TDG Chapitre 321

TDG Chapitre 320
TDG Chapitre 322

Bonsoir tout le monde ! Alors je sais que certains ont passé de grosses épreuves aujourd’hui, aussi considérez ce chapitre bonus comme une petite récompense ! Remercions énormément nos mécènes, Hedi, Arnaud, mafiamax22 (merci pour ton petit mot !) et Pierre-Henri !

Encore merci à vous ! 〈3

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 321 - Un Faux

 

Nie Li aurait beaucoup moins de soucis à se faire avec le soutien du Vénérable Tian Yunshen au sein de la Secte des Plumes Divines.

Ce dernier n’avait pas de position suprême, mais sa puissance le rendait trop spécial. Aucune famille ne voulait offenser un tel expert.

Le jeune homme avait entendu dire dans sa vie passée que ce Vénérable Tian Yunshen aimait protéger les génies qui ne rejoignaient aucune faction. Sa Maîtresse, Ying Yueru, avait également été secrètement protégée par cet homme et c’est d’ailleurs pourquoi personne n’osa la toucher. Ce ne fut qu’un siècle plus tard que ses problèmes commencèrent, avec le vieillissement de son protecteur et l’intensification des luttes internes de la secte.

« Attendez un moment s’il vous plaît, Honorable Chiling. Je vais vous écrire quelques mots. »

Il rentra dans sa chambre et parut alors être plus sérieux encore que lors de la réunion. Il écrivit cinq mots qui continrent une compréhension du Dao bien plus complexe que celle des calligraphies données à Yan Yang et Mingyue Wushuang.

Une fois terminés, il les donna au vieil homme qui lui sourit doucement : « Merci jeune homme. »

« Vous êtes trop aimable !» répondit respectueusement l’adolescent en souriant.

Plusieurs autres personnes vinrent après l’Honorable Chiling pour avoir des mots. Il ne les rejeta évidemment pas et écrivit ses mots avec plus ou moins de sérieux, dépendant de l’avis qu’il s’était fait des quémandeurs dans sa vie passée. Certains étaient vrais tandis que d’autres n’étaient que de simples calligraphies.

 

Famille Sceau du Dragon

Bureau de Long Tianming

Long Tianming ouvrit lentement le parchemin, vit trois mots et fut satisfait. Ce gamin savait faire preuve de tact : il lui avait donné trois idéogrammes là où ses deux rivaux n’en avaient eu chacun que deux.

Son regard tomba au centre du rouleau où un mot puissant et vigoureux dans le tracé, « épée » apparut sous ses yeux.

La forme de l’idéogramme était le même que celui qu’il avait vu à la réunion.

Yan Yang et Mingyue Wushuang pouvaient voir la complexité contenue dans ce mot, mais lui en avait été incapable et ça lui déplaisait grandement. Se pouvait-il que son talent soit inférieur au leur ?

Ou était-ce parce qu’il ne s’était pas assez concentré auparavant ?

Il tourna toute son attention sur l’ « épée » en tentant de sentir la compréhension du Dao qui y était contenue. Tout d’un coup, il discerna la chaleur de la lumière et le froid glacial des ténèbres. Même s’il ne put le percevoir qu’un instant, il y était arrivé.

Ça lui était effectivement facile que de sentir la compréhension contenue dans ce mot. Il n’était pas inférieur à ses rivaux après tout, c’est juste qu’il ne s’était pas assez concentré plus tôt ! Le jeune maître sourit légèrement en continuant de la percevoir. Cependant, il réalisa que le mot entre ses mains ne contenait qu’une trace de compréhension. Il est impossible que Yan Yang et Mingyue Wushuang aient été agités pour si peu, pas vrai ?

Était-il possible qu’il n’ait perçu qu’une partie de la compréhension de l’épée ? Que d’autres mystères soient cachés dans cet idéogramme ?

Long Tianming continua de sentir en tâtonnant pour trouver la complexité du mot. Cependant, il réalisa rapidement qu’il ne pouvait appréhender rien de plus que cette trace de compréhension.

C’était impossible !

Était-il vraiment aussi inférieur à ses deux rivaux ?

Il essaya constamment, mais en vain.

Une pensée le traversa et l’enragea prodigieusement. Peut-être que Nie Li avait changé quelque chose à ce mot. Cela dit, le sien avait l’air identique à celui qu’il avait vu et il ne semblait pas avoir le moindre problème avec sa conception… De plus, il avait clairement senti une compréhension du Dao à l’instant, même si ce ne fut qu’un moment avant qu’il ne puisse plus la percevoir.

Le temps passa. Une heure, deux heures…

Peu importe le nombre de ses tentatives, le jeune maître Long ne put toujours pas sentir la complexité contenue dans l’idéogramme.

Bordel !

Il serra fermement ses poings et martela la table de rage. Une sensation de défaite et d’infériorité face à Yan Yang et Mingyue Wushuang monta en lui. Il était le génie numéro un de la Famille Sceau du Dragon et en avait toujours été fier. Il avait toujours considéré ces deux-là comme ses rivaux.

Cependant, son incapacité à sentir la moindre compréhension du Dao le fit se sentir vaincu.

« Est-ce que ce gamin l’a modifié d’une quelconque façon ?» Il fronça furieusement les sourcils, plein de doute.

Les trois mots que l’adolescent lui avait écrits avaient tous l’air imposants et ne semblaient pas être quelque chose qu’on puisse écrire sans y mettre du sien. Au lieu de ça, l’impression qu’il en tirait était que ce mot essayait de gagner ses faveurs. Il était un nouveau venu et ne devrait pas oser l’offenser, en principe. Par conséquent, Long Tianming conclut qu’il ne devrait pas y avoir de problèmes avec ces trois calligraphies.

Il ne lui restait donc plus qu’une réponse : il était incapable de percevoir la compréhension du Dao qu’elles contenaient.

Il ne demanderait pas non plus à qui que ce soit de le confirmer tant il était quelqu’un de distant et de fier. Il n’admettrait jamais à quiconque être inférieur à ses deux rivaux.

Il s’agita de plus en plus avant d’enfin jeter le parchemin de côté. « Enfoiré, ces mots ne contiennent pas la moindre compréhension du Dao !»

Il marina dans sa rage un bon moment avant de ramasser le rouleau et de concentrer toute son attention dans sa tentative de perception de cette compréhension.

 

Sanctuaire Nuage Céleste

Le Vénérable Tian Yunshen avait bien reçu les mots et avait commencé à appréhender la compréhension du Dao d’un des mots. Une vive lueur traversa son regard un moment plus tard.

Il soupira en disant : « Je ne m’attendais pas à ce que quelques idéogrammes simples puissent contenir autant de compréhension du Dao du ciel et de la terre. Bien que cet étudiant n’a probablement pas inventé ces mots, c’est très impressionnant qu’il puisse les écrire à un aussi jeune âge. Il doit comprendre le Dao lui-même pour y parvenir !»

Le talent de cet enfant était absolument extraordinaire et il pourrait devenir une énorme figure dans le futur.

Même lui ne pensait pas pouvoir écrire ces idéogrammes aussi parfaitement.

« Cette nouvelle classe de génies du Petit Monde est intéressante…» marmonna-t-il tandis que le coin de ses lèvres s’étira en un léger sourire. « Ce Petit Monde est bel et bien un endroit où les génies naissent. Je me demande quel genre de personne deviendra cet enfant en grandissant ?»

 

Chambre de Nie Li

Yu Yan se réveilla de sa culture .

Nie Li attendit un bon moment que personne d’autre ne vienne frapper à sa porte pour un mot avant de sortir le Tableau des Rivières et Montagnes Lointaines et de le poser sur la table.

La déesse miniature salua Xiao Ning’er et vola vers lui en le voyant ouvrir le rouleau de la peinture. Elle lui demanda : « Qu’est-ce que c’est, Nie Li ?»

Elle observa le tableau et fut abasourdie en sentant l’espace-temps inépuisable qu’il contenait.

« C’est le Tableau des Rivières et Montagnes Lointaine, et il contient de nombreux secrets. Ning’er, sœur Yu Yan, protégez-moi s’il vous plaît. Si quelqu’un vient, dites juste que je ne suis pas là. Je veux briser les patrons de gravure de sceau du tableau !» dit le jeune homme.

La demoiselle le regarda avec stupéfaction. Elle ne se serait jamais attendue à ce qu’il ait entre ses mains le tableau que Gu Bei avait acheté. Même le haut dirigeant de la secte qui l’avait vendu avait été incapable de trouver comment s’en servir. Est-ce que son aimé pouvait vraiment y arriver ? Malgré ses doutes, elle choisit quand même de croire en lui. (#TeamNing’er faites péter le tag sur twitter o/)

Elle hocha la tête : « D’accord, je comprends. Je vais monter la garde à l’extérieur et grande-sœur Yu Yan peut la monter à l’intérieur !» L’adolescent s’inquiétait probablement que quelqu’un puisse l’interrompre et par conséquent, il avait attendu que personne ne vienne plus le trouver pour tenter de desceller le tableau.

Les deux femmes se préparèrent donc à le protéger, une à la porte et l’autre dans la cour.

Le petit prodige commença par utiliser le sang d’un esprit démon de lignée draconique pour établir une formation de patrons de gravure extrêmement ordonnée qui, une fois activée, l’isolerait immédiatement du monde extérieur.

Il approcha du Tableau des Rivières et Montagnes Lointaines, le fixa et sentit son aura. Il examina ensuite les patrons de gravure formant le sceau. La couche externe était une myriade de sceaux spirituels qui semblait murer solidement cette peinture de sorte que personne à l’extérieur ne puisse sentir quoi que ce soit en provenant.

Il devait déconstruire cette espèce de mur morceau par morceau pour déchiffrer le véritable usage de l’oeuvre.

Tandis qu’il allait utiliser sa compréhension du Dao pour examiner le tableau, son attention fut attirée par une autre qui était très bien cachée dans ce dernier. Cette compréhension devait avoir été laissée là par l’expert auquel la peinture appartenait et après avoir analysé sa puissance, Nie Li conclut qu’elle devait appartenir à un expert Ancêtre Martial.

Il rétracta sa compréhension en souriant amèrement. « Je me disais aussi… Un haut responsable d’une secte majeure ne vendrait jamais un trésor aussi inestimable pour juste cent cinquante mille pierres spirituelles sans condition. Bien qu’il ne sache pas à quoi ce trésor puisse servir, il était quand même parvenu à trouver un moyen de le garder pour lui. »

Il était extrêmement difficile à un Ancêtre Martial de faire progresser sa culture alors comment pourrait-il abandonner aussi facilement un trésor antique qui lui permettrait d’y parvenir ?

« Il a probablement caché sa compréhension dans la peinture pour pouvoir localiser le Tableau des Rivières et Montagnes Lointaines quand bon lui semble. Il attend probablement que quelqu’un parvienne à le déchiffrer pour le voler ensuite. » Le jeune homme eut un air songeur. N’importe qui d’autre se serait définitivement fait avoir. Cependant, il était regrettable pour cet expert qu’il soit tombé sur lui !

Sa perception était toujours aussi affûtée et c’est ainsi qu’il avait pu sentir la présence de cette compréhension.

Le haut responsable avait probablement vendu le tableau aux enchères parce que de nombreuses personnes s’y trouveraient et que parmi elles, il était probable que quelqu’un sache ce qu’était vraiment cette peinture. Si quelqu’un l’achetait pour une grosse somme, c’est qu’il savait probablement comment s’en servir.

Son opposant était un expert au domaine d’Ancêtre Martial, ce qui signifiait qu’il ne pouvait pas se débarrasser de la compréhension pour le moment. S’il l’effaçait, l’expert le sentirait et localiserait immédiatement le tableau. Avec sa force et celle de Papi Bei à leur âge, il leur était totalement impossible de se protéger contre lui.

Qu’allait-il faire alors ?

Il se frotta le menton en réfléchissant.

Tout d’un coup, une idée brillante lui parvint !

« J’ai déjà tracé des calligraphies, alors je n’ai qu’à peindre un autre tableau !» Il sortit un parchemin et le coupa à la taille du Tableau des Rivières et Montagnes Lointaines. Il se mit rapidement à travailler dessus et lui donna la même apparence que celle du rouleau original. Une fois cela fait, il se mit à travailler sur le paysage en lui même et rapidement, un autre Tableau des Rivières et Montagnes Lointaines apparut sous ses yeux.

Une fois la peinture terminée, il utilisa du sang démoniaque pour établir une formation de sceaux de patrons de gravure. Le sang se changea en patrons qui se dissimulèrent dans la contrefaçon.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 320
TDG Chapitre 322

18 Commentaires

  1. alexandre

    Merci

    Répondre
  2. Letyure

    Merci c :

    Répondre
  3. Tortank63

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. H.ziro

    C juste ce qui me fallait après le bac merci

    Répondre
  5. #Uta

    merci^^

    Répondre
  6. H.ziro

    En général quand sorte les chap quotidien ?

    Répondre
    1. Letyure
  7. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! :=)

    Répondre
  8. nicylaboum

    merci Nie Li pourra ce reconvertir en faussaire

    Répondre
  9. Kuroki91

    Merci pour le chapitre

    PS : plus qu’un chapitre bonus snif…

    Répondre
  10. Fabulas

    Je parie qu’il met un truc explosif dans le tableau.
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  13. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  14. Khultima

    Merci pour le bonus, ainsi qu’aux donateurs. Courage plus qu’un. Tu reviens de loin après tout ces bonus de ces dernières semaines ^^

    Répondre
  15. hokura

    merci tu gère trop c’était tout ce qui me fallais après le bac

    Répondre
  16. leffi22

    merci pour ton super boulot

    Répondre
  17. essitamessitam

    merci pour tout ce taf wazouille 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com