BTTH Chapitre 426

BTTH Chapitre 425 [Bonus]
BTTH Chapitre 427

Hop, voilà le retour des aventures du père Yan ! Ce soir, vous retrouverez le chapitre mensuel de TDG !

Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 426 - Fin de la compétition

 

Les spectateurs de l’arène ne s’attendaient pas du tout à l’attaque aussi soudaine que rapide de Xiao Yan. Par conséquent, ils ne virent qu’une ombre noire filer à travers la lice, puis ils entendirent trois bruits étouffés avant d’enfin voir Bai Shan, Hu Jia et Wu Hao vomirent et s’écraser lourdement contre des rochers.

Le public regarda silencieusement les trois compétiteurs tenter vainement de se relever en s’appuyant contre les murs de pierre. Nombre de membres de l’audience fixèrent d’un air vide le grand jeune homme en noir en contrebas et furent traversés par un frisson glacial. Ce type habituellement souriant était en fait le plus terrifiant des trois…

L’Instructrice Ruo Ling et Xiao Yu n’étaient pas en reste, et ce ne fut que bien plus tard qu’elles s’échangèrent un regard. Bai Shan et les deux autres avaient clairement l’air vaincus, aussi était-il très surprenant que le jeune alchimiste leur assène un dernier coup féroce. Cependant, les deux femmes et bien d’autres réalisèrent que c’était une représaille au nom de Xun’Er et du coup qu’elle avait précédemment subi…

Le directeur adjoint Gu Han et les autres doyens étaient également abasourdis, du haut de leurs sièges. Hu Han se remit un long moment plus tard et regarda sa petite fille, dont le coin des lèvres était taché de sang. Il sentit son coeur se pincer un peu, mais finit par soupirer d’un air impuissant. Il avait dit plus tôt qu’il n’interviendrait pas dans les affaires des jeunes, et comme il n’avait rien dit lorsque Hu Jia et les deux autres s’étaient alliés pour attaquer Xiao Yan, il ne pouvait pas intervenir à présent que Xiao Yan les avait vaincus sous les yeux du public après avoir fait monter sa force en flèche. Les trois larrons n’avaient qu’eux à blâmer pour leur situation.

De son côté, le Vieil Huo fixa le jeune homme en noir en contrebas en ignorant la détresse de son camarade. « Ké ké, ce Xiao Yan est juste ce qu’il faut d’impitoyable. » Il hocha la tête et, pour la première fois, un sourire hideux apparut sur son visage rigide.

Un juge entre deux âges se leva de son siège et se tourna vers les doyens dans la tribune avec un sourire amer. Il demanda prudemment : « Directeur Adjoint, ce… Ce n’est pas considéré comme étant contre les règles ?» Il n’aurait rien eu à craindre si Hu Jia n’avait pas été dans l’arène, mais c’était malheureusement le cas et en plus, elle s’était faite tabasser copieusement. C’était d’ailleurs honnêtement la première fois que quelqu’un osait lui coller une raclée aussi impitoyable, non seulement à cause de sa famille, mais aussi à cause de sa beauté exceptionnelle. Elle était peut-être déchaînée et incompréhensible pour beaucoup, mais son joli minois mi-ange mi-démon lui avait obtenu de nombreux fans dans l’académie. Par conséquent, beaucoup de gens dans l’académie capable de la vaincre abandonnaient face à elles. Les gens sans pitié aucune comme Xiao Yan étaient très rares.

Hu Ga fit un petit geste de la main et soupira : « La compétition, cette fois, n’était pas vraiment juste donc on ne peut pas considérer que Xiao Yan ait violé les règles. Nous avons tous vu sa puissance, après tout. » Il se tourna ensuite aussitôt vers Hu Jia et pensa : Considère cette expérience comme une leçon, gamine. Ma protection, toutes ces années, t’a tout rendu trop facile. Ça va te faire du bien d’être un peu malmenée.

Le jeune alchimiste expira longuement. Il ignora les regards absents du public et tourna la tête vers la jeune fille vêtue de vert, qui se tenait au sommet d’un rocher au milieu des ruines. Leurs regards se rencontrèrent et un sourire chaleureux fleurit sur son visage glacial. Il se changea en une ombre noire et apparut auprès de Xun’Er. D’un revers de la main, il essuya doucement les traces de sang au coin de ses lèvres avant de demander gentiment : « Est-ce que ça va ?»

Xun’Er rit doucement : « Tout va bien, on ne peut même pas désigner ça comme une blessure superficielle. » Elle balaya son aimé du regard et dit en souriant : « Je ne m’attendais vraiment pas à ce que tu perces pendant le combat. C’était vraiment surprenant. »

Xiao Yan secoua la tête d’un air impuissant, lui frotta doucement la tête et jeta un regard vers les sièges des juges. Il leur demanda d’une voix claire : « Je peux savoir si la manche finale des qualifications est terminée à présent ? Dans le cas contraire, je peux continuer de jouer avec les trois autres. »

Un des juges se leva précipitamment et répondit rapidement : « Oui oui, la compétition est terminée. Oui, terminée. » L’implacabilité dont il avait fait preuve précédemment avait largement surpassé ce à quoi il s’attendait. S’ils le laissaient continuer, on pourrait se demander si Bai Shan et les deux autres en sortiraient vivants. Ils avaient tous trois des origines hors du commun donc s’il devait leur arriver quelque chose, l’académie devrait affronter de nombreux problèmes.

Un juge plus âgé se leva, balaya le stade du regard et annonça aussitôt d’une voix puissante : « La compétition pour les qualifications à l’académie interne de cette année est terminée. Le top cinq est apparu après un combat intense ! Ce sont Xiao Yan, Xiao Xun’Er,  Wu Hao, Hu Jia et Bai Shan !»

Cette déclaration provoqua aussitôt des acclamations assourdissantes dans tous le stade, qui trembla sous ce torrent sonore. D’innombrables spectateurs se levèrent et observèrent le jeune couple debout au milieu des ruines avec envie et respect. Xiao Yan avait démontré avec sa propre force qu’il était indubitablement le plus puissant expert de l’académie externe cette fois-ci. En même temps, il avait montré à tous qu’il avait le droit de se tenir aux côtés de Xun’Er, cette demoiselle aimée des cieux !

Il n’y avait pas de meilleure méthode dans cet endroit où la force était honorée !

Tandis que les acclamations de la foule se répercutaient à travers tout le stade, Bai Shan, Hu Jia et Wu Hao étaient tous adossés dos au mur. Les muscles de leurs visages tressaillaient légèrement sous la douleur intense qu’ils éprouvaient. Le jeune alchimiste leur avait vraiment asséné un coup sans la moindre pitié. Ils n’avaient plus du tout la force de se battre, d’autant que leurs blessures allaient bien mettre sept à huit jours de repos avant de se remettre complètement.

La respiration haletante, ils levèrent tous les trois la tête vers le jeune couple qui se tenait au-dessus des débris. C’était à présent eux les héros de l’arène.

Hu Jia se mordit la lèvre : « Quel enfoiré, il m’a attaqué si violemment ! Il n’est vraiment pas un homme !» Son regard jusqu’alors rusé était à présent visiblement humide et plein de reproches. C’était la première fois qu’un homme déjouait ses plans et en plus, c’était un homme de son âge ! Sa fierté l’empêchait vraiment d’accepter la conclusion du combat.

Wu Hao se tint la poitrine en toussant violemment. Une rougeur envahit son visage pâle et son regard s’embrasa : « Xiao Yan, tu es très fort, mais je te surpasserai un jour !» Non seulement cette défaite ne l’avait pas découragée, mais la puissance de son adversaire avait même enflammé son esprit combatif. Devenir plus courageux face à l’adversité allait accélérer sa croissance et faire de lui un vrai expert. Ce n’était pas étonnant que le mystérieux directeur de l’Académie ait dit qu’avec dix ans  de plus, Wu Hao deviendrait un combattant extrêmement fort tant que son aura meurtrière ne le tuerait pas !

Une lueur malveillante traversa le regard vaincu de Bai Shan. « Ce n’est pas terminé ! Moi, Bai Shan, je te ferai payer cette humiliation au centuple ! Attends un peu, Xiao Yan ! Tôt ou tard, tu t’agenouilleras devant moi !«Il serra alors fermement le poing. Il était à ce moment incapable de bouger, car le coup que lui avait asséné son rival lui avait brisé quelques os. Cependant, il avait beaucoup plus de mal à supporter la frustration et la déconvenue que la douleur physique.

Pendant deux ans, tout le monde le complimentait et disait de lui qu’il était un étudiant extraordinaire et que sa renommée était inégalée à travers l’académie externe. Cependant, son titre de soi-disant « meilleur étudiant » avait aujourd’hui éclaté sous l’attaque brutale de Xiao Yan. Désormais, les étudiants de l’académie ne parleraient plus de lui avec respect et admiration comme avant car à présent, quelqu’un se tenait au-dessus de lui. C’était cette personne qui allait recevoir toute cette admiration… Et c’était ce qui était incroyablement difficile à accepter pour quelqu’un avec une arrogance aussi exceptionnelle. C’était pire encore que de perdre la vie.

Pour quelqu’un qui autrefois reconnu et admiré comme un génie, la déchéance était extrêmement dure. Nombre de ces déchus étaient incapables de supporter le découragement ou le choc mental d’une telle chute. C’était presque le cas pour Xiao Yan dans sa jeune, et pour Bai Shan actuellement !

Le jeune alchimiste ne se soucia naturellement pas de ce qu’il pouvait penser, à ce moment. Tout ce qu’il savait, c’était qu’il avait obtenu le droit d’entrer à l’académie interne, et que la distance le séparant de la Flamme au Cœur de la Météorite s’était bien réduite. Il commençait même à se demander quels effets dantesques l’absorption d’une seconde flamme exceptionnelle produirait. Yao Lao lui avait dit auparavant que la première flamme qu’il avalerait avec le Mantra des Flammes n’était que la fondation de la technique, et que l’engloutissement d’une seconde flamme donnerait lieu à une fusion entre les deux ! Cette fusion donnerait naissance à une toute nouvelle flamme ! Xiao Yan avait hâte d’y être car il pouvait clairement sentir qu’après cette renaissance, il pourrait vraiment devenir un puissant expert !

Un expert puissant qui pourrait venger et protéger les siens ! Pas comme maintenant où il devait emprunter la force de Yao Lao pour le moindre pépin !

« Flamme au Cœur de la Météorite, tu m’appartiens !» Dit-il en serrant les poings, un peu submergé par l’émotion. Tant qu’il pourrait obtenir cette flamme, il aurait réellement le droit de se tenir parmi les grands experts du continent !

Alors que le juge venait d’annoncer la fin de la compétition, des étudiants vêtus de robes d’alchimiste bondirent des tribunes et allèrent s’occuper des trois blessés graves de l’arène.

Un jeune homme ordonna aux divers alchimistes de transporter les blessés, puis il tourna subitement la tête et jeta un regard à Xiao Yan. C’était Lu Mu, qu’il avait vaincu la veille : « Heï, Xiao Yan, excellent boulot. Tes méthodes… Enfin bref, je te dire mon chapeau, vraiment. Tu as remporté la victoire, mais cela étant, tu as probablement offensé ces trois-là. Si tu as l’occasion, passe rendre visite à l’UFR d’alchimie. Personne n’ose trop s’en prendre aux membres de l’UFR, pas même le directeur adjoint ou l’unité de maintien de l’ordre. »

« Kéké, j’y passerais si l’opportunité se présente. Je veux naturellement jeter un oeil à l’UFR. » Répondit le Da Dou Shi en souriant. Le calme absolu qu’il affichait à ce moment contrastait totalement avec la tyrannie de tout à l’heure.

Lu Mu sourit, se retourna et suivit les alchimistes hors de l’arène.

Xiao Yan jeta un oeil aux ruines alentours et dit à Xun’Er en souriant : « Allons-nous-en, la compétition est terminée. Attendons maintenant des nouvelles de l’académie interne. »

« D’accord. » Xun’Er hocha la tête, un sourire aux lèvres. Ils se dirigèrent lentement hors du stade assourdissant sous les regards de la foule.

La plus grande compétition annuelle se termina graduellement.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 425 [Bonus]
BTTH Chapitre 427

9 Commentaires

  1. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Iserup

    merci

    Répondre
  7. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Soumsoum

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com