BTTH Chapitre 464 [Bonus]

BTTH Chapitre 463 [Bonus]
BTTH Chapitre 465

Ding dong, un autre BTTH bonus pour votre plus grand plaisir, que l’on doit encore une fois à l’ami Ragnar~ à tout à l’heure pour le régulier !

Bonne lecture à tous !

 

 

Chapitre 464 — Choc

 

Un groupe d’élèves entouraient Xiao Yan et Wu Hao, dont les yeux étaient clos, dans la vieille tour à l’éclairage tamisé. Nombre d’entre eux bavardaient et riaient doucement.

Tout à coup, un cri retentit hors de la foule : « Écartez‐vous, laissez passer le Doyen Liu. » Aussitôt, la masse se sépara et forma un petit chemin. Les Doyens étaient tout puissants au sein de la tour, et quiconque osait les offenser le regretterait amèrement. Rien qu’en se servant du pouvoir dû à leur position, ils pouvaient bloquer votre progression au point de vous faire pleurer jusqu’à ce que vos larmes se tarissent.

Un vieil homme vêtu de vêtements simples traversa lentement la foule. Il parcourut les deux jeunes hommes raides et immobiles de son regard souriant, rit et dit : « Alors c’était vrai : ces deux petits gars sont entrés dans la Tour sans même prendre le temps de signaler leur première tentative aux autorités compétences. Ils ont vraiment surestimé leurs capacités… Ils doivent vraiment souffrir. »

Les étudiants se mirent à rire de leur malheur : « Hé hé, on voit chaque année des petits nouveaux téméraires, impatients d’entrer dans la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste. Ils méritent de souffrir…» Leur vitesse d’entraînement avait beau être rapide dans ces lieux, ils s’y ennuyaient tout de même un peu, aussi étaient‐ils naturellement heureux que ces petits nouveaux leur fournissent un spectacle amusant.

Une voix aussi claire que légère retentit tout à coup : « Ces nouveaux étudiants viennent tout juste d’entrer à l’académie, il est normal qu’ils ignorent encore les règles. Il n’y a pas de quoi rire. »

Immédiatement, tous les regards se tournèrent vers cette voix, et ils virent une jeune femme vêtue d’une robe argentée. Elle était grande et bien que son visage soit mince, elle était tout de même d’une rare beauté. Sa peau était blanche comme neige, et ses sourcils semblaient être dessinés au pinceau. Le plus surprenant chez elle était que ses longs cheveux descendant à sa taille étaient argentés également, ce qui était une couleur rare. Sa robe et ses cheveux assortis lui donnaient une certaine froideur, qui repoussaient les gens à des milliers de kilomètres d’elle. (NdT bonjour l’exagération :p) Ça donnait aux autres l’impression de pouvoir l’observer de loin sans jamais pouvoir la toucher.

Le public tout entier l’observa en gardant le silence, les yeux brillants d’une attraction certaine, mais aussi d’une certaine peur.

Les rires moqueurs se turent presque aussitôt après sa remarque, ce qui indiquait qu’elle devait appartenir à une puissance faction. Dans cet endroit où la force était honorée, sa seule beauté n’aurait pas suffi à effrayer les autres.

Le Doyen Liu tourna également son regard vers elle et fut un peu surpris. Cependant, il se mit aussitôt à rire : « Ké ké, mais c’est la petite Yue. Je ne t’avais pas vue en arrivant. Ces rigolos ont tellement de temps à perdre qu’ils ont besoin de se faire caresser les côtes, et c’est bien pour ça qu’ils médisent à leur sujet. »

La demoiselle en robe argentée perdit sa froideur face au vieil homme, et lui adressa un sourire éblouissant qui laissa les hommes alentours un peu distraits. « Bonjour, Doyen Liu. »

Le doyen jeta un oeil à Xiao Yan et à Wu Hao, puis il demanda à la demoiselle en souriant : « Alors petite Yue, à quel niveau as‐tu l’intention de descendre aujourd’hui ?» Il était clairement plus amical avec elle qu’avec les autres élèves.

La jeune femme hésita et finit par répondre : « Au sixième. »

Aussitôt, des exclamations retentirent dans la foule alentour : « Au niveau six ? Il faut avoir une force de Dou Ling six étoiles avant d’entrer là‐bas… Senior Han Yue n’a quand même pas déjà atteint un tel niveau ?!»

Même le Doyen Liu fut un peu surpris par sa réponse : « Uh ?» Il parcourut sa jeune interlocutrice d’un regard où une légère lueur brillait puis, un moment plus tard, il se mit à soupirer : « On dirait que tu atteindras le niveau requis pour devenir doyen de l’académie interne d’ici quelques années. Ton talent et ta vitesse à l’entraînement sont vraiment stupéfiants. »

La demoiselle aux cheveux d’argent secoua la tête : « C’est entièrement grâce à la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste. Si j’avais dû m’entraîner seule, j’aurais au mieux juste percé au rang de Dou Ling. » Elle tourna aussitôt son regard vers les deux petits nouveaux au centre de la foule et dit : « Pourquoi ne commenceriez‐vous pas par extraire la Flamme au Cœur de la Météorite de ces deux‐là pour éviter qu’ils se fassent incinérer ? Ils subiront de gros dégâts si vous agissez trop tardivement. »

Le vieillard secoua la tête, sourit et dit : « Attendons encore un peu. Combien de temps as‐tu enduré le grillage de la Flamme la première fois que tu es entrée ?»

Han Yue fronça légèrement les sourcils, réfléchit un temps et répondit : « Dix‐sept minutes, et uniquement parce que j’ai été prévenue avant d’entrer dans la tour. »

« Il est possible de juger le potentiel d’un élève lors de sa première venue à la Tour, vu qu’un nouveau ne sait pas comment faire disparaître la Flamme au Cœur de la Météorite. Du coup, ça devient un test d’endurance démontrant leur capacité à résister à la flamme. C’est très bénéfique pour leurs visites et leurs entraînements futurs sur place. Cela dit, on ne peut pas non plus dire que les résultats de ce test sont fiables à cent pour cent, c’est davantage une estimation générale…»

Le doyen sourit et répondit : « Ces deux‐là semblent avoir déjà tenu huit minutes, n’est-ce pas ? Aaah. C’est déjà pas mal. »

« Vous voulez voir jusqu’où ils peuvent tenir, Doyen Su ?»

Le vieillard jeta un oeil à l’énorme règle noire dans le dos de l’adolescent et dit en souriant : « Eh bien, si je ne me trompe pas, ce jeune homme en noir devrait être Xiao Yan, le petit gars qui a mené les nouveaux de cette année lors de la Chasse à l’Énergie de Feu. Il a vaincu tous les élèves plus âgés, dont les deux tampons maléfiques noir&blanc. Nous parlons fréquemment de lui entre nous, ces derniers temps. »

Sa déclaration provoqua non seulement de nombreuses exclamations parmi la foule alentour, mais elle fit également apparaître de la surprise dans les pupilles froides et indifférentes de Han Yue : « C’est lui, Xiao Yan ?»

Le Doyen Liu hocha la tête en souriant, et arrêta son regard sur Xiao Yan et Wu Hao. Il glissa les mains dans les manches et attendit que les deux jeunes hommes atteignent leur limite.

Il craignit de retarder l’entraînement de la jeune femme, aussi lui adressa‐t‐il un sourire et l’encouragea à partir. « Tu devrais descendre à ton étage si tu as quelque chose à faire, petite Yue. Je peux rester ici tout seul. »

La demoiselle secoua légèrement la tête : « Ne vous inquiétez pas pour ça. Je veux également voir combien de temps ce nouvel élève, célèbre avant même d’entrer à l’académie interne, peut tenir. » Elle parcourut les deux jeunes hommes de ses yeux froids. Ces derniers jours, elle avait également entendu de nombreuses rumeurs sur cette promo de nouveaux élèves. Ils avaient accompli l’exploit de vaincre tous les groupes de vieux élèves durant la chasse, ce qui n’était encore jamais arrivé auparavant. Du coup, elle était intéressée par leur chef, dont elle avait entendu parler mais qu’elle n’avait jamais vu.

Bien sûr, elle n’était pas la seule à être curieuse. De nombreux seniors restèrent sur place plutôt que de partir comme prévu en entendant le nom de Xiao Yan. Ils jetèrent tous des regards aux émotions variées vers ces deux nouveaux, voulant voir si ces petits gars étaient aussi forts que la rumeur le prétendait.

La nouvelle de leurs identités se répandit et attira de plus en plus de monde. Si la Tour n’avait pas été aussi spacieuse, la foule aurait certainement fini par boucher le passage.

Au fur et à mesure que le temps passa, les spectateurs devinrent de plus en plus éberlués… Car les deux nouveaux avaient alors réussi à tenir près de quatorze minutes ! De plus, leurs expressions laissaient entendre qu’ils n’avaient pas encore atteint leurs limites.

Le Doyen Liu se frotta la barbe et opina du chef en souriant : « Ils ne sont effectivement pas mauvais du tout…» On percevait une certaine admiration dans son regard.

Le temps s’écoula encore davantage, mais Wu Hao se mit à trembler légèrement au bout de la seizième minute. Les étudiants environnants surent qu’il avait alors atteint sa limite.

Le Doyen Liu tendit ses doigts fripés et crochus vers lui, et un feu follet d’un blanc crémeux apparut lentement au bout de son doigt. Les flammes s’agglomérèrent peu à peu pour former une boule de feu tournoyante.

Le vieillard lui donna une pichenette, et la boule quitta rapidement sa main pour s’arrêter à trente centimètres du coeur du jeune homme vêtu de rouge.

« Sors de là !» Cria le doyen en pivotant légèrement la main. On vit alors la flamme couleur crème tournoyer rapidement et émettre une force de succion, qui finit par arracher de force du coeur de sa cible une flamme informe et incolore. Elle aspira la flamme et l’écrasa pour la réduire à néant.

Wu Hao cessa de trembler aussitôt que la flamme invisible le quitta. Ses jambes le trahirent et il tomba fesses contre terre. Son visage retrouva rapidement une couleur normale et il haleta bruyamment. Il était extrêmement épuisé, aussi bien physiquement que moralement, et n’était pas d’humeur à se soucier de la foule alentour.

Le Doyen Liu sourit et félicita le jeune homme assis à terre : « Ké ké, il a tenu seize minutes, et ce, sans aucune protection pour se prémunir du grillage de la flamme. Les nouveaux de cette année ont l’air d’être un peu plus forts que ceux des années précédentes. »

Han Yue, à côté de lui, hocha également la tête. La résistance de ce nouvel élève face à la Flamme au Cœur de la Météorite semblait surpasser la sienne d’un cran. Elle avait certes pu tenir dix‐sept minutes de son côté, mais c’était parce qu’on l’avait prévenue de ce qui l’attendait et comment faire pour résister. Du coup, on pouvait dire qu’elle avait triché.

Elle ramena son regard sur Xiao Yan, aux yeux toujours clos, et murmura avec stupéfaction : « Ce Xiao Yan tient toujours…? On dirait qu’il a une résistance comparable à cet homme…»

« Je comprends mieux qu’il ait pu vaincre les groupes d’élèves plus âgés. Il semble vraiment capable. »

Le vieillard sourit en regardant Xiao Yan, qui tenait encore le coup sans montrer le moindre signe de faiblesse. Il glissa à nouveau ses mains dans ses manches et dit : « Bien, montre‐moi combien de temps tu vas réussir à tenir. »

Cependant, à peine eut‐il dit ça que le jeune homme se mit soudainement à trembler, au grand soulagement de tous les étudiants plus âgés alentour. Heureusement qu’il n’avait pas accompli un nouvel exploit comme lors de la Chasse, car ça aurait été un coup trop dur à supporter pour tous ceux qui avaient tenu moins de dix minutes à l’époque…

Le doyen fut surpris de le voir trembler, et il secoua aussitôt la tête de déception en riant amèrement : « On dirait que j’en attendais un peu trop de lui…»

Han Yue ne put que répondre, en voyant son regard : « Ça fait presque dix‐huit minutes, Doyen Liu. Il a une résistance élevée contre la Flamme au Cœur de la Météorite, comme on en trouve rarement à l’académie interne. » Avait‐il dit ça pour que les autres étudiants n’aient pas trop honte ?

« Hé hé, il est effectivement très doué…» Dis le vieil homme dans un rire embarrassé. D’un petit geste de la main, il fit apparaître une flamme ronde tourbillonnante couleur crème, puis il l’envoya vers Xiao Yan d’une pichenette.

La boule de flammes crémeuse illumina le visage cramoisi de l’adolescent jusqu’à lui donner un air étrange.

Un nouveau cri retentit : « Sors de là !» La boule tourbillonna alors follement, mais un accident stupéfiant tout le monde arriva de façon extrêmement abrupte !

La flamme invisible n’apparut pas comme prévu sous la succion de la boule, mais après un moment de flottement, un gros amas de flammes cyan surgit soudainement du corps du jeune homme ! Il forma ensuite une vague de flammes et engloutit la boule de flammes du doyen en un coup.

Non seulement les flammes crème du vieil homme avaient échoué à réduire à néant ces flammes vertes comme tout à l’heure, mais elles avaient en plus étaient englouties sans parvenir à résister. Tout le monde resta abasourdi devant cette scène étrange.

La vague de flammes cyan ne disparut pas après avoir avalé la boule. Elle semblait réagir automatiquement pour protéger son propriétaire. Du coup, après avoir avalé les flammes qui menaçaient ce dernier, la vague déferla en direction de la source de l’attaque, le Doyen Liu. L’énergie qu’elle dégageait fit non seulement pâlir les étudiants alentour, mais elle changea également un peu l’expression du vieillard.

Ce dernier sentit qu’elle balaierait tout sur son passage sans distinction, et hurla précipitamment : « Dispersez‐vous !»

La foule recula précipitamment à son ordre dans un chaos complet, terrifiée à l’idée d’être frappée par cette flamme verte surgie de nulle part.

Le doyen regarda la vague cyan foncer droit vers lui avec une expression solennelle. Il fit un geste de ses mains et des flammes crème en jaillirent pour former rapidement une barrière, qu’il lança vers Xiao Yan et sa flamme pour les en couvrir.

La vague verte continua de foncer droit vers lui jusqu’à entrer en collision avec la barrière.

Bang !”

Au moment où elles entrèrent en contact, une violente vague d’énergie déferla et secoua la barrière de feu jusqu’à la faire trembler rapidement. L’énorme déflagration tonitruante, accompagnée d’une vague de chaleur„ secoua la Tour tout entière jusqu’à ce qu’elle finisse par vibrer un peu !

Han Yue avait rapidement formé une barrière d’énergie autour d’elle avant de battre en retraite, et celle‐ci fut parcourue d’ondulations en se prenant la chaleur résiduelle de l’attaque. C’était une chance qu’elle n’ait pas subi de dégâts…

Elle recula précipitamment de plusieurs douzaines de pas, et ce n’est que lorsque le bruit de la déflagration s’estompa peu à peu qu’elle tourna en toute hâte le regard vers l’épicentre de l’explosion. Elle fut stupéfaite par la scène sous ses yeux au point d’en rester la bouche légèrement entrouverte…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 463 [Bonus]
BTTH Chapitre 465

7 Commentaires

  1. ManaMana

    Ca devient intéressant.

    Par contre la situation commence à puer pour le père Yan, si la flamme météorite se trouve dans la Tour. Et que ce mec la dérobe, il risque de se mettre à dois toute l’académie. Et ça… Ca pue…

    Répondre
    1. emile

      en même temps sinon ce serait trop facile non

      Répondre
      1. Shirosuu

        Vous verez mes loulous, vous verez 🙂

        Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre, ainsi qu’au donateur.

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com