ICDS – Chapitre 350

ICDS - Chapitre 349
ICDS - Chapitre 351

Bonjour à tous !

On continue avec la dernière ligne droite, vous allez avoir beaucoup de révélations ! Et c’est ça qu’on aime !

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

Chapitre 350 – La Fin (4)

 

Ciara avait gonflé la poitrine fièrement tout en disant.

« Oui. Plus la situation empire, plus les gens vont chercher un sauveur. Avec 2.3 milliards de morts, j’étais certaine de faire de toi, Héros, un Dieu. Il fallait juste que je réduise le nombre de récalcitrants et que j’amplifie les voix positives. C’était assez simple. »

Elle avait de l’expérience pour ce qui était de manipuler les médias grâce à son clan. Contrairement à ce que je pensais, elle n’avait pas rompu les liens avec le clan Kenex. En fait, elle en était probablement la dirigeante. Avec le pouvoir de son clan et celui de clairvoyance, manipuler l’opinion de la population de la Terre n’était plus qu’un jeu d’enfant.

« Moi à part, comment as-tu peu tromper Daisy ? »

« Héros, je suis une détentrice d’Yeux Démoniaques. »

Les croix que formaient ses pupilles avaient brillé férocement.

« Ma ligue n’est pas assez basse pour être analysée par des Yeux Démoniaques aussi pitoyables. »

« Je vois. »

« Héros, je t’en prie, n’hésite pas à poser d’autres questions ! Je te donnerais toutes les réponses que tu attends ! »

« Pourquoi es-tu entrée dans le donjon ? N’étais-tu pas effrayée que je perdre face à Sherafina ? »

« Bien sûr que non. C’est tout bonnement impossible pour quelqu’un qui ne peut pas me battre de te battre, Héros ! »

En effet, c’était la même conclusion à laquelle j’étais arrivé un peu avant. Une conclusion qui rendait tous mes efforts pour me préparer à mon combat contre Sherafina ridicules.

Ciara avait continuée à répondre à ma question.

« Je suis entrée dans le donjon afin de pouvoir utiliser le pouvoir de cette Irrégulière. »

Immédiatement, je m’étais senti mal à l’aise.

« Comment ? »

« Sa ligue était peut-être basse, mais son pouvoir est tout simplement choquant ! Penser qu’elle pouvait transférer les pouvoirs de monde à volonté ! Avec un pouvoir comme ça, nous pouvons rapidement te rendre complet, Héros. »

Et une pensée encore plus cruelle avait émergée dans mon esprit.

« Dans ce cas, tu veux dire que… »

« Oui. Je vais connecter la Terre à tous les autres mondes ! Je vais transférer leurs pouvoirs de monde directement à toi, Héros, afin que tu puisses tous les absorber ! Notre plan sera alors complet ! »

En disant ça, ses yeux avaient commencé à luire violemment.

« Donc, Héros, je t’en prie, ne me défie pas. Je ne souhaite pas te blesser. Cela ne fera mal qu’un instant, donc je te demande d’endurer ! »

« Qu’est-ce que… Tu… ! »

Soudain, c’était devenu difficile de parler. Pourquoi ? Évidemment, c’était parce que l’espace où nous nous trouvions était densément compressé par le mana de Sherafina, qui était maintenant celui de Ciara. Une immense pression s’était appliquée sur moi.

Bien que quelque peu ridicule, avec le pouvoir de Sherafina, Ciara était probablement plus forte que moi.

Si tous les pouvoirs de monde venaient à être concentrés en moi comme elle l’avait dit, la situation serait inversée, mais ce serait trop tard pour y changer quelque chose. Juste séparer quelques pouvoirs de monde combinés au sein de mon corps pourrait prendre un temps indéterminé. Si au lieu de quelques-uns, il s’agissait de tous les pouvoirs de monde, faire marche arrière serait juste impossible.

Non, dans le pire des scénarios…

« Qu’est-ce qui va advenir de toi après ? »

« Oui, je serais une existence acceptable pour vivre auprès de toi, Héros. »

« Et si je te tue, prend possession de ton pouvoir et rend les pouvoirs de mondes ? »

« Héros, absorber les pouvoirs de monde n’est qu’un processus, pas un but final. Je comprends que tu puisses avoir des sentiments pour les autres mondes, mais je t’en prie, abandonne –les. Une fois que tu te réveilleras, ce serait irréversible. »

Elle avait continué à exploiter complètement son mana tout en chantonnant joyeusement. Le mana de Sherafina volait vers moi avec un pouvoir différent d’Enigma.

Bien que ce soit Ciara qui contrôler le mana de Sherafina, elle le faisait de manière naturelle et sans efforts. Son talent dans l’apprentissage du Circuit Peruta m’avait déjà surpris auparavant, mais le niveau de contrôler qu’elle dévoilait devant moi dépassait complètement ce qu’elle avait pu me montrer avant.

J’avais commencé à résister avec Enigma, mais le mana de Sherafina réussissait à le contrer juste avec une puissance brute. Mais ce n’était pas trop inattendu. Si j’avais été confiant dans ma capacité à affronter Sherafina directement juste avec Enigma, je n’aurais pas été aussi nerveux en arrivant.

Sans parler du fait que nous étions dans un espace qui avait été créé par et pour Sherafina. Même si j’esquissais le plus petit mouvement, son mana réagissait en conséquence.

J’avais essayé de l’attaquer avec Vitesse Divine, mais ça avait été futile. Manipulant son mana de façon experte, elle avait facilement bloqué ma tentative avec un sourire. Puis, alors que j’imaginais les mouvements que je pouvais encore faire, elle avait soupiré en pliant son doigt dans ma direction.

« On ne peut rien y faire. Cela va faire mal, mais je t’en prie, endure. Je ne suis pas aussi douée que toi, donc je n’arrive pas à bien contrôler le pouvoir de quelqu’un d’autre. Eit. »

J’avais immédiatement réalisé ce qu’elle essayait de faire. Le pouvoir de Sherafina avait surgi et une pression dévorante s’était abattue sur moi.

Elle essayait d’aspirer tout le pouvoir du donjon en moi. Ridicule ! Elle pouvait déjà manipuler le pouvoir de Sherafina à ce point ?!

Bien que je sois choqué par son talent, son action en elle-même m’avait soulagée.

« Eh ? »

« Abandonne, Ciara. »

« Comment ? Héros, tu devrais avoir le pouvoir de cette femme en toi, pas vrai ? »

« C’était le cas, mais c’est différent maintenant. »

« Oh, wow. »

Elle avait agi de façon surprise tout en penchant la tête.

« Ne me dis pas que tu l’as complètement absorbé ? Elle avait probablement mis plusieurs obstacles pour t’empêcher de le faire, et pourtant, incroyable ! Héros, tu es tout simplement incroyable ! »

« Tu es vraiment détestable à souhait. »

« Quelle méchanceté. Mais ce n’est pas grave. Je sais que tu m’aimes profondément en vrai ! Tu as guéri mes yeux, après tout ! »

« C’est le plus grand regret de ma vie ! »

Alors que je criais ça, j’étais devenu certain d’une chose. Elle ne pouvait pas voir l’avenir dans cet espace. Si elle avait su qu’elle ne pouvait pas absorber le pouvoir du donjon depuis mon corps, elle n’aurait pas essayé de le faire. Cela ne pouvait dire qu’une chose, elle était incapable de prédire parfaitement le futur.

Bien sûr, la raison pour laquelle elle ne pouvait pas voler le pouvoir du donjon en moi était simple. A ce moment précis, le pouvoir du donjon était lié à moi par un certain médium. Ce médium était un objet qui était resté à mes côtés pendant très longtemps : La Montre à Gousset du Collectionneur.

Cette montre était un objet vraiment étrange autant en termes de pouvoir qu’en termes de règles du donjon. Que ce soit le pouvoir du donjon ou le pouvoir d’un artéfact, la montre à gousset pouvait l’absorber et me laisser le manipuler.

Au début, elle avait été aussi mystérieuses que n’importe quel autre objet du donjon, mais plus je gravissais ce dernier, et plus le mystère autour d’elle s’épaississait. Une fois qu’elle m’avait permis de synthétiser les sorts, mes soupçons étaient devenus des doutes tangibles. Grâce à elle, j’avais obtenu Suzerain. En un sens, la montre à gousset m’avait permis d’atteindre l’état dans lequel je me trouvais à ce jour.

Et ce n’était autre que Loretta qui m’avait donné ce présent. Il n’y avait pas si longtemps, j’avais demandé à Loretta si elle avait deviné ma véritable identité lorsqu’elle me l’avait donné, et elle avait hoché la tête sans hésitation. Oui, Loretta avait su depuis longtemps que Sherafina l’avait trompée et la Montre à Gousset du Collectionneur avait été son arme secrète contre elle.

Peu de temps auparavant, la montre à gousset avait subi sa transformation finale. Le produit fini était simple. Elle pouvait stocker autant de pouvoirs extérieurs qu’elle souhaitait, les synthétiser et même laisser son utilisateur les manipuler librement. Son but était encore plus simple.

Il était de transférer le pouvoir de Sherafina à un médium différent et le convertir en un pouvoir différent, et ainsi, même si Sherafina décidait de retirer son pouvoir de ce médium, elle en serait alors incapable. Aussi longtemps que j’aurais cet objet, j’aurais donc la capacité d’être insensible au rejet du donjon.

Cependant, le pouvoir de la montre à gousset avait déjà été bloqué une fois. C’était lorsque j’avais combattu Lespina. Autre qu’à ce moment, elle n’avait jamais reçu la moindre restriction. Donc pourquoi est-ce que Lespina avait été capable de la bloquer ?

Cette dernière était un être déviant qui était unique parmi les démons. Contrairement aux Cinq Rois ou aux autres ennemis de monde que j’avais pu affronter jusque-là, elle n’avait pas simplement rejeté le pouvoir de Sherafina, elle avait le pouvoir de rejeter tout pouvoir qui n’était pas pur. C’était pourquoi elle pouvait rejeter le pouvoir de la montre à gousset après l’avoir perçu.

En tout cas, le fait que Ciara ignore totalement l’existence de la Montre à Gousset du Collectionneur prouvait qu’elle n’était pas différente de Sherafina dans cet espace.

Bien que j’ai été choqué au début, combattre l’une ou l’autre n’était pas si différent !

« Pfiouuuu, c’est vraiment pas facile, pas vrai ? Héros, tu es vraiment trop excellent. Mais en y pensant, c’est ce que j’aime le plus chez toi, huhu. »

« Je pourrais envisager de t’apprécier si tu mourrais dans la seconde. »

« Héhé, et voilà, tu me taquines encore. Je sais déjà tout l’amour que tu me portes ! »

Son mana s’était élancé vers moi de toute part, mais mon contrôle du mana n’était pas pire que le sien. Même contre un ennemi dont le mana était supérieur au mien en quantité ou qualité, j’étais certain de pouvoir lui tenir tête. Comme je pensais qu’elle pourrait prévoir mes attaques avec sa clairvoyance, mes épaules s’étaient détendues.

« On dirait bien que tu ne peux pas voir l’avenir dans ce lieu. »

« Mes Yeux Démoniaques ne sont pas quelque chose comme les Yeux Démoniaques de Vision du Futur. Héros, ces yeux me permettre de voir directement les mémoires de tout le passé et tous les futurs de la planète appelée Terre. Ils sont aussi ce qui me permet de t’aider ! »

C’était donc ça. Je pensais que le pouvoir de Sherafina lui avait fait obstruction, mais il semblait que ses Yeux Démoniaques avaient un pouvoir absurde. Ce n’était pas les Yeux Démoniaques d’un Manieur de Talent, mais ceux d’un administrateur !

Elle avait dit que sa ligue était inférieure à la mienne ? Elle avait juste dû jouer la carte de la modestie. Quelqu’un qui savait absolument tout à propos d’un monde ne pouvait pas avoir une ligue inférieure à la mienne ! Si elle retournait sur Terre, je n’aurais juste aucun moyen de la vaincre.

Mais fort heureusement, le pouvoir de ses yeux semblait limité à la Terre. Cela expliquait pourquoi elle avait du mal à utiliser ce pouvoir pour tout ce qui concernait le donjon ou les autres mondes. Une autre suspicion était apparue dans mon esprit à ce moment-là.

« Comment as-tu appris l’existence de Sherafina ? »

« Je ne connaissais pas son nom. J’ai simplement découvert l’existence du donjon et d’un obstacle à notre plan. Le reste a été facile. Une fois que j’ai obtenu le mot-clé, je peux obtenir n’importe quelle information à partir de la mémoire de la Terre. »

Quel pouvoir super-méga-abusé ! Autrement dit, la seule chose que Ciara ne pouvait pas voir parmi tout ce que j’avais fait, c’était ce que j’avais fait dans les autres mondes.

A cet instant même, Ciara travaillait dur pour connecter la Terre à tous les autres mondes. Elle savait qu’il y en avait un nombre incalculable et qu’un nombre encore plus impossible à imaginer d’êtres vivants aller mourir durant ce processus. Et pourtant, son expression était des plus joyeuse. Ce n’était pas tant sa puissance que sa volonté tordue qui m’effrayait.

« Ciara, pourquoi vas-tu aussi loin ? »

« C’est parce que je t’aime, Héros ! Je n’existe que pour toi ! »

« Je n’ai pas besoin d’un truc comme ça. »

« Mais si, Héros. Je le sais. Tu ne le comprends peut-être pas encore, mais aies confiance en moi et attend un peu. »

C’était impossible de l’atteindre avec des mots. Nos opinions et nos valeurs étaient diamétralement opposées.

Lui parler était donc complètement inutile. Au plus, cela ne servait qu’à la distraire un peu pendant qu’elle connectait les autres mondes à la Terre.

Mais même ainsi, je n’avais pas pu m’empêcher de lui demander. Car c’était une chose que je voulais absolument savoir. Je lui avais donc posé la question.

« Est-ce que tu te souviens de Lespina ? »

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 349
ICDS - Chapitre 351

9 Commentaires

  1. Ssiruh

    Mdr si il la bat avec tentation de Lilith ça sera le sort le plus énervé de la série :3
    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
    1. Amon

      Si les yeux démoniaques fonctionnent ce serait plus énervant

      Répondre
  2. Hyrtik

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. georgesjungle

    merci pour le chap

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Zorbal

    Merci beaucoup !

    Répondre
  6. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com