. Elle contenait également une fierté naturelle et exerçait aussi une certaine séduction, qui fit chavirer involontairement le cœur de l’apprenti guerrier comme si son âme voulait quitter son corps et suivre cette voix.

Si cette femme était née pendant la période des états combattants, elle aurait définitivement était une tentatrice capable de conduire un pays voire une dynastie à la ruine d’un battement de cils.

« Tu…»

Qui était-elle ? Il n’en savait rien ; quant au Fléau Lunaire… S’agissait-il de ce croissant noir fermement attaché à son poignet droit ?

La douleur dont je souffre vient de l’engloutissement de mon âme ? Cette chose veut détruire mon âme ?

Et je deviendrais ensuite son sacrifice ?

Comment en suis-je arrivé là exactement ?

C’est clairement un monde de jeu alors pourquoi je sens aussi intensément et réalistement mon âme se faire découper ?

Lorsque l’âme est détruite… On se retrouve alors soit contrôlé par quelqu’un d’autre dont on devient éternellement la marionnette, soit on devient un zombie vivant, mais dépourvu de conscience.

La sensation d’engloutissement de mon âme est réelle… Le jeune pénètre dans l’esprit du joueur au début ? Cet objet nommé « Fléau Lunaire » veut clairement engloutir mon âme !

Ling Cheng mobilisa toute sa volonté et sa foi, et il lutta alors plus intensément que jamais… Son front et son corps furent recouverts de gouttes de sueur comme s’il venait d’essuyer une tempête de pluie.

La puissante et subite résistance mentale du jeune homme surprit légèrement la femme : « Oh ?» Les coins de ses lèvres se levèrent légèrement, et de légères ondulations apparurent dans ses yeux enchanteurs : « Tu vas t’attirer une punition plus terrifiante encore de la part du Fléau Lunaire à résister comme ça petit frère, ne~»

À peine eut-elle fini de parler que l’aventurier poussa un cri misérable et si déchirant qu’on aurait dit qu’il venait de l’enfer : « Aaaaaaaaahhhhhhhhhh !» Il ne parvint plus à  rester accroupi et roula au sol de douleur en se tenant la tête. Il trempa le sol de sa transpiration partout où il roula

“Ahhhhhh…”

“Ahhhhhhhhh !”

“AH————-”

Ses cris de douleur devinrent de plus en plus aigu au point que même la personne la plus cruelle au monde ne pourrait les écouter davantage.  Ils étaient si aigus qu’on ne pouvait pas imaginer exactement la douleur qu’il devait éprouver. Son corps et son visage étaient aussi tordus l’un que l’autre, tordus à un niveau terrifiant… Sa voix stridente devint de plus en plus rauque…

La femme le regarda se tordre de douleur à terre avec un petit sourire. Les cris misérables qu’elle entendait semblaient sortir tout droit de l’enfer et pourtant, son visage à la beauté inégalé ne contenait pas une once de sympathie. Au lieu de ça, elle le regardait comme si elle assistait à une scène plaisante. Elle sourit légèrement et dit d’une voix aussi douce que le vent : « Tu vois petit frère, la punition pour avoir résisté est vraiment terrifiante. Tu devrais juste calmement fermer les yeux à présent, te détendre et te laisser sombre dans le sommeil. Tu ne souffriras plus alors. Allez, écoute ce que dit ta grande sœur : détends ton esprit et tu pourras dormir tranquillement sans souffrir. »

“AH——–”

Les cris de douleur déchirants continuèrent et devinrent si stridents que même l’air en trembla légèrement.

Tant que je détends mon esprit et dors… Je ne souffrirai plus… Je pourrais être soulagé de toute cette douleur…

Tant que je m’endors, je n’aurais plus à subir cette douleur cent fois, mille fois, infiniment plus terrifiante que la mort…

.……

.……

Non ! Si mon âme s’effondre et se fait engloutir… Je deviendrais une marionnette, un cadavre ambulant !!

Qui prendra alors soin de Ruoruo ! Elle n’a que moi, elle est si faible, comment pourrait-elle vivre sans moi !

Je ne veux pas dormir… Personne ne peut ne serait-ce que penser à détruire mon âme !

Personne !

“Aaaaaahhhhhh !!”

« AH————”

Une minute entière passa et les cris de détresse de Ling Cheng étaient déjà devenus horriblement rauques. Il n’avait plus la force de rouler à terre, et son corps tressaillait douloureusement à terre. Il ne cessa pas un instant de hurler  de douleur… Son corps était enveloppé par une brume noire, mais celle-ci ne parvint jamais à s’immiscer dans son cerveau et son corps.

Le sourire de la femme vêtue de noir devint un peu rigide et elle plissa ses yeux ravissants dans les profondeurs desquels étincela une trace imperceptible de choc.

Quelques secondes seulement de ce genre de torture suffisaient à briser une personne normale. Ce niveau de douleur avait déjà surpassé ce qui était humainement supportable ; l’esprit humain était juste incapable de le supporter et finissait écrasé en un instant, même avec une volonté de fer.

Pourtant, une minute entière s’était écoulée et il luttait toujours, il résistait au point que la force spirituelle du Fléau Lunaire fut incapable de le pénétrer.

Comment un humain pouvait-il avec un esprit puissant à ce point !! Ce type…

La femme entrouvrit les lèvres et dit lentement de sa voix adorable : « Ce n’est pas bien ce que tu fais, petit frère. Tu ne peux pas vaincre le Fléau Lunaire, peu importe ta ténacité. Tu vas souffrir encore plus, ne~.»

Une fois qu’elle eut fini de parler, elle vit tout à coup le pauvre être convulsant cesser de crier de douleur, et… Il ouvrit lentement ses yeux couverts de sueur… Le regard de la femme trembla abruptement.

« Tu… ne pourras… jamais… imaginer… la douleur… et la torture… que… J’ai subi… Ces souffrances… et ces tortures… ne sont jamais parvenues ne serait-ce qu’une fois à détruire mon corps et mon âme…»

« Cette petite douleur… n’est rien !!!»

« Aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh  !!»

Une légère secousse remua le monde de ténèbres, et la femme en noir changea brusquement d’expression.

Les yeux de Ling Chen étaient alors étrangement devenus rouge/noir ; ses pensées le ramenèrent à un passé qu’il aurait dû oublier dans ce monde turbulent de noirceur…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

SW Chapitre 38
SW Chapitre 40

13 Commentaires

  1. Lipton

    Merci waz 🙂

    Répondre
  2. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Minelixxilenim

    Ruoruo !

    Répondre
  4. Lectifer

    Merci pour ce chapitre
    Tout pour Ruoruo

    Répondre
  5. Nitnellav

    Incroyable est tout ce que je peux dire.

    Répondre
  6. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Oulah ! Elle engloutie réel son âme ? Et pas que dans le jeu ? Alors Ruoruo doit s’inquiète à l’extérieure 😮

    Répondre
    1. Lauvel

      réellement son âme?*

      Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. thePower

    Merci !

    Répondre
  9. goplay

    bordel les dévelopeurs faite quelque chose !!! XD

    Répondre
  10. Will

    Ça devient n’importe quoi

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. LuoXin~Lachesis

    Merci pour la trad’ ! Au fait je voulais savoir, j’ai lus le LN (en entier, il fait 850 chaps et actuellement près de 600 sont trad en ENG par une personne, le reste est traduit par une machine donc c’est très éprouvant à lire pour les yeux)
    et je peux vous dire que l’histoire commence réellement à partir de maintenant.
    No spoils 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com