ICDS – Chapitre 349

ICDS - Chapitre 348
ICDS - Chapitre 350

Et voilà le chapitre de “mardi”. Après les révélations du chapitre précédent, j’espère que vous êtes prêts pour le grand final d’ICDS ! Wouhouuuu !

 

Soutien :

Dons de soutiens libres : http://utip.io/AlthanMaiel

Dons de soutien :https://www.patreon.com/althanmaiel

 

 

Chapitre 349 – La Fin (3)

 

Depuis sa création, le donjon avait été profondément connecté à Sherafina et il lui appartenait plus que probablement. C’était donc elle qui choisissait les monstres qui apparaissaient à chaque étage.

Cela dit, il y avait une règle qu’elle ne pouvait violer. Le donjon avait un nombre d’étages fini et elle ne pouvait ni augmenter ni réduire cette valeur. Comme le dragon ou le Seigneur des Morts me l’avaient montré, elle ne pouvait pas contrôler tous les aspects du donjon.

En y réfléchissant un peu, on pouvait voir que le donjon avait plusieurs défauts. Par exemple, la fuite d’un seul maître de guilde administrative pouvait complètement stopper l’activité du donjon.

Sherafina avait probablement le pouvoir d’intervenir, mais seule une absence sinistre d’action de sa part m’avait suivi. A cause de ça, j’avais senti une urgence de plus en plus violente.

Sans parler du fait que le 96ème étage était trop grand. Même si je pouvais ignorer les sorts magiques, les pièces mécaniques et les monstres qui grouillaient à travers l’étage, il me fallait quand même un temps précieux pour traverser le moindre étage.

Après avoir passé cinq minutes à voler à vitesse maximale dans le 96ème étage, je m’étais rendu vers le 97ème en serrant les dents.

Malgré mes injonctions incessantes envers Ciara de ne pas devenir Exploratrice, elle s’était rendue dans le donjon lorsqu’elle avait été ‘sélectionnée’. C’était vexant sur tellement de niveaux. Lorsqu’elle n’avait pas été détectable lorsque Kain avait activé Kunée, j’aurais dû me douter que quelque chose s’était passé.

Sherafina avait raison. J’avais dit à Ciara de ne pas entrer dans le donjon car je ne voulais pas que son pouvoir soit nullifier par les ennemis de monde. Mais c’était un mensonge. La vérité était que je ne voulais pas qu’elle soit exposée à Sherafina.

Ses Yeux Démoniaques innés étaient déjà assez surprenants, mais la capacité de contrôler d’innombrables talents dans son corps afin de créer de nouveaux Manieurs de Talent, même Sherafina n’avait pas ce pouvoir. Tout comme mon autorité, la sienne était un pouvoir absolu qui n’avait jamais existé auparavant.

Bien que Ciara n’en soit pas consciente elle-même, elle était profondément connectée à moi. Il y avait probablement une raison pour laquelle elle était née dans le même monde que moi.

Sherafina avait dit que j’étais connecté à Ciara. Etait-ce parce qu’elle avait une partie du pouvoir de la Terre ? Peut-être, mais c’était aussi peu probable que ce soit la seule raison. Un Héros avec le pouvoir de concentrer tous les pouvoirs en un. Une Sainte qui n’était apparue que sur Terre. Bien que je ne voulais pas l’admettre, son existence avait été préparée pour moi.

Pas par Sherafina, mais par quelqu’un d’autre.

J’avais traversé le 97ème étage et m’étais immédiatement rendu au suivant. 13 minutes étaient passées depuis que j’avais fini l’Au-Delà.

« A partir de maintenant, ce n’est plus qu’une question de secondes… » Avais-je murmuré impatiemment.

Je faisais tout ce que je pouvais et cela me rendait encore plus impatient, car cela voulait dire que je ne pouvais rien faire de plus. Sherafina était une ennemie appartenant à sa propre ligue, et je ne pouvais pas facilement estimer les limites de sa puissance.

A ce moment, le donjon s’était arrêté. Les monstres qui jusque-là apparaissaient par-ci par-là avaient soudain tous disparus et les pièges qui s’activaient sans fin avaient cessé de fonctionner. Cela ne pouvait vouloir dire qu’une chose.

« C’est bien ce que je pensais. »

Sherafina était en train d’absorber Ciara. L’autorité de Ciara était vraiment puissante. Sherafina, qui n’avait pas la capacité de concentrer tous les pouvoirs en un, ne pouvait pas contrôler le donjon et absorber l’autorité de Ciara en même temps.

Si c’était possible, elle n’aurait pas eu besoin de moi. C’est pourquoi le donjon était destiné à cesser de fonctionner dès l’instant où elle tenterait d’absorber ce pouvoir.

Il n’y avait plus d’hésitation à avoir. J’avais chargé à travers le silence comme si ma vie en dépendait. Sans monstre ni piège pour entraver ma progression, c’était devenu bien plus facile de traverser les étages. 98ème … 99ème … J’espérais que Sherafina n’aurait pas fini le temps que j’arrive, mais même si c’était le cas, ce n’était plus grave.

J’étais enfin arrivé.

« … »

Pendant un moment, j’étais resté immobile sans un mot. La Boutique d’Étage du 99ème. En voyant la boutique vide devant moi, mes inquiétudes pour Loretta s’étaient multipliées. Je ne pensais pas qu’elle était en danger vu les paroles de Sherafina, mais sans la voir de mes propres yeux, je n’arrivais pas à écarter mon malaise.

« … A très bientôt, Loretta. »

Au-delà de la boutique se trouvait l’escalier vers le 100ème étage. Perdre du temps ici ne ferait que rendre la tâche de Sherafina plus facile. Oubliant tous mes soucis, j’avais enfin gravi les dernières marches.

Un lieu que j’avais déjà visité avant était alors apparu devant moi.

Ce lieu, je l’avais visité avec Loretta en venant du Jardin des Fées. En tant que challengeur du donjon, j’étais maintenant entré dans le royaume de Sherafina.

« Tu es là. »

Elle s’était tournée vers moi. C’était définitivement elle, celle que j’avais vu lors de ma dernière visite. Sherafina. Cependant, ses paroles suivantes m’avaient glacées le sang.

« Héros. »

« …Quoi ? »

Après m’être rapidement repris, j’avais ajouté avec un froncement de sourcils.

« Sherafina, tu ferais mieux de ne pas imiter Ciara. »

Elle, qui était devenue une ennemie, était en train d’imiter Ciara que j’avais violemment haï au départ. C’est pourquoi je me sentais encore plus que mal à l’aise.

Entendant mes mots, elle avait écarquillé les yeux avant d’éclater joyeusement de rire.

« Oh lala, pardon. Je suis encore sous cette forme. »

Puis, elle avait changé d’apparence pour prendre celle de Ciara. Face à ça, j’avais demandé sans trop de conviction.

« Je sais que tu as la capacité de te transformer. Quel est le but de ton action ? »

« Désolé, Héros. J’ai juste oublié de changer mon apparence après avoir observé mon nouveau corps. Ne fais pas la tête. »

A ce moment, j’avais réalisé que la fille en face de moi était la véritable Ciara Kenex.

Mais je n’arrivais pas à le sentir via l’énergie qu’elle dégageait. L’énergie de Ciara avait toujours été beaucoup plus ténue que celle de Sherafina. Cependant, mon intuition, qui s’était grandement renforcée jusqu’au point de devenir une connaissance absolue après ma maîtrise de mon halo, suggérait que l’existence en face de moi était plus proche de Ciara que de Sherafina.

« … Comment as-tu survécu ? » Avais-je demandé sur un ton ahuri.

« Pensais-tu que je me ferais manger ou quelque chose du genre ? »

« Oui, exactement. »

« Bien sûr que non. Nous étions de deux ligues complètement différentes. Une vieille bique qui ne pouvait même pas manipuler plusieurs pouvoirs de mondes sans les renvoyer vers d’autres Héros d’un côté. Et de l’autre, moi, qui peut distribuer des capacités à n’importe qui de l’autre. C’est juste évident qui est supérieure à qui, non ? »

En effet, Ciara avait le pouvoir de distribuer son pouvoir aux gens qui n’étaient pas des Héros. Cependant, la différence d’échelle du pouvoir qu’elles manipulaient était juste trop grande.

Mais Ciara avait dit sur un ton imposant.

« Héros, un affluent désirant dévorer un océan afin de prendre sa place. Est-ce qu’à la fin il est toujours l’affluent ? Ou bien est-ce qu’il est devenu l’océan ? »

« Qu…. Tu es en train de dire que Sherafina était l’affluent ? Quelqu’un avec autant de mana et une ligue aussi élevée ? »

« Le montant de mana de quelqu’un ne veut rien dire. Même sans le moindre mana, tu resterais un Héros. »

Elle avait dit ça comme si c’était la chose la plus évidente au monde.

« Il en va de même pour moi. Même si je n’avais pas de mana, je resterais la Sainte. Une Sainte dont la tâche principale et absolue est de supporter le Héros en étant à ses côtés afin d’éliminer tous ceux qui osent se dresser contre lui. Bien que ma ligue soit ridicule face à la tienne, jamais je n’aurais pu perdre face à une simple Irrégulière. »

Si ce que Ciara disait était vrai, tout ce que Sherafina avait fait jusque-là avait été vain. Même si elle avait réussi à me vaincre, elle aurait échoué dans son plan pour m’absorber. Je l’aurais absorbé en retour. Mais bien sûr, il n’y avait plus moyen de tester cette hypothèse.

Peu importait à quel point la situation était absurde, je ne pouvais pas me voiler la face et prétendre que ce n’était pas arrivé. La fille en face de moi était sans conteste Ciara Kenex et elle avait sans conteste le pouvoir de Sherafina en elle.

Je ne m’y étais absolument pas attendu. Vraiment, je n’aurais jamais imaginé que Ciara aurait été celle qui m’attendrait ici. Je m’étais juste attendu à ce que Sherafina ait obtenu le pouvoir de Ciara, point barre.

Je ne pouvais pas rester silencieux pour toujours. De ce qu’elle avait expliqué, j’avais pu noter quelques mots qui avaient attiré mon attention.

« Tu as dit ‘Irrégulière’ ? »

« Oui. Elle est soudain apparue de nulle part en plein milieu de notre plan à toi et moi. Comment pourrais-je l’appeler autre que ça ? »

« Notre plan ? »

A ma question, elle avait répondu avec un sourire confiant.

« Ne te l’ai-je pas dit depuis le début ? Le Héros serait celui qui règnera sur tout à la fin ! Notre plan afin d’assurer cette prophétie ! Notre plan afin de concentrer tous les pouvoirs de monde dans toi et toi seul, Héros ! »

« Quoi… »

A chaque fois qu’elle avait dit ça, j’avais pensé qu’elle n’était qu’une gamine.

« Non, attends, un truc cloche. Sherafina a créé son plan il y a plus de 4000 ans. Qu’est-ce que tu veux dire par ‘débarquer au milieu de notre plan’ ? »

Ciara avait penché la tête à mes paroles.

« Cette femme n’a fait que réaliser que le nombre de pouvoirs de monde diminuait et a essayé de se les approprier. Elle n’est qu’un insecte qui a osé se mettre sur notre route. Sans elle, notre plan se serait déroulé bien plus facilement. »

« Toi, que sais-tu au juste ? »

« Eh bien, voyons, je sais tout ce qu’il y a à savoir concernant la Terre ! » Avait-elle répondu comme si c’était une question élémentaire.

« Je n’étais pas comme ça au début, mais toi, Héros, tu m’as aidé à y voir plus clair ! Littéralement ! Huhuhu, je n’oublierais jamais le moment où j’ai ouvert les yeux pour la première fois. Pour moi, qui n’avait qu’une seule raison de vivre et d’exister, tu m’as donné le pouvoir et m’a montré la direction à prendre. Avec ces yeux, j’ai appris tout ce qui était arrivé à la Terre et tout ce qui arrivera à la Terre dans le futur ! »

« Tu m’as trompé. »

« C’était pour ton bien, Héros. » Avait-elle répondu sans même l’ombre d’une hésitation.

« Héros, tu es trop gentil. Tu t’inquiètes même pour le moindre petit insecte sans valeur. Cela ne peut que retarder ton objectif. Te souviens-tu, Héros ? Ce qui s’est passé dans le Canyon Antelope ? J’étais vraiment choquée. Tout ce que j’ai fait, je l’ai fait pour toi… »

« Ha. »

Lorsque j’avais soupiré, ne sachant quoi dire, j’avais soudain repensé à quelque chose. C’était parce qu’elle avait mentionné le Canyon Antelope.

Peu de temps auparavant, quelque chose de similaire était arrivé, mais à une échelle complètement différente.

« La transition de terres. »

« Huhu, c’est exact. Je savais parfaitement comment ça allait se passer, bien évidemment. Mais si je l’avais stoppé, toute l’humanité n’aurait pas commencé à vénérer son sauveur, c’est-à-dire toi, Héros ! »

2.3 milliards de gens étaient morts. Si Ciara savait vraiment comment ça se passerait à l’époque, cela voulait dire qu’elle s’était complètement jouée de moi.

« Je, je savais que tu m’embrasserais si je faisais ça ! »

« … »

Je pensais qu’elle avait changé. Qu’elle avait été étroite d’esprit car elle était jeune et qu’elle avait grandi dans un environnement surprotecteur. Je croyais réellement qu’elle pouvait changer si elle passait plus de temps avec nous.

Mais j’avais eu tort. Elle n’avait pas changé du tout. Elle était la même.

Maintenant, je le savais.

Lorsque 2.3 milliards de personnes étaient mortes à cause de la transition de terres, tout le ressentiment avait été centré sur Revival. Mais étrangement, je n’avais pas été la cible de ces sentiments négatifs malgré mon identité de maître de Revival. Au lieu de ça, j’avais été traité comme un Messie qui règlerait tout. Franchement c’était trop irréel. Mais maintenant, je savais pourquoi.

« C’était toi. »

Quelqu’un avait tout machiné pour que ça se passe ainsi. Et cette personne était en face de moi.

AlthanMaiel
Les derniers articles par AlthanMaiel (tout voir)
ICDS - Chapitre 348
ICDS - Chapitre 350

7 Commentaires

  1. georgesjungle

    Merci pour les chapitres et ce 3ème boss final. XD

    Répondre
  2. Ssiruh

    Merci pour le deuxième chapitre de la soirée!!!
    Et euh Ciara ? Vraiment ??? Là pour le coup je l’ai vraiment pas vu venir celle là… sans deconner se retournement de situation c’est dingue, j’aimerai trop savoir si l’auteur avait tout prévu depuis sa présentation et si c’était le cas tout relire pour me rendre compte qu’il est bon !!
    En tout cas ce LN reste dans le cœur :3
    enfin moins que Loretta <3

    Répondre
  3. Hyrtik

    Merci pour les chapitres !!!

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Zorbal

    Hummm, grosse colère en prévision ^^”.

    Merci pour ces deux chapitres !

    Répondre
  7. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    #teamloretta

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com