ICDS - Chapitre 94

ICDS - Chapitre 93
ICDS - Chapitre 95

Et hop là, un bon petit chapitre de Noël ! (Après celui-ci, il en restera deux ! Suivi d’un chapitre bonus de don.)

J’espère que vous apprécierez ce Shin cinglant et confiant. On sent qu’il a augmenté son intelligence !

D’ailleurs je tiens à préciser on est dans la partie ‘longue’ (enfin surtout pour moi). Les chapitres ne font plus 2500 morts mais plutôt 3300.

Chapitre 94 - Octroyer la Liberté (1) (Bonus de Noël)

En tant que Rang S étant venu aider à Windermere suite à la requête de Hwaya, j’étais très bien traité.

Comme un Donjon Libre était apparu, l’Angleterre avait fait construire un bâtiment pour les Manieurs de Talents à Windermere, là où les bâtiments modernes avaient jusque-là été évités pour ne pas dénaturer le paysage. Bien qu’il soit assez disgracieux vu de l’extérieur, la vue depuis l’intérieur était magnifique. C’était plus vrai encore dans les étages les plus élevés. Naturellement, les Manieurs de Talents de premier ordre étaient situés dans les étages supérieurs.

J’avais reçu une chambre au même étage que Paul et Mike du groupe de Hwaya. C’était l’avant dernier étage, et l’étage complet au-dessus de nous avait été donné à Joshua Brightman. Quant aux repas, je pouvais manger au restaurant de l’hôtel ou bien commander au service de chambre. Après avoir été expulsé du donjon, j’étais revenu dans mon manoir de la Zone Résidentielle. Après une courte sieste, j’avais choisi de me diriger vers le restaurant. Paul et Mike m’avaient tous les deux accueillis à bras ouverts puisque je faisais pencher la balance des sexes du côté masculin avec ma présence, et ils souhaitaient tous les deux me parler pendant le petit-déjeuner.

« Alors C.E., de quel pays viens-tu ? »

« Comme je l’ai dit avant, ne m’appelez pas C.E…. et c’est un secret, bien évidemment. »

« Tu es tellement sur la défensive, je vois. Je pense que tu es Coréen, cela dit. »

« C’est vrai. Mastiford dit toujours que sa mère voulait que son gendre soit Coréen. »

« Huu… »

Laissant échapper un soupir, j’avais attrapé un toast avant de l’enfourner dans ma bouche.

« Nom Nom… J’apprécierais que vous n’inventiez pas de rumeurs à ce sujet. Je m’en moque un peu mais je pense que Hwaya se mettrait vite en colère. »

« C’est vrai. Elle détesterait que d’autres personnes la force dans une relation de couple sans qu’elle soit au courant. »

Une voix qui n’était pas la mienne, celle de Paul ou bien celle de Mika avait retenti. J’avais bu mon thé rouge.

« Haaaa..C’est sucré. »

« Bien sûr, vu la quantité de sucre que tu as mis dedans… Tu sais que c’est du thé rouge et non pas du Earl Grey, C.E. ? »

« Vous ne m’avez peut-être pas entendu ? »

Alors que Mike et moi-même étions en train de parler, la voix avait retenti de nouveau. ‘Huu.’ J’avais soupiré avant de tourner la tête dans la direction de la voix. J’avais alors vu un homme de grande stature dans un costume bien taillé. Il avait un corps musculeux, à moitié entre le moi de maintenant et d’avant, avec ses cheveux courts argentés luisants de pommade. Ses deux yeux bleus et son visage anguleux étaient dirigés vers moi pour une raison quelconque. Bien que j’aie entendu dire qu’il était dans le milieu de la trentaine, il semblait plutôt être dans sa vingtaine. En tout cas, la sensation qu’il dégageait ne pouvait être que celle d’un rang SS.

Il avait tendu sa main vers moi.

« Je suis Joshua Brightman. Enchanté de faire votre connaissance. »

« Uh… Mm. Je ne peux pas dire que ça soit réciproque, mais bonjour. Je suis le Chevalier Éclair. Hwaya m’a invité ici. »

Lorsque je lui avais serré la main, me disant que cette situation était familière, il avait appliqué beaucoup de force dans sa poigne, comme dans un vieux film. Pendant un moment, j’avais sincèrement considéré de le projeter au loin, mais si j’avais réagi de cette manière, j’aurais joué son jeu, donc je m’étais retenu.

« J’ai entendu dire que vous étiez de Rang SS. Vous êtes vraiment fort. Avec une telle puissance dans une simple poignée de main, ça doit être dur dans la vie de tous les jours. On dirait que vous devriez vous concentrer sur le contrôle de votre force. »

« Ha ! Quel jeune homme intéressant. »

« Je ne vous trouve pas intéressant. Vous devriez aussi pratiquer votre humour. »

Je lui avais répondu en essuyant ma main sur une serviette. Un jeune homme derrière Joshua Brightman s’était énervé et avait fait un pas en avant. Il était blond et avait lui aussi les yeux bleus, tout comme Brightman. J’avais tout de suite réalisé qu’il était le dernier Rang S d’Angleterre.

« Quelle impertinence, asiatique ! »

« Si vous voulez m’appeler impertinent, vous ne devriez pas me déranger quand je mange et plutôt dégager un peu plus loin, occidental. »

Je lui avais répondu sèchement en posant bruyamment ma tasse de thé sur sa soucoupe. Au même moment, Paul et Mike avaient explosé de rire.

« Il t’a bien eu là, Tommy ! Ouais, même un chien ne dérangerait pas un homme durant son petit-déjeuner. »

« Tu devrais boire quand tu peux ces temps-ci, pas vrai Tommy ? »

« Ne m’appelle pas Tommy ! »

Apparemment tous les Rang S étaient familiers les uns avec les autres. Interprétant leur conversation ainsi, j’avais calmement bu mon thé sucré. ‘Mm, Yep, j’ai vraiment mis trop de sucre. La prochaine fois je me restreindrais à seulement 12 cuillères.’

Puis, la porte du restaurant s’était ouverte. Étant donné que tout le restaurant s’était illuminé d’un coup, j’en avais conclu que c’était Hwaya.

« Shin, C.E. ! Je t’aie dit qu’on mangerait ensem… yerk, Brightman… »

‘Mais merde quoi, est-ce que C.E. est un vrai nom ? Pourquoi tout le monde semble aussi à l’aise en l’utilisant ?! Je vous ai dit de m’appeler John Smith !‘ Alors que je grommelais dans mon coin, j’avais secoué ma tasse qui était maintenant vide. Apparemment, Hwaya ne l’avait pas vu.

« Oh ! Vous êtes toujours aussi magnifique, Mademoiselle Mastiford. »

« Et tu es toujours aussi dégoutant que d’habitude, Brightman. Je suis ici pour parler à mes camarades, donc j’apprécierais que vous nous donniez tous un peu d’espace. »

« Vous êtes plus fougueuse que d’habitude aujourd’hui. Serait-ce à cause de mon jeune ami ? »

« Je ne me souviens pas être devenu votre ami… »

J’avais répondu doucement en me levant de mon siège. Après avoir posé ma tasse à thé sur sa soucoupe de façon audible, j’avais continué.

« Vous êtes probablement ici car vous êtes ennuyé que je sois ami avec Hwaya et que je contrarie vos plan, et votre fidèle toutou est probablement là pour tester ma force. Heureusement pour vous, quelque chose de fâcheux m’est arrivé récemment et je serais plus qu’heureux de transformer votre cabot en tas de viande informe, sans parler du fait que Hwaya va sûrement embraser le bâtiment complet si elle doit vous parler ne serait-ce qu’une seconde de plus. Comme les autres seraient assez gênés si nous continuons à envahir l’espace du restaurant, pourquoi ne pas déplacer le lieu de la branlée à l’extérieur ? »

Le restaurant était soudainement devenu silencieux. Puis, un rire cristallin avait éclaté. C’était celui de Hwaya.

« Hahahahahaahaah ! C’était quoi ça ?! Tu penses vraiment qu’il ferait ça ? Même un méchant de seconde zone dans un mauvais film ne penserait pas comme ça ! »

« Je sais bien, Hwaya. Qui serait aussi stupide ? »

J’avais fixé Brightman du regard en disant ça. Il avait souri comme s’il avait trouvé ça amusant, puis avait frotté son menton avec une main ganté.

« Tu dois être bien confiant en tes compétences. Pourquoi ne serais-tu pas mon adversaire un petit moment ? Pour un exercice matinal, bien entendu. »

« Un Rang SS comme vous ne devrait pas utiliser sa force pour écraser plus faible que soi. Vous voulez sûrement rigoler. »

En vérité, je ne serais pas capable de vaincre Brightman dans l’état actuel des choses, non pas sans révéler mes véritables compétences en tout cas. La pure aura de mana qu’il émettait naturellement était suffisante pour effrayer les personnes normales. Son corps indiquait clairement qu’il était le fruit d’un entrainement régulier mélangé à une grosse quantité de mana. Je ne serais pas capable de lui infliger un coup fatal même en utilisant Coup Héroïque. Bien sûr, si je voulais m’enfuir, il ne pourrait rien y faire, et c’est pourquoi je pouvais me permettre d’être aussi pédant.

« Il a raison Joshua. Tu n’as pas à bouger le petit doigt. Un insecte asiatique comme lui, je peux l’écraser sans efforts. »

Tommy avait de nouveau avancé. Brightman avait fait semblant de réfléchir un moment avant de hocher la tête. C’était assez clair que c’était son intention depuis le départ.

« Eh bien, si tu es trop effrayé pour combattre avec moi, je ne peux rien y faire. Mais tu devrais faire attention, c’est un maître de l’épée. »

« Sniff Sniff… Quel parfum est-ce que tu utilises ?… C’est la même fragrance que j’ai senti dans la maison de Hwaya. Comme il n’y a aucune chance qu’elle t’ait invité chez elle, tu dois utiliser le même parfum qu’elle. »

A mes mots, Brightman et Hwaya s’étaient figés. Pour être plus précis, les traces que j’avais senti chez Hwaya étaient les même que je sentais sur Brightman. Cependant, ce n’était pas Brightman en personne. Ses capacités ne lui permettaient pas de se camoufler aussi bien. Un de ses subordonnés, cependant, aurait pu avoir ce genre de capacité. Bien sûr, je connaissais déjà la réponse.

Rependant à ce que j’avais dit la veille, Hwaya semblait avoir compris ce que je voulais dire, et Brightman semblait avoir atteint la même conclusion. Il avait froncé les sourcils un moment avant de répondre avec un sourire.

« Ha, c’est impossible. Ça doit être parce que je traîne souvent avec Mastiford ces temps-ci. »

« Ça doit être ça, n’est-ce pas ? Je n’aimais pas du tout l’odeur donc je lui ai demandé d’arrêter de l’utiliser. Si vous utilisiez le même parfum, je vous aurais dit la même chose. »

« C’est… très présomptueux de ta part… »

C’était suffisant comme avertissement. Cependant, si la même chose venait à se passer à nouveau, je ne serais pas capable d’y faire grand-chose concernant Brightman, mais je pourrais facilement me débarrasser du subordonné. Il m’avait jeté un coup d’œil mauvais suite à ces paroles et je lui avais souri.

« Ah, aussi, vous ne devriez pas vous approchez autant d’elle à tel point que son parfum se dépose sur vos vêtements. En tant qu’homme, moi-même, je trouve ça bien triste que de voir un autre homme se jeter éperdument sur une jeune femme qui, clairement, le hait. »

« Ce n’est qu’une histoire de temps avant qu’elle ne m’ouvre son cœur. Ce n’est pas quelque chose dont un étranger devrait se soucier. »

« Brightman, ça n’arrivera jamais, donc barre-toi. Tu es libre de te bercer d’illusions, mais, en tant qu’ami, il a le droit de s’en inquiéter. »

« Oy, asiatique. On va juste continuer à faire de la parlotte ? Arrête d’aboyer comme un chien et suis-moi dehors. »

Tommy m’appelait. Je n’aimais pas combattre avec des mots moi non plus. A cause de mon intelligence augmentée, je parlais de plus en plus, alors que c’était inutile. J’avais donc suivi Tommy à l’extérieur. Apparemment, ce n’était pas une histoire de culture propre à un pays puisque tout le monde semblait apprécier de regarder un combat. La preuve en était le cercle qui se formait autour de nous.

[Shin ta capacité va être exposée et jugée par tout le monde. Est-ce que ça te dérange ? Si oui, je peux arrêter le combat. Ils découvriront à quel point tu es incroyable juste avec les résultats.]

[Ne t’inquiète pas. Avec sa force, je n’aurais même pas à utiliser ma véritable puissance.]

J’avais répondu au message inquiet de Hwaya avec un clin d’œil. Elle avait souri en réponse. Elle était vraiment jolie.

Alors que je me tenais à l’intérieur du cercle de spectateurs, j’avais pensé à la façon dont les choses avaient tourné comme je m’y attendais. Bien que ça soit juste pour le spectacle, instiller ma capacité dans leur esprit m’aiderait par la suite. Je n’étais pas tombé dans le piège de Brightman sans réfléchir.

Tout d’abord, j’avais pris des gants de travail blancs de mon inventaire avant de les enfiler. Puis j’avais invoqué Peika et l’avait infusé dans les gants. Voyant les étincelles sortir de mes poings, Hwaya avait ouvert la bouche, comme pour dire quelque chose, puis s’était retenue.

Tommy, lui, avait sorti une grande épée qui était, apparemment, son arme préférée, la pointant vers moi. Les Manieurs de Talents utilisaient généralement des armures faites de restes de monstres, mais il ne portait rien.

« Tu ne portes aucune armure. Ça va aller ? »

« Tu devrais t’inquiéter pour toi. »

Hmm, j’aimais sa confiance en ses propres capacités. J’avais hoché la tête pour prendre une pièce. J’avais alors réalisé que je n’avais que des wons coréens. Comme si elle avait lu dans ma tête, elle avait sorti une pièce de 10 pence et me l’avait lancée. Après l’avoir attrapée, j’avais demandé à Tommy.

« Tu veux que je le fasse ou bien tu veux le faire ? »

« Tu peux le faire. Nous commencerons lorsqu’elle touchera le sol. »

« Parfait. Eit. »

J’avais lancé la pièce en l’air d’un air nonchalant. Elle avait tourné en l’air. Dès l’instant où elle avait touché le sol…

Il s’était retrouvé juste en face de moi. Il était rapide. Apparemment sa capacité semblait essentiellement lui améliorer la vitesse. L’épée qu’il tenait avait émis une lueur alors que du mana noir l’enveloppait. Elle s’était directement dirigée vers ma tête.

Sa technique n’était pas mauvaise non plus. J’aurais dit Rang Moyen, niveau 4 ? Je réfléchissais à mon erreur, pensant qu’il était totalement con de m’affronter avec juste son corps renforcé par du mana. Lorsque l’adversaire était trop faible, c’était difficile d’évaluer sa force précisément.

Peu importait la vitesse à laquelle il se déplaçait, je ne serais pas touché à moins qu’il me frappe avant que je ne puisse répondre. Je l’avais donc remercié intérieurement de m’avoir épargné l’effort de me déplacer jusqu’à lui. J’avais attrapé son bras avec une main et mis un coup de poing dans son estomac avec la seconde. Des étincelles avaient volé et ses vêtements avaient été carbonisés.

« Kuk ! »

J’avais ensuite utilisé Vitesse Divine pour lui envoyer quelques coups de poings en moins d’une seconde. Il n’y avait alors plus de force dans son bras. Je l’avais alors tordu avant de lui prendre son épée, la jetant au loin sur le sol. J’avais ensuite sauté sur lui. Ça avait beau être long à expliquer, ça n’avait pris qu’1.7 secondes. (NdT : je ne sais pas pourquoi il insiste toujours sur le 1.7 secondes^^)

« Att --»

« D’abord, on attendri la viande. »

A partir de ce moment-là, je lui avais frappé le visage pendant 37 secondes avant de lui laisser émettre un son qui ressemblait à ‘je me rends’, bien que j’ai plus entendu ‘gemewen’.

*

« Même avec un soigneur de Rang A+, il ne sera pas capable de combattre pendant une semaine… Chevalier Éclair, c’était peut-être un peu trop. »

Les cinq d’entre nous avions embarqué sur un vaisseau de combat qui était une version modifiée d’un bateau de croisière. Apparemment la vieille et bienveillante Madame Brown n’avait pas apprécié le fait que j’ai tabassé Tommy avec autant de zèle. Puis Hwaya, qui avait les mains posées sur ses hanches en observant le paysage, avait répondu à ma place.

« Mais, Madame Brown, vous ne l’avez pas soigné. »

« Bien évidemment, je pense aussi qu’il méritait cette dérouillée. »

« Vous êtes effrayante… »

« Je suis assez contente. En tant que seul attaquant en mêlée des quatre Rang S d’Angleterre, il n’arrêtait pas de se vanter qu’il était le meilleur. »

« Franchement, comment as-tu réussi à le battre comme ça ? »

En tant que combattant de mêlée, comme Tommy, Paul semblait curieux de savoir comme je l’avais géré aussi facilement. Je lui avais répondu avec un rire léger.

« Quand on combat des monstres, la force et la magie sont des choses importantes. Mais dans un combat entre deux personnes, il y a quelque chose de plus important. La technique. »

« La technique… Je comprends ce que tu veux dire mais comment ? Tu es un Éveillé, comme lui. »

« J’ai appris les arts martiaux bien avant ça. Depuis plus de 13 ans. »

« Ah, c’est donc ça. »

« Mm, je ne comprends toujours pas. La façon de se déplacer est si importante ? Je ne fais que bloquer avec mes boucliers donc je ne suis pas sûr. »

« Tu dois te rendre compte que la force est différente selon l’endroit qui est frappé sur ton bouclier non ? C’est la même chose. »

« Maintenant que tu le dis comme ça, je visualise mieux. »

Apparemment, mon intégration au groupe était devenue encore meilleure après le spectacle du petit-déjeuner. J’étais assez satisfait.

« Mais je m’inquiète à propos de Brightman et de ses plans. »

« Il ne va pas abandonner, C.E., fait attention. »

« Pas de soucis, il ne peut pas me faire le moindre mal. »

Je leur avais expliqué.

« Il n’est pas assez stupide pour agir de lui-même, et je ne suis pas le moins du monde effrayé par ses sbires. »

Si j’avais révélé mes capacités, ça aurait pu être bien plus dangereux. Après tout, son influence était suffisante pour atteindre la Corée. Des choses désagréables pourraient arrivés s’il le souhaitait. Bien sûr, comme je cachais mon identité sous le masque du Chevalier Eclair, son influence n’avait que peu d’impact sur moi. Son meilleur plan serait de faire un coup monté à mon encontre afin de réduire ma notoriété et mon champ d’action.

Par exemple, il pourrait m’accuser de crimes comme un viol ou un meurtre. Avec l’augmentation du taux de crimes de la part des Manieurs de Talents, des équipes tactiques spécialement faites pour gérer ce genre de problèmes avaient été créées. Il pourrait donc m’accuser d’un tel crime et me laisser entre les mains de ce genre d’équipes. Il pourrait avoir d’autres moyens de me gêner. Après tout, l’argent et le pouvoir politique étaient de puissants outils.

Cependant.

« Tu peux éviter ce genre de désagrément, n’est-ce pas Hwaya ? »

« Hmph, ne sous-estime pas la force d’un Rang SS. Le gouvernement Britannique ne peut pas m’ignorer. Même si je pars massacrer des innocents, ils couvriront mes traces. »

« Hélas, ça s’applique aussi à Brightman. »

« C’est vrai. Donc dépêche-toi de devenir plus fort pour l’écraser, Shi…C.E. »

« Ça ne devrait pas être long. Prend un siège et apprécie le spectacle. »

Je lui avais répondu avec un sourire. Elle était alors restée un moment silencieuse avant de me sourire en retour.

« Okay, j’attends ce moment avec impatience. »

Les autres avaient regardé notre conversation en murmurant.

« …Ils sortent ensemble, non ? »

« Sh, observons encore un peu. »

« J’étais comme ça avec ma femme dans le temps… »

Ce genre de spectateurs n’existaient pas qu’en Corée !

« Enfin bon, qu’est-ce que tu fais depuis tout à l’heure, C.E. ? »

Mike m’avait posé la question. En regardant le couteau que j’affûtai depuis un moment, j’avais répondu.

« Hm ? Oh, tu te demandes pourquoi j’affûte un couteau ? »

« Oh ! Tu peux manier les couteaux aussi ? Il me tarde de voir ça ! »

« Non…Mais, tu ne le savais pas ? »

Alors que je jetais mon regard au loin, un thon de 8 mètres de long était sorti de l’eau avant de replonger.

« Les sashimis sont meilleurs quand ils sont frais. »

« … »

Alors que tout le monde me regardait silencieusement, j’avais continué à affûter ma lame en sifflotant. ‘Ce midi, c’est Sashimi Spécial de Thon !’

AlthanMaiel

AlthanMaiel

Traducteur d'ICDS. C'est un gamer enfermé dans le passé. Il préfère écouter du rock des années 80-90 et jouer à des vieux MMORPG que de se plier aux temps modernes. Pour lui, lire est un moyen de s’évader et créer son propre monde et traduire est sa façon de le partager.
AlthanMaiel

Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)

ICDS - Chapitre 93
ICDS - Chapitre 95

10 Commentaires

  1. Helda

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. thePower

    Merci

    Répondre
  3. 4Help

    … Mmmh il est devenu plus malin mais pourtant il pense toujours à la bouffe :).
    Mrc du chapitre et je suis sure qu’il va sortir son armure de dragon dans ce donjon (j’espère).

    Répondre
    1. natsu52

      nan il la sortira si il affronte brigtman (enfin l’autre enfoiré de rang SS)

      Répondre
  4. natsu52

    merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  5. Hinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. XiaoZiyun

    Merci pour le chap 🙂
    vivement qu’il lui casse la gueule à se vieux pervers

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. Lectifer

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  9. sai1905

    ce chapitre fait pas 2500 morts ? dommage, ca remplierais un cimetierre^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com