TDG Chapitre 256

TDG Chapitre 255
TDG Chapitre 257

Eh eh, certains d’entre vous se sont fait avoir par le poisson d’avril, d’autres pas mais en tout cas, voilà le vrai TDG bonus en l’honneur de la générosité de Sohely, de Stéphane et de Willy ! Un grand merci à eux 〈3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 256 - Le Palace du Désert

 

Ziyun avait retrouvé des fragments de sa vie passée une fois arrivée au Désert Infini.

Et de son côté, Xiao Ning’er disait que dans ses rêves, elle s’était vue entrer dans la Forêt du Diable Noire !

Ce n’était pas des coïncidences !

Que se passait-il, exactement ?

Nie Li put vaguement sentir que ce qui était à l’origine de sa résurrection était bien plus complexe qu’il ne l’avait cru auparavant ! Plus il y réfléchit, et plus ça l’effraya : qui donc était capable de créer une situation pareille ?

Il pouvait sentir que pour faire la lumière sur ce mystère, il allait d’abord devoir trouver le Livre Esprit Démon Temporel et se rendre au Domaine des Ruines Draconiques. Il n’obtiendrait jamais de réponses en restant dans le Petit Monde.

Il comprit tout d’un coup, en voyant l’air peiné de Xiao Ning’er, que leur rencontre n’était vraiment pas une coïncidence ; son destin était, comme celui de Ziyun, lié au sien. Il décida d’emmener les deux jeunes femmes avec lui quoi qu’il arrive dans sa quête de réponses.

Le groupe continua ses recherches pendant des jours entiers à travers la vaste étendue désertique.

Selon les souvenirs de l’adolescent, le Palace du Désert devrait se trouver dans les parages.

Lu Piao, qui se tenait à côté de lui, lui dit d’un air découragé : « Nie Li, tu es sûr que le Palace est dans le coin ? Duan Jian survole le désert depuis des jours et pourtant nous ne l’avons pas encore trouvé !»

« Je suis certain que le Palace du Désert est aux alentours ! Poursuivons nos recherches !» répondit solennellement son ami après un court instant.

Devant tant de confiance, Lu Piao répondit : « Soit, dans ce cas nous continuerons !»

Le groupe fouilla la zone sans se reposer.

Le jeune homme fronça légèrement les sourcils. Selon ses souvenirs, le palace devrait être dans le coin, alors pourquoi ne pouvait-il pas en trouver la moindre trace même toutes ces journées de fouille ? Qu’ils ne trouvent pas une structure aussi énorme et majestueuse après tout ce temps n’avait pas de sens.

Il marcha lentement dans le sable jaune en se remémorant son passé et entra peu à peu dans un état méditatif profond.

Les souvenirs de sa vie passée traversèrent son esprit tandis qu’il marchait.

Dans cette vie là, il avait traversé le désert seul après que les gens l’accompagnant soient tombés les uns après les autres. Il marcha inlassablement jusqu’à entrer dans un état de semi-conscience, comme s’il était en plein rêve et vit apparaître à l’horizon un grand palace sous le soleil ardent.

Il fut si stupéfait par l’irruption du palace qu’il pensa même être arrivé au paradis, au légendaire palace où vivait les dieux.

Il s’en approcha pas à pas, le corps recouvert d’un éclat doré, jusqu’à ce qu’il atteigne l’entrée du bâtiment. Il en poussa ensuite les portes dorées géantes derrière lesquelles une lueur éblouissante manqua de l’aveugler et l’empêcha d’ouvrir les yeux. Il s’y força avec grande difficulté et vit de nombreuses sculptures, répandues à travers tout le palace. Chaque statue était unique : on voyait un géant en armure dorée, une petite fille à l’air pauvre et toutes sortes de créatures fantastiques. Il y avait, entre les pieds de ces sculptures gigantesques, un chemin menant à l’intérieur.

Nie Li suivit le chemin et arriva à un autel étrange, recouvert de toutes sortes de parchemins densément recouverts de mots. Au milieu de cet autel se trouvait le Livre Esprit Démon Temporel.

Une étrange énergie se répandit depuis le livre mystérieux quand il tendit les mains pour l’attraper et à partir de cet instant, sa vie fut changée à jamais.

Il resta plongé dans cet état semi-conscient complexe, tandis qu’une multitude de scènes défilèrent dans son esprit. Il continua de marcher droit devant lui, l’air absent.

Du Ze et les autres remarquèrent qu’il agissait bizarrement et le suivirent, bien qu’ils ne sachent pas ce qui se passe.

Lu Piao tendit la main pour le secouer et le réveiller mais en fut empêché par Du Ze, vu que leur chef avait l’air d’être dans le même état qu’à l’entraînement.

L’adolescent continua de marcher pendant un kilomètre encore avait de se réveiller brusquement. Il ouvrit les yeux, fixa l’espace vide devant lui et se figea sur place comme s’il était choqué !

Tout le monde se tourna dans la direction vers laquelle il regardait, et ne virent qu’un désert interminable s’étendant à l’infini. Il n’y avait pas la moindre trace du Palace du Désert. Il y avait, cependant, plein de sculptures anciennes et très abîmées éparpillées dans les dunes.

Ces sculptures semblaient avoir des milliers d’années et avaient perdu leurs traits, ne devenant plus que des ruines méconnaissables.

Il n’y avait devant eux que désolation et tristesse…

Le vent siffla en soulevant des nuages de sable, comme s’il voulait leur dire quelque chose.

« Comment est-ce possible ?» Nie Li fixa d’un air abasourdi la scène sous ses yeux. Quand il avait visité le Palace du Désert dans sa vie passée, il avait admiré une grande structure majestueuse semblant avoir été construite par les dieux, indestructible et éternelle. Mais là, dans sa vie actuelle, le même endroit n’était que ruines.

Lu Piao le regarda, confus  : « Nie Li, qu’est-ce qui ne va pas ? C’est ça le Palace du Désert dont tu nous parlais ? T’avais pas dit que c’était censé être un palace majestueux ? Pourquoi il n’y a que des ruines ?»

Du Ze et les autres étaient tout aussi perplexes. Il leur avait décrit de nombreuses fois le palais avant d’y arriver et leur avait parlé d’un endroit vraiment majestueux, ressemblant au palace des anciens dieux.

Cependant, maintenant qu’ils y étaient, ça ne ressemblait en rien à ça.

Il était très probable que leur ami avait appris l’existence du Palace au travers d’une carte au trésor ou de la lecture d’une vieille archive. Cela étant, maintenant qu’ils y étaient, ils ne pouvaient que constater que l’endroit était en ruines. Ce devait probablement être la faute des bêtes démons, pas vrai ?

Toutefois, le jeune homme ignorait la réponse à cette question pour le moment ; il avait une migraine et n’arrivait pas à réfléchir. Il avait marché droit devant en suivant ses souvenirs, et avait un peu plus tard plus ou moins atteint l’endroit où était supposé être l’autel mais il n’y avait rien d’autres que des ruines en morceaux ! Il n’y avait pas la moindre trace des parchemins, et encore moins du Livre Esprit Démon Temporel !

Où pouvait être le livre ?

Était-il possible qu’i lait disparu ?

Nie Li fut pris d’une migraine intense, comme si sa tête allait s’ouvrir en deux. L’image du désert et de ses amis se tordirent sous ses yeux ; tout devint irréel.

« Aaaaaaaaaargh !!» Il poussa un hurlement misérable et eut l’impression que son cerveau allait exploser.

« Nie Li, que t’arrive-t-il ?»

Ye Ziyun, Xiao Ning’er et les autres crièrent anxieusement son nom : « Nie Li !»

Cependant, l’audition de ce dernier s’éteignit peu à peu en même temps que sa conscience ; il tomba au sol.

Le Palais du Désert n’était plus là.

Le Livre Esprit Démon Temporel également.

Mais que se passait-il ? Accompagnée par une douleur intense, la conscience du jeune homme plongea dans les ténèbres…

 

Un mois plus tard, à Bourg-Triomphe

La ville avait retrouvé son dynamisme et sa prospérité d’avant. Les nombreuses familles de la Prison des Abysses et du Plateau du Destin Céleste avaient emménagé dans la cité, la rendant plus animée encore et les murailles avaient été élevées de quelques mètres. Une énergie débordante émanait de la métropole toute entière.

Les défenses de la ville avaient été renforcées et comptaient à présent un total de cinq Formations des Dix Mille Esprits-Démons, en plus d’une foultitude d’autres préparations défensives. Même si elle était envahie par une horde massive de bêtes démons, Bourg-Triomphe pourrait l’encaisser sans broncher.

Un grand nombre de jeunes gens s’exerçaient sur le terrain d’entraînement de l’Institut Sainte Orchidée.

Chaque mouvement de ces jeunes était plein de vigueur. Les arbres au bord du terraient sifflaient sous le vent qui les caressait.

Ces adolescents s’exerçaient tous avec de puissantes techniques de culture, et un bon nombre d’entre eux avaient déjà atteint le niveau de Spirite Démon de rang Argent.

Ils étaient le futur de Bourg-Triomphe et un jour, quand ils deviendraient adultes, ils en seraient la force qui la protège. Pas loin de là riaient et jouaient un groupe d’enfants de trois-quatre ans.

Un énorme oiseau de métal se tenait au fait d’un arbre près du terrain d’entraînement. On ne pouvait le regarder sans avoir un sourire satisfait, tant ses expressions paraissaient quasi-humaines.

Un court instant plus tard, l’oiseau décolla et traversa le ciel comme un rayon de lumière.

 

Manoir du Gouverneur

Ye Ziyun se baignait dans sa cour, un air triste et mélancolique sur le visage. Un mois s’était écoulé sans que Nie Li reprenne conscience. Pendant ce mois, elle et Xiao Ning’er se relayer à son chevet ; c’était à présent le tour de Ning’er, aussi Ziyun était elle rentrée chez elle pour se baigner.

Elle était tranquille assise dans sa bassine, l’eau reflétant son beau visage ainsi que sa silhouette parfaite.

Deux larmes coulèrent le long de ses joues. Elle voulait lui dire à quel point elle le voulait, mais il était trop tard pour ça à présent…

Elle prit aux cieux, la douleur lui rongeant le coeur : je suis prête à toute donner, même ma vie pourvu que Nie Li reprenne conscience !

Tout d’un coup, on frappa à la porte et la voix de Xiao Xue lui parvint : « Ye Ziyun, Nie Li semble avoir repris conscience en partie ! Ning’er te demande de venir rapidement !»

« Il a repris conscience ?!» La jeune fille fut stupéfaite un bref instant, puis sortit immédiatement de l’eau. Elle n’avait pas le temps à perdre. Des gouttes d’eau coulèrent de sa peau blanche comme du jade tandis qu’elle se préparait, puis elle sortit de chez elle une fois habillée.

A peine sortie de chez elle, elle entra dans une autre cour du Manoir.

C’était là où Nie Li était installée, allongé sur un lit, les yeux fermés. De temps à autre, une expression douloureuse traversait son visage.

Xiao Ning’er était restée près de lui depuis le départ de Ye Ziyun. Elle ne s’était pas reposée de tout le mois, pas plus qu’elle n’avait passée une bonne nuit de sommeil. Elle avait l’air hagard et les yeux rouges, ce qui trahissait le fait qu’elle avait pleuré. Ses mains blanches comme jade entouraient fermement celles de Nie Li tandis qu’elle essayait d’injecter sa force spirituelle dans son corps, et quand elle le sentit bouger légèrement la main, elle envoya Xiao Xue immédiatement chercher son amie.

Elle avait sentie plus tôt toute l’énergie du corps de Nie Li être sucée jusqu’à l’os et elle avait beau avoir tout tenté pour lui en rendre, rien n’y faisait. Cependant, elle pouvait à présent sentir qu’il recouvrait lentement ses forces. Elle essuya immédiatement ses larmes et lui envoya davantage de force spirituelle.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 255
TDG Chapitre 257

17 Commentaires

  1. Mitsuki

    Merci beaucoup pour le chapitre o/

    Ning’er est tellement gentille est parfaire, j’espère vraiment que l’auteur fera un harem avec elle et Zigun

    Vivement le prochain chapitre (je me demande quel tete a fait le gouverneur en apprenant que tout le groupe est passé rang legende là ou lui vient lui-même de le devenir il y a peu)

    Répondre
  2. Xhanto

    Ph shit, qu’est ce qu’il c’est passé???

    Ni lie, il n’aurait pas du retourner là, c’était trop beau… Tu aurais dû attendre, t’as été trop gourmand.

    Et moi aussi, je me tâte à les lires en anglais mais j’ai du mal & j’ai pas envie de trad auto.. quel dilemme ! xd

    Merci encore :v

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Mais,heu,quesque ? J’ai rien compris du tout,j’exige des explications !

    Répondre
  4. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. tonys93

    tellement l’habitude du trad auto mdr que j’avais remarquer mais me fallait une dose XD
    et pour ceux qui ont la flemme je peu vous dire j’ai vu les scan 3 fois avant de lire le ln ici en apprenant beaucoup de chose de l’histoire oublié par le scan
    je l’ai lu aussi en anglais(tros présser) et j’aime re découvrir l’histoire trad en fr j’attend toujours les chap avec impatience

    Répondre
  9. yann

    Merci pour ce chapitre
    Maaaaaiiiiisssssss whatttttttttttt???????
    que…quoi..comment???

    Répondre
  10. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. iceTrap

    je me suis fais avoir perso

    MERCI

    Répondre
  12. Surimi

    Merci

    Répondre
  13. eVoX

    Merci pour le Chapitre^^.
    ça fait pas longtemps que j’ai commencé ce LN mais il est super, et vous fournissez un très bon travail^^

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci Evox, et sois le/la bienvenue !

      Répondre
      1. eVoX

        Merci^^

        Répondre
  14. KuroShiro

    Merci pour ce chapitre mais…
    WTF ?! je suis perdu x) il nous faut la suite !

    Répondre
  15. psycho

    Merci 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com