BTTH Chapitre 332

BTTH Chapitre 331
BTTH Chapitre 333

Un autre chapitre bonus de BTTH pour notre généreux mécène, Mattia ! D’ailleurs camarade, je suis censé faire une wishlist mais j’ai pas d’idées x)

Encore merci à toi, Mattia, et bonne lecture à tous !

Chapitre 332 - Confier

Le rire joyeux de Xiao Yan s’éteignit doucement dans la chambre. Il sentait son corps déborder d’énergie, et serra le poing en souriant en coin. Un halo vert dense couvrit rapidement sa main, puis il s’assombrit et forma des arêtes coupantes peu à peu.

Il écarta un peu les jambes, puis il écrasa violemment son pied au sol. Son corps parut disparaître et il apparut instantanément à un mètre de là. Son poing s’écrasa violemment contre l’énorme pilier devant lui avec une force à couper le souffle.

« Bang !» Une explosion retentit dans une pluie de fragments de bois. Le jeune homme pencha la tête et observa son poing qui avait alors transpercé le pilier. Il rit doucement et le retira lentement, en laissant un gros trou accompagné de quelques fissures profondes… (NdT C’est bien construit là-bas, la perte d’un pilier de soutien ne provoque pas d’effondrement :D)

Il plia doucement les doigts tandis qu’un léger halo vert luisit au bout de son index. Un moment plus tard, il le coinça contre son pouce et d’une petite chiquenaude, il propulsa la force verte hors de son doigt qui fila telle une flèche. Elle pulvérisa aussitôt le pot de fleurs sur la table dans un ‘bang’.

Il se mit à rire doucement devant le résultat : « L’émission externe de Dou Qi…» Le Dou Qi d’un expert atteignant le niveau de Da Dou Shi n’était plus limité à son corps, et pouvait être émis hors de celui-ci, ce qui était un grand avantage lors de combats.

Il balaya lentement la pièce du regard, attira le liantai à lui d’un geste de la main et le rangea dans son anneau. Après quoi, il ouvrit la fenêtre de la même façon et observa le ciel : il était près de midi, ce qui le surprit quelque peu, car il ne pensait pas avoir mis autant de temps à percer.

Il resta devant la fenêtre à réfléchir pendant un moment ; il pensait partir quand tout à coup, le rire de Hai Bodong retentit derrière la porte : « As-tu terminé ?»

L’adolescent sourit : « En effet, entre. » Avec sa force, le vieil homme avait naturellement pu sentir son énergie retrouver un écoulement normal.

Il ouvrit la porte en souriant et jeta un œil à la pièce. Son regard s’arrêta immédiatement sur son jeune camarade et il lui demanda avec une légère surprise : « Tu as l’air d’avoir atteint le niveau de Da Dou Shi ?»

Celui-ci hocha doucement la tête. Il venait à peine de terminer son avancée et ne contrôlait pas encore parfaitement son Qi. Par conséquent, un expert puissant comme le Vieil Hai pouvait jauger sa force d’un seul regard.

Il se frotta d’ailleurs la barbe en observant le Da Dou Shi, puis son regard devint tout à coup un peu étrange alors qu’il se mit à froncer les sourcils de temps à autre. Un moment plus tard, il finit par dire lentement : « C’est ta véritable force, pas vrai ?»

Le jeune alchimiste sentit son cœur bondir dans sa poitrine et ses pupilles s’écarquillèrent même, mais il fixa le vieillard sans dire un mot.

« Ké ké, je me disais bien qu’il y avait quelque chose de bizarre. Tu n’aurais pas du être capable d’affronter un Dou Huang avant même d’avoir vingt ans, même si tu avais commencé à t’entraîner dans le ventre de ta mère. » L’ancien empereur de glace lui fit signe de ne pas s’inquiéter de la main et dit : « Je pense qu’une force extraordinaire habite ton corps ou y est scellée, pas vrai ? Et c’est grâce à elle que tu as pu te battre contre un Dou Huang, non ?»

« Ne t’en fais pas, c’est de la simple curiosité. J’ai juste fini par le deviner en voyant ta force visible grandir graduellement et a priori, ké ké, j’ai vu juste. » Il lui sourit : « Cette force à beau ne pas vraiment t’appartenir, le simple fait que tu puisses la contrôler effraierait même un peu un Dou Huang. Dans ce monde, tu seras respecté et l’égal des grands experts tant que tu possèdes une certaine puissance, peu importe d’où elle vient, ou si elle est bien à toi. Les gens ne regarderont qu’une chose : si tu es puissant ou non. »

Xiao Yan hocha silencieusement la tête. Effectivement, quiconque peut contrôler une force en est le propriétaire ! Hai Bodong comprenait parfaitement ce point, et ne se souciait pas de savoir d’où il tirait sa puissance. Ce qui l’intéressait était de savoir s’il pouvait l’affronter ou non en s’en servant.

Le vieil homme changea de conversation devant son expression, et sortit tout à coup une grande lettre blanche ressemblant à un nuage de sa poche. Un nuage blanc avait été peint au dos de la feuille, dans lequel était plantée une épée à l’air féroce. « Ké ké, j’ai reçu quelque chose quand j’étais en ville, tout à l’heure. »

Le jeune homme sentit son front tressaillir en la voyant, et demanda d’un air ébahi : « C’est de la Secte des Nuages Brumeux ?»

« Yep. » Répondit le Vieil Hai en hochant la tête. Il remua la lettre dans sa main et dit : « C’est une invitation, adressée aux chefs de certains groupes et à quelques puissants experts. »

« Une invitation ?!»

Il sourit et poursuivit : « Tu devrais avoir à présent deviné que la Secte des Nuages Brumeux est en train d’inviter, à tour de bras, toutes les personnes un minimum renommées à assister à ce fameux ‘Accord des Trois Ans’ entre Nalan Yanran et toi. À mon avis, c’est pour aider la gamine à se forger une réputation en tant que future chef junior de la secte. Tu penses bien que si elle devait gagner demain, sa réputation monterait en flèche non seulement au sein de la Secte, mais aussi dans l’Empire. »

L’adolescent rit froidement : « Ne sont-ils pas un peu trop présomptueux, dis-moi ? Et si Nalan Yanran devait perdre ? Qui perdrait alors la face ? Cette Yun Yun a foncé la tête la première dans un mur ou quoi ?»

Le vieillard haussa les épaules en écartant les mains et répondit : « Ça n’a peut-être rien à voir avec elle. D’après ce que je sais, elle n’est pas à la Secte actuellement, aussi tout a été décidé par le Conseil des Doyens. »

Son jeune ami resta perplexe : « Elle n’est pas là ? Notre ‘accord’ est extrêmement important pour Nalan Yanran et sa maîtresse n’est pas présente dans un moment pareil ?»

« Il paraît que Jia Lao et elle se sont précipités vers la ville de Yan, au moment même où nous affrontions les deux Dou Huangs mystérieux. D’après ce vieux démon, elle aurait découvert quelque chose sur notre champ de bataille et n’est pas rentrée à la Secte des Nuages Brumeux depuis. À mon avis, elle a découvert quelque chose à leur sujet, car seul un expert aussi puissant pourrait l’inquiéter. »

Le Da Dou Shi hocha légèrement la tête en poussant un soupir de soulagement en son for intérieur. L’absence de Yun Yun réduisait grandement la dangerosité de leur voyage à la Secte.

« Cela dit, elle devrait rentrer d’ici deux jours, à mon avis. Elle accorde une énorme importance à sa disciple, après tout, alors essaie de rester le moins possible là-bas une fois que tu auras conclu cette histoire, ou on pourrait avoir à faire avec un imprévu. » lui rappela Hai Bodong.

« En. » Le jeune alchimiste hocha doucement la tête, puis il se retourna et observa le ciel s’obscurcissant graduellement au-dehors. Il reste ainsi un long moment, puis il fit ses adieux au vieillard et quitta l’auberge, seul. Il resta ensuite au milieu de la rue bondée de monde, expira lentement et suivit la foule sur le chemin de la Salle des Ventes Miteer.

Il y rencontra par hasard Ya Fei, qui patrouillait dans le hall principal, et les deux jeunes gens ne purent s’empêcher d’échanger un sourire. La jeune femme renvoya ses subordonnés, et il suivit sa silhouette enchanteresse qui attirait tous les regards. Ils finirent par s’asseoir près d’une fenêtre, dans une pièce tranquille au second étage.

La demoiselle prit une théière des mains d’une domestique avant de la renvoyer, remplit elle-même la tasse de son hôte avant de se servir, et s’adossa contre le sofa en levant les jambes.

Elle se frotta doucement la joue en regardant, au travers de la vitre transparente, les gens déambulant en contrebas dans la salle des ventes. Elle demanda de façon inattendue : « Vas-tu à la Secte des Nuages Brumeux demain ?»

Le jeune homme leva sa tasse et but une gorgée de thé en hochant légèrement la tête : « En effet. »

Elle tourna la tête vers lui et observa son visage ordinaire : « Ces trois années sont passées en un clin d’œil, et le jeune homme d’alors a déjà grandi…» Un moment plus tard, une rougeur envahit son visage ensorcelant et elle s’exclama : « Hé ! Tu ne peux pas l’enlever, temporairement du moins ?»

L’adolescent sembla perdu un instant, puis il hésita un temps avant d’humidifier sa main avec un peu de thé. Après quoi, il glissa sa main autour de son cou et retira doucement le masque.

Le visage ordinaire disparut avec le masque, et fut remplacé par un beau visage délicat à la personnalité affirmée. Ya Fei put y retrouver un peu de la tendresse qu’elle y avait vu il y a trois ans de ça.

Elle plongea son regard dans le sien sans sourciller ; il était toujours aussi beau même après toutes ces années d’entraînement intensif.

Elle se pencha en avant, entremêla ses doigts et posa les coudes sur la table. Elle posa alors son menton sur ses doigts et lui dit en souriant : « Tu es mieux comme ça. »

Le Da Dou Shi frotta son visage longtemps camouflé sous le casque, sentant de nouveaux sentiments monter en lui.

La jeune femme lui demanda en souriant : « Une fois cette histoire avec la Secte des Nuages Brumeux terminée, où as-tu l’intention d’aller ? Vas-tu rentrer chez toi ?»

« Je vais y faire un saut mais ensuite, je me rendrai à l’académie Jia Nan. »

« L’académie Jia Nan, hein…» Elle resta perplexe à cette réponse, puis sembla se souvenir subitement de quelque chose et demanda à voix basse : « Tu y vas à la recherche de Xun Er ?»

« C’est en partie la raison. » Il sourit, baissa la tête et but une gorgée de thé, ce qui l’empêcha de voir la déception traverser le beau visage de la séductrice.

Il tint sa coupe des deux mains, hésita un moment puis lui dit pour quelle raison il était venu la voir : « Tu es actuellement la personne la plus puissante du Clan Miteer, alors je voudrais te demander de veiller sur le clan Xiao après mon départ… Je te rendrai définitivement cette faveur plus tard. » Bien qu’il ait rencontré des gens plus puissants qu’elle dans la capitale, elle était la seule en qui il pouvait avoir confiance.

La demoiselle roula des yeux avant de lui demander en souriant : « Tu vas me rendre cette faveur ? Et comment ?»

Le jeune alchimiste ne sut pas s’il devait rire ou pleurer : « Euh… Je ne suis pas encore parti que tu demandes déjà ta récompense ?»

Son amie fit claquer ses lèvres, s’adossa à nouveau contre le sofa et dit : « Qui sait quand tu reviendras, aussi… La dernière fois que tu es parti, tu as disparu pendant près de deux ans, et j’ai bien peur que ton absence soit encore plus longue cette fois. »

Xiao Yan sourit mais ne la contredit pas, et changea de sujet. Maintenant qu’il avait abordé la question, il savait parfaitement ce que cette femme intelligente allait faire.

Ils restèrent tous les deux assis à discuter un long moment, jusqu’à ce que la lune ronde ait lentement grimpé dans le ciel nocturne. Ce n’est qu’alors que le jeune homme se leva, lui fit ses adieux et partit.

Dans la pièce à présent silencieuse, un homme nettoyait respectueusement la table, en jetant occasionnellement un regard fiévreux vers la jeune femme ensorcelante adossée à la vitre. Il était terriblement jaloux du type ordinaire de tout à l’heure, qui avait pu discuter aussi intiment avec la déesse de son cœur…

Ya Fei observa la grande silhouette bien droit s’en allant lentement et, un long moment plus tard, elle prit doucement une grande inspiration. Une certaine tristesse couvrit fugacement son visage de toute beauté.

« J’espère que tu seras victorieux…»

Le lendemain matin, un soleil ardent s’éleva au-dessus de l’horizon et inonda la terre de ses rayons chaleureux.

Dans une chambre, un jeune homme enleva lentement le masque sur son visage et le jeta dans son anneau de stockage. ‘Yan Xiao’ allait à présent disparaître, et laisser place à Xiao Yan !

Ce dernier enleva la longue robe d’alchimiste qu’il portait, et revêtit une robe d’un noir intense qui ajouta une touche de mystère à son beau visage délicat.

Il se lava le visage à l’eau froide, leva la tête et observa son visage un peu blanc dans le miroir. Il sourit doucement, tendit la main droite et fit briller son anneau. Une énorme règle faisant presque sa taille apparut tout à coup !

Il en attrapa la poignée, et l’arme tournoya entre ses mains en créant une petite brise, avant de finir attachée dans son dos dans un léger bruit.

Xiao Yan se frotta les mains, ouvrit la porte et sortit. Il quitta l’auberge et marcha d’un bon pas en restant discret. Il suivit la route, sortit de la ville et se tint sur une grosse pente à l’extérieur.

Il leva la tête et inspecta l’énorme pic montagneux blanc comme neige au loin, qui surplombait les environs. Un léger bruit d’entrechoquement entre deux épées résonna dans le ciel…

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 331
BTTH Chapitre 333

8 Commentaires

  1. nickylaboum

    merci

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS:LA suite s’annonce prometteuse !

    Répondre
  4. sai1905

    le gars détruit oklm un pilier dans une AUBERGE et les proprio en on mais rien a faire ? tout va pour le mieux dans ce monde^^

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. psycho

    Merci pour le chapitre vivement la suite (enfin le combat)

    Répondre
  8. Dark-iop

    Merci pour ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com