BTTH Chapitre 337

BTTH Chapitre 336
BTTH Chapitre 338

Et voilà le chapitre du mardi, très en retard grâce à une meeeeeeeeerveilleuse migraine -__-

Bonne lecture à tous !

 

Chapitre 337 - Un combat intense !

Jia Xingtian sentit que l’esplanade s’était soudainement tue, et fixa l’armure de Dou Qi couvrant le corps de Xiao Yan, qui émettait un léger halo vert. Il afficha alors une expression où le choc se le disputait à la stupéfaction. Cette armure était encore naissante, certes, mais qu’il puisse l’invoquer signifiait qu’il avait déjà percé au rang de Da Dou Shi ! : « Le combat va enfin être amusant !»

D’après ce qu’il pouvait voir, les forces des deux adversaires n’étaient pas si éloignées l’une de l’autre, et c’était absolument stupéfiant ! Il se demanda comment ce petit bonhomme du clan Xiao avait pu rattraper si rapidement Nalan Yanran en seulement trois ans sans, bénéficier d’un grand soutien logistique et éducatif comme cette dernière avec la secte.

Il échangea un regard avec Fa Ma, et les deux hommes purent voir qu’ils partageaient la même pensée : Ce jeune homme est plein de mystères…

« Ah. »

De l’autre côté, Nalan Jie qui venait de se détendre se crispa une fois de plus. Il fixa intensément l’armure de Dou Qi sur le jeune homme et, un long moment plus tard, il poussa enfin un long soupir. Il ferma alors lentement les yeux et afficha une expression quelque peu amère.

Cette fois, il éprouvait véritablement du regret. Il regrettait de ne pas avoir empêché sa petite-fille d’annuler ses fiançailles ; si elle n’avait pas créé tout ce scandale à l’époque, cet adolescent en contrebas, qui n’avait dépendu que de lui même pour passer d’un bon à rien en un puissant Da Dou Shi en l’espace de trois ans, serait un genre dont le clan Nalan serait extrêmement satisfait.

Il avait été furieux envers elle d’avoir agi sous l’impulsion de son immense orgueil. Il avait également honte qu’elle ait brisé la promesse qu’il avait faite avec le grand-père du Da Dou Shi. Cela dit, sans cette promesse, il n’aurait pas accepté de marier sa petite fille remarquable à un jeune maître qui n’était alors qu’un raté.

Cependant, il pouvait à présent voir clairement le potentiel terrifiant de ce dernier maintenant qu’il était sérieux. La valeur d’un tel potentiel pour un clan surpassait largement ce que le vieillard pouvait imaginer… Il réalisait parfaitement qu’il avait pu rattraper Yanran en seulement trois ans, sans le soutien d’une grosse faction comme la Secte des Nuages Brumeux. Il n’y avait qu’un mot pour décrire un tel talent à l’entraînement : terrifiant !

C’est aussi à ce moment qu’il réalisa à quel point le caprice impulsif de la jeune femme avait coûté au clan. Qui pouvait dire quel niveau un Da Dou Shi de même pas vingt ans pourrait atteindre après quelques années.

Avec sa puissance de Dou Wang, le Vieux Nalan pouvait soutenir son clan tout entier ; qui pourrait garantir que la puissance du clan Xiao ne monterait pas en flèche si Xiao Yan devait atteindre ce niveau dans le futur ? Il pourrait même devenir une menace pour les trois grands clans.

Le vieil homme eut plus l’air amer encore en pensant aux conséquences de cette terrible décision. Un long moment plus tard, il rouvrit les yeux et soupira à nouveau ; il avait soudainement l’air bien plus vieux, tout d’un coup…

« Aaaah, Xiao Ling, tu as un excellent petit-fils…»

 côté, Mu Chen et quelques chefs de différentes factions remarquèrent l’expression de Nalan Jie et bien qu’ils soient assez sages pour ne pas retourner le couteau dans la plaie, ils ne purent s’empêcher de jubiler intérieurement. Le rapprochement toujours croissant du clan Nalan et la Secte des Nuages Brumeux grâce à Nalan Yanran rendait de nombreuses factions de la capitale un peu nerveuses. Par conséquent, celles-ci étaient bien contentes de voir le Clan Nalan subir un revers.

Les dix doyens sur la plateforme furent choqués au point d’en rester perplexes en voyant l’armure de Dou Qi que le jeune homme avait soudainement invoquée. Ils ne recouvrirent qu’un long moment plus tard de leur stupeur, et s’échangèrent des regards avec des expressions sérieuses, qu’ils affichaient pour la première fois. Ils avaient grandement sous-estimé cet adolescent autrefois considéré comme le raté du clan Xiao.

Un doyen murmura en fronçant légèrement les sourcils : « Premier Doyen, ce…»

« Attends de voir comment les choses vont évoluer. » Yun Leng ne changea que peu d’expression, et fit un petit geste de la main pour apaiser les craintes des autres doyens. Son regard se posa sur le dos fin de l’adolescent en contrebas et il dit lentement : « Bien que sa force ait un peu excédé ce à quoi je m’attendais, il n’est pas non plus au niveau de Nalan Yanran ; de plus, elle n’utilise que des techniques avancées de notre Secte. Je doute que, sur ce point, ce gamin ordinaire puisse rivaliser avec elle. »

« Observons en silence. » Il fixa la place le visage calme, les mains dans ses manches fermement serrées en poings comme s’il éprouvait une sensation diffuse de malaise.

Sur l’esplanade, Nalan Yanran balaya son adversaire du regard en parvenant difficilement à maintenir une indifférence extérieur sous le choc qu’elle éprouvait. Elle n’avait pas sous-estimé son talent mais malgré tout, elle n’aurait jamais pensé qu’il serait parvenu à bondir directement au rang de Da Dou Shi en partant de zéro en trois ans ! Même elle, qui avait bénéficié de l’aide de la Secte des Nuages Brumeux et de Gu He le Roi des Pilules, ne pouvait qu’être abasourdie devant une telle vitesse de progression.

Elle prit lentement une grande inspiration, et l’indifférence de son expression disparut au profit d’un air sérieux. Elle venait de prendre réellement son ex-fiancé au sérieux.

Elle tint fermement son épée sans se perdre en palabres, cette fois. Cet homme, qu’elle avait autrefois jugé comme étant un raté, méritait qu’elle se batte de toutes ses forces pour gagner.

Son épée trembla et émit un tintement clair, suite auquel le Dou Qi de la jeune femme grimpa abruptement en flèche. Un instant plus tard, il disparut et laissa place à une délicate armure de Dou Qi vert pâle.

Cette armure était indubitablement plus fine et élégante que celle de Xiao Yan ; elle mettait d’ailleurs parfaitement ses belles formes en valeur. Elle donnait à la demoiselle une aura héroïque, qui ramena une fois de plus à elle l’attention de tous.

De son côté, l’armure du jeune homme était bien plus grossière, ce qui prouvait que leurs forces n’étaient pas égales…

Le puissant Dou Qi de la jeune femme coulait dans ses méridiens comme une rivière. Elle ouvrit doucement ses beaux yeux et prit légèrement appui du pied à terre. Elle se changea alors en un rayon de lumière et attaqua la première sous les regards de la foule.

Il n’était distant que de dix mètres, une distance que Nalan Yanran pouvait couvrir en quelques secondes avec sa vitesse. Elle disparut dans un clignotement et réapparut à près de l’adolescent. Elle brandit alors son épée,enveloppée d’un halo verdâtre, comme si c’était un serpent venimeux bondissant de son trou. Par une passe complexe, elle perça en direction de sa poitrine vicieusement en faisant siffler le vent.

Le Da Dou Shi observa d’un air indifférent la pointe de l’arme grossir sous ses yeux. Il lâcha complètement la poignée de la règle, et laissa son Dou Qi se déverser en ses méridiens comme un torrent. Il se sentit déborder d’énergie !

Lorsque la substance verdâtre, qui ressemblait à de petites brises tournoyantes enveloppant l’arme, ne fut plus qu’à quinze centimètres de sa poitrine, il se décida enfin à agir. Il donna un violent coup de pied dans la lourde règle de fer plantée devant lui, recula d’un demi-mètre à sa gauche et esquiva agilement l’attaque agressive de son adversaire.

La jeune femme ne fut pas surprise de le voir esquiver son assaut. Elle pivota rapidement la main, et cinq lames tournoyantes de Dou Qi de vent se formèrent immédiatement à la pointe de son doigt. Elle les lança d’un léger cri : « Lame des Mille Vents !» Elles se jumelèrent et se changèrent en de petites lignes vertes en bondissant à la vitesse de l’éclair vers leur cible en sifflant.

Cinq lames tournoyantes affûtées traversèrent l’obstruction de l’air et apparurent presque instantanément devant Xiao Yan. La lueur verte qui les enveloppait trembla abruptement, les cinq lames se séparèrent vers l’extérieur et ciblèrent les cinq points vitaux de leur proie en fonçant de manière explosive. Le vent violent qui les accompagnait força le jeune homme à plisser les yeux.

La vitesse à laquelle ces lames attaquaient choqua d’ailleurs ce dernier. « Quelle vitesse effarante…» Il lui était clairement impossible de toutes les esquiver d’aussi près, aussi lança-t-il rapidement d’une chiquenaude trois flammes vertes dans le peu de temps qu’il lui restait. Ces petites flammes partirent dans des directions différentes et bloquèrent parfaitement trois des lames l’assaillant, et parvinrent même à les incinérer comme il le souhaitait.

Il avait beau en avoir bloqué trois, les deux autres se jetaient toujours brutalement sur lui en ciblant ses deux bras. Elles atteignirent l’armure de Dou Qi, et leur collision créa de nombreuses étincelles dans un bruit strident. Leur énergie épuisée, ces lames disparurent lentement et laissèrent voir deux gros trous sur l’armure de l’adolescent. Ces trous pouvaient être comblés graduellement par le Dou Qi aussi n’était-ce pas inquiétant, mais on voyait en leur fond de vagues traces de sang… Il semblait avoir été blessé superficiellement.

Bien sûr, ces blessures n’étaient pas gênantes de son point de vue et par conséquent, il fit abruptement un pas lourd en avant et se changea en ombre noire dans un bruit d’explosion. Il fonça droit vers Nalan Yanran rivé au sol et apparut près d’elle en un éclair. Il prit appui au sol de ses mains et frappa d’un coup de pied tourbillonnant vers le cou de cette dernière. Le sifflement que son pied créa dans les airs laissa comprendre qu’il frappait de toutes forces.

La jeune femme fronça les sourcils en voyant son ennemi s’approcher d’elle aussi rapidement. Elle se tourna immédiatement en pivotant sa taille et tournoya sur elle même, telle une chatte prise dans une tornade. Bien qu’elle n’ait pu ainsi reculer que d’une quinzaine de centimètres, cette distance lui permit par coïncidence d’échapper à l’attaque de son ex-fiancé. Elle brandit alors son épée sans hésitation et frappa vers la jambe de ce dernier en un éclair.

Le jeune homme sentit l’aura froide et dense de l’épée approcher et brandit abruptement sa main droit devant. Une force informe féroce s’en déversa violemment et frappa la demoiselle à la poitrine.

Cette contre-attaque soudaine la prit par surprise, et la força à reculer de quelques pas. Cela dit, elle n’eut d’autre effet que de bloquer sa charge, car son armure la protégea de tout dégât.

L’adolescent savait pertinemment qu’il ne parviendrait pas à la blesser avec si peu, et c’est pourquoi il frappa violemment le sol de sa paume lorsqu’elle recula. La force féroce de son coup créa des craquelures sur la surface du sol, et le propulsa en avant, ce qui lui permit de se rapprocher de la jeune femme comme un fantôme. Il déchaîna alors l’attaque la plus puissante qu’il ait utilisée jusqu’ici, comme un volcan entrant en éruption.

Sa spécialité résidait dans les combats au corps-à-corps, aussi chaque partie de son corps fut alors une arme terrifiante pouvant tuer. Ses bras et ses coudes dansaient tandis qu’une énergie terrifiante créait des explosions dans l’air à chaque coup. Chaque fois que la force manquait, elle laissait une cicatrice profonde dans la surface rocheuse.

Alors que le combat devint de plus en plus intense, les deux combattants firent jaillir leur Dou Qi et l’utilisaient à toute vitesse. Lorsque ces Dou Qi s’entrechoquèrent, ils provoquèrent de puissantes explosions d’énergie, qui se succédèrent en résonnant à travers toute l’esplanade.

Un halo vert brilla sur la place, et un Dou Qi chaud et des lames d’épée en sortirent parfois à toute vitesse. Deux ombres se déplacèrent continuellement à travers l’esplanade, et à chaque fois qu’elles s’entrecroisaient on entendait des clinquements d’épée et de métal. La puissance de leurs attaques augmenta follement au rythme de l’intensité du combat, jusqu’à progressivement laisser tous les spectateurs perplexes.

Les disciples de la Secte des Nuages Brumeux eurent l’air un peu absent devant ces figures floues mouvantes clignotant sans cesse. Tout à l’heure, ils avaient clairement pu sentir que leur chef junior avait utilisé au moins trois techniques de Dou de rang Xuan. Cependant, ces techniques qui lui suffisaient à vaincre facilement des experts plus puissants qu’elle avaient été déjouées par Xiao Yan, qui était nettement un peu plus faible qu’elle. Ces disciples comprirent alors à quel point les rumeurs de leurs camarades sur ce pseudo bon à rien aux yeux plus gros que le ventre étaient stupides…

Ce beau jeune homme délicat avait prouvé, en parvenant à affronter le plus grand génie de la jeune génération de leur secte aussi longtemps sans faillir, qu’il était loin d’être ordinaire !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 336
BTTH Chapitre 338

11 Commentaires

  1. ManaMana

    Awn .… Tant de d’excitation dans ce combat !
    J’attends le moment où il fera surgir sans un bruit sa flamme exceptionnel et dans un murmure plutôt sonore, la populace comprendront qu’ils ont merdé grave !

    Répondre
    1. ManaMana

      Et merci pour ce magnifique chapitre…

      Répondre
  2. vincent

    tu est pas le seul qui est malade mal de gorge nez boucher et toussotement le 16 décembre 5 jours de traitement et toujours malade
    sinon c’est lent les ln comparer au scan

    Répondre
  3. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. Newkan

    J’espère qu’il incinérer à cette peste avec sa flamme ^^ merci pour le chapitre 😉

    Répondre
  6. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Dark-iop

    Merci pour le chapitre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com