ICDS – Chapitre 352

ICDS - Chapitre 351

Bonjour à tous !

Voici le dernier chapitre de la série ICDS. Un chapitre deux fois plus long que les autres, où une dernière révélation vous attends. Je suis curieux de voir qui l’a vu venir.

Je vous remercie encore une fois d’avoir suivi cette histoire avec intérêt. Les Rebirth of the Thief reprennent le 1er Septembre et il y a déjà 2 chapitres bonus ! Donc une reprise en fanfare !

Je vous laisse donc apprécier la fin d’histoire de notre Shin d’amour, qui reste un de mes LN préféré à ce jour.

Bonne lecture à tous 〈3

 

 

Chapitre 352 – Le Mariage d’un Dieu (FIN)

 

J’avais tout d’abord commencé à par chercher Loretta. Je n’avais aucune idée de par où commencer, mais il se trouvait qu’elle était dans sa cabane. Sa manière de se tenir recroquevillée dans un coin de la cabane en s’accrochant à sa hache de manière menaçante était mignon, mais aussi un peu effrayant.

« Sh-Shin !!!! »

« Tout d’abord, pose la hache. »

Elle s’était jetée dans mes bras avec des yeux larmoyants. J’avais gentiment retiré l’arme mortelle de ses mains avant de la prendre dans mes bras.

« Tu es sain et sauf ! Je suis tellement heureuse ! »

« Moi aussi, Loretta. Je savais que cette hache t’aiderait. »

J’avais jeté un œil à l’arme qui contenait le Seigneur des Morts. »

« Merci. »

[Si tu veux payer ta dette envers moi, fabrique moi un super corps !]

« J’y penserais. »

Alors que j’avais un concours de regard avec le Seigneur des Morts, Loretta avait demandé avec son visage toujours enfoui dans mon torse.

« Qu’est-ce qui est arrivait au Seigneur ? »

« Elle n’est plus là. »

« Je vois… »

En disant ça, elle avait laissé échapper un soupir. Elle avait passé les derniers millénaires avec Sherafina. J’étais donc certain qu’elle avait beaucoup de choses en tête.

« Cela ne fait pas si longtemps que je me suis rendu compte des plans du Seigneur. Même Lin s’en est rendu compte plus vite que moi. »

« Tu t’en est rendu compte après avoir vu ce qui était arrivé à Kain, pas vrai ? »

« Oui. » Avait-elle répondu en hochant la tête, un sourire amer aux lèvres. Puis, elle avait secoué la tête.

« C’est fini maintenant, donc je ne vais plus y penser. Je suis juste heureuse que tu sois revenu entier. Je suis heureuse d’avoir pu aider. »

« Sans ta Montre à Gousset du Collectionneur, rien de tout ça n’aurait été possible. »

« Huhu. »

J’avais alors demandé. »

« Comment est-ce que tu as obtenu cette montre ? »

« C’est un artéfact qui a été créé dans mon monde. Lin l’avait vraiment voulu par le passé, mais je ne lui avais pas donné. Il avait dit qu’il pourrait vaincre le Seigneur s’il l’avait, mais je n’en étais pas si sûre. De plus… »

« De plus ? »

« … Non, cette partie-là est un secret. » Avait-elle dit avec le visage rougissant.

Comme je savais ce que cela voulait dire, j’avais simplement souri.

Comme nous étions pressés, la position de Seigneur du Donjon avait été attribuée à Loretta. Mais elle ne serait pas éternellement enchaînée à cette position pour l’éternité. J’avais prévu d’exécuter le plan que j’avais concocté depuis le début. Avec le pouvoir que j’avais maintenant, c’était possible.

Déconnecter tous les mondes les uns des autres et rendre leurs pouvoirs de monde à leurs propriétaires d’origine. Le nombre de pouvoirs de monde n’avait jamais diminué pour commencer. Ils s’étaient juste combinés les uns aux autres. Maintenant que je pouvais manipuler les pouvoirs de monde à ma guise, les séparer de nouveau n’était vraiment pas une tâche difficile.

Cela aurait été un peu plus difficile s’ils avaient tous fusionné en un… Non, avec le pouvoir que j’avais maintenant, j’avais le sentiment que même ça, ce serait possible.

En tout cas, une fois cela fait, le donjon disparaitrait. Son existence ne serait alors plus une nécessité. Les membres des guildes administratives qui étaient enchaînés au donjon auraient enfin droit à leur liberté bien méritée. Et bien sûr, Loretta en ferait partie.

« Dépêche-toi de me libérer, Shin. »

« Cela ne prendra pas longtemps, je te le promets. »

J’avais confiance en mon pouvoir pour rediviser les pouvoirs de monde, mais j’avais du mal à donner le pouvoir de Sherafina à Loretta.

Ce qui avait résulté dans la fusion de mon pouvoir, celui de Sherafina et celui de Lespina était un pouvoir choquant que personne n’aurait pu imaginer. A cause de l’origine du pouvoir, c’était difficile d’isoler juste celui de Sherafina.

Mais cela ne voulait pas dire que je devais devenir le Seigneur du Donjon. J’étais le Partenaire de Loretta, donc je pouvais lui donner une bénédiction, et je pouvais transférer une partie du pouvoir de Sherafina via cette bénédiction.

Une fois que ma Partenaire recevait ma bénédiction, elle pouvait agir en place et lieu du Seigneur du Donjon pendant tout un mois. Il fallait pour cela que je lui donne une bénédiction du plus haut rang possible pour que ça dure pendant tout un mois, mais Loretta n’avait, étrangement, aucune plainte de ce côté-là. En fait, elle semblait vraiment adorer ça.

« Muhuhu, muhuhuhu. »

« Arrête de me coller et va relancer le donjon. La Terre a aussi des soucis. »

« Uuu, okay… Mais tu dois revenir me voir une fois que la situation de la Terre sera réglée ! »

Après avoir confirmé que le donjon avait commencé à fonctionner de nouveau, je m’étais dépêché de me rendre sur Terre. Dès que j’avais envoyé le signal à Kain, il avait désactivé Kunée.

« Joli, l’accessoire pour cheveux. »

C’était tout ce qu’il avait trouvé à dire, et c’était amplement suffisant. Il avait vu que j’avais atteint mon but, donc il n’y avait pas besoin d’une autre explication.

« Cher Mari ! »

« Uuuk, Shin a changé. »

« Huu. »

« Shin ! »

« Tu es sain et sauf, fils ! »

Les membres de Revival s’étaient précipités vers moi et m’avaient observé sous tous mes coutures. Cela m’avait un peu déprimé car leur comportement m’avait fait penser à la façon dont les gens ordinaires avaient commencé à me vénérer. Mais cette pensée n’était pas restée longtemps lorsqu’ils étaient tous venus pour me serrer dans leurs bras.

Non, ce n’était pas le moment pour ça !

« Les gars, je sais que vous êtes heureux de me revoir, mais ramassez vos armes une nouvelle fois ! »

J’avais crié ces mots en pointant les monstres qui s’en donnaient à cœur joie partout sur Terre.

« On pourra discuter après avoir tué tous ces monstres ! »

Remettant les célébrations à plus tard, tout le monde s’était dispersé pour exécuter mes ordres.

Et au centre de tout ce petit monde, j’avais levé ma lance en criant.

« Combattez-moi, espèces de gros bâtards ! »

Mes Yeux Démoniaques renforcés avaient brillé de mille feux et les monstres aux alentours s’étaient pétrifiés. Au même moment, le regard du monde s’était posé sur moi.

« Shin ! Le Sauveur ! »

« Shin est de retour ! »

« Il est revenu pour nous sauver ! »

« … Je m’en branle maintenant. Appelez-moi comme bon vous chante. »

J’avais décidé d’abandonner.

Nettoyer la Terre avait pris quatre jours complets. La vague finale de monstre de Sherafina avait vraiment été violente et prévue méticuleusement. Le fait qu’il m’ait fallu quatre jours avec mes Yeux Démoniaques indiquait bien à quel point la situation avait été difficile. Mais bien sûr, ce n’était plus important puisque nous avions fini par tuer tous les monstres sans laisser le moindre gobelin debout.

Une fois les monstres annihilés, le monde avait continué à vivre avec les conséquences de la double invasion. J’étais certain que l’humanité entière se disait la même chose. Le monde continuait à tourner, peu importait ce qui pouvait arriver.

Il y avait aussi eu une nouvelle désagréable.

« Grand Frère, on dirait qu’une religion officielle a été établie. »

« C’est la dernière chose que je souhaite entendre. »

Yua avait reporté cette nouvelle avec un sourire radieux alors que j’avais répondu en fronçant les sourcils.

« Est-ce qu’on peut s’en débarrasser d’une manière quelconque ? »

Licorice qui connaissait mes pensées mieux que quiconque, avait éclaté de rire en me titillant les joues avec ses doigts.

« Huhu, les humains ont vraiment besoin de quelqu’un comme mon Cher Mari pour ne plus penser à ces heures sombres. Accepte-le. Cher Mari, tu vas quitter la Terre très bientôt de toute façon, pas vrai ? »

« Ehew. »

Les restes des actions de Ciara étaient beaucoup trop ancrés dans le cœur des gens pour que j’y puisse quoi que ce soit. Si j’avais vraiment voulu, j’aurais pu lever ma lance contre le reste de l’humanité. Mais comme c’était évidemment hors de question, j’avais donc accepté à contrecœur leurs actions. A ce moment, le halo de lumière au-dessus de ma tête était devenu encore plus épais.

Putain, je ne veux plus savoir.

J’avais donné à Daisy, Ren et Kain leurs pouvoirs de monde respectifs.

« Je suis actuellement en train de rechercher comment empêcher les Héros de se voir attrribuer leur pouvoir de monde. Une fois que j’aurais des résultats satisfaisants, je vous préviendrais. »

« Kang Shin, est-ce que, tu m’abandonnes à, Sylon ? »

« Non. »

« Je te suivrais jusque, dans la mort, Kang Shin. Et même après, dans la mort nous, serons ensemble pour, toujours. »

« Hah, il va falloir un moment avant que je ne meurs. »

« Oui. Donc je te, suivrais pour, toujours. »

Elle savait vraiment comment choisir son moment. En regardant Daisy, qui me fixait intensément, je lui avais caressé la tête une fois avant d’hausser les épaules vers Ren et Kain, comme pour montrer mon embarras. Les deux avaient alors parlé en même temps.

« Prince Couronné, tu es vraiment incroyable. »

« Il est vraiment le Casanova numéro un de l’univers. »

Vous voulez que je vous reprenne vos pouvoirs de monde ? »

Après m’être occupé d’affaires urgentes, je m’étais préparé à quitter la Terre. La quantité de sang gaspillé en massacres inutiles ne pourrait diminuer que si je me dépêchais d’entrer en action.

Hwaya, qui l’avait remarqué rapidement, avait coupé court à mon départ.

« Part une fois que nous serons mariés. »

« … »

Lorsqu’elle avait vu que je ne donnais pas de réponse, elle avait plissé les yeux.

« Je vais te frapper violemment si tu oses me dires que nous nous marierons une fois que tu te seras occupé de tous les mondes. »

« Hwaya, j’ai toujours admiré ta vivacité d’esprit. »

« Que quelqu’un l’attrape, je vais le défoncer. »

Alors que j’étais sur le point de me demander qui pourrait être en mesure de me retenir, Ye-Eun, Ina et Daisy avaient activé leurs pouvoirs divins et m’avaient attrapé. Je ne pouvais vraiment faire confiance à personne dans ce bas monde.

Au final, mon mariage avait été prévu lors de mes vingt-trois ans. Si possible, j’aurais voulu épouser Loretta en premier après l’avoir libérée du donjon, mais cela signifierait devoir ignorer Hwaya et les autres.

Après complète considération, j’avais décidé d’effectuer deux cérémonies, une sur Terre et une dans le Jardin des Fées. Ainsi, Loretta deviendrait aussi ma femme.

Alors que le mariage dans le Jardin des Fées n’amenait avec lui que les membres du Jardin des Fées comme inquiétude, le mariage sur Terre était vu comme un Mariage Divin, il avait donc été difficile de le garder aussi serein que je l’aurais voulu. Et à cause de ça, les mariées avaient semblé plus enclines à se rendre dans le Jardin des Fées que de rester sur Terre.

« Grande Sœur Loretta, est-ce que tu peux faire de ma mère une Exploratrice ? Elle veut venir ! »

« Ne rends pas les choses plus difficiles. Et je n’ai que 17 ans, donc ne m’appelle pas Grande Sœur. »

Loretta avait rejeté la demande de Hwaya. Au lieu de ça, elle avait créé un système d’invitation à usage unique qui permettait d’inviter une personne de son choix une seule fois dans le Jardin des Fées. C’était quelque chose de possible à faire grâce au pouvoir de Sherafina. Grâce à cela, les familles des mariées avaient aussi pu visiter le Jardin des Fées.

Le jour du mariage était arrivé plus vite que je ne l’avais imaginé. Pour les deux mariages, nous n’avions eu besoin de préparer que le hall principal, puisque seuls les membres de Revivals et les familles des mariées étaient invités.

Quant à moi, je me cachais dans un coin du Jardin des Fées.

« Shin, pourquoi tu te caches ? »

Ye-Eun, qui se tenait devant moi dans sa robe de mariée, m’avait rapidement découvert. La voyant dans cette robe d’un blanc pur, j’avais réalisé à quel point elle était belle.

« Ye-Eun, tu es vraiment magnifique. »

« Eh. Hehehehe. Vraiment ? Hehe, tu as l’air super cool aussi, Shin ! Comme toujours ! »

Elle avait déployé un sourire radieux à mes mots, ce qui la rendait particulièrement belle.

« Donc ? Pourquoi est-ce que tu te caches ? »

Merde, elle a pas lâché l’affaire !’

« … J’ai trop peur de faire face à mes belles-mères. »

Six mariées. Je savais quelle position j’avais dans le monde, mais cela ne rendait pas ma situation plus facile. Je pouvais facilement imaginer ce que mes belles-mères étaient en train de penser. Par exemple, si Yua en venait à se marier avec quelqu’un qui avait plusieurs femmes…

CRACK !

« Tu es peut-être effrayé, mais ne détruit pas le Jardin des Fées à cause de ça. »

« Désolé, je me suis un peu pris la tête. »

Mon action avait été plus dû à la rage qu’à la peur, mais heureusement, Ye-Eun ne savait pas ce qui venait de traverser mon esprit.

« Et même si tu parles de tes beaux-parents, seuls la mère de Hwaya et mes parents sont là. »

« Quand même. »

Ludia, Loretta et Daisy avaient perdu leurs parents et Licorice n’en avait jamais eu. C’est pourquoi les parents de Ye-Eun et Hwaya avaient été les seuls invités. Sans parler du fait que Ye-Eun n’avait pas gardé contact avec ses parents depuis un moment et ne les avait appelés que du fait qu’elle allait se marier.

Ses parents l’avaient traité comme un monstre depuis le jour où elle avait découvert ses pouvoirs, mais une fois qu’ils la verraient dans cette robe de mariée, je savais qu’ils changeraient d’avis. Bien que ce soit probablement trop tard pour réparer leur relation avec leur fille.

« J’ai juste beaucoup de préoccupations. J’arrive dans un instant, donc ne t’inquiète pas et vas te préparer. »

« Oui ! Uhuhu… Eit. »

Après avoir ri innocemment, elle m’avait donné un léger baiser sur la joue avant de se tourner et de courir. Elle était très probablement embarrassée.

Dès qu’elle avait disparu, Ludia avait surgi du sol comme si elle avait attendu là tout ce temps.

« Shin, il y a une marque de rouge à lèvre sur ton visage. »

« Ta capacité à contrôler la terre s’est vraiment améliorée, huh. »

« Je dois devenir plus forte pour être avec toi. » Avait-elle dit avec un petit sourire tout en retirant la marque de rouge à lèvre de ma joue.

« Vous avez décidé de faire un relais ? »

« Non, je suis là depuis un moment, donc j’attendais juste que vous ayez fini de parler. Tu ne l’avais pas remarqué ? »

« Il y a trop de pouvoirs concentrés dans le Jardin des Fées en ce moment. Si je commençais à relâcher mon pouvoir, il y aurait de grande chance que le lieu s’écroule, donc je préfère me retenir. Donc à moins que quelqu’un n’arbore de l’hostilité envers moi, je ne peux pas remarquer quelqu’un qui se cache… Loretta et Hwaya ne se cachent pas dans le coin, pas vrai ? »

« Elles voulaient venir avec moi, mais je les en ai empêchées. Cela aurait été gênant si toutes les mariées avaient disparu en même temps.

J’avais ri aux mots de Ludia puis elle avait continué fermement.

« Shin, merci d’avoir tué le Seigneur Démon. »

« Je n’ai fait que ce que j’avais à faire. »

« Dans ce cas, j’y penserais de la manière que je préfère. Que tu l’as tué pour moi. Cela me rend plus heureuse et fait battre mon cœur plus fort. »

Pendant un instant, j’avais perdu l’usage de la parole. Ludia s’était lentement approchée de moi et s’était penchée contre mon bras.

« Merci d’accepter une enfant gâtée comme moi comme ta femme. »

« Mais… Est-ce que ça te va ? Après ça, je vais voyager dans d’innombrables dimensions. »

« Cela me va aussi longtemps que tu es là. »

Sa voix n’avait pas la moindre hésitation.

« J’ai finalement appris à être honnête avec moi-même. Je vais faire ce que mon cœur me dit de faire. Je ne veux plus regretter quoi que ce soit. »

« … J’ai l’impression que tout le monde devient plus mâture à part moi. »

Elle avait gloussé à mes mots et s’était enfoncé encore plus profondément dans mes bras. Voyant sa coiffure impeccable s’emmêler devant moi, j’avais soupiré.

« Tu vas devoir refaire ta coiffure si tu continues. »

« Ce n’est pas un problème. Ce n’est pas grave du tout pour moi. »

« … Je vais commencer par le continent de Luka. Je dois refaire la transition dans l’autre sens avec les terres qui sont sur Terre. »

« Oui. Huhu, grâce à mon mari, je vais être en mesure de garder la tête haute face à mon peuple. »

Ses mots avaient été emplis de fierté. Après être resté ainsi un moment, elle m’avait embrassé sur la joue avant de partir. Puis, avant d’être hors de portée, elle s’était tournée vers moi et avait demandé.

« Il y a quelque chose que tu dois faire ici, pas vrai ? »

« Oui. »

« Bien, je vais donc emmener les autres avec moi. Promet-moi de venir directement après avoir fait ce que tu as à faire ici. »

« Ah, attends Ludia ! Cher Mari, moi aussi ! Moi aussiiiiiii ! »

« Moi aussi Kang Shin… Ut, ne m’attrape, pas. A-Avec Kang Shin, avec Kang Shin… ! »

Ludia avait traîné Licorice et Daisy, qui s’étaient cachés dieu ne sait où. Même si elles ne résistaient pas de toutes leurs forces, pour être trainé comme ça… A quel point était-elle devenue forte pendant que je n’y prêtais pas attention ?!

[Elles feront de bonnes femmes. Elles sont aussi très belles.]

« Je le pense aussi, Peruta. »

Entendant la voix à mes oreilles, j’avais répondu sans être surpris.

[Ce sera la dernière fois que je te parlerais comme ça, huh.]

« Je suppose, oui. »

[Rendre les pouvoirs de monde dans leur forme originale, c’était une bonne décision. Grâce à ça, tu vas pouvoir faire le prochain pas.]

J’avais haussé les épaules en rétorquant.

« Faire le prochain pas… Je ne sais pas s’il y a la moindre marche pour que j’y pose mon pied, mais… C’est bon à savoir. »

[Il me tarde de te rencontrer de nouveau un jour. Il y a des choses intéressantes de ce côté aussi.]

« Plus intéressantes que ce que j’ai pu vivre dans le donjon ? »

[Tu penses que quelque chose comme le donjon est digne d’une telle comparaison ?]

« …Ha, il n’y a pas de fin, pas vrai ? Est-ce que je dois vraiment transcender le plan physique si je veux venir ? »

En entendant ma plainte, Peruta avait ri à gorge déployée.

[Tu es déjà en grande partie ici, donc ne penses pas que c’est encore un long chemin à parcourir. Bien, je vais y aller maintenant. Je suis certain que nous nous rencontrerons de nouveau un jour.]

« Lorsque ce jour viendra, combats-moi avec ton véritable corps. »

[J’attends ce jour avec impatience.]

J’avais alors senti quelque chose casser. J’avais pu sentir la connexion entre moi et Peruta se rompre. C’était logique. Maintenant, mon corps n’était pas très différent de celui de Peruta. Il n’avait plus de moyens de se manifester dans mon corps.

« Sherafina et Ciara, elles avaient toutes les deux le même défaut, jusqu’à la fin… »

Elles avaient toutes les deux vu le monde comme une grenouille au fond d’un puit, pensant que le morceau de ciel qu’elles voyaient était le monde entier. Si elles avaient osé sortir de ce puit, elles auraient été capable de voir le monde s’étaler sous leurs yeux. Et en faisant ça, elles auraient pu accomplir leurs rêves sans toute la destruction et la folie qu’elles avaient déclenchées.

J’avais laissé échapper un petit soupir en y pensant.

« Au fait, Peika. »

[Oui !]

Elle était immédiatement apparue. Comme le Jardin des Fées renforçait les élémentaires, elle s’était manifestait sous sa forme de magnifique jeune fille. C’était un jour joyeux. Et Peika semblait tout aussi heureuse.

Je lui avais alors demandé.

« Pourquoi est-ce que tu n’as pas répondu à Ciara ? »

[De quoi parlez-vous, Maître ?]

« Avant de mourir, elle t’a supplié. Pourquoi ne lui as-tu pas répondu ? »

Peika avait penché la tête. Elle avait alors ouvert son ombrelle qu’elle tenait dans sa main, se protégeant contre le soleil qui déposait ses rayons sur son visage. Elle avait alors levé les yeux vers moi, et son regard était légèrement larmoyant.

[Je ne sais pas de quoi vous parlez, Maître.]

« Oh ? »

[… Supposant qu’il existe un très très trèèèèèèèèès vieux élémentaire. Et que parmi les innombrables étoiles et mondes, cet élémentaire était né dans un monde extrêmement vieux en même temps que les étoiles.]

« Continue. »

[Même une existence comme ça devrait finir par périr. C’est parce que l’éternité n’est pas autorisée pour les élémentaires sans maîtres.]

« Le maître est requis ? »

[Oui. Les élémentaires sont incomplets par nature. Ils deviennent complets en rencontrant leur maître et en formant un contrat. Comme je l’ai fait, ainsi que Ruyue, Sharana et Dortu.]

Elle avait augmenté la taille de son ombrelle pour me couvrir aussi.

[L’élémentaire aurait toujours pensé ‘je veux continuer à vivre.’]

« C’est normal. »

[La meilleure manière de réussir aurait donc été de faire en sorte que son maître vivre pour toujours, le maître que l’élémentaire aurait rencontré au court de sa vie.]

« Aha. »

[Donc, hypothétiquement, l’élémentaire aurait commencé à réfléchir à un moyen de faire vivre son maître pour toujours, avant même de le rencontrer. Et elle aurait réussi à trouver un moyen d’atteindre son but.]

Comme je savais déjà de quelle méthode elle parlait, j’avais donné la réponse tout en regardant Peika.

« Concentrer tous les pouvoirs de monde dans son maître ? »

[Oui. C’est sans équivoque la méthode la plus facile et sans risque.]

« Facile et sans risque… »

Peika avait continué. Son discours avait doucement changé, passant de l’histoire d’un personnage fictif à un personnage réel.

[L’élémentaire avait mis son plan en action. Elle avait connecté des mondes ensemble en attendant que son maître naisse. Elle avait ensuite choisi une personne convenable pour lui donner son pouvoir et la connecter à son maître.]

« Pourquoi est-ce que ‘cet élémentaire’ n’aurait pas donner son pouvoir à son maître ? Pourquoi aurait-t-‘elle’ eu besoin d’un intermédiaire comme Ciara ? »

[Le talent du maître de l’élémentaire était trop haut. Il n’aurait pas pu être facilement contrôlé contrairement à Ciara.]

« Ah. »

Elle avait de nouveau continué.

[Mais cela n’avait fait que rendre l’élémentaire heureuse. Rien n’apporte plus de joie à un élémentaire que d’avoir un maître excellent. Avec tous les plans qu’elle avait mis en place, même avec une erreur de calcul, elle savait qu’elle pourrait atteindre le résultat voulu. Elle a donc décidé de former un contrat avec son maître.]

« Mais ? »

A ce moment, Peika avait eu un léger sourire avant de continuer.

[Mais l’élémentaire à faire une erreur. Elle n’avait jamais formé de contrat avant, donc elle ne savait pas à quel point les liens du contrat étaient profonds et à quel point elle serait influencée. Et même si elle l’avait su, elle l’aurait surement sous-estimé. Après avoir été vivante pendant des milliards d’années, elle avait commencé à regarder de haut tout ce qui existait en ce monde.]

« C’était le problème, huh. »

[Son plan a continué comme prévu, mais l’élémentaire a commencé à devenir inquiète. ‘Si ça continue, le maître va être très triste.’ ‘Qu’est-ce qui se passera si le maître meurt avant la fin du plan ?’ Donc, elle lui a donné le pouvoir de la foudre que seule elle avait et l’a même aidé à apprendre à manipuler un mana puissant… Elle a aussi tapoté quelques femmes qui ont osé séduire son maître. Ce genre de chose.]

« Hahaha. »

J’avais fini par rire.

[L’élémentaire était juste une idiote. Elle avait vécu pendant des milliards d’années, mais elle n’avait réellement commencé à vivre que lorsqu’elle s’était connectée à son maître. A travers lui, elle a commencé à réaliser beaucoup de choses.]

« Quel élémentaire mignon, hein. »

[Pour résumer, les priorités de l’élémentaire ont changé. Entre sa tristesse et celle de son maître, elle a réalisé que celle de son maître lui importait plus.]

A ce moment-là, ses joues étaient devenues toutes rouges.

[Un élémentaire comme ça aurait voulu cacher sa vraie nature afin que son maître ne la haïsse pas.]

« C’est donc pour ça que tu as ignoré l’appel de Ciara. »

[Une femme psychotique comme elle n’était pas digne de votre sourire, Maître.]

Après quoi, Peika avait baissé la tête. Elle donnait l’impression d’être une enfant sur le point d’être punie.

En la regardant, toute sorte de pensées m’avaient traversé l’esprit. Bien que je m’y sois attendu depuis le jour où j’avais affronté Lilith, entendre la vérité de la bouche de Peika m’avait grandement choqué.

J’avais poussé un long soupir.

« Peika. »

[Oui.]

« Je vais avoir beaucoup besoin de ton aide à partir de maintenant. Donc, faisons de notre mieux, ensemble. »

[… OUI !]

Elle avait jeté son ombrelle et s’était jetée dans mes bras. Toutes sortes de pensées avaient emplie mon esprit, mais c’était la meilleure conclusion possible. Contrairement à Ciara, je ne pouvais pas rejeter Peika parce que je le voulais.

Les élémentaires étaient comme ça. Tout comme j’étais devenu plus important qu’elle-même à ses yeux.

Alors que je la consolais silencieusement, elle avait levé la tête avec précaution avant de demander.

[Dans ce cas, Maître, est-ce que je peux devenir la septième mariée ?]

« Ah… »

Mes problèmes ne faisaient que commencer.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 351

46 Commentaires

  1. Vévère

    Merci pour les chapitres.
    J’ai beaucoup apprécié.

    Répondre
  2. RakaRaka

    Excellently done !
    Toutes mes félicitations Althan
    Série somptueuse dont on a vu la fin.

    Répondre
  3. Zorbal

    Merci beaucoup pour ce chapitre, et surtout pour cette série, je suis un peut triste que ça se termine, mais c’était fort sympatrique.

    Merci.

    Répondre
  4. nael

    Merci énormément pour cette magnifique série.
    J vais pleurer tellement elle va me manquer

    Répondre
  5. Chopos

    Merci beaucoup pour tout le travail effectué sur ce novel de qualité. 🙂

    Répondre
  6. Ptitkudo

    merci pour la traduction de cette série ^^

    Et bon courage pour Rebirth, va y avoir du boulot ^^

    Répondre
  7. Ssiruh

    Merci beaucoup pour ce chapitre et plus globalement pour la série
    Un très LN que j’ai su apprécier tout du long, une histoire vraiment sympa et surtout énormément de rebondissement dans l’histoire
    Juste ducoup le chef des monstres que personne ne connaissait c’était Sherafina au final??
    J’ai pas encore commencé Rebirth mais vu que tu reprends les trads je vais me mettre à jour au plus vite
    Vive Xiao!!!
    Vive Althan !!!

    Répondre
    1. dudu

      Le boss final c’était sherafina et ciara aussi d’une certaine manière. Mais la véritable coupable c’est Peika si je comprends bien.

      Répondre
  8. Cèlen

    Merci pour cette super série et tout ton travail sur celle ainsi!!
    Merci d’avoir partagé cette histoire!!!

    Répondre
  9. Crow_4

    Merci énormément pour cette traduction excellente d’ICDS, pour m’avoir fait découvrir ce LN génial et bien d’autres. Je te souhaite une bonne continuation pour Rebirth (que je lirais aussi, bien entendu) et j’espère pouvoir lire tes traductions encore longtemps. Merci encore AlthanMaiel ^^

    Répondre
  10. Mat

    Merci beaucoup

    Répondre
  11. Alex

    Un grand merciiii !!!!!
    De avec une concentration de quelque googleplex de manna ^^

    Répondre
  12. Meduserappeur59Meduserappeur59

    D’abord merci beaucoup pour cette série que tu t’es donné tant de mal à traduire pour nous
    Ensuite m’on cerveau attardé n’a pas compris la partie sur le très vieux élémentaire, quelqu’un peut m’expliquer svp

    Répondre
    1. Meduserappeur59Meduserappeur59

      Ah non c’est bon j’ai compris en faite elle parle d’elle même

      Répondre
  13. georgesjungle

    Merci pour le chapitre, et pour tout le travail que tu as fournis sur cette série, tu déchires AlthanMaiel.

    Répondre
  14. Hyrtik

    Superbe novel, merci beaucoup pour nous l’avoir fait découvrir !!!

    Répondre
  15. PoloZore

    Merci pour le temps passé à traduire cette oeuvre =D

    Team loretta pour toujours <3

    Répondre
  16. SethanDarah

    Un grand merci pour tout les chapitres traduits.
    Et en attente pour Rebirth ^^

    Répondre
    1. SethanDarah

      Pourrais tu les mettre en PDF téléchargeable ?

      Répondre
  17. davidarius

    Un grand merci !
    Que de rebondissements !
    Et bon courage pour rebirth !(que j’ai commencé à lire depuis une semaine)

    Répondre
  18. Shiro

    Merci pour le dernier chap de cette super série!!

    Répondre
  19. Mousse

    Merci

    Répondre
  20. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre et merci pour cette LN en général.
    Tu a fait du superbe boulot.

    Hinomura.

    Répondre
  21. Gagou

    Merci pour ce chapitre la série a était super je me suis incroyablement régalé a le lire.

    Répondre
  22. ZRM

    Merci, purée j’ai commencé à lire sur xiaowaz avec ICdS,et..
    Ça me rend tout chose de me dire qu’il est finit :’)

    Répondre
  23. sourisfantome

    merci pour ceux novel

    Répondre
  24. Traxy

    Voilà je viens de lire le tout dernier chapitre, que d’aventure… Ça me fait toujours un mélange d’émotion quand c’est la fin mais c’est magnifique et je suis heureuse d’avoir pu vivre cette histoire
    Merci beaucoup pour tout ton travail, merci de nous avoir fait découvrir notre Shin qu’on adore et qui va nous manquait !

    Répondre
  25. KingloanKingloan

    Une très bonne fin !! Bon comme j’ai l’habitude de dire : merçi Althan pour cette fin et ce LN !!
    Je te soutien de tout coeur et hâte pour la suite de rebirth

    Ps : Congratulation !! Tu à réussis à finir le LN sans/avant de mourrir comme promis 😉 ^^

    Répondre
    1. georgesjungle

      Je ne sais pas si je dois applaudir ou prendre un air horrifié après ton commentaire…

      Répondre
  26. georgesjungle

    Je viens de voir qu’il est indiqué dans le descriptif de la série qu’il y a 355 chapitres en VO or avec le prologue on n’est qu’a 353, est-ce une erreur ?

    Répondre
  27. Szabrownikow

    Félicitations pour avoir réussi à terminer ce novel même avec une malédiction^^. Juste dommage qu’on ai pas vu le mariage mdr. Merci pour cette magnifique histoire.

    Répondre
  28. Garrikoyu

    Un grand merci pour cette aventure que tu nous a offert !!!
    Du début à la fin ce LN aurais juste été géniale, triste que soit fini mais heureux d’avoir connu la fin aux aventures de Kang Shin.
    Hâte de suivre Rebirth et encore merci pour tout ce que nous offre!!

    Répondre
  29. Shirosuu

    Merci pour ce LN traduit entièrement ! Une très belle fin

    Répondre
  30. Siphore

    Merci.Félicitation.

    Répondre
  31. Bibidor

    Féliciation Althan,

    Tu as enfin fini ICDS et dire que tu as commencé parce que tu voulais me motiver à aller les lires en anglais après avoir traduit quelques chapitres pour moi ^^.

    Bon maintenant je peux dire que j’ai gagné j’ai réussi a lire la totalité de la novel sans avoir lu un seul ligne d’anglais ^^.

    Je te souhaite le meilleur dans tes futurs traductions.

    Ton Bibi

    Répondre
  32. Ced2412

    Merci beaucoup pour cette magnifique trad.c’était vraiment sympa.

    Répondre
  33. Mana

    Superbe chapitre et superbe traduction !
    Merci de m’avoir fait découvrir (et à d’autres) ce super Novel.
    Hate de voir la suite de tes travaux.

    Grosses bises !

    Répondre
  34. mike

    bonjour althan,
    merci de nous avoir fait découvrir ce ln drôle et pleins de rebondissement ^^. kang shin va peut être nous manquer mais grâce à toi on pourra se consoler sur rebirth qui à l’air tout aussi passionnant 😀 encore un grand merci pour ton travail et à bibidor aussi 🙂

    Répondre
  35. Aximili

    Merci pour ce dernier chapitre !
    Un superbe ln magnifiquement traduit.
    A bientôt pour rebirth !

    Répondre
  36. dudu

    Merci pour tout

    Répondre
  37. Toonsa

    Un grand MERCI pour ce LN c’était vraiment sympa !
    T’assure !

    Répondre
  38. Light

    Merci pour la traduction !
    Un véritable happy end
    Ps : une fois de temps en temps ça ne fait pas de mal.

    Chapeau à l’auteur

    Répondre
  39. alaundo

    Merci beaucoup pour cette traduction, tes heures dessus ta malédiction malgré que shin en soit immunisé lui ^^ ce fut un bon LN et une belle fierté de le voir finir. Bon courage pour tes futurs projets 🙂

    Répondre
  40. punision

    en faite dieu esciste et leur nom c’est traduteur btw :p merci pour t’on travail

    Répondre
  41. Yuu

    Mais cette fin …. Cette fin !!!! Je m’y attendais tellement pas , trop de rebondissements dans trop de chapitres , j’ai perdu mon cerveau en cours de route mais mon coeur a adoré !

    Répondre
  42. Nemesis

    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com