TDG Chapitre 336

TDG Chapitre 335
TDG Chapitre 337

Bonjour chers lecteurs ! Comment se passe votre mercredi ? Voici votre second chapitre régulier de TDG de la semaine ! =)

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 336 - Ne pas réussir à voler un poulet 1)NdT expression qui, entière, donne ‘essayer de voler un poulet, mais perdre une poignée de riz’. Signifie avoir de grands projets, mais subir un échec total

 

Nie Li fonça brutalement au milieu du groupe de Gu Heng.

Un instant plus tard, l’Empereur Serpent Ailé aux Flammes Terrifiantes arriva et s’écrasa sur eux.

« Maman !»

« Sauvez-moiiiiiiiiiii !»

La grande armée sombra instantanément dans le chaos.

*Boum !* *Boum !* *Boum !*

L’immense bête démon était simplement bien trop rapide et quand elle se vautra dans le groupe d’humains, elle en écrasa instantanément plusieurs douzaines. Des douzaines d’autres furent immédiatement réduits en cendres quand elle cracha ses flammes.

Elle était une existence invincible !

Gu Heng fut abasourdi devant cette scène. Il prit la tête d’un petit groupe, fit demi-tour et fuit.

Il ne pensa pas une seconde à affronter l’Empereur reptilien. C’était une créature au domaine du Dao du Dragon, après tout !

Nie Li le repéra, et le coin de ses lèvres se redressa dans un léger sourire. Il savait qu’il ne pourrait pas éviter de mourir, mais puisque le jeune maître Gu était là, autant en profiter. Il battit ses ailes noires et blanches, se changea en un rayon de lumière et fonça dans sa direction.

Gu Heng se mit à jurer de rage en réalisant qu’il le suivait : « Enfoiré ! Arrête de me suivre ! Si tu continues, je te promets de t’offrir une mort épouvantable ! Je détruirai ton âme, Nie Li, tu peux en être certain !»

Bien que ce dernier ne soit qu’au domaine du destin céleste, il était extrêmement rapide, au point de ne pas être moins rapide que lui !

Cependant, ce qui le terrifiait plus encore était la vitesse de l’Empereur, qui les rattrapait peu à peu.

Le petit prodige battit ses ailes et fonça en avant, suivant de près le groupe du jeune maître Gu. Il dit faussement : « Jeune Maître Gu, je ne le fais pas exprès ! Ce gros serpent n’arrête pas de me suivre et je ne sais pas où fuir !»

« Va crever tout seul ! Ne m’entraîne pas avec toi !» Gu Heng continua de jurer en volant.

« Je n’essaie pas de vous entraîner avec moi, jeune maître Gu, je n’ai vraiment pas d’autre choix. Pourquoi n’enverriez-vous pas quelques-uns de vos hommes le retarder ? Si vous faites ça pour moi, je cesserai de vous suivre !» dit le jeune homme avec un grand sourire. Il ne pouvait s’empêcher de jubiler devant le triste état de Gu Heng et de ses hommes.

Ce dernier eut l’impression d’être sur le point d’exploser de fureur. Ce môme n’avait aucune honte ! Il voulait qu’il envoie quelques de ses hommes retarder le serpent pour qu’il puisse fuir ?

« Retardez cet homme, vous autres ! Arrêtez-le !» rugit-il. Plusieurs de ses subordonnés se retournèrent et allèrent bloquer l’adolescent.

Plusieurs auras puissantes se verrouillèrent sur lui, ce qui le ralentit un peu.

Il n’était, après tout, qu’un destin céleste au 3e destin, là où Gu Heng avait de nombreux experts de l’étoile céleste à son service. Ils l’empêchèrent rigoureusement d’avancer.

Nie Li se rendit compte qu’il ne pouvait plus s’échapper, mais tout s’était passé comme prévu jusque-là et faire perdre autant d’hommes à cet affreux était la cerise sur le gâteau.

L’Empereur Serpent Ailé aux Flammes Terrifiantes derrière eux ouvrit subitement la gueule et cracha des flammes ardentes.

*Boum !*

Les flammes traversèrent son corps, et il perdit immédiatement conscience.

C’était sa première mort depuis qu’il s’était aventuré dans le monde extérieur.

Une fois qu’il l’eut tué, l’immense bête démon fut confus un moment. L’aura du gamin avait complètement disparu, mais rien n’était cependant tombé de son corps. Cet humain avait définitivement pris quelque chose du Lac Divin, alors pourquoi ne pouvait-il pas trouver ce qu’il avait volé ?

Le reptile put voir son lac s’effondrer au loin, mais ne savait ni pourquoi ni comment arrêter sa destruction.

Cette bande d’humains rusés était responsable ! Le petit voleur devait avoir passé ce qu’il avait volé à quelqu’un d’autre en s’échappant !

Une lueur féroce traversa ses yeux serpentins. Dans un élan de rage, il se changea en un rayon de lumière et massacra les gens alentour.

Gu Heng éprouva un sentiment de plénitude en voyant le jeune homme mourir. Ce type détestable ne le poursuivait plus, à présent. L’Empereur Serpent devrait également cesser de les pourchasser !

Cependant, il fut paralysé de peur en se retournant. Contrairement à ce à quoi il s’attendait, la créature se lança dans un massacre, et chassa ses hommes pour les tuer les uns après les autres.

Cette bête était, après tout, au domaine du Dao du Dragon. Il était donc normal que ses subordonnés n’aient aucune chance.

Une fois qu’il eut tué plusieurs douzaines de ces humains, il commença à se diriger vers Gu Heng lui-même, qui eut une peur bleue.

« Dépêchez-vous ! Protégez-moi pendant qu’on bat en retraite !» aboya-t-il.

Ses péons à proximité se rassemblèrent autour de lui, et ils fuirent avec la vitesse du désespoir en protégeant.

Quand l’Empereur Serpent Ailé eut tué plusieurs douzaines de personnes, il posa les yeux sur le petit groupe du jeune maître Gu. Son intelligence lui permit de remarquer au premier regard que ce dernier était la personne la plus importante de la bande, et que tous les autres le protégeaient dans sa fuite !

La titanesque bête démon battit des ailes, ignora les autres experts et le pourchassa.

Gu Heng comprit au premier coup d’œil ce qui se passait et jura d’un air lugubre. « Ne me suivez pas, attirez ce serpent ailleurs !»

*Woosh !* *Woosh !* *Woosh !*

Le groupe se dispersa, mais l’Empereur Serpent continua de le traquer.

Le jeune maître en resta coi. Il y avait beaucoup de monde, alors pourquoi le pourchassait-il, lui ? Il eut envie de pleurer.

La créature lui bondit rapidement dessus.

Pendant ce temps, Li Xingyun avait terminé l’évacuation de ses hommes. Il avait perdu plus de deux cents subordonnés cette fois, et se fichait bien des pertes encourues par les troupes de Gu Heng. Il valait mieux pour eux s’en aller avant que le gros serpent ne se mette à les prendre pour cible.

 

Hall des Âmes de l’Institut Esprit Céleste.

Le Hall des Âmes était un édifice majestueux, doté d’un intérieur spacieux. Des boîtes de métal noir flottaient alentour, occupant densément l’espace. Les quelques centaines de boîtes réunies ensemble paraissaient être un monde étrange à part entière.

Tout d’un coup, une âme jaune émit une lueur aveuglante tandis qu’un corps se forma peu à peu autour.

Six à sept heures plus tard, Nie Li sortit du Hall des Âmes.

Sa culture avait chuté au 2e destin. Son âme du destin était encore instable pour le moment, ce qui l’empêchait de la remettre directement dans le Hall. Par conséquent, il ne pouvait pas s’aventurer dans le monde extérieur.

Il devait attendre que son âme du destin se stabilise !

Bien que sa culture ait baissé d’un cran, il sentit néanmoins que quelque chose clochait. Il avait encore trois âmes du destin en lui : la rouge, la bleue et la jaune, même si cette dernière paraissait être légèrement plus faible.

En général, quand on passait de la 3e à la 2e âme du destin, une d’entre elles devait disparaître. Cependant, les siennes étaient encore toutes là.

Il allait donc pouvoir la récupérer rapidement en cultivant !

Il s’étira un peu. Les profits réalisés lors de cette expédition dans le monde extérieur étaient énormes, cette fois. Il avait obtenu la racine divine d’un lac divin de rang intermédiaire ! Il se demanda combien de pierres spirituelles cette racine pouvait produire dans le Tableau des Rivières et Montagnes Lointaines ? Il avait beau avoir été tué pour l’obtenir, ça en valait quand même le coup.

Li Xingyun et ses hommes le virent arriver de loin et se levèrent.

Il lui sourit amèrement : « C’est dommage qu’on ait pas pu te protéger. Tu as également perdu la racine divine, non ?»

L’adolescent secoua la tête en souriant : « Je l’ai encore ! Merci beaucoup, frère Xingyun !»

Ce dernier fut légèrement stupéfait par cette déclaration. Il ne savait pas comment il avait fait pour la conserver malgré sa mort. Cependant, si c’était bien le cas, alors ce voyage n’aurait pas été fait pour rien.

Le petit prodige sourit : « Rendons-nous dans ta cour, frère Xingyun !»

Son ami hocha la tête : « D’accord. »

Tandis qu’ils allaient partir, une marée humaine sortit du Hall des Âmes.

C’était l’armée de Gu Heng !

Ils le virent sortir de loin, un air lugubre sur le visage. Quand il remarqua les deux compères, il se comporta comme s’il avait vu ses ennemis.

Li Xingyun sourit en le voyant dans cet état : « Oh, mais ne serait-ce pas jeune maître Gu ? Que t’est-il arrivé ? Pourquoi es-tu sorti du Hall des Âmes ?»

« Li Xingyun, Nie Li, je me souviendrai de tout ça, vous pouvez en être sûrs !» dit ce dernier en grinçant des dents.

« Jeune maître Gu, vous êtes trop agressif dans vos paroles. Qu’avons-nous donc fait pour vous offenser au point que vous nous disiez des choses aussi cruelles ?» dit Li Xingyun d’un air innocent. Cela dit, il était fou de joie en son for intérieur. Gu Heng et ses hommes avaient essayé de tirer profit à leur dépend, mais ils finirent par perdre une poignée de riz en essayant de voler leur poulet. (NdT rappel : voir la note de fin de page) Ils l’avaient même payé de leurs vies.

Gu Heng eut l’impression de sentir son cœur saigner. Il avait amené plus de sept cents hommes avec lui et plus de quatre cents d’entre eux avaient été tués, bien qu’il ne connaisse pas le nombre exact. Il savait que s’il restait devant le Hall des Âmes, les deux larrons continueraient de se payer sa tête, alors il dit d’un air maussade : « Ne vous réjouissez pas trop vite ; vous feriez mieux de surveiller vos arrières, dorénavant…»

Il s’en alla en menant ses hommes.

Li Xingyun eut un grand sourire en les regardant partir. Il avait vécu des dizaines de milliers de batailles différentes dans le monde extérieur, ou tout du moins des milliers. Il ne craignait rien ni personne !

Nie Li sourit : « Il va sûrement rester déprimé un long moment. Allons-y !»

Ils allèrent ensemble vers la cour du jeune maître Li. Après quelques calculs rapides, le jeune homme estima qu’il allait devoir payer quelques dizaines de milliers de pierres spirituelles pour compenser les hommes de son ami. Cependant, ça n’était qu’une goutte d’eau dans la mer de sa fortune.

Une fois qu’ils eut fini ce qu’il avait à faire, l’adolescent retourna à la cour de Xiao Yu et se concentra sur sa culture.

La nuit tomba lentement et une grande lune lumineuse monta dans le ciel.

*Toc !* *Toc !* *Toc !*

Ce son venait de l’extérieur.

Le petit génie ouvrit les yeux, se leva et vit Long Yuyin en ouvrant la porte. Elle portait une robe blanche et semblait si différente de son image habituelle qu’il fut presque incapable de la reconnaître. Elle portait d’habitude des vêtements moulants qui lui donnaient un air héroïque et formidable. Cela dit, elle donnait ce soir une impression toute différente.

Cette robe blanche lui donnait une certaine gentillesse. Il lui fallait admettre que la jeune femme était une vraie beauté. Elle était belle quoiqu’elle porte.

« Peux-tu m’aider à ouvrir mes méridiens ce soir, maître ?» lui demanda-t-elle, le regard plein d’espoir. Le jeune prodige lui avait dit qu’il pouvait le faire et ainsi l’aider à libérer tout son potentiel. Il était impossible pour une obsédée des arts martiaux comme elle d’attendre patiemment, et c’est pourquoi elle s’était précipitée chez lui en apprenant son retour.

Elle se demanda ce qu’elle allait éprouver une fois que ses méridiens seraient ouverts.

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 335
TDG Chapitre 337

References   [ + ]

1. NdT expression qui, entière, donne ‘essayer de voler un poulet, mais perdre une poignée de riz’. Signifie avoir de grands projets, mais subir un échec total

18 Commentaires

  1. Erate

    F5 F5 F5 F5 F5 F5 F5
    MERCIIII

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Miriatha

    Merci beaucoup !!

    Répondre
  4. Riri

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Nicolas

    Salut Merci pour les chapitres et votre travail, un petit don pour vous encouragez et vous remerciez encore du divertissement que vous nous offrez. Bon courage !

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci de nous lire et pour votre générosité !
      J’espère que les autres nouvelles vous plairont tout autant, Nicolas !

      Répondre
  6. Black Lotus

    Peut-être qu’il va les ouvrir dans la nuit hehehehehehehehehhehehehe

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre. Pff quel carnage, il a assuré le gros serpent, là.

    Répondre
  8. nickylaboum

    merci

    Répondre
  9. Kingdo

    thx pour la drogue ^^

    Répondre
  10. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  11. Myrddin

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  12. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  14. Kyouma

    Droooguee !!! hmm je veux dire merci pour le chapitre !!!
    % Création du harem en cours veuillez patientez %

    Répondre
  15. Akkariel

    chap fun Merci ça fais du bien ^^

    Répondre
  16. Senke

    merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  17. Naos

    merci pour le chapitre ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com