BTTH Chapitre 333

BTTH Chapitre 332
BTTH Chapitre 334

Et hop, voilà le BTTH régulier du mardi ! Pardonnez mon retard, j’ai eu à faire cet aprem… (pour tout vous dire, j’ai même pas eu le temps de faire mes courses de Noël 〉〈)

Bonne lecture et à toute pour le SW et le TDG bonus !

Chapitre 333 - Xiao Yan, du clan Xiao !

La plus puissante faction de l’Empire Jia Ma, la Secte des Nuages Brumeux, avait été transmise sans interruption de génération en génération jusqu’à atteindre son statut actuel. Si ses règles n’avaient pas interdits à ses membres de détrôner l’empereur, la secte aurait probablement déjà pris le contrôle de l’empire lors des quelques périodes troublées suivant un changement de dynastie.

C’était aussi la raison pour laquelle la famille dirigeante, quelle que soit l’époque, était terrifiée par cette énorme entité au pas de leur porte. La famille impériale actuelle possédait enfin une puissance à même d’arrêter la Secte grâce à la présence de Jia Xingtian, et à la protection d’une bête unique mystérieuse. Par conséquent, les soldats d’élite rompus au combat qu’elle avait envoyés au pied de la montagne qu’occupait la secte pouvaient vivre en paix.

Ces soldats étaient stationnés au pied de la montagne depuis bien des années déjà, et tout le monde savait qu’ils étaient là pour se prémunir de la Secte des Nuages Brumeux.

Celle-ci n’avait jamais réellement réagi à cette assignation, et seuls quelques disciples amers allèrent chercher des poux aux gardes au début ; les cadres de la secte, eux, n’entreprirent aucune action, car ils savaient que la famille impériale ne pouvait tolérer qu’on piétine ses platebandes. De toute façon, la secte avait l’habitude de recevoir la méfiance du pouvoir en place et tant qu’elle ne s’effondrait pas, les soldats en armes à ses pieds n’oseraient jamais rien tenter à son encontre.

Aucune des dynasties qu’avait connu l’Empire Jia Ma n’avait osé s’attaquer à elle, car elles étaient toutes conscientes que ça reviendrait à mettre le feu aux poudres… Une simple étincelle renverserait l’empire tout entier.

La Secte des Nuages Brumeux avait été construite au sommet de la Montagne du Nuage Brumeux, qui ne se trouvait qu’à quelques dizaines de kilomètres de la capitale. Les deux factions étaient donc très proches et se reposaient l’une sur l’autre comme deux gros géants.

Xiao Yan avait beau avoir attendu ce jour trois ans durant, il ne se servit pas de ses ailes de nuage violet pour autant. Au lieu de ça, il marcha à un rythme régulier vers le pic blanc de la montagne qui perçait les nuages au loin. Il portait une robe noire et sa règle dans le dos, comme un ascète.

Il marcha lentement le long de la route principale, dépourvue d’obstacles. Lorsque des calèches le croisèrent de temps à autre, des regards surpris se posaient toujours sur sa grosse règle noire qui ne passait pas inaperçue. Le jeune homme ne semblait pas remarquer ces regards, et continuait d’avancer à pas constant. La règle avait beau être assez lourde pour surprendre n’importe qui la touchant, il s’y était parfaitement habitué après deux années à la porter et n’était pas le moins du monde gêné dans sa montée. Ses pas ne laissaient que de légères empreintes, loin de la première fois où il s’en était équipé et avait laissé de gros trous derrière lui.

Il avait beau paraître maigrichon, il dégageait un calme et une nonchalance qui attiraient l’attention des rares passants.

Marcher sereinement de cette manière n’était pas une perte de temps de sa part. Une fois qu’il eut passé les portes de la capitale, des fils de Qi débordèrent répétitivement de son corps à cause de sa percée récente, ce qui fit que les passants alentours s’éloignèrent involontaire de lui. Ce Qi oppressant était insupportable pour les gens normaux et les Dou Zhe. Cela dit, sa balade lui avait permis de renvoyer ce Qi débordant dans les profondeurs de son être et, à présent, il avait l’air tout à fait ordinaire si ce n’est la règle dans son dos.

L’adolescent s’arrêta de marcher lorsque le soleil eut dépassé l’horizon et entamé sa lente montée. Il s’arrêta en haut d’une pente et observa le pied de la montagne au loin, au bas duquel se trouvaient d’énormes tentes militaires, plantées dans la plain. Il put même vaguement voir les soldats s’exercer entre les tentes.

« La rumeur avait raison, la famille impériale a effectivement stationné des troupes d’élite au pied de la Montagne Nuage Brumeux. » Il rétracta son regard, secoua la tête et descendit de la pente pour suivre la route principale, et approcher lentement du pied de la montagne.

Ce camp militaire avait beau avoir une défense hermétique, il laissait néanmoins passer les gens souhaitant gravir la montagne. Par conséquent, le Da Dou Shi put facilement le traverser et commencer son ascension après un vague regard des gardes au bord de la route.

II laissa progressivement le bruit des troupes s’exerçant derrière lui, en traversant une belle forêt. Il leva légèrement la tête, et vit une volée de marches vertes semblant monter jusqu’à atteindre le ciel.

Au pied de la montagne, il leva la tête et observa ces vieilles marches de pierres. Il ferma les yeux et se concentra : il semblait vaguement entendre des tintements d’épée parvenir du sommet.  Leur régularité de pendule était quelque peu grisante…

Ces échos persistèrent un temps avant qu’il ne rouvre les yeux. Il tapota doucement la lourde épée noire dans son dos, et posa fermement le pied sur une de ces marches un peu humides. À ce moment, il était officiellement arrivé pour l’Accord des Trois Ans.

Le Da Dou Shi put alors sentir son esprit émettre tout le Qi qu’il avait réfréné trois ans durant.

Trois années auparavant, un jeune homme quitta son foyer la rage au ventre, humilié et furieux ; il avait alors l’air aussi téméraire que puéril… Il entra dans la chaîne montagneuse, s’aventura dans le désert et se changea rapidement sous les lames, le sang et le feu. Ces longues années avaient broyé son innocence et été les témoins de son développement. Il avait fait tous ces efforts en prévision de ce jour !

Une émotion jusque là inconnue gonfla sa poitrine tandis qu’il marcha à un rythme régulier. Son regard fixait le sommet des escaliers de pierres qu’il montait une marche après l’autre. Son regard sembla faire fi de la distance et se posa sur la jeune femme assise en tailleur au sommet de la montagne.

« Nalan Yanran. » Murmura-t-il d’une voix calme vibrant d’où ressortaient d’autres émotions.

Il y avait du brouillard au sommet des escaliers et derrière, un énorme esplanade, complètement construite à partir d’énormes rochers de couleurs uniformes, ce qui lui donnait un air antique et imposant. Un monument immense de pierres trônait au centre de cette place, où on lisait les noms des anciens chefs de la secte et de ceux qui y avaient grandement contribué.

Près d’un millier de personnes étaient assises en demi-cercle ; elles portaient toutes, sans exception, la robe blanche de la secte. Des nuages traversés par des épées flottaient au vent sur leurs manches, comme s’ils étaient réels…

Plus on remontait au centre du cercle, plus les sièges étaient en hauteur et l’âge de leur occupant élevé. Le gradin au centre, le plus élevé, était à ce moment encore vide mais une dizaine de vieillards étaient assis en tailleurs en dessous, les yeux fermés. Il n’avait aucunement l’air remarquable au premier coup d’oeil, mais un observateur attentif remarquait que les robes dont ils étaient revêtus ne bougeaient pas le moins du monde sous le vent. Ce simple détail laissait comprendre que ces anciens n’étaient pas à prendre à la légère.

Dans un siège de pierre indépendant sous ces vieillards se trouvait une jeune femme portant une robe lunaire et les yeux fermés. Les rafales de vent collaient ses vêtements à sa belle silhouette, et permettaient de voir ses courbes parfaites. Un regard vers son beau visage calme et indifférent permettait de se rendre compte que c’était Nalan Yanran ! (NdT Je suis tellement surpris ohlala~)

L’esplanade était complètement silencieuse en dépit du millier de personnes présentes, si ce n’était les sifflements du vent qui soufflait.

De temps à autre, de grosses bourrasques soufflaient et faisaient voleter les robes blanches, telles des nuages au milieu du ciel, offrant un spectacle stupéfait aux spectateurs.

De temps à autre, une silhouette humaine apparaissait à la cime d’un arbre dans un sifflement de vent. Un simple regard permettait de se rendre compte qu’il y avait déjà de nombreuses personnes sur les cimes des énormes arbres entourant l’esplanade. Non seulement Hai Bodong était présent, mais aussi Fa Ma et Jia Xingtian ! Même Nalan Jie était là parmi quelques chefs de clans et les membres de leur jeune génération, comme Mu Zhan. La Secte des Nuages Brumeux avait vraiment invité de nombreuses personnes, cette fois.

Ces spectateurs ne firent pas le moindre bruit et ne brisèrent pas le silence régnant., et même si certains disciples de la secte avaient senti leurs arrivées, ils ne réagirent absolument pas et restèrent silencieux, comme s’ils avaient reçu des ordres.

Le Vieil Hai, du haut de son arbre, parcourut lentement la place silencieuse du regard avec un expression quelque peu grave. Un puissant expert tel que lui noterait naturellement des détails qui échappaient aux autres ; d’après ses sens, le millier de disciples de la Secte des Nuages Brumeux respiraient tous de concert, guidé par la respiration de leurs voisins. Tout ennemi se retrouverait attaqué rapidement de toute part, en continu, comme pris dans une tempête. Tous les disciples étaient en mesure d’agir comme un seul homme et lorsqu’ils attaquaient, ils frappaient tous ensemble. Même un Dou Huang devrait temporairement éviter leur tranchant.

Ils sont vraiment dignes d’être les disciples de la Secte des Nuages Brumeux ! S’émerveilla le vieillard en soupirant doucement. Entraîner tous ces disciples pour qu’ils parviennent à se coordonner aussi parfaitement devait avoir été extrêmement difficile…

Il tourna la tête et échangea des regards avec le Président et le Vieux Démon. Tous purent voir de la gravité dans le regard des autres. Cette grande formation unifiée de la Secte leur faisait clairement peur.

Le temps passa lentement dans le silence régnant sur l’esplanade…

Le soleil monta lentement dans le ciel jusqu’à son zénith, en déversant ses rayons chaleureux sur le pic tout entier.

Au bout d’un moment, ils entendirent un léger bruit de pas retentir depuis les escaliers en contrebas. Ces pas résonnèrent lentement en provoquant un léger changement dans la respiration unifiée des disciples, qui ouvrirent tous les yeux. Ils fixèrent du regard les marches de pierre verte, où les pas se rapprochaient peu à peu.

Nalan Yanran, du haut de son gradin, ouvrit également les yeux petit à petit en tournant son regard vers les marches. Pour une raison qui lui échappait, son coeur se mit soudainement à battre de façon irrégulière.

Les pas se rapprochaient de plus en plus, tant et si bien que les vieillards des gradins de pierre ouvrirent également les yeux pour tourner leurs regards dans la même direction.

Les rayons du soleil traversèrent tout à coup la couverture du brouillard et illuminèrent, par hasard, les marches de pierre. À cet endroit, une grande silhouette mince apparut peu à peu sous les innombrables regards…

Un jeune homme vêtu de noir et portant une énorme règle noire dans le dos apparut enfin au sommet des marches.

Son regard vide de toute émotion balaya l’énorme place, avant de s’arrêter sur la belle jeune femme qui le regardait avec des yeux lumineux.

Il fit trois pas en avant, qui résonnèrent chacun à travers toute l’esplanade… Et juste après, il leva la tête, regarda la demoiselle et entrouvrit les lèvres.

« Xiao Yan, du clan Xiao !»

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 332
BTTH Chapitre 334

15 Commentaires

  1. 4Help

    ARGHHHHHH il va y avoir un combat mémorable

    Merci du chapitre , je suis impatient de connaitre le suite

    Répondre
  2. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:L<auteur sait vraiment comment faire monter la tension…

    Répondre
    1. AeiOo

      je confirme, le premier but principale du novel va enfin etre atteint, j’en peux plus d’attendre !!!

      Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre. Enfin le moment tant attendu, ça aura fait long tout de même.

    Répondre
  4. psycho

    ahaaaaaaaahhhhhh encore encore
    Merci pour le chapitre vivement la suite 🙂

    Répondre
  5. newkan

    mais p***** l’auteur t’arrete pas maintenant ! merci pour le chapitre viiiiivement la suite !

    Répondre
  6. sai1905

    pendant qu’il monte les escalier, je vous conseil « la marche impériale » en fond sonore, ça rend la scène encore plus éppique

    Répondre
  7. Azael657

    VITE VITE VITE (pité) vite la suite

    Merci du chapitre

    Répondre
  8. Tazam

    merci !!

    Répondre
  9. Zorbal

    Mod barbar activé :» BASSSSSTTTTONNNNNNNNNNNNN !!!!!»

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
    1. essitamessitam

      #le Golgothosaure

      Répondre
  10. Hinomura

    Merci pour le chapitre et vivement la suite

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com