TDG Chapitre 294

TDG Chapitre 293
TDG Chapitre 295

Salut tout l’monde ! Voici votre second TDG de la semaine !

Bonne lecture ! 〈3

 

 

Chapitre 294 - Se contenter de la seconde place

 

La culture de Nie Li pouvait déjà être considérée comme étant extrêmement rapide.

Dans sa vie passée, il avait cultivé pendant des centaines d’années avant d’atteindre le Domaine du Destin Céleste. Cependant, cette fois, il n’avait eut besoin que d’un peu plus d’un an - presque deux - pour atteindre le seuil de ce niveau.

Plus il progresserait, plus sa vitesse de culture ralentirait.

Cependant, il était encore trop faible pour le moment et ne pouvait même pas contrôler son propre destin.

L’urgence de la situation pesait sur ses épaules. Les efforts et le talent en eux-mêmes étaient inutiles aux Ruines Draconiques ; il avait quand-même besoin de mettre la main sur de grandes quantités de ressources de culture, et d’essences de pierre spirituelle en particulier !

Les génies des domaines inférieurs étaient généralement recrutés par les différentes familles et devenaient alors leurs sous-fifres. Ceux capables de grandir par eux-même sans le support de telles familles étaient très peu nombreux. Le jeune homme ne voulait pas rejoindre une famille vu que ça compliquerait énormément les choses plus tard.

Tout le monde autour de lui, Murong Yu inclus, l’empêcherait par tous les moyens d’obtenir davantage de ressources.

Le subordonné de Hua Ling lui avait simplement fourni une excuse. Le plus important était qu’il n’était pas assez puissant et que personne ne le soutenait dans l’ombre ; voilà pourquoi ce type arrogant osait le martyriser !

Celui-ci balaya les environs du regard mais ne trouva pas sa proie. Avait-elle utilisée une sorte de technique spéciale pour s’enfuir à un autre endroit ?

Le subalterne de Hua Ling -celui-là même qui avait parlé plus tôt- avait également volé jusque-là et commença à fouiller les alentours à la recherche de l’adolescent, mais en vain.

Il regarda le Jeune Maître et lui sourit : « Ce gamin doit avoir fui ; il n’a pas pu aller loin, Frère Senior Murong. Nous pouvons encore le pourchasser !»

Son interlocuteur le regarda avec aux lèvres un sourire qui n’en était pas un. Il se dirigea vers lui et lui colla son poing dans l’estomac avec un sourire glacial. « Je n’aime pas vraiment ce Nie Li mais je ne t’apprécie pas davantage. J’ai horreur d’être utilisé par quelqu’un !»

Le pauvre sous-fifre se courba comme une crevette après s’être pris ce coup et son visage se tordit de douleur.

« Espèce de…» Il jeta un regard noir et furieux à Murong Yu. Bien qu’il soit un Destin Céleste 2 destins, il était encore loin de son niveau.

« Tu oses me regarder de cette façon ?» Il leva sa jambe, l’abattit sur la tête du péon et la fracassa au sol avec un sourire glacial aux lèvres. « Quand tu rencontres quelqu’un plus fort que toi, tu dois lui témoigner ton respect. T’as compris ?»

« Frère Senior Murong… Je m’excuse !» finit par cracher la victime en sentant son crâne sur le point d’exploser.

« Voilà, c’est mieux !» Le tortionnaire renifla, prit le sac d’écailles du subordonné puis dit d’une voix dédaigneuse : « Tu n’es parvenu qu’à chasser un peu plus de deux mille goules ? Pauvre merde !» Une fois cela dit, il les rangea dans sa poche.

Le pauvre hère était fou de rage mais n’avait d’autre choix que de rester à terre, le pied du jeune maître sur sa tête. Il rit en tentant d’apaiser son bourreau : « Ah, j’ai montré un aspect embarrassant de ma personne à Frère Senior Murong ! Je n’ai que ces écailles spirituelles avec moi, mais vous devriez les prendre !»

Murong Yu lui donna un coup en riant de concert. « C’est ça, fais semblant d’être un chien et abois trois fois ; seulement alors te laisserai-je partir !»

L’homme hésita un peu puis finit par obéir en sentant son pied écraser de plus en plus sa tête. Il finit donc par ouvrir la bouche et aboya trois fois : « Ouaf, ouaf, ouaf !»

Le jeune maître rit : « Pas mal, pas mal du tout ! On aurait presque dit un vrai !»

Bien que Nie Li soit dans sa forme du vide, il voyait néanmoins clairement ce qui se passait. Ce type était plus détestable encore que Long Yuyin l’avait été dans sa vie passée. Heureusement qu’il avait utilisé cette forme du vide pour esquiver son attaque, autrement il aurait fini dans un pire état que ce pauvre gars !

Seule l’humiliation attendait le faible !

Le jeune homme serra les poings en se déplaçant lentement vers les ruines ; sous la couverture qu’elles offraient, il annula sa forme du néant puis activa immédiatement sa technique de combat du Courant Divin. Ça le changea en un rayon de lumière qui s’envola au loin.

Murong Yu sentit l’aura de l’adolescent un bref instant. Il fronça brièvement les sourcils puis renifla froidement. « Qui aurait pensé que tu puisses être aussi rapide à fuir ? Cela dit, ce ne sera pas si facile que ça que d’échapper à mes griffes !»

Alors qu’il s’apprêtait à le poursuivre, une idée traversa abruptement son esprit. Il arrêta ses pas et un sourire maléfique apparut au coin de ses lèvres. « Puisque tu es si doué dans la chasse aux goules, je vais te laisser faire un moment. Je m’occuperai de toi ensuite !»

S’il lui tombait dessus dès à présent, il ne pourrait que lui coller une rouste et puis s’il y allait trop fort, qui savait si quelqu’un n’interviendrait pas pour le protéger ? Il fallait mieux pour lui se montrer patient et récolter les bénéfices plus tard.

Le jeune prodige vola quelques centaines de kilomètres et fronça les sourcils en remarquant que la brute ne l’avait pas prise en chasse. Ce type était puissant et s’il voulait le pourchasser, ce serait assurément compliqué pour lui de s’enfuir. Cependant, il comprit de quoi il retournait après y avoir brièvement réfléchi.

« Tu essaies de profiter de moi ? Tu peux te brosser !»

Il préférerait mourir que de vivre dans le déshonneur ! Puisque ce jeune maître complotait contre lui, il allait simplement s’en aller ! Il y avait de grandes chances que son travail acharné, au cas où il continuerait de chasser les goules, finisse par profiter à ce dernier !

Le petit génie n’avait pas pensé une seconde qu’il souffrirait d’un revers aussi important juste après être entré dans les Ruines Effroyables. Récupérer des pierres spirituelles en chassant les goules semblait hors de question à présent… D’autant que bien d’autres personnes l’observaient encore. Même s’il parvenait à récupérer quelques écailles, ces types pourraient facilement les lui voler. Nanmen Tianhai et Huang Yu n’étaient pas intervenus quand la brute lui était tombée dessus ; ils n’allaient donc pas agir tant que tout resterait plus ou moins raisonnablement dans les règles.

De plus, les sous-fifres de Hua Ling et de Hu Yong étaient également dans les Ruines, aussi n’était-il pas prêt d’être tranquille…

Comment se débrouillaient Lu Piao et Xiao Yu ? Les trouver n’allait pas être simple vu la taille des Ruines Effroyables. Au moins leurs vies ne seraient pas en danger et tout au plus subiraient-ils des revers. Rester ici ne serait qu’une perte de temps pour Nie Li, aussi se dirigea-t-il vers la sortie. (NdT Mauvais joueur, j’vous jure…)

Il émergea de l’entrée du terrain dans le monde extérieur.

Une foule se trouvait hors des Ruines et fixa d’un air absent le jeune homme qui venait de sortir ; personne ne s’attendait à ce qu’il en revienne aussi rapidement.

« Vous avez entendu ? Ce Nie Li chassait les goules dans les ruines mais s’est fait tabasser par Murong Yu, qui lui a même volé ses écailles !»

« Il est relativement intelligent au moins : il a compris que s’il restait là-bas, il se ferait à nouveau humilier. »

« C’est de sa faute s’il a offensé autant de monde. »

« Murong Yu est le génie de l’année dernière ; Nie Li cherchait à mourir en le provoquant !»

Qui pouvait dire combien de gens se réjouissaient qu’il ait souffert dans les Ruines ? Nombre de disciples le considérait comme un adversaire dangereux à cause de sa démonstration choquante de son talent. Ce n’était qu’en l’empêchant d’obtenir davantage de pierres qu’ils allaient pouvoir ralentir sa vitesse de culture.

Ils n’avaient pas pu se mettre sur son chemin sur la Liste des Âmes Saintes mais cela étant, l’adolescent pouvait rêver s’il voulait profiter des Ruines Effroyables ou du Terrain Désolé du Feu Yin !

S’il voulait obtenir davantage de pierres spirituelles, il allait devoir aller dans le monde extérieur mais celui-ci était plus dangereux encore que les deux terrains de raffinage !

Le petit prodige sentit leur hostilité et comprit que ces gens étaient prêts à tout pour l’empêcher de mettre la main sur davantage de pierres spirituelles !

Sans elles, il serait incapable de cultiver et qui plus est, son niveau de culture nécessitait une grande quantité de cailloux. Il réfléchit en marchant : comment allait-il pouvoir en obtenir davantage ?

Il était encore trop faible et ne pouvait utiliser bien des méthodes pour diverses raisons. Il pouvait toujours en gagner en guérissant des patients, mais ça prenait énormément de temps. De toute façon, même ainsi, des gens se mettraient sur son chemin.

Il ne pouvait se le permettre !

Il repensa à l’arrogant et tyrannique Murong Yu, ainsi qu’au Seigneur Démon qui devenait toujours de plus en plus fort. Il pensa au terrifiant Empereur Vertueux et à tous les événements qu’il pourrait affronter à l’avenir.

S’il n’augmentait pas sa force rapidement, il allait se retrouver assailli de difficultés et aurait du mal à y faire face. Et si quelque chose d’inattendu devait arriver…

Le jeune génie réfléchit prudemment à tout ça. Il pensa au Pot Démon Cauchemar ; il avait toujours rechigné à l’idée de laisser quiconque d’autre connaître son existence mais cela étant, toutes les autres façons d’obtenir des pierres spirituelles lui étaient inaccessibles pour le moment. Même s’il parvenait à atteindre le Domaine du Destin Céleste et à sortir dans le monde extérieur, il y aurait encore bien des gens l’y attendant pour lui coller une bonne leçon.

Il n’avait pas d’autre choix !

Xiao Yu et Lu Piao ne seraient pas d’une grande aide s’il devait se servir de ce Pot. Seul Gu Bei pouvait l’aider !

D’après ce que Nie Li avait pu voir de son caractère et du fait qu’il ait soigné sa sœur, il pouvait affirmer que ce jeune homme était quelqu’un tenant parole ! (NdT bonjour, c’est la logique, rendez-moi ma place svp !)

Il s’aperçut qu’il déambulait dans l’Institut Esprit Céleste depuis un moment déjà. Il décida de fusionner avec l’Ombre Fantôme et activa sa forme du néant pour esquiver les regards inquisiteurs des passants tandis qu’il entra dans la cour de Papi Bei et de Gu Lan.

Il remarqua en entrant la jeune femme assise sur sa chaise, qui cultivait paisiblement.

Elle portait une robe de soie blanche avec une couverture drapée autour de ses jambes. Elle avait atteint un point crucial dans sa culture : un brouillard blanc s’échappait de son corps. Ses vêtements étaient trempés de sueur au point qu’on puisse voir sa peau d’un blanc laiteux et le léger rose de la bande enveloppant sa poitrine.

Elle avait encore le visage pâle mais ses mains fines avaient une teinte rosée saine.

L’adolescent rétracta son regard d’un air gêné et attendit à côté d’elle. Puisque son frère n’était pas dans le coin, il ne pouvait qu’attendre qu’elle finisse.

Près d’une heure plus tard, la jeune femme ouvrit enfin les yeux. Elle sourit doucement en remarquant son invité et dit : « Monsieur attend depuis longtemps ?»

Il joignit ses mains pour la saluer et répondit : « Non, pas du tout. Votre demeure n’a pas l’air très sécurisée puisque j’ai pu m’y infiltrer facilement. Mais pardonnez mon manque de manières. »

Son hôte sourit : « J’ai été handicapée si longtemps que mes ennemis ne m’accordent aucune valeur. Cela étant, ma mort provoquerait un tollé aussi personne ne s’y risque !»

Le jeune homme comprit ce qu’elle voulut dire ; il la balaya inconsciemment du regard puis le détourna sur le champ. Sa voix trembla légèrement tandis qu’il demanda : « Je me demande si votre santé s’est un peu améliorée, Sœur Gu Lan ?»

Celle-ci baissa la tête pour s’observer un peu et ce ne fut qu’alors qu’elle réalisa qu’elle était couverte de transpiration. Son visage rougit  tandis qu’elle mobilisa son énergie pour faire s’évaporer toute sa sueur. « Merci de vous en inquiéter monsieur. Je me sens déjà beaucoup mieux après avoir pris le médicament !»

Il hocha la tête. « En. » Tandis qu’ils n’étaient que tous les deux, il ne pouvait s’empêcher d’éprouver un certain embarras et se demanda quand Papi Bei allait revenir.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 293
TDG Chapitre 295

16 Commentaires

  1. Max0609

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  2. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Starish

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. #Uta

    merci

    Répondre
  5. Kingdo

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Oblaa

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  9. nickylaboum

    merci

    Répondre
  10. Laghtt

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  11. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  12. Saekin

    Merci pour le chapitre B]

    Répondre
  13. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  14. psycho

    Une de plus 😉
    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  15. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  16. TouSen

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com