TDG Chapitre 176

TDG Chapitre 175
TDG Chapitre 177

Salut tout le monde ! Vous avez passé un bon Noël ?

Mes excuses pour l’absence de publications hier, j’ai passé ma nuit de Noël malade à ne pas dormir du tout. Oui, voilà voilà…

Du coup, je vais vous faire au moins 3 chapitres aujourd’hui ! Bonne lecture à tous ! Ho ho ho

 

 

 

Chapitre 176 - Monstre !

 

Xiao Yunfeng fut stupéfait pendant un court moment puis dit précipitamment : « Neveu Nie Li, comment puis-je…»

« Ces derniers temps, Ning’er m’a beaucoup aidé. Considérez ce cadeau comme mes remerciements ; Oncle n’a pas besoin d’être poli avec moi. » Nie Li transmit les objets à Xiao Yunfeng et sourit à Ning’er.

Celle-ci rougit un peu mais ne dit rien.

Xiao Yunfeng regarda sa fille. Un père connaît sa fille mieux que quiconque ; il avait déjà compris quelque chose en la voyant ainsi. Il hocha la tête et dit : « Dans ce cas, je vais les accepter. »

Bien qu’il ait entendu dire que Nie Li avait une relation intime avec Ye Ziyun, il ne s’en souciait guère. Après tout, les enfants des familles Aristocratiques avaient tendance à avoir trois ou quatre femmes ; c’était quelque chose de tout à fait normal. A présent que Nie Li était le génie numéro un de Bourg-Triomphe, on ne pourrait pas dire qu’elle souffrirait d’être sa femme le cas échéant.

De plus, Xiao Yunfeng savait que talent que démontrait Ning’er dans sa culture lui avait été octroyé par Nie Li. Il était normale, qu’en tant que descendante directe de la Famille du Dragon Ailé, elle sache rendre la gentillesse qu’on lui démontre.

Nie Li n’avait pas imaginé que ce cadeau fortuit ferait autant réfléchir Xiao Yunfeng.

Les sourcils de Shen Hong tressaillirent quand il vit ce dernier et Nie Li parler ensemble. La Famille du Dragon Ailé avait toujours été une vassale de la Famille Sacrée ; Xiao Ning’er était même fiancée à son fils. Mais à présent, la Famille du Dragon Ailé a quitté le contrôle de ses maîtres : même en mettant les fiançailles rompues de côté, ils avaient même collé une rouste à Shen Fei. Bien qu’il l’endure patiemment, la colère en Shen Hong s’accumulait continuellement.

Il regarda Duan Jian qui se trouvait aux côtés de Nie Li ; ses pas fermes et son regard acéré lui donnèrent une vague sensation de peur.

« Shen Xiu. » dit il d’une voix grave.

« Oui Frère, que désires tu ?» demanda Shen Xiu à Shen Hong.

« Prends Shen Yan avec toi et va tester la force du jeune qui se tient aux côtés de Nie Li. De plus, envois quelqu’un enquêter sur leur relation !» dit le Patriarche. Si ce jeune homme avait une force appréciable et n’était pas proche de Nie Li, alors il pourrait tenter de le recruter.

« En. » Shen Xiu jeta un regard froid à Nie Li et aux autres. Ses yeux brillèrent d’une lueur glaciale.

Elle se leva et se dirigea vers le jeune homme, suivie de Shen Yan.

Xiao Yunfeng fronça légèrement les sourcils, en voyant que des gens de la Famille Sacrée venaient dans leur directions. Xiao Yi et les autres, eux, devinrent tous nerveux. Bien qu’ils soient oppressés par la Famille Vent&Neige, leur pouvoir tyrannique était encore présent et sur la force seule, la Famille du Dragon Ailé ne pouvait rivaliser avec eux.

Ye Xiu et Ye Shuo, qui étaient sur scène, virent également les mouvements de la Famille Sacrée.

Ye Shuo regarda son supérieur et demanda : « Ye Xiu, Shen Hong a envoyé un expert de rang Or Noir, je crains que Nie Li ne puisse pas le gérer. Devrions-nous l’aider ?»

Ye Xiu sourit, secoua la tête et dit : « Ce serait étrange que Nie Li subisse une défaite ; nous ne ferons qu’observer de l’extérieur. Il va définitivement parvenir à gérer ça. De plus, nous pouvons nous servir de cette chance pour voir de quelle force dispose le jeune homme à côté de lui. »

Ye Shuo regarda son interlocuteur avec de grands yeux ébahis. Il n’aurait jamais pensé que Ye Xiu ait une telle confiance en Nie Li. Au final, il hocha également la tête.

Nie Li jeta un regard à Shen Xiu qui approchait et portait une robe de soirée. Sa silhouette séduisante attirait les regards des experts des diverses familles alentours et ces derniers se mirent à discuter entre eux.

« Vous avez entendu la rumeur ? Au départ, la Famille du Dragon Ailé avec des fiançailles avec la Famille Sacrée mais ils veulent l’annuler, à présent. Le fils aîné de la Famille Sacrée, Shen Fei, en était mécontent et est allé chez cette famille causer des problèmes. Au final, Xiao Ning’er l’a démonté et il fut porté jusqu’à chez lui. »

« Une telle chose est vraiment arrivée ? J’ai entendu dire que Shen Fei avait atteint le rang Or, alors comment se fait-il qu’il ne soit pas un adversaire à la hauteur de Xiao Ning’er ? Cette dernière l’a démoli ? Est-il possible que quelqu’un de sa famille lui ait donné un coup de main ?»

« La Famille Sacrée n’a pas de chance ces temps-ci et la Famille du Dragon Ailé leur jette des pierres. Là, ça craint. »

« Foutaises, on sait bien ce que ce Shen Fei est, non ? Ce môme a un comportement absolument scandaleux. Combien de filles innocentes croyez-vous qu’il ait engrossé ? Cette Xiao Ning’er n’est pas mal du tout, pourquoi faudrait-il qu’elle soit ruinée par ce gamin ?»

Tout les experts des diverses familles avaient tourné leur regard dans cette direction. Ils étaient très curieux de voir ce que la Famille Sacrée allait faire. Cependant, la majorité était quand-même du côté de la Famille du Dragon Ailé. Après tout, Shen Fei avait un caractère de merde.

Le visage de Shen Xiu se couvrit d’une couche de givre en entendant toutes ces discussions et quand elle apprit que Xiao Nin’ger avait corrigé Shen Fei, elle devint furieuse. Cela revenait à gifler la face de la Famille Sacrée !

« Tsk tsk, Xiao Ning’er, quand j’étais encore à l’Institut Sainte Orchidée, je t’ai vue séduire un autre homme dans le dos de Shen Fei et à présent, tu le fais publiquement. N’as-tu pas honte ?» dit Shen Xiu, les bras croisés sur sa poitrine en méprisant la jeune fille.

Quand elle entendit cette réplique cinglante, Ning’er se leva, regarda furieusement Shen Xiu et dit : « Shen Xiu, tu dis de la merde ; ta Famille Sacrée n’a aucunement le droit de m’espionner !»

Les sourcils de Xiao Yunfeng se froncèrent légèrement. Il regarda froidement Shen Xiu et Shen Yan ; il était évident qu’ils étaient venus causer des problèmes. Il lui fallait voir ce qu’ils prévoyaient de faire ; après tout, ils ne pouvaient pas agir ouvertement contre sa famille sous le regard de tous !

« J’ai touché un point sensible ? Hmpf, si tu ne voulais pas que ça se sache, il ne fallait pas le faire de base !» Un sourire glaciale apparut légèrement sur les lèvres de la vipère. « Je vais exposer ta vraie nature aux yeux de tout les experts ici présents, misérable !»

« Tu…» Xiao Ning’er était si enragée qu’elle était sur le point de pleurer, à cause de la souffrance qu’elle éprouvait en son coeur. Elle avait subi tant de torts et de vexations et tous trouvaient leur origines dans la Famille Sacrée. Voulaient-ils la pousser au suicide avant d’être satisfaits ?

Shen Xiu regarda Ning’er de haut et dit : « Quoi, tu n’es pas convaincue ? Hmpf, tu as été fiancée à mon neveu, Shen Fei. C’est quelque chose qui a été fait sous le regard des adultes des deux familles, et le contrat de fiançailles existe encore. Tu veux le nier ? Depuis quand ma Famille Sacrée est-elle tyrannisée si facilement ? Peu importe qui si tu ne suis pas ma Famille Sacrée, le choix ne t’appartient pas !»

Cette femme était vicieuse dans ses paroles ; comment la tendre Ning’er pouvait rivaliser avec elle ?

« Shen Xiu, c’est vraiment difficile de se débarrasser de toi ! On devrait coudre la bouche de quelqu’un d’aussi mauvais que toi. Xiao Ning’er ne veut pas tenir sa part du contrat de fiançailles, et après ? Ta Famille Sacrée va recourir à la force ? » Nie Li fixa froid Shen Xiu, furieux. « Xiao Ning’er a bon caractère, aussi ne te fera t’elle rien. Cependant, tu m’as mis en colère et je suis trop paresseux pour écouter tes foutaises, alors tu veux te faire cogner, c’est ça ?»

Une puissante aura se dégagea de Nie Li et quand il fit un pas en avant et son aura se pressa contre elle.

Shen Xiu, devant l’air féroce de Nie Li, eut si peur qu’elle recula de quelques pas. Cette aura glaciale lui donnait l’impression de subir une énorme pression. Elle se souvint du banquet précédent, où Nie Li se comportait de façon arrogante. Il était vraiment capable de faire ce genre de choses !

Quand elle ne se souciait pas de lui, elle était alors de rang Argent tandis que Nie Li n’était même pas encore de rang Bronze. A présent, il était de rang Or tandis qu’elle était toujours de rang Argent. S’ils en venaient à se battre, il souffrirait sans le moindre doute possible. Elle ne put s’empêcher de dire d’une voix tremblante : « Qu’essais tu de faire ? Tu n’es pas un homme si tu frappes une femme !»

« Un homme qui frappe une femme bien n’est, en effet, pas un homme. Mais une femme aussi vicieuse que toi pourrait bien se faire battre à mort qu’elle ne l’aurait pas volé !» Nie Li renifla froidement et fit un pas en avant. Shen Xiu avait si peur que son coeur en tremblait.

Nie Li était un voyou qui n’avait même pas l’aura d’un aristocrate !

Être capable de faire de beaux discours et de menacer était une chose, mais ce n’était pas comparable à être capable d’agir directement. (NdT en gros c’est bien de se la jouer, mais face à quelqu’un qui rentre dans le lard, bah… 😀 C’est useless :x). Shen Xiu tremblait et avait l’air un peu effrayée.

Xiao Ning’er ne put s’empêcher d’être émue ; à chaque fois qu’elle était en danger, Nie Li était là pour l’aider. Sans lui, elle ne saurait vraiment pas quoi faire. Elle se sentait en sécurité en regardant son dos : aussi longtemps qu’il serait là, elle serait en sécurité et aurait quelqu’un de qui dépendre.

Shen Xiu était du genre à être de plus en plus énergique au plus on discutait avec ; on ne pouvait la gérer qu’en se comportant comme une fripouille !

Xiao Yi se leva et tenta de faire le diplomate : « Ce… Le banquet du Gouverneur va bientôt commencer, pourquoi ne cesseriez-vous pas tout les deux de vous battre ?» (NdT la ferme, coui**es molles !)

« Dégage, toi !» Shen Xiu renifla froidement en direction de Xiao Yi et recula de quelques pas. Une fois à quelque distance de Nie Li et cachée derrière Shen Yan, elle se sentit un peu plus à l’aise. (NdT non mais… *facepalm*) Elle sourit froidement en fixant Ning’er, qui était derrière Nie Li, et dit : « Tu n’as effectivement aucune honte. Puisque c’est un fait accompli, pourquoi craindre que les autres en parlent ? Tu as même ton amant qui te défend publiquement ! C’est vraiment révélateur !»

Nie Li fut incapable d’écouter les horreurs de Shen Xiu davantage. Il renifla froidement et dit : « La bouche de cette bonne femme est trop vulgaire. Duan Jian, colle lui une raclée et jette là hors du manoir !»

« En !» Ce dernier fit un pas en avant et se dirigea vers la vipère.

Shen Xiu sentit instantanément une terrible pression se dégager du jeune homme et une peur intense monta en elle, la faisant reculer de plusieurs pas encore.

Shen Yan, qui se tenait à côté d’elle, sourit tandis que sa main se tendit vers Duan Jian.

« Un expert de rang Or Noir !» Les sourcils de Nie Li tressaillirent légèrement. Cependant, même si c’était un expert de rang Or Noir, il était parfaitement inutile face à Duan Jian. Il n’y avait personne dans la Famille Sacrée qui pouvait le contrôler, pas même Shen Hong !

Shen Yan sentit l’aura d’un expert de  rang Or Noir provenir du jeune homme et fut légèrement ébahi. Il n’aurait jamais pensé que le jeune homme à l’air ordinaire aurait une telle puissance ! Il n’osa plus le sous-estimer et utilisa directement toute sa puissance.

Boum !

Shen Yan utilisa sa technique de combat personnelle et unique ; la puissance de sa paume augmenta de plusieurs fois tandis qu’il se saisit du bras de Duan Jian.

Un expert de rang Or Noir ordinaire aurait eu le bras brisé par la poigne de Shen Yan, s’il était imprudent. Cependant, Duan Jian ne broncha pas quand il se saisit de son bras et le serra aussi fort que possible. Il ne fronça même pas les sourcils du tout. Il ne fit que le fixer de son regard froid et un rayon de lueur glaciale se vit dans son regard.

Vu que Duan Jian ne bougea pas le moins du monde, Shen Yan sourit en coin. Ce gamin était encore jeune et trop entêté. Il rassembla immédiatement sa force spirituelle dans son corps et sa paume s’enflamma d’une flamme écarlate qui donnait l’impression qu’elle tentait de faire fondre tout ce qu’elle touchait.

En voyant ça même Ye Xiu, Ye Shuo et les autres furent stupéfaits. C’était la technique de combat  de la Famille Sacrée, la Paume Embrasée. Cette technique pouvait instantanément faire fondre l’acier. Shen Yan avait saisi le bras de Duan Jian et avec cette flamme, même si son bras était fait en acier, il serait instantanément réduit en cendres !

« Shen Yan, arrête !» aboya Ye Xiu. Cependant, il était trop loin pour l’aider.

L’expression des experts environnants des diverses familles changea sous la vague de chaleur. Ils ne purent s’empêcher de soupirer de regrets pour Duan Jian, craignant que son bras ne soit foutu.

Ces experts se dirent que la Famille Sacrée allait trop loin à utiliser  une méthode aussi vicieuse dans la salle du banquet. Ce jeune expert devrait aider Bourg-Triomphe ; s’il était ruiné lors d’un conflit internet, ne serait-ce pas un énorme gâchis ?

Shen Yan fut suffisant pendant quelques secondes mais son expression devint soudainement stupéfaite. Duan Jian le fixait toujours de son regard froid et sa Paume Embrasée n’avait pas laissée la moindre trace sur lui.

Comment est-ce possible ? Ma Paume Embrasée peut même faire fondre l’acier ! De quoi est fait le bras de ce gamin exactement ?!

Un sourire en coin apparut sur les lèvres de Nie Li. La majorité des membres de la tribu des dragons étaient d’attribut feu. Le corps des membres de la tribu ne craignait pas les flammes du dragons, alors pourquoi Duan Jian craindrait une petite Paume Embrasée ? Comment cette technique pourrait être comparée aux flammes d’un dragon.

Shen Yan eut l’impression d’avoir une boule dans la gorge, comme s’il allait suffoquer. Il ne s’attendait pas à ce que sa Paume n’ait pas le moindre effet.  Non seulement She Yan était perplexe, mais même les gens alentours l’étaient, regardant Duan Jian et son bras intact, abasourdis.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 175
TDG Chapitre 177

15 Commentaires

  1. Maxskin

    Hey Merci 😉

    Répondre
  2. F

    Merci pour ce chapitre
    Duan Jian en force !!

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Kathysse

    Merciiiii

    Répondre
  5. Beuhbeuh

    Merci !

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  7. ti

    Merci
    Trop badasse

    Répondre
  8. korojii

    Merci pour le chapitre =)

    Répondre
  9. Starish

    merci et bon retablissement

    Répondre
  10. Fabulas

    Merci pour le chapitre
    Enfin le début de la fin de la Famille Sacrée

    Répondre
  11. jayledingue

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. nickylaboum

    merci

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  14. dragondessonges

    merci pour le chapitre
    il ni a pas a dir Duan Jian ne risque pas de ce fair engager pas la famille sacret lol

    Répondre
  15. psycho

    Merci 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com