BTTH Chapitre 336

BTTH Chapitre 335
BTTH Chapitre 337

Et hop, un dernier chapitre bonus en remer­ciements de la générosité de Tazam et d’Olivi­er ! Vos encour­age­ments m’ont fait très plaisir ! 〈3

Le marché de ce matin m’a tué, d’où la sieste qui a ren­du ce bonus tardif :p Là, je vais fil­er à toutes jambes dans ma famille pour y pass­er le réveil­lon, aus­si vous souhaite-je à tous un très joyeux Noël ! Je risque de ne pas être en mesure de poster un chapitre demain, mais je ferai de mon mieux ! (je pense aus­si à pren­dre une semaine de vacances, mais ça reste à décider x_x)

Bonne lec­ture à tous et joyeux Noël 〈3

Chapitre 336 — la véri­ta­ble force des deux adver­saires

Tous les spec­ta­teurs rivèrent leurs regards sur Nalan Yan­ran qui tombait lente­ment du ciel en affichant des expres­sions bien dif­férentes.

Depuis sa cime, Jia Xingt­ian sourit en fix­ant Xiao Yan en con­tre­bas : « Ce bon­homme a l’air de bien se débrouiller. » Il sec­oua immé­di­ate­ment la tête et dit : « Mal­heureuse­ment, son attaque cette fois n’a pas causé beau­coup de dégâts à Nalan Yan­ran, mal­gré sa vio­lence appar­ente. La tech­nique de Dou d’agilité ’Nuée Volante’ mérite effec­tive­ment sa répu­ta­tion. »

« Ah…» Fa Ma, à côté, hocha légère­ment la tête. Il fixa la jeune femme tombante et rit douce­ment : « La fille du clan Nalan n’est pas en reste non plus. On dirait que Yun Yun a vrai­ment fait tout son pos­si­ble pour la for­mer durant ces trois années. »

Hai Bodong fronça un peu les sour­cils. Il regar­da égale­ment la chef junior et rit légère­ment : « L’énergie en elle monte d’ailleurs très rapi­de­ment, et sem­ble d’ailleurs avoir dépass­er les lim­ites d’un Dou Shi. Tsk tsk, elle a une méth­ode très com­plexe pour cacher sa force ; même moi je ne l’avais pas décou­verte ! Les tech­niques secrètes de la Secte des Nuages Brumeux sont vrai­ment extra­or­di­naires. »

Le Vieux Démon et le Prési­dent sourirent. Quoi qu’on en dise, l’entraînement qu’elle avait reçu en tant que prochaine chef de la secte était naturelle­ment incom­pa­ra­ble avec celui d’un dis­ci­ple ordi­naire. De plus, la secte avait égale­ment le sou­tien de Gu He le Roi des Pilules, aus­si n’était-il pas improb­a­ble qu’elle ait déjà atteint le niveau de Da Dou Shi à son âge.

« Le com­bat va être quelque peu intense, dirait-on. Ce petit bon­homme du clan Xiao n’est pas non plus quelqu’un d’ordinaire. De plus, son énorme règle de fer me paraît un peu étrange…» Dit Fa Ma en fix­ant l’arme inhab­ituelle.

« D’après le déplace­ment d’air qu’il crée quand il a les pieds à terre, cette règle devrait être assez lourde. Avez-vous remar­qué qu’à par­tir du moment où il l’a lâchée, sa vitesse a non seule­ment aug­men­té, mais la den­sité de son Dou Qi et sa capac­ité à jail­lir se sont instan­ta­né­ment égale­ment ren­for­cées ?» Jia Lao était digne d’être un expert que même le Vieil Hai craig­nait. Il avait observé tous les mou­ve­ments de l’adolescent en détail.

« En. » Le Prési­dent hocha la tête, ayant man­i­feste­ment sen­ti ces change­ments égale­ment.

Le Vieux Démon dit d’un ton incer­tain : « D’après ce que je vois, la com­péti­tion va être âpre­ment dis­putée. Cela dit, je suis curieux de savoir sur quoi s’est reposé ce petit bon­homme pour en arriv­er là ? Il est par­venu à échap­per à sa répu­ta­tion de bon à rien il y a trois ans et à rat­trap­er Nalan Yan­ran, qui est choyée par la Secte des Nuages Brumeux, avec une telle vitesse…»

« Je ne sais pas non plus, notre Asso­ci­a­tion des Alchimistes n’a jamais eu affaire à lui, du coup on ne s’est jamais ren­seigné sur son sujet. » Fa ma sec­oua la tête. Il jeta un œil à l’esplanade et dit tout à coup : « La fille du clan Nalan s’apprête à utilis­er sa véri­ta­ble force. »

La demoi­selle qui tombait lente­ment se mit soudaine­ment à flot­ter lorsqu’elle n’était plus qu’à cinquante cen­timètres du sol. Elle fit un petit geste de la main et elle se retour­na dans les airs, pour atter­rir avec grâce et légèreté au sol.

Les spec­ta­teurs soupirèrent de soulage­ment en la voy­ant atter­rir indemne.

La jeune femme regar­da son adver­saire, tou­jours calme, avec une expres­sion sérieux. Elle dit à voix basse : « Tu m’as vrai­ment sur­prise. Quoi qu’il arrive, je crois que tu n’es plus le jeune maître bon à rien du clan Xiao, à tout le moins. »

Xiao Yan ne répon­dit pas à ces vagues lamen­ta­tions. Il leva à peine les yeux pour lui jeter un regard indif­férent et, en voy­ant l’énergie mon­tant lente­ment en elle, il pen­sa : Est-elle enfin sur le point de mon­tr­er sa véri­ta­ble force ?

« Je ne veux pas rajouter quoi que ce soit sur ce qui s’est passé à l’époque. » La jeune femme leva lente­ment la main ; le halo au-dessus de son épée vert pâle devint de plus en plus dense tan­dis qu’elle le fixa. « Mais je représente actuelle­ment la Secte des Nuages Brumeux. Je vais tout don­ner pour pro­téger sa répu­ta­tion. »

Tan­dis que sa voix s’éteignit, sa robe et ses cheveux se mou­vèrent mal­gré l’absence de vent. Une présence énergique mon­ta peu à peu en elle, et l’étendue de sa force lais­sa les dis­ci­ples de la secte envi­ron­nants bouche bée de choc. Nom­bre d’entre eux crièrent spon­tané­ment : « Ce Qi… Nalan shi-jie a per­cé au rang de Da Dou Shi ?!»

D’après leurs expres­sions, ces dis­ci­ples n’avaient pas l’air de savoir avec cer­ti­tude quelle était sa force actuelle.

Mu Chen tour­na la tête vers Nalan Jie et lui sourit : « Je ne m’attendais pas du tout à ce que Nièce Nalan parvi­enne au rang de Da Dou Shi à un si jeune âge ! Elle est vrai­ment admirable. » Son rire était quelque peu envieux ; son fils avait beau être un Dou Shi neuf étoiles à un demi-pas de percer, il savait que ce demi-pas était incroy­able­ment dif­fi­cile à faire sans assez de chance.

« Neveu Mu Zhan n’est pas faible non plus. » Répon­dit poli­ment le Vieux Nalan en souri­ant. La puis­sance que sa petite-fille démon­trait soudaine­ment le fit soupir­er de soulage­ment. D’une façon ou l’autre, elle était avant tout un mem­bre du Clan Nalan et si elle venait à per­dre en ce jour, non seule­ment la Secte des Nuages Brumeux perdrait la face, mais son clan serait égale­ment cou­vert de honte. La jeune femme avait impul­sive­ment promis à l’époque de devenir l’esclave de Xiao Yan si elle devait per­dre. En pen­sant à cette pos­si­bil­ité, le vieil­lard afficha une expres­sion assez hideuse…

« Fichue fille…» Le vieil homme soupi­ra lente­ment, puis il obser­va l’adolescent qui obser­vait calme­ment son enne­mie. Il dit douce­ment : « Ah neveu Xiao, je suis vrai­ment désolé. Cette com­péti­tion a trop d’implications pour elle, aus­si ai-je peur que nous devions te causer injuste­ment du tort… J’ordonnerai plus tard au clan Nalan de com­penser le tien. »

Au vu de cette déc­la­ra­tion pleine de con­fi­ance, il n’avait pas l’air très opti­miste quant aux chances du jeune homme de l’emporter. On ne pou­vait cepen­dant pas le lui reprocher : il n’avait même pas vingt ans, et il était extrême­ment dif­fi­cile d’atteindre le rang de Da Dou Shi à cet âge, quel que soit son tal­ent à l’entraînement. D’autant qu’il n’avait pas le sou­tien d’une énorme fac­tion comme la Secte des Nuages Brûmeux…

Bien sûr, ce serait effec­tive­ment le cas dans des cir­con­stances nor­males. Sans la Pilule Spir­ituelle Verte à Trois Lignes, il n’aurait pu que s’attarder juste sous le niveau de Da Dou Shi. Mal­heureuse­ment pour Nalan Jie, les cir­con­stances de Xiao Yan n’avaient rien de nor­males, et il allait for­cé­ment être déçu.

Le soleil ardent était au zénith et déver­sait ses rayons haut dans le ciel, dis­per­sant le léger brouil­lard qui envelop­pait l’esplanade. Il ray­on­na sur tous les gens présents et les réchauf­fa un peu.

Le mil­li­er de dis­ci­ples de la Secte des Nuages Brumeux étaient assis autour de la place en for­mant un demi-cer­cle, droits comme des piliers de bois, et les rayons du soleil qui les cares­sait ne les fit pas bouger d’un pouce. Le jeune homme ne put s’empêcher de louer leur endurance bien qu’il n’ait pas exacte­ment une bonne impres­sion de la secte. Elle ne devait pas sim­ple­ment dépen­dre de sa répu­ta­tion pour sur­plomber l’Empire Jia Ma depuis aus­si longtemps, vu leurs capac­ités à entraîn­er ces gens tal­entueux.

La dizaine de doyens en robe blanche sur­plom­bant la place depuis leur plate­forme plis­saient les yeux en obser­vant les deux jeunes com­bat­tants. Ils chu­chotaient par­fois entre eux.

L’un d’entre eux se tour­na vers Yun Leng et dit d’une voix basse tein­tée d’inquiétude : « Pre­mier Doyen, le com­bat vient à peine de com­mencer et pour­tant, Nalan Yan­ran a été for­cée d’utiliser sa véri­ta­ble puis­sance… Et de son côté, ce petit bon­homme du Clan Xiao a tou­jours l’air d’un calme olympi­en. »

« Il a effec­tive­ment une excel­lente force men­tale…» Le Pre­mier Doyen frot­ta douce­ment sa robe de sa manche et dit non­cha­la­m­ment : « Cela dit, ce n’est pas le genre de com­péti­tion où on peut se débrouiller avec sa seule force men­tale. Nalan Yan­ran a telle­ment pro­gressé ces trois dernières années qu’elle a même réus­si à nous cho­quer. De plus, la chef a l’air de lui avoir trans­mis quelques tech­niques secrètes de la secte. Ce petit gars peut avoir tout le tal­ent du monde, il lui est impos­si­ble de le rat­trap­er à tout le moins. Vous n’avez pas à vous inquiéter. »

Il dit à voix basse : « Main­tenant que Nalan Yan­ran déploie sa véri­ta­ble force, ce com­bat devrait rapi­de­ment se ter­min­er. Vous n’aurez plus de raisons de vous en faire une fois que nous aurons chas­sé ce petit gars du clan Xiao de là. »

À cette réponse, le doyen inqui­et ne put que se taire ; il hocha la tête et rame­na son atten­tion sur le gradin en con­tre­bas. Tout à coup, il dit : « Quelque chose ne va pas, Ge Ye ?»

Un doyen en blanc assis sur ce gradin se retour­na à cette ques­tion : il s’agissait de Ge Ye, le vieil homme qui avait accom­pa­g­né Nalan Yan­ran au clan Xiao pour annuler ses fiançailles. Il avait alors une expres­sion assez étrange… D’autant que la source de sa stupé­fac­tion sem­blait être le jeune homme sur l’esplanade.

Il était trou­blé depuis l’arrivée de ce dernier, car il avait décou­vert qu’il ressem­blait légère­ment à la mys­térieuse per­son­ne en robe noire qu’il avait vue chez les Mo à la ville de Yan.

« Impos­si­ble, ce type était un Dou Huang. Xiao Yan est jeune, et même avec un tal­ent tombé du ciel, il lui est rigoureuse­ment impos­si­ble d’attendre ce niveau !» Il sec­oua vio­lem­ment la tête, comme s’il voulait en faire sor­tir cette pen­sée ridicule. Cepen­dant, les deux vis­ages ne ces­saient de se mélanger dans son esprit et au bout d’un moment, ils furent com­plète­ment fusion­nés. Il se mit alors à trem­bler de tout son long, et pous­sa un souf­fle rauque en se reprenant. Il réal­isa tout à coup que sa robe était com­plète­ment trem­pée de sueurs froides.

La dizaine de doyens de la Secte l’observèrent avec sur­prise ; ils fron­cèrent les sour­cils et lui demandèrent : « Est-ce que ça va ?»

Ge Ye dég­lu­tit, hési­ta un moment et sec­oua la tête : « Ce n’est rien…» Il n’exprima pas son doute, car même si les vis­ages de ces deux hommes se ressem­blaient énor­mé­ment, il refu­sait de croire que Xiao Yan puisse être la per­son­ne mys­térieuse en robe noire. S’il avait réelle­ment une telle force, aurait-il eu besoin de s’épuiser et de men­er un com­bat ardu avec Nalan Yan­ran ?

« C’est défini­tive­ment une illu­sion ! Il est au mieux un Dou Shi et dans tous les cas, il n’est absol­u­ment pas ce type en noir !» Il ser­ra les dents, leva lente­ment la tête et con­tin­ua d’observer la sit­u­a­tion sur l’esplanade.

En con­tre­bas, la présence imposante de Nalan Yan­ran ces­sa lente­ment d’augmenter en atteignant enfin le rang de Da Dou Shi. Elle remua l’épée dans sa main, et la fit tin­ter à tra­vers la place d’un air déten­du.

L’aura de l’épée s’étendait et se con­trac­tait à la pointe de celle-ci ; elle était dirigée vers son adver­saire. Tout à coup, une bour­rasque folle sur­git de nulle part.

Le jeune homme, de l’autre côté, pinça ses lèvres en la regar­dant et mur­mu­ra : « Elle est autour du niveau de Da Dou Shi deux étoiles, comme je m’y attendais. »

« Je vais me pré­par­er à tout don­ner…»

Il fit cra­quer son cou et expi­ra douce­ment. Il tint la lourde règle de fer au-dessus du sol et tout à coup, il la plan­ta au sol avec force. Le Dou Qi vert sur son corps ron­fla comme une flamme et, un long moment plus tard, il dis­parut pour laiss­er place à une Armure de Dou Qi sous les yeux de l’Assemblée.

« Une Armure de Dou Qi ? Ce type est en fait un Da Dou Shi !»

De nom­breuses per­son­nes dans le pub­lic prirent une grande inspi­ra­tion sur­prise devant cette armure parais­sant réelle.

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 335
BTTH Chapitre 337

11 Commentaires

  1. grenvious

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  2. Tazam

    Joyeux noël ! Super chap égale­ment. Main­tenant je vais pour­voir atten­dre la famille avec bonne humeur 🙂

    Répondre
  3. rolp

    mer­ci pour le chapitre mer­ci pour ton tra­vail sans faille n’hésite pas a pren­dre une semaine de vacance pour nous arriv­er frais comme un gar­don !!!

    Répondre
  4. Khultima

    Mer­ci pour le chapitre, ain­si qu’aux dona­teurs. On te souhaite égale­ment un joyeux noël, bonne idée cette semaine de vacance, avec tout ces derniers chapitres de traduit tu as bien mérit­er de te repos­er.

    Répondre
  5. Spawn

    Mer­ci pour ce super chapitre et joyeux noël

    Répondre
  6. Nickolette974

    Joyeux Noël à toute la team de trad et un grand mer­ci à vous pour votre boulot. Cœur sur vous

    Répondre
  7. Newkan

    joyeuse fête a tous com­père lecteur et maître tra­duc­teurs ^^

    Répondre
  8. Minelixxilenim

    Je sais pas quoi dire entre mer­ci et la suite.

    Répondre
  9. nickylaboum

    mer­ci et bonne fête

    Répondre
  10. essitamessitam

    mer­ci pour le chapitre

    Répondre
  11. Dark-iop

    Mer­ci pour le chapitre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com