BTTH Chapitre 414

BTTH Chapitre 413
BTTH Chapitre 415

Et hop, voilà le second BTTH de la semaine ! En fait, le père Yan sait aussi troller quand il veut… :p

(j’essaie d’améliorer davantage encore ma trad’, dites-moi ce que vous en pensez si vous voyez une différence)

Bonne lecture et à demain pour le dernier OG de la semain !

Chapitre 414 - Jouer avec le feu

Le jeune homme vêtu de bleu regarda Xiao Yan d’un air indifférent, l’air décontracté et les cheveux coulant sur ses épaules. Certes, il n’était pas aussi beau que Bai Shan, mais son air sympathique et inoffensif rendait naturellement les gens moins méfiants. Il n’était donc pas étonnant qu’il en ait profité ait taquiné Xiao Yu lors de leur première rencontre.

Tandis que l’adolescent le jaugeait du regard, Lu Mu lui demanda en souriant : « C’est toi le petit cousin de Xiao Yu, Xiao Yan ?»

Le jeune homme opina du chef et, lorsqu’il s’aperçut que le regard de son adversaire était dépourvu d’animosité contrairement à Bai Shan, il lui répondit : « En effet. »

L’alchimiste en bleu rit aussitôt et dit, un sourire extrêmement chaleureux aux lèvres : « Hé hé, nous faisons partie de la même famille alors, de la même famille. Détends-toi, frère Xiao Yan, je vais un peu retenir mes coups durant le match, tu ne seras pas blessé. Je ne voudrais pas que Xiao Yu soit furieuse contre moi. »

« Euh…» Le Da Dou Shi en resta coi. Ce type était vraiment très fort pour arranger les faits à sa sauce ; il était parvenu à faire d’eux une famille alors qu’ils venaient à peine de se rencontrer. Quel talent !

« Dans ce cas, je te remercie d’avance, senior Lu Mu. Cela dit, le top cinq m’intéresse également beaucoup. Accepteras-tu de me laisser l’atteindre ?» Dit-il en riant doucement.

Lu Mu rougit, toussa et répondit en souriant : «*Tousse*… Frère Xiao Yan, nous devons nous montrer réalistes, alors revois tes ambitions à la baisse. Je ne suis pas sûr d’atteindre moi-même le top 5… Tu as certes vaincu Xue Beng, mais tu devrais savoir que dans les Qualifications, sa force était très moyenne. »

Xiao Yan ne put s’empêcher de sourire à cette réponse. Ce gars-là était assez franc, contrairement à un certain type froid et ténébreux…

À ce moment, un juge entre deux âges baissa la main et cria d’une voix claire depuis son siège : « Commencez !»

À peine sa voix s’éteignit que des encouragements plurent depuis les tribunes. « Senior Mu Lu, vaincs Xiao Yan !»

« Montre-lui la puissance de l’Académie Jia Nan !»

Cependant, la majorité de ces vivats provenait d’hommes, et leurs réactions intenses déplurent un peu à certaines étudiantes qui éprouvaient une certaine sympathie pour le jeune outsider, qui les avait stupéfaits la veille par sa force. De plus, il était plutôt beau garçon, et sa taille comme son beau visage délicat attiraient le regard de nombre d’entre elles. Par conséquent, des cris féminins ordonnés suivirent les encouragements masculins, et soutinrent leur poulain.

Ces cris adorables ne manquèrent pas d’amuser Ruo Ling, qui se couvrit la bouche de la main et ne put s’empêcher de rire : « Ké ké, on dirait que Xiao Yan est plutôt apprécié par le public féminin. Il n’est là que depuis un jour et déjà, certaines personnes le soutiennent. »

Xun’Er, à côté d’elle, sourit également.

Xiao Yu fut happée par l’ambiance électrique des divers encouragements jusqu’à en rougir d’excitation. Elle plaça ses mains en cone devant ses lèvres et cria à son tour : « Xiao Yan, vaincs ce pot médicinal !»

Le Xiao Yan en question secoua la tête, abasourdi par les vivats incessants des deux camps. Il leva la tête, observa son adversaire et haussa les épaules. Il se saisit alors doucement de sa grande règle noire dans son dos et, en faisant siffler le vent, il la dégaina et la pointa vers le sol. Un Dou Qi vert et puissant sortit doucement de son corps, et finit par l’envelopper entièrement.

« Après toi, senior Lu Mu !»

Lu Mu fut surpris par la force du Dou Qi de son opposant. Son expression paresseuse disparut peu à peu de son visage. Il fit apparaître de son anneau de stockage une épée métallique, qu’il leva doucement vers le jeune homme avant de dire d’un air sérieux : « D’après ce que je vois de ton Dou Qi, tu devrais déjà avoir percé au rang de Da Dou Shi non, junior Xiao Yan ? Je comprends mieux comment tu as pu vaincre Xue Beng aussi facilement hier. Tu as un talent à l’entraînement remarquable. »

« Le top 5 m’intéresse également énormément, alors je ne peux pas te céder ma place. Il ne me reste plus qu’à me battre de toutes mes forces !» Une force imposante, pas très différente de celle de l’adolescent, surgit à son tour de son corps et se changea en un amas de flammes qui l’enveloppa entièrement. De loin, il avait l’air d’être une énorme boule de feu rouge féroce.

Les deux hommes dans l’arène étaient à présent complètement isolés du monde extérieur. Ils s’observaient l’un l’autre avec vigilance, leurs Dou Qi gonflant et se rétractant comme au rythme de leurs respirations tranquilles.

Ils s’échangèrent des regards en silence, caressés par la brise qui soufflait sur l’arène, où on entendait seulement les cliquetis de leurs armes. Le public sentit que le combat allait commencer d’un instant à l’autre et se tut quelque peu également.

Leurs deux Qi, qui avait chacun enveloppé la moitié du terrain, se solidifièrent tout à coup et subitement, les spectateurs eurent l’impression que leurs regards se troublèrent. Deux ombres apparurent abruptement dans une collision métallique accompagnée d’étincelles.

La plupart des membres du public ne distinguèrent que deux vagues ombres, l’une noire et l’autre bleue, puis ils entendirent l’air se déchirer sous l’énorme règle. Ensuite, ils virent le sol se couvrir répétitivement de craquelures sous les collisions de craquelures. Même s’ils ne parvenaient pas à observer directement la bataille, tout le monde devait reconnaître que ce combat entre deux auras d’à peu près le même niveau était intense.

Xiao Yan portait de grands coups larges avec sa règle en se servant de sa taille et sa largeur, lui faisant déchirer le vent à chaque attaque. Parfois, lorsqu’il remplissait son arme de Dou Qi, il parvenait à créer des craquelures au sol sans même le toucher, ce qui était un témoignage saisissant de la puissance acérée de sa règle quand il la maniait.

Mu Lu, de son côté, se battait dans un style à l’opposé de son adversaire. Il ne portait pas de grands coups, mais il esquivait plutôt agilement ses coups comme un serpent rusé. Lorsque son arme trouvait parfois l’énorme règle, il reculait immédiatement au moment du contact pour ne pas laisser la moindre chance à la règle de transmettre sa force.

Les silhouettes humaines dans l’arène continuèrent d’apparaître et disparaître dans de violentes collisions de Dou Qi. De nombreuses vagues de Dou Qi aussi grosses que des piliers jaillirent de leurs paumes et s’entrechoquèrent, et créèrent une onde de choc qui balaya les débris du champ de bataille.

Mu Lu ne cessait d’attaquer à la vitesse de l’éclair de son épée. Il fit apparaître devant lui des images rémanentes contenant un Dou Qi rouge flamme, mais quelle que soit la vitesse avec laquelle ils frappèrent, l’énorme règle de fer changea toujours de direction et para les coups. Xiao Yan se servit ainsi de la largeur de son arme et de sa résistante pour bloquer aisément la dizaine d’images. Ce bonhomme a une défense impénétrable… Je n’arrive pas à le toucher même avec ma vitesse.

Plus le combat durait, plus l’expression paresseuse de Mu Lu disparaissait pour ne laisser place qu’à un air sérieux. Son adversaire faisait preuve d’une telle puissance qu’il devait s’en méfier.

« Hu…»  Il expira longuement et battit légèrement en retraite. Il se pencha alors immédiatement en avant, et son Dou Qi rouge impétueux envahit rapidement son épée métallique. En un instant, elle devint une épée longue ardente au reflet glacial, qui émettait une haute température.

Son visage rougit suite à ce changement ; sa main trembla subitement et, dans un craquement tonitruant de ses articulations, son épée perça en avant de façon explosive. La chaleur intense de son attaque perça l’air et apporta même au public une légère odeur de roussi.

Le regard de Xiao Yan devint froid devant cette attaque enflammée. Il serra fermement le manche de sa lourde règle noire et, dans un cri sourd, il la tint devant lui comme un énorme mur.

La longue épée rouge vif fonça droit vers l’énorme règle. « Clang !» Au moment où ce tintement retentit, la pointe de l’épée se tordit soudainement ; elle glissa le long du corps de l’arme noire et surgit au-delà de son périmètre défensif. L’épée frappa violemment vers le haut en visant les mains de l’adolescent en luisant d’une lueur féroce.

le Da Dou Shi fut surpris par cette attaque, qui était passée de la confrontation brutale à un faufilement habile. Il lâcha rapidement sa règle, mais il ne recula pas pour autant. Au contraire, il fonça abruptement à la rencontre de son adversaire.

À présent qu’il avait lâché son arme, son Dou Qi jusque là restreint jaillit aussitôt dans un raz-de-marée intérieur. Sa vitesse augmenta également grandement, et il fonça à toute vitesse telle une ombre noire sous le regard stupéfait de Lu Mu. Au moment où ils allaient se croiser, Xiao Yan frappa abruptement vers le bas du coude et toucha incidemment le poignet de son adversaire, qui fit aussitôt tomber son épée, la main engourdie.

L’épée tomba à terre dans un ‘clang’ tandis que Lu Mu se jeta à terre misérablement à terre dans une roulade pour esquiver le coup de pied vif que son opposant lui réservait dans son dos.

Xiao Yan, après avoir raté son coup, se retourna lentement et adressa un sourire qui n’en était pas un à Lu Mu, qui avait reculé d’une dizaine de pas.

Le public, en voyant ce dernier faire plusieurs roulades comme un gland, regarda l’arène avec ahurissement.

Lu Mu se tint le poignet droit de la main gauche, puis il tira d’un coup sec pour la remboîter, le coin des lèvres tremblant. Il secoua ensuite la tête, visiblement ébahi. « Quelle vitesse, quelle force…»

Xiao Yan sourit et marcha lentement vers sa lourde règle noire, sans la ramasser cependant.

« Ah, je t’ai vraiment sous-estimé. On dirait que je n’ai plus d’autre choix que d’être sérieux. » Soupira Lu Mu. Il sortit ses mains de ses manches en regardant intensément son adversaire et dit : « Tu devrais savoir que je suis également un alchimiste… Je ne suis pas doué avec le Dou Qi mais par contre… Je sais bien jouer avec le feu !»

Ses mains se mirent à trembler tandis que la fierté envahit son visage, et des flammes d’un bleu profond en jaillirent et les couvrirent rapidement. La distorsion que provoquait la chaleur des flammes dans l’air rendit son visage un peu illusoire.

Xiao Yan observa ces flammes avec surprise. Il devait s’agir d’une sorte de flamme bestiale… Cela dit, la déclaration de son opposant lui donna légèrement envie de rire… Tu veux jouer avec le feu ? Heï, même un alchimiste de quatrième rang ne se ridiculiserait à balbutier une connerie pareille devant moi et ma capacité actuelle à contrôler les flammes…

« Fais attention, frère Xiao Yan. Cette Flamme de Cristal Bleu à un jour blessé un puissant Dou Ling. »

Le Da Dou Shi leva la tête et observa l’expression fière de Mu Lu avec un sourire étrange. Il opina légèrement du chef et, sous les regards du public, il sortit lui aussi lentement ses mains de sa robe noire. Il fit apparaître un danwan violet de son anneau de stockage et la jeta dans sa bouche avant de mâcher.

Il mâcha ainsi un moment, frotta doucement son pouce et son majeur et fit claquer ses doigts.

Il ouvrit alors la bouche et cracha un amas de flammes violettes sous d’innombrables regards abasourdis. Sa main droite frémit, et les flammes violettes vinrent flotter au-dessus de sa paume.

Le jeune homme observa ses flammes sautiller comme des lutins avant de lever le visage. Il venait de plonger le stade dans un silence de mort, et le visage fier de Mi Lu s’était également décomposé à ce moment.

« Ké ké, je suis désolé senior Lu Mu. Je ne me suis pas non plus spécialisé dans le Dou Qi… Mais Je sais jouer avec le feu !»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 413
BTTH Chapitre 415

15 Commentaires

  1. Hinomura kid

    Merci pour se chapitre

    Répondre
  2. vico70

    c’est pas un cliffhanger mais ça me met autant la hype ! merci pour ce chap

    Répondre
  3. ti

    merci beaucoup !!

    Répondre
  4. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.
    PS : J’aurai aimé voir la réaction si il avait sortie la flamme verte…

    Répondre
  7. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  8. ElOLo

    Merci pour le chapitre. J’apprécie la traduction qui ne manque pas de subtilités mais les « ndt » me manquent

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Mouss

    Super chapitre comme dab. Merci

    Répondre
  11. Soumsoum

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  14. Gin

    Merci pour le chapitre ! Pour la différence de traduction, je n’ai pas « vu » de fautes de frappes flagrantes qui apparaissaient parfois dans certains chapitres. De plus, ce n’est peut-être qu’une impression, mais j’ai aperçu beaucoup moins de redondances (bien que c’est plus en lien avec l’auteur et la traduction anglaise) ou de mots répétés qu’à l’accoutumée. En bref, une traduction beaucoup plus propre ^^. En tout cas, ça me (nous) fait extrêmement plaisir qu’en plus de prendre le temps de traduire, tu essaies de peaufiner ton travail alors que tu as aussi une vie à côté.

    PS : Le lien est bien placé, je sais pas si tu as remanié le passage à l’écriture, mais ça m’a achevé xD

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Merci beaucoup pour ton retour et oui, parfois, je dois remanier un peu ^^ la VA est très près de la VO, sans aucune adaptation, ce qui la rend lourdingue au possible.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com