TDG Chapitre 337

TDG Chapitre 336
TDG Chapitre 338

Bonsoir tout l’monde ! Grâce à Sonny, Hugo et Nicolas, vous avez déjà la suite :p Un grand merci à nos généreux mécènes ! 〈3

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 337 - Ouvrir les méridiens

 

Long Yuyin était très curieuse à propos de la technique de culture de Nie Li, ainsi que de sa compréhension de la Voie Martiale.

C’était un niveau qu’elle n’avait jamais approché !

Elle l’admirait grandement.

Elle avait annoncé aux vieux subordonnés de son père qu’elle allait se battre pour la position de patriarche de la Famille Sceau du Dragon, comme il lui avait demandé. Ils n’allaient probablement pas tarder à la rejoindre.

La jeune femme leva la tête et observa l’adolescent.

Il était à présent censé l’aider à débloquer ses méridiens, et sortit donc un jeu d’aiguilles de son anneau spatial.

Sa disciple parut nerveuse ; ses joues étaient assez rouges et ses pensées chaotiques. C’était, après tout, la première fois qu’elle se retrouvait seule dans une pièce avec un garçon.

Une fois qu’il eut terminé ses préparations, le petit génie se tourna vers elle et lui dit : « Déshabille-toi. »

« Quoi ?» cria-t-elle sous le choc.

« Comment veux-tu que j’insère mes aiguilles si tu n’enlèves pas tes vêtements ?» lui répondit-il. À ses yeux, elle n’était qu’une enfant et c’est pourquoi ça ne le dérangeait pas.

La demoiselle devint complètement cramoisie et un court instant plus tard, elle serra les dents et enleva lentement sa robe. Celle-ci tomba et dévoila ses douces épaules. Un bandage blanc enserrait fermement sa poitrine, mais le jeune homme put néanmoins deviner ses courbes magnifiques et rebondies.

Il était difficile d’imaginer ce que donnerait sa poitrine une fois libérée…

L’adolescente leva la tête, lui jeta un regard du coin de l’œil et serra les dents, hésitante. Vu qu’il ne lui avait encore rien dit, elle leva la main vers le bandage entourant sa poitrine…

« Arrête, ça ira comme ça !» Il l’arrêta immédiatement, trempé de sueur. Elle n’avait pas besoin d’en enlever davantage, vu qu’il pouvait ainsi planter ces aiguilles où il voulait. En fait, si elle était allée plus loin, il n’était pas sûr de pouvoir contrôler la situation…

Long Yuyin rétracta sa main mais resta nerveuse. Heureusement qu’elle n’avait pas à se déshabiller davantage, ou elle aurait été trop mal à l’aise.

Le jeune prodige vint vers elle en tenant une bougie, sous la lueur de laquelle la peau de sa disciple brillait comme une gemme polie. Elle avait attaché ses cheveux en chignon à l’aide d’un ruban bleu, ce qui lui donnait un charme différent de d’habitude.

Tandis qu’il vint derrière elle, son regard tomba sur son cou d’une blancheur nacrée. Il prit une longue et fine aiguille, et perça lentement la peau au milieu de son échine, légèrement sur le côté.

« Aah…» La jeune femme ne put s’empêcher de pousser un gémissement. En temps normal, une simple aiguille ne pourrait pas lui provoquer le moindre mal, d’autant plus qu’elle avait la lignée du dragon de sang. Cependant, quand cette aiguille perça sa peau, elle éprouva une grande douleur qui se répandit à travers tout son corps, comme si des dizaines de milliers de fourmis la mordaient.

Après la douleur vint une chaleur qui se déversa depuis sa colonne et circula en elle jusqu’à atteindre ses membres.

Quelle énergie stupéfiante !

La demoiselle ne parvenait pas à réaliser qu’une énergie aussi puissante soit cachée dans sa lignée.

Nie Li prit une seconde aiguille et la plaça sur sa colonne vertébrale.

Vinrent une troisième, puis une quatrième, puis une cinquième aiguille…

Très rapidement, des douzaines d’aiguilles se retrouvèrent plantées dans l’adolescente. Sa peau était légèrement bleutée et elle transpirait tellement qu’on aurait dit qu’elle bouillait.

« J’ai déjà placé les aiguilles d’acupuncture sur tes méridiens importants. Ta lignée de dragon de sang devrait lentement se réveiller et une fois que ce serait fait, elle devrait envahir tous tes méridiens. Concentre-toi sur ta culture !» dit le jeune homme en expirant lentement. Il avait enfin terminé.

Il avait utilisé pas mal d’énergie durant cette session d’acupuncture. Il regarda sa disciple qui était assise en tailleur à cultiver, puis ouvrit la porte, sortit de la pièce et la referma derrière lui.

Une silhouette apparut tout à coup derrière lui, ce qui le fit sursauter. C’était Xiao Yu.

Le petit génie ne put s’empêcher de lui demander : « Tu m’as fait peur ! Quelle technique as-tu utilisée pour t’approcher ? Tu n’as pas fait le moindre bruit en apparaissant !» Il ne s’était pas du tout prémuni contre l’aura de l’éphèbe, et c’est pourquoi ce dernier avait pu s’approcher de lui sans qu’il le remarque.

Le damoiseau, l’air furieux, lui jeta un regard noir.

Devant cette colère inattendu, l’adolescent lui demanda : « Que se passe-t-il ? Ne me dis pas que quelqu’un d’autre t’a tué dans le monde extérieur ?»

Le jouvenceau le fixa et lui dit solennellement : « Comment as-tu pu faire une chose pareille, Nie Li ? Ne déçois-tu pas Ning’er de la sorte !»

« Qu’ai-je fait ? Que se passe-t-il ?» Le jeune prodige resta perplexe un moment, avant de réaliser de quoi il parlait. Il sourit : « C’est à propos de Long Yuyin ? Ha ha, de quoi parles-tu ? En quoi puis-je décevoir Ning’er ?»

« Tu sais parfaitement ce que tu as fait !» L’adonis renifla, se retourna et s’en alla d’un pas raide.

« Xiao Yu, tu te méprends !» cria son ami.

Cependant, Xiao Yu n’avait pas l’intention de l’écouter. Il rentra vite dans sa chambre et claqua la porte.

Nie Li en fut abasourdi. Mais qu’est-ce qui lui prend ? Il ne m’a même pas laissé m’expliquer ! De toute façon, ça ne le regarde pas, non ? Se pouvait-il qu’il soit intéressé par Long Yuyin ? Si c’était bien le cas, il était raisonnable qu’il soit en colère. Cependant, combien de fois ces deux-là s’étaient-ils vus ? Se connaissaient-ils, au moins ?

Je n’intéresse quand-même pas cette chochotte, non ? Il ne put s’empêcher de sentir un frisson lui parcourir l’échine. Se pouvait-il qu’il soit de ce bord ? Intéressé non seulement par les femmes, mais par les hommes également ?

Il avait soupçonné un moment que l’éphèbe soit en réalité une femme, tant il était beau. Cependant, il avait déjà confirmé que ça n’était pas le cas. Par conséquent, la seule solution possible était qu’il soit à la fois à voile et à vapeur.

Il réfléchit un moment à cette question, puis secoua la tête et repoussa cette question dans un coin de sa tête. Je dois me faire des idées.

Environ une heure plus tard, une puissante aura jaillit de sa chambre.

La lignée du dragon de sang en Long Yuyin avait été libérée. D’après son aura, elle devait avoir atteint son 5e destin et sa culture, plus tard, allait monter en flèche.

Le jeune homme savait qu’elle avait fini d’ouvrir ses méridiens, aussi rentra-t-il dans la pièce.

« Aaaaaah !!» cria la demoiselle.

Il était abasourdi de voir que tous les vêtements de sa disciple avaient été réduits en cendres. Elle s’était couverte de ses mains, mais elle ne put néanmoins lui cacher l’éclat de sa jeunesse (NdT ( ͡° ͜ʖ ͡°) ). Il détourna immédiatement le regard et sortit d’un air gêné. (NdT sûrement parce que son pantalon devenait trop serré ( ͡° ͜ʖ ͡°))

La jeune femme finit de revêtir un autre jeu de vêtements un court instant plus tard et sortit, la tête basse et les joues rouges.

L’atmosphère était un peu bizarre…

Le jeune prodige se gratta la tête et changea de sujet : « Alors, comment ça s’est passé ? Tous tes méridiens se sont ouverts ?»

« En effet, ils le sont. » Elle hocha la tête, toujours un peu rouge. La méthode d’acupuncture de son maître était puissante ; elle lui avait permis de faire monter sa culture de plusieurs niveaux, tant et si bien qu’elle avait l’impression de rêver.

Il lui adressa un petit sourire. « C’est parfait, dans ce cas. »

Long Yuyin hocha doucement la tête pour signaler son accord. Elle éprouvait une grande gratitude à son égard, mais il y avait quelque chose d’autre en plus en elle. Une étrange émotion dont elle ne parvenait pas à déterminer la nature.

« Une fois rentrée chez toi, consolide encore un peu ta culture. Elle continuera de monter en flèche, tu peux en être sûre !» Il sourit et poursuivit : « Tu es déjà si puissante que je ne suis plus digne d’être ton maître !»

La jeune femme leva la tête, le regarda et lui dit précipitamment : « Tu resteras mon maître, quoi qu’il arrive !» (NdT non, n’insistez pas, je ne dirais rien. Trop facile)

Nie Li rit : « Je plaisante voyons ! Il se fait tard, alors tu devrais rentrer rapidement. Qui sait ce que les gens pourraient penser en te voyant dehors si tard le soir ?»

« D’accord…» Les joues brûlantes, elle hocha la tête. Il fit quelques pas avant de se retourner : « Je reviendrai vite, Maître !»

Elle passa ensuite la porte et s’en alla d’un pas rapide, comme si elle craignait qu’il n’essaie de l’arrêter.

Le jeune homme détourna le regard, et ne put s’empêcher de sourire amèrement. Elle était venue ici dans sa chambre pour la première fois et Xiao Yu s’était déjà mépris. Qui pouvait dire ce qui se passerait la prochaine fois qu’elle viendrait de nuit ?

La demoiselle quitta la cour de Xiao Yu et suivit un petit chemin menant à l’Institut.

Une silhouette surgit tout d’un coup et lui bloqua le chemin. C’était Hu Yong, qui la fixait d’un air furieux.

Ses poings étaient si serrés que les veines ressortaient sur ses bras. Il avait l’air enragé. « Où es-tu allée en plein milieu de la nuit, Long Yuyin ?»

Une lueur glaciale traversa le regard de cette dernière : « Tu m’as suivie ?» Elle le contourna et renifla froidement : « Mes allées et venues ne te regardent pas ! Ne me reproche pas d’être impolie à ton égard si tu me suis encore !»

Hu Yong la pointa du doigt en l’insultant. « Je t’ai percée à jour, Long Yuyin. Tu es en fait une salope qui va trouver d’autres hommes en pleine nuit ! Tu n’as aucune honte !» Il ne pouvait plus en supporter davantage.

Long Yuyin le fixa froidement : « Que viens-tu de dire ? Répète voir ?»

Le jeune maître Hu continua : « Qu’est-ce que ça peut faire que je t’insulte ? N’oublie pas que tu es ma fiancée ! Vu que tu m’es infidèle, je tuerai ton mec tôt ou tard !»

La jeune femme devint furieuse, mais elle n’allait pas s’abaisser à se battre avec un type pareil. Elle verrouilla son aura sur lui en s’en approchant d’un air furibond.

L’adolescent ne put s’empêcher de déglutir sous cette aura meurtrière terrifiante. Il s’était laissé emporter par la colère à l’instant, et c’est pourquoi il avait osé dire des choses pareilles. Cependant, il avait peur, à présent.

Elle s’approcha de lui : « Comment pourrais-tu être mon égal, pauvre merde ? Tu as l’impression de valoir quelque chose avec le soutien de ta famille ? Est-ce qu’un minable comme toi est digne d’être mon fiancé ?» Sa jambe droite élancée le frappa violemment à l’entrejambe.

Hu Yong forma un « o » avec sa bouche, mais aucun son n’en sortit. Il devint blanc comme un linge. Ses deux mains tremblèrent tandis qu’il tenait ses bijoux de famille ; ses jambes ne purent plus le soutenir et il tomba au sol en position fœtale. (NdT et hop, un blaireau en PLS)

Il fut couvert de sueur froide. La jambe de Long Yuyin l’avait frappé en plein dans le mille, comme la dernière fois.

Il avait déjà été castré auparavant par cette dernière, mais il n’avait apparemment pas retenu la leçon.

« Jeune maître, comment allez-vous ?»

« Jeune maître !»

Plusieurs subordonnés poussèrent des cris d’inquiétude en sortant des buissons où ils étaient postés.

La jeune femme jeta un dernier regard au minable entouré de ses sous-fifres, renifla et s’envola.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 336
TDG Chapitre 338

25 Commentaires

  1. Kyouma

    Allez maintenant il vas faire un harem mixte c’est ça ?!
    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. leffi22

    merci pour ton boulot

    Répondre
  5. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs. Il se fait défoncé à chaque fois mais il revient toujours et en redemande… Si c’est pas la définition même du ‘masochiste’ je ne sais pas ce que c’est =/

    Répondre
    1. essitamessitam

      un attardée ? :p

      Répondre
  7. nightbriger

    pour les noix de Hu Yong :
    https://www.youtube.com/watch?v=qoQDg57XcWc

    Répondre
  8. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Psycho

    merci pour les chapitres 🙂

    Répondre
  10. nickylaboum

    merci

    Répondre
  11. nicolas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Senke

    Merci pour le chapitre et aux donateurs 🙂

    Répondre
  13. Nagami

    Ya que moi ou je suis le seul a continuer de compter combien de fois il y a ecrit le nombre 12 dans cette ln (l’auteur a un serieux probleme avec ca) et merci waz et khippocampelephantocamelos voila voila .

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      C’est juste que les chinois ont tendance à utiliser les douzaines plutôt que les dizaines, simplement ^^
      De rien o/

      Répondre
  14. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  15. Ju

    Nie Li a maintenant dans son harem : une ancienne tsundere, une fille qui a tout le temps été honnête avec ses sentiments, deux perverses (dont une lolicon), une brute et (peut-être) un gars de ce bord-là (devinez ce que je veux dire par là)

    Répondre
  16. Älharamasse

    A voile et à vapeur!!! Excellent, je le suis trop marré en lisant cet expression. C’était cet expression exacte en VO ou c’est de ton cru waz ?
    Merci encore pour ce chapitre

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      C’est une expression française, simplement 🙂
      https://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A0_voile_et_%C3%A0_vapeur

      Répondre
      1. Älharamasse

        Oui sauf que la on doute que l’on parle de bateau

        Répondre
      2. Coucou
        1. Älharamasse

          Effectivement j’avais loupé le point 2. En tout cas je réitère c’était très bien placé*=*

          Répondre
  17. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  18. Takinoahra

    Bonjour c’est pas ce soir le nouveau chapitre normalement ??? 0.o

    Répondre
  19. Daigo

    #TeamYuyin

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com