BTTH Chapitre 385

BTTH Chapitre 384
BTTH Chapitre 386

Chapitre 385 — Tempête Noire, Liste Noire

Une caravane traversa rapidement la plaine noire en soulevant de légers nuages de poussière jaune, jusqu’à disparaître de vue.

Xiao Yan était assis dans une calèche assez cahoteuse. Le chef du convoi, le marchand nommé Duo Ma, était assis en face de lui. Comme il le lui avait dit, le groupe de mercenaires qui l’accompagnait n’était pas très fort. L’expert le plus puissant en son sein était un homme à la force de Dou Shi cinq étoiles.  Ce dernier était naturellement mécontent, en tant que chef des mercenaires, que le jeune homme les ait soudainement rejoints. Cependant, après que ce dernier l’ait ’accidentellement’ fait tomber du chariot d’un coup de paume durant le voyage, le Dou Shi était devenu bien plus amical. Duo Ma, de son côté, devint bien plus chaleureux à son égard et l’invita même à monter avec lui par déférence. Après tout, n’importe qui se sentirait bien plus en sécurité avec un puissant expert à ses côtés durant un voyage dangereux…

Duo Ma sortit une carte jaunie de la poche à sa poitrine, la posa sur la table devant lui et la déplia lentement. Il montra un point rouge du doigt en souriant : « Voilà notre destination : la Ville de la Marque Noire. À la vitesse où nous allons, nous devrions l’atteindre demain après‐midi. »

Le jeune homme fixa intensément la carte ; son regard se posa sur le point indiquant la ville un temps, puis il suivit lentement une route montante jusqu’à trouver une étoile bleue au milieu.

Il demanda alors sans changer d’expression : « Ce devrait être l’Académie Jia Nan, non ?»

Le gros marchand opina du chef : « Effectivement, et elle est réputée à travers tout le continent ! Ma fille s’y trouve, hé hé. » Il parla de sa fille avec une grande fierté.

L’adolescent hocha doucement la tête et grava le trajet dans sa mémoire. Après quoi, son regard balaya les environs de l’Académie ; la région noire était divisée en plusieurs zones de différentes tailles.

En voyant le regard de son hôte, Duo Ma comprit naturellement ce qui pouvait l’inquiéter. Il avait naturellement deviné qu’il était nouveau dans la région, mais il eut la délicatesse de ne pas le mentionner. Au lieu de ça, il lui expliqua, le sourire aux lèvres : « Actuellement, le Territoire Sinistre est divisé entre plusieurs grandes factions. Elles ont beau se battre et s’entre-tuer constamment pour leurs territoires, la carte devrait cependant être toujours valide. »

Il montra du doigt un petit cercle entourant la Ville de la Marque Noire et dit : « La Ville de la Marque Noire vers laquelle nous nous dirigeons est contrôlée par les ’Huit Portes’. Ces ’Huit Portes’ sont une vieille faction de la région, et ils ont une puissance extraordinaire. Il paraît que leur chef, Yuan Yi, est assez fort pour faire partie des dix plus puissants experts de la Liste Noire du Territoire Sinistre. La grande vente aux enchères de la ville est également tenue par cette faction. »

« La Liste Noire ?» Marmonna le jeune alchimiste, confus par ce terme inconnu.

Le gros marchand secoua la tête et soupira : « Ké ké, la Liste Noire n’est pas différente des autres classements d’experts de certains pays. C’est juste que la compétition pour faire partie de cette Liste Noire est bien plus vigoureuse que celles des autres classements. Par exemple, en moins de deux ans, les trois derniers de la Liste Noire ont été vaincus et remplacés. La rumeur dit qu’ils ont été battus par des Dou Wangs. »

« Oh ?» Le Da Dou Shi fut visiblement surpris par cette information. Il faut savoir que le classement des Dix Puissants de l’Empire Jia Ma n’avait pas bougé en une décennie. Pourtant, dans cet endroit, même de puissants Dou Wang avaient été éliminés rapidement. C’était bien la preuve de la brutalité régnant dans cette région…

« Qui sont les experts en tête de cette Liste Noire ? Quelle est leur force ?» Demanda doucement Xiao Yan, un peu curieux.

« Peu de gens ont vu les deux premiers du classement, car ils sont excessivement mystérieux et on a peu d’informations à leur égard. Cependant, le troisième a une force extraordinaire et il se dit qu’il a déjà atteint le pic du rang de Dou Huang. De plus, c’est un alchimiste très expérimenté ; on dit d’ailleurs qu’il est le meilleur de la région. Par conséquent, de nombreuses personnes l’appellent l’Empereur de la Médecine. » (NdT En pinyin, l’idéogramme de Médecine est ’Yao’ :p)

« L’Empereur de la Médecine ? Ce n’est pas rien, comme appellation. » Le jeune homme sourit légèrement. « Quel est son vrai nom ?»

Duo Ma se frotta la tête et dit en souriant : « Ah, laissez‐moi réfléchir… Je crois qu’il s’appelle Han Feng. »

Au moment où le gros marchand prononça ce nom, la main de l’adolescent, cachée dans sa manche, se mit soudainement à trembler intensément. Une flamme blanche jaillit de son anneau noir sans qu’il puisse rien y faire. « Chi !» Son doigt finit par se retrouver contre une planche de la calèche, sur laquelle la haute température perça aussitôt un petit trou.

Le jeune alchimiste changea légèrement d’expression devant cette agitation soudaine. Heureusement, grâce à la couverture de sa manche, Duo Ma ne s’aperçut de rien…

Il frotta doucement l’anneau noir et demanda en son for intérieur : Que vous arrive‐t‐il, Maître ? Cet évènement avait manifestement eu lieu à cause d’une émotion violente de l’occupant de l’anneau.

Le Da Dou Shi n’eut comme seule réponse le silence, aussi décida‐t‐il sagement de ne pas s’enquérir davantage. Cependant, il grava le nom de ’Han Feng’ dans son coeur ; cet individu semblait avoir une grande relation avec Yao Lao par le passé.

Le gros marchand, en remarquant son expression, ne put s’empêcher de lui demander avec incertitude : « Tout va bien, monsieur Yao Yan ?»

« Je vais bien. » Xiao Yan sourit et s’apprêta à dire quelque chose quand soudain, il s’aperçut que des bruits étranges parvenaient de l’extérieur, où résonnaient de nombreux cris. « Attention tout le monde, la Tempête Noire approche. Préparez‐vous à arrêter le convoi ! Ne vous éloignez pas au risque de vous perdre !»

Duo Ma changea imperceptiblement à cette annonce : « La Tempête Noire ? Nous n’avons vraiment pas de chance à croiser à nouveau sa route. » Cependant, il ne paniqua pas ; il se tourna vers son jeune hôte et dit : « Monsieur Yao Yan, descendons de la calèche. Tant que nous nous préparons correctement, cette Tempête Noire, qui n’est pas bien grosse, ne nous posera aucun problème. »

L’adolescent opina du chef, écarta les rideaux de la calèche et en bondit. Il leva la tête et s’aperçut que le ciel, qui était encore dégagé il y a dix minutes de ça, était à présent étrangement couvert d’un voile noir. Il regarda devant lui et s’aperçut qu’il n’y voyait goutte ; il comprit alors pourquoi, lorsqu’on était pris dans une pareille tempête, toutes les cartes du monde ne servaient à rien.

« Ké ké, ne vous inquiétez pas, monsieur Yao Yan. D’après le vent qui souffle, la tempête n’est pas très puissante. C’est un coup de chance dans une situation fâcheuse. » Duo Ma se tint à côté de lui, sourit et dit  : « Bien que la Tempête Noire soit un phénomène météorologique particulier aux grandes plaines du Territoire Sinistre, et une plaie pour bien des gens, elle est largement préférable à ces bandits brutaux. Au moins, face à la tempête, on peut encore rester en vie… Mais face à une armée de dizaines de milliers de bandits, on ne peut que se rendre et prier pour que sa mort soit rapide. »

Le jeune homme hocha légèrement la tête et alors qu’il allait rajouter quelque chose, le ciel sombre devint instantanément complètement noir sans crier gare. Peu après, des vents sauvages hurlants balayèrent le sol et aussitôt, les plus faibles parmi les membres de la caravane se retrouvèrent à tanguer. Ça ne manqua pas de les effrayer et de les pousser à se saisir de la première prise disponible en toute hâte.

Les vents noirs formèrent une masse sombre dans le ciel ; on aurait dit un démon prêt à ouvrir la gueule et à tout avaler sur son passage.

Le convoi forma rapidement un cercle, et tous ses membres vinrent se cacher en son sein. Ils plantèrent leurs armes fermement dans le sol pour garder un appui solide.

Ils se retrouvèrent pris dans les ténèbres de la tempête, au point de ne même pas pouvoir voir leurs doigts. Encerclés par les vents sifflants, ils ne purent même pas sentir la présence des autres autour d’eux.

Le jeune alchimiste posa un genou à terre, planta violemment sa lourde règle noire dans le sol et se cacha derrière le corps de son arme. Il entendit le crépitement du vent frappant la règle et changea un peu d’expression. Il ne s’attendait pas à ce que la Tempête Noire soit aussi puissante, d’autant que Duo Ma avait dit que ce n’était qu’une petite tempête. Face à une plus puissante, ne se ferait‐il pas tout bonnement emporter ?

Les ténèbres et les vents persistèrent un long moment et durant ce temps, le Da Dou Shi se mit tout à coup à froncer légèrement les sourcils. Il tourna la tête et posa son regard dans une certaine direction, où il lui semblait qu’un halo rouge étrange clignotait. De plus, il avait la vague impression d’entendre un bruit lui parvenir de là…

Il cligna les yeux et sentit que les rafales alentour paraissaient s’affaiblir. Il hésita un temps, se pencha tout à coup à moitié et se dirigea silencieusement vers ce vague halo.

Il avança ainsi pendant quelques minutes dans les ténèbres avant d’enfin voir le halo rouge apparaître. Grâce à sa lumière, il s’aperçut que ce halo avait une vague forme humaine. Cette façon de se déplacer en dérivant ne ressemblait‐elle pas à celle de Yao Lao, la première fois qu’il était apparu ?

Tout à coup, ce dernier sortit de son mutisme, et se mit à crier précipitamment après avoir découvert quelque chose. « Hein ? Ce type a un corps spirituel ? Mais il a l’air assez faible… Un Dou Ling, hein… Non ! On dirait que quelque chose se terre dans les ténèbres ! Ne bouge plus, petit gars !»

Xiao Yan fut stupéfait de l’entendre et se vautra aussitôt à terre, sans même oser expirer…

Le corps spirituel rouge se balança et se déplaça dans les vents violents. Il faisait face aux ténèbres de la tempête, le visage tordu par la terreur : « Qui êtes‐vous tous exactement ? Pourquoi me traquez‐vous ? Je ne me souviens pas m’être jamais attiré vos foudres !»

« Jie jie. » (NdT c’est un rire…) Un rire glacial résonna tout à coup dans les ténèbres et aussitôt, une chaîne noire jaillit abruptement des ténèbres. Elle s’enroula autour de l’esprit avec l’agilité d’un serpent…

La chaîne semblait être faite d’une agglomération d’énergie extrêmement étrange, et à peine toucha‐t‐elle le corps spirituel que de la vapeur blanche s’échappa de ce dernier. Le pauvre hère poussa un cri aussitôt un cri misérable et il eut beau se débattre de toutes ses forces, il ne parvint pas à s’en défaire, même après avoir invoqué une sorte de flamme rouge à la fin. Au final, il ne put que voir son propre esprit s’affaiblir sous ses yeux, avant d’être enveloppé par une lueur noire provenant de la chaîne.

« Jie jie, peu importe ta puissance de ton vivant, lorsque tu deviens un corps spirituel, tu es la proie de notre Hall des Âmes !»

L’horrible rire devint de plus en plus distant et disparut complètement dans les ténèbres.

Le jeune homme, couché sur l’herbe, avait complètement coupé sa respiration. Il était complètement trempé de sueurs froides. Il ne s’attendait pas à tomber sur la mystérieuse organisation traquant son maître dans la Tempête Noire. De plus, le plus choquant était encore que cet agresseur mystérieux n’ait même pas eu besoin de se montrer pour capturer un corps spirituel à la force de Dou Ling, sans que ce dernier ne puisse résister. Une telle force n’était-elle pas absolument terrifiante ?

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 384
BTTH Chapitre 386

9 Commentaires

  1. tang san

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Ling_Tian

    Merci pour le chapitre!!

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre. Mais le don que j’ai effectué était pour dnc (comme à chaque fois d’ailleurs) et non pour btth ^^ Enfin, ce n’est pas si grave vu que je lis également cette série. Par contre est‐il possible de bien avoir le second bonus pour dnc ?

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Je suis une huitre, la fatigue ne me réussit pas…
      Tu auras bien tes deux chapitres bonus, mais je ne pourrais pas les réaliser avant le week‐end :/
      Vraiment désolé Khultima orz

      Répondre
      1. Khultima

        Pas de soucis t’en fait pas ^^ du moment que j’avais au moins le deuxième bonus en dnc, qui est de loin la série que je préfère, ça m’allait très bien comme ça.

        Répondre
  4. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com