BTTH Chapitre 330

BTTH Chapitre 329
BTTH Chapitre 331

Mon cher Mattia, j’espère que tu auras également un excellent Noël mais en attendant, voici un petit chapitre bonus pour te remercier de ta grande générosité ! 🙂

Bonne lecture à tous et encore merci à Mattia !

Chapitre 330 — Avaler la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes

Le lendemain matin, la lumière du soleil se déversa par la fenêtre en couvrant le sol de la pièce d’un rideau doré. Les rayons solaires s’étendirent lentement jusqu’à atteindre le lit du jeune homme assis en tailleur, et d’illuminer son visage.

Son visage tressaillit doucement sous la chaleur et, un moment plus tard, il ouvrit peu à peu les yeux et dévoila deux pupilles noires, calmes et indifférentes.

Xiao Yan s’étira un peu, puis il bondit avec souplesse du lit et alla ouvrir la porte de sa chambre. Il remarqua alors avec surprise que Hai Bodong était absent, sûrement parce qu’il avait quelque chose à faire. Ce n’était pas plus mal, car il pourrait ainsi éviter toute interruption.

Il se lava nonchalamment puis il alla à la porte de leurs quartiers, et retourna le signe bicolore rouge‐vert pour en afficher la face rouge, signalant de cette façon qu’il ne souhaitait pas être dérangé.

Il se sentit plus rassuré une fois tous ses préparatifs terminés et retourna dans sa chambre. Il ouvrit alors la fenêtre et se baigna dans la chaleur des rayons solaires matinaux qui le caressaient. Cette douceur relaxante et chaude pousserait n’importe qui vers le farniente, mais elle plongea le jeune homme dans une sérénité relativement imperturbable.

Il resta ainsi tranquillement à la fenêtre un long moment avant de faire demi‐tour, le visage complètement impassible. Il leva lentement sa paume d’où s’éleva lentement une lueur verte. Celle‐ci grossit avec le vent et se changea en un liantai vert (NdT rappel : C’est une sorte de siège en forme de fleur de lotus) luisant, qui flotta devant lui en dérivant légèrement.

D’une petite pression du pied au sol, il bondit et atterrit tranquillement sur le fauteuil vert, où il s’assit en tailleur.

Une fois qu’il fut en contact avec le siège, il sentit beaucoup plus clairement l’énergie naturelle autour de lui ; le liantai était vraiment digne d’avoir été créé avec la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan.

Il secoua la main et une pilule médicinale ceinturée de trois lignes apparut entre ses doigts. Il baissa la tête pour étudier cette pilule qu’il s’était épuisé à créer, resta silencieux un long moment et dit à voix basse : « Je ne peux pas me permettre d’échouer cette fois, autrement…»

L’adolescent secoua la tête et expira une bouffée d’air turbide. Il ferma lentement les yeux, forma le sceau d’entraînement de ses deux mains et calma sa respiration.

Peu après, l’air autour de lui se mit à fluctuer doucement, comme la surface d’un lac dans lequel on aurait jeté une pierre. De nombreux flux d’énergie visibles à l’oeil nu se formèrent dans les airs, et tournèrent autour du fauteuil vert avant de se diviser en des dizaines de millier de filaments d’énergie qui se déversèrent dans le jeune alchimiste. Ils traversèrent pour ça la barrière qu’émettait le liantai, subirent une première purification rapide dont ils tirèrent un peu d’énergie du fameux siège et entrèrent en lui en suivant sa respiration.

Une fois dans son corps, ces fils furent facilement contrôlés par son esprit et suivirent ses méridiens dont ils firent le tour. Ils furent complètement purifiés de leurs impuretés, et ne laissèrent qu’un peu d’énergie qui se déversa dans le vortex.

Le Dou Shi absorba lentement l’énergie alentour et, quand tout revint à la normale un long moment plus tard, il jeta adroitement la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes qu’il tenait entre deux doigts dans sa bouche.

Avant même qu’il ne puisse réagir, la pilule se désagrégea à peine entrée entre ses lèvres, et se changea rapidement en trois vagues d’énergie pure, chacune plus puissante que la précédente. Elles descendirent dans sa gorge et se déversèrent dans ses méridiens dans un rugissement sourd.

À ce moment, les mains de Xiao Yan tremblèrent car deux des trois vagues d’énergie se mirent à émettre une chaleur comparable à celle d’une flamme. La vague d’énergie blanche, elle, devint aussi froide que de la glace et elle laissa un fil de givre sur les parois des méridiens qu’elle traversa.

Ces sensations tour à tour chaudes et froides le prirent par surprise et manquèrent de le faire sortir de son état méditatif d’entraînement. Heureusement, il réagit promptement et se calma. Tandis qu’il serrait les dents en endurant la douleur, il réalisa vaguement que ces vagues d’énergies étaient similaires aux flammes dont il s’était servi pour raffiner la pilule. (NdT Noooooon, vraiment ?)

« Alors cette Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes absorbe en fait l’énergie des flammes et s’en sert pour les imiter ?» Il plongea aussitôt rapidement son esprit en lui à cette réalisation et, d’une pensée, il envoya des vagues de Dou Qi turbulent de son vortex à ses méridiens. Elles entrèrent finalement en collision avec l’énergie de la pilule à un certain endroit de ses méridiens.

Bang…”

Le jeune homme poussa un grognement étouffé en même temps que ce bruit sourd retentit, et une rougeur envahit son visage. Il changea rapidement le sceau de ses mains, et son esprit se mit à guider les trois vagues d’énergie, que la collision avait quelque peu assagies. Il les fit suivre le parcours de sa méthode de Qi et les fit rapidement circuler.

Les énergies chaude et froides commencèrent à s’entremêler durant la circulation et finirent par fusionner extrêmement harmonieusement en émettant de temps à autres des températures variées, ce qui le fit souffrir terriblement. Il ne serait pas servi de la Flamme Glaçant les Os avec une telle résolution s’il avait su que le choix de la flamme influait sur l’énergie produite pendant l’ingestion de la pilule… La charge de son Dou Qi avait un peu affaibli l’effet de la Pilule Spirituelle Verte à Trois Lignes, mais la fusion des trois énergies avait grandement renforcé leur puissance. Cette énergie alors relativement vague avait été complètement transformée en un liquide tricolore…

Alors que ce liquide énergétique grossissait, l’adolescent put vaguement l’entendre pousser un rugissement excité. Avant même qu’il ne puisse réagir, ce liquide fonça dans ses méridiens tel un TGV dépourvu de freins. Il en fut choqué et au moment où il se préparait à le contrôler de toutes ses forces, le liquide s’arrêta subitement et se divisa en d’innombrables minuscules colonnes. Celles‐ci, sous son regarda stupéfié, suivirent ses méridiens et s’éparpillèrent violemment dans toutes les directions. Elles se forcèrent même un passage au travers des méridiens qu’il n’avait jamais utilisés…

Une goutte de sueur froide dégoulina de son front tandis que le coin de ses lèvres tressaillit. Son visage, à ce moment, était tordu de douleur et il expira en sifflant entre ses dents serrées.

D’innombrables tout petits amas d’énergie fonçaient brutalement dans certains méridiens étroits qu’il n’avait jamais touchés, qui produisaient des bruits similaires à celui d’un bambou qu’on déchire. Ils s’étendirent rapidement sous cette énergie déferlante comme une rivière en crue…  De fines craquelures apparurent en nombre sur leur paroi tandis qu’un léger halo suintant en leur sein. C’était un signe avant‐coureur de l’imminence de leurs déchirures sous cette violente expansion…

Alors que ces fissures s’élargissaient peu à peu, l’énergie tricolore laissa d’innombrables gouttelettes de liquide blanc froid, qui adhérèrent rapidement aux parois sur le point d’éclater. Elles s’y infiltrèrent ensuite et réduisirent les craquelures jusqu’à leur complète disparition. Se faisant, ces minuscules méridiens qui ne pouvaient laisser passer qu’un peu d’énergie subirent une transformation qui changea complètement leur taille et leur apparence…

Ce phénomène se produisit dans un nombre incalculable de méridiens à travers son corps. La douleur intense que le Dou Shi éprouvait manqua de le faire s’évanouir, mais en voyant que ses méridiens se dilataient rapidement, il comprit que persévérer s’avérerait extrêmement bénéfique. Tant que tous ces minuscules méridiens pourraient grossir, il pourrait déployer sou Dou Qi bien plus rapidement dans le futur. S’il pouvait contrôler son Dou Qi aussi librement que ses bras en combat, il gagnerait un énorme avantage sur ses adversaires.

L’énergie restante continua de foncer sur son petit bonhomme de chemin. Dans un bruit sourd, de minuscules colonnes d’énergie jaillirent des pores à la surface de sa peau…

Peu après ce premier bruit, Xiao Yan se mit tout à coup à trembler et des amas d’énergie se mirent à jaillir violemment de ses pores comme autant de fontaines. Il eut l’air, en un instant, de s’être changé en une bouilloire percée de nombreux trous…

Ces jets d’énergie perdurèrent quelques secondes avant de disparaître complètement, mais ils furent remplacés peu après par du sang, qui le couvrit rapidement à moitié…

Les pores élargis reprirent lentement leur taille normale mais cela étant, le jeune homme pouvait sentir qu’à chaque fois qu’il changeait de sceau d’entraînement, ces pores qui avaient été ouverts et connectés aux méridiens agissaient comme des tunnels de soufflerie qui absorbaient follement l’énergie extérieure dix fois plus vite que par le passé.

La douleur intense qu’il éprouvait disparut peu à peu, ce qui le fit soupirer de soulagement. Il cessa enfin d’être distrait et concentra toute son attention sur le plus gros amas d’énergie qui suivait toujours la route de sa méthode de Qi.

Tandis qu’il observa l’énergie tricolore infatigable, il se retrouva un peu embêté devant l’énorme quantité d’énergie de la pilule, à laquelle il ne s’était pas du tout attendu. Une partie de cette énergie s’était séparée du reste pour ouvrir ses méridiens et ses pores un moment plutôt, mais d’un autre côté… Il n’avait absorbé qu’une infime partie du reste après lui avoir fait suivre une paire de fois le tracé de sa méthode de Qi. Combien de temps allait prendre le raffinage du reste, à cette vitesse ?

Il inspira doucement en marmonna en son for intérieur : Il ne me reste plus qu’à utiliser la Flamme de Noyau Terrestre du Lotus Cyan…

Il soupira et transmit son attention à son dantian. L’énergie liquide autour du vortex orbitant autour de l’Esprit d’Acceptation comme un petit lac se mit à tournoyer rapidement. De nombreuses volutes de flammes vertes en jaillir et, sous le contrôle de l’adolescent, elles se jetèrent violemment sur l’énergie tricolore…

Au moment de leur collision, cette dernière se soudainement mit à déferler comme de l’huile bouillante…

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 329
BTTH Chapitre 331

8 Commentaires

  1. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:Pourquoi à chaque power up qu’il à j’ai l’impression qu’il se rapproche d’un transformation en masochiste ?

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. zorbal

    Merci Wazouille pour ces chapitres, merci aussi au sponso, sur ce je sais que tu traduit le dernier mais moi je vais me pieuter, bon courage.

    Répondre
  4. newkan

    merci pour le chap 😉

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  7. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Dark-iop

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com