TDG Chapitre 436

TDG Chapitre 435
TDG Chapitre 437

Et voici le deuxième chapitre bonus de la soirée, en remerciements de la générosité de Jordane (merci pour ton petit mot et tes voeux !), Jose et Étienne ! Vous assurez !

Bonne lecture à tous et merci encore à nos mécènes !

Chapitre 436 - Accident ?

Au cours des mois qui suivirent, Nie Li continua de renforcer les disciples loyaux de sa Ligue des Démons, ainsi que les experts du Clan Divin d’Origine Céleste qu’il avait recruté.

Lui et son groupe continuèrent d’étendre leurs forces pendant ce temps. Sa ligue, ainsi que celle de la Voie Céleste et de la Note Profonde, s’accrurent à un rythme terrifiant avec l’aide de son énorme réserve de médecine divine et de tous les autres trésors en sa possession.

La puissance du jeune homme continua également de s’accroître. À ce moment, il avait atteint le pinacle de l’axe céleste.

Cela étant, bien que sa culture ne soit qu’à ce niveau, sa véritable puissance égalait celle de n’importe quel dao du dragon du cinquième rang.

Avec la technique de culture du Dieu Céleste, plus il progressait et plus il lui était difficile de cultiver. Cependant, chaque progression s’accompagnait d’une amplification de sa force une dizaine voire une douzaine de fois supérieure à celle de n’importe quel génie ordinaire.

Gu Bei regarda son ami et dit : « Nie Li, je vais bientôt être intronisé en tant que diacre au Hall Chemin Céleste. Bien que ce salopard de Gu Heng ait été condamné à rester enfermé dans le clan, ses forces n’ont pas montré le moindre signe de retrait. Pire, il a déjà recruté nombre de traîtres de la Ligue des Démons !»

L’adolescent ne put s’empêcher de demander : « Diacre du Hall Chemin Céleste ? Quel genre de position est-ce donc ?»

Papi Bei sourit doucement : « Je t’explique : les successeurs du clan Gu n’ont concrètement aucune autorité, mais le successeur en lice devient le Diacre du Hall Chemin Céleste. Ce n’est rien d’important et me donne le droit de mener quelques centaines d’hommes à peine, mais elle me donne un pouvoir décisionnel dans les affaires du clan. Une fois que j’aurais consolidé ma position, je pourrais prendre le contrôle du clan !»

« Et ? Tu as un souci ?» lui demanda le petit prodige, un léger sourire aux lèvres.

« Oui, j’ai un peu de mal tout seul, mais j’ai ma sœur avec moi…» répondit le jeune maître Gu en souriant.

L’image de la jeune femme obstinée apparut à l’esprit du génie.

Il ne put s’empêcher de demander : « Comment va-t-elle d’ailleurs ?»

« Sa culture est montée en flèche avec ton élixir divin. Elle a, à présent, déjà atteint le second rang du dao du dragon. Elle cultive lorsqu’elle ne m’aide pas à résoudre les histoires familiales… Elle va tenter d’atteindre le domaine de l’ancêtre martial d’ici quelques années avec l’aide de ton élixir !» dit Gu Bei, qui ne pouvait que soupirer face à la vitesse de progression de sa sœur aînée.

Nie Li ne put s’empêcher de soupirer de concert : « Elle a effectivement un talent stupéfiant !»

« Elle parle souvent de toi d’ailleurs. Elle dit que tu as une destinée divine et que tu es capable d’inverser le cours des choses ! Elle m’a dit de t’assister correctement !» dit Papi Bei en souriant.

Je possède une destinée divine ? Je suis capable d’inverser le cours des choses ?

Le jeune homme réfléchit à ces paroles. Gu Lan avait parfaitement choisi ses mots ; il était bel et bien venu inverser le cours des choses…

Il tourna son regard vers l’horizon et se souvint du puissant Empereur Vertueux ; une sensation d’urgence intense étreignit alors son cœur.

Tout à coup, il eut l’impression que son crâne allait exploser.

« Aaaaaaaaah !!» hurla-t-il amèrement. Même lui ne parvenait pas à endurer cette terrible douleur.

Gu Bei lui demanda aussitôt, paniquant de le voir se tenir la tête et de hurler de souffrance : « Nie Li, qu’est-ce tu as ?»

Que se passait-il ? Pourquoi était-il tout à coup dans un tel état ?

Long Yuyin, Li Xingyun et les autres accoururent également après avoir entendu les cris.

« Qu’est-ce qui lui arrive ?»

« Vite, aidez-le à se relever !»

Ils soutinrent tous leur ami et l’aidèrent à s’allonger sur un lit.

L’adolescent se retourna et se débattit sous la douleur.

Long Yuyin pleura en le voyant dans cet état : « Mais qu’a-t-il ?»

Li Xingyun n’avait jamais rien vu de tel non plus : « Que se passe-t-il ? Est-ce sa culture qui a déraillé ?» Tout ce qu’il pouvait faire, c’était d’aider à le maîtriser et l’empêcher de se débattre, puis prendre son pouls. Il avait beau ne pas être un médecin réputé, il avait quand même une certaine culture médicale.

Tout le monde suivait les ordres du petit génie jusque-là, et cette situation inédite les fit paniquer et se sentir perdus.

« Son pouls n’a rien d’anormal. »

« Quelque chose a dû se produire dans son royaume spirituel !»

« Si c’est le cas, alors nous ne devons pas agir à la légère !»

« Établissez une barrière alentour et allez chercher de l’encens apaisant !»

« Vite, allez également chercher de bons médecins !»

Les meilleurs docteurs des trois familles majeures se succédèrent rapidement dans la résidence du jeune prodige. Cependant, après l’avoir examiné, ils partirent tous en secouant la tête d’un air désarmé. Ils étaient incapables de l’aider.

Une énergie terrifiante explosait sans cesse dans son esprit, et il n’était conscient que de la douleur écrasante qu’il éprouvait. Il avait l’impression que son royaume spirituel tout entier allait voler en éclats.

Une vague silhouette apparut dans son esprit. C’était une belle femme qu’il ne connaissait que trop bien… Il ne put s’empêcher de tenter de la rattraper.

« Maîtresse !» marmonna-t-il.

Long Yuyin, Li Xingyun et les autres étaient tous à son chevet, extrêmement inquiet que son état n’ait pas changé. Ils ignoraient également ce qui l’avait provoqué…

Lu Piao était déjà en larmes : « Tu as intérêt à ne pas mourir, Nie Li !»

Ils avaient quitté Bourg-Triomphe et rejoint les Ruines Draconiques ensemble. Nie Li était son meilleur ami, et il voulait rentrer à la maison avec lui également !

Long Yuyin avait également les larmes aux yeux. Le jeune homme n’était pas seulement son maître à ses yeux, mais bien plus encore… Elle était irrévocablement tombée amoureuse de lui il y a longtemps déjà, et son état soudain la terrifiait. Elle serrait fermement une de ses mains entre les siennes.

Gu Bei et Li Xingyun ne s’en sortaient pas mieux. Ils étaient tous les deux agités, et ne quittaient jamais leur ami des yeux longtemps. C’était un grand ami, ainsi que le meilleur guide et le plus grand meneur qui soit. C’était lui qui les avait tirés de leurs horribles bourbiers ! Si quoi que ce soit devait lui arriver, ils se le reprocheraient jusqu’à leur mort !

L’adolescent se débattit en hurlant pendant près d’une demi-heure, puis sa voix commença à s’affaiblir peu à peu. Il se débattit de plus en plus faiblement, et sa respiration se calma également. Il avait à présent l’air de dormir.

Ce ne fut que lorsqu’il se fut complètement calmé que tout le monde se détendit.

Papi Bei poussa un soupir de soulagement. « Je le savais ! Il n’a rien de grave, il a juste du rencontrer un goulot d’étranglement dans sa culture. Qui sait s’il ne va pas être du dao du dragon en se réveillant ! Je savais que Nie Li n’était pas aussi fragile !»

Lin Xingyun réfléchit un moment et dit : « Ce n’était pas la réaction de quelqu’un progressant dans sa culture. C’eut été le cas que son pouls aurait alterné entre un coup fort et un coup faible… Quoi qu’il en soit, il devrait être tranquille à présent !»

« Vraiment ?» demanda Long Yuyin en essuyant ses larmes. Cependant, elle restait tout de même inquiète.

Le jeune maître Li répondit en souriant : « Laissons-le dormir un moment puisqu’il roupille déjà !»

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

TDG Chapitre 435
TDG Chapitre 437

13 Commentaires

  1. luxam

    merci pour le chap^^

    Répondre
  2. leffi22

    merci pour ton super boulot

    Répondre
  3. Jose Oberson

    Je n’aie fait que un petit dont celui qui assure avec son travail.S’est toi.

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. sai1905

    merci pour ce chap^^ mais il est pas plus court que d’habitude ?

    Répondre
  6. nickylaboum

    merci

    Répondre
  7. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Ling_Tian

    Merci pour le chap!!

    Répondre
  9. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  10. Zhexiel Kurokage

    Merci pour les chapitres.

    Répondre
  11. vincent

    sa maîtresse est en vie ?

    Répondre
  12. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’aux donateurs.

    Répondre
  13. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com