BTTH Chapitre 504 [Bonus]

BTTH Chapitre 503 [Bonus]
BTTH Chapitre 505 [Bonus]

Désolé pour le retard, la journée fut looooooooongue… =_= Voici le premier BTTH de la journée, que nous devons à notre Ragnaar national ! Merci encore à lui !

Bonne lecture =)

 

 

Chapitre 504 – Recrutement

 

Trois jours s’étaient écoulés depuis la compétition de raffinage. Durant ce temps, le bouche à oreille avait fait son office, de sorte que quasi tous les élèves de l’académie interne étaient au fait de son talent incroyable et enviable dans le raffinage.

La réputation de Xiao Yan était alors devenue comparable à celle des experts du top dix du classement des puissants. Un alchimiste capable de raffiner une pilule de cinquième rang bénéficiait du même traitement que celui d’un Dou Wang, voire même d’un Dou Huang, et ce où qu’il aille. Cette bienveillance se retrouvait d’ailleurs dans l’attitude subitement chaleureuse dont les doyens de l’académie interne faisait preuve à l’égard du jeune homme.

Auparavant, ils le traitaient simplement comme un élève avec un potentiel énorme suite aux ordres du Premier Doyen mais à présent, ils s’adressaient à lui comme à un égal. Ils savaient tous qu’un alchimiste de son niveau avait bien plus de valeur qu’un expert du rang de Dou Wang.

Par conséquent, certains vieillards perdirent leur arrogance en conversant avec lui, car ils savaient que son statut n’avait plus rien à envier aux leurs. Pourquoi flatter leurs positions si c’était en vain ?

Le jeune alchimiste s’était servi de sa nouvelle popularité pour annoncer que la secte du Roc avait commencé à vendre des pilules médicinales. Cette nouvelle piqua nombre de gens qui avaient assisté au duel, ce qui provoqua un afflux de visiteurs voulant acheter des articles devant la zone résidentielle des nouveaux étudiants.

De plus, la secte du Roc s’était emparé avec succès des cinq emplacements du Gang des Médicaments, au grand désarroi de ces dernier. Remettre ces cinq zones extrêmement fréquentés leur piquait tellement le fondement qu’ils utilisèrent toutes sortes d’excuses pour retarder la remise en main propre. Naturellement, leur petite ruse s’effondra lorsque Xiao Yan fit appel au Doyen Hao.

Le Gang des Médicaments ne put que serrer les dents devant l’expression austère du vieil homme, et ils regardèrent amèrement les membres de la secte du Roc supprimer leurs insignes et les remplacer par les leurs.

Une fois ces emplacements en leur possession, Xiao Yan et les autres découvrirent réellement ce que ça faisait que d’avoir foule. En une journée seulement, ils vendirent près de deux cents pilules médicinales ; autant dire que la somme colossale d’énergie de feu à la fin de la journée les laissa un peu stupéfaits.

Comme il ne subissait plus l’embargo du Gang et avait complètement vendu son stock de pilules, l’adolescent devait évidemment travailler dur. Cependant, il fut incapable de produire assez pour répondre à la demande, même en raffinant pendant quarante-huit heures d’affilée. Ce résultat le fit rire amèrement et secouer la tête. Il présenta alors une suggestion à laquelle il avait longuement réfléchi à Xun’Er et aux autres.

Nous devrions enrôler quelques alchimistes.”

Le jeune homme avait des cernes énormes, et c’est avec impuissance qu’il aussa les épaules devant ses camarades présents dans le hall. “Je suis incapable d’assumer un raffinage à aussi grande échelle, et c’est pourquoi nous devons embaucher des gens.”

Embaucher des gens ? Mais ne risque-t-on pas de voir nos formules médicinales divulguées aux autres, dans ce cas ?” Demanda Xun’Er après un moment de réflexion, un peu surprise par sa suggestion.

C’est inévitable. Je ne peux pas rester enfermer dans le pavillon tous les jours à raffiner, pas vrai ?” Son aimé secoua la tête avec amertume et poursuivit : “Nous ne pouvons pas garder le secret sur nos formules éternellement. De plus, vous accordez tous trop de valeur à ces trois formules. Si jamais il devait y avoir un jour une fuite, je produirai naturellement une formule médicinale meilleure encore.”

Il n’avait pas tort. Les trois formules différentes n’étaient que de premier ou second rang, autrement dit rien de trop précieux.

Xun’er et les deux autres hésitèrent un temps avant de hocher la tête. Il avait raison, il ne pouvait pas se terrer éternellement chez eux à raffiner.

Je vais vous laisser chercher des alchimistes, mais n’oubliez pas de le faire discrètement. Et vous devez enquêter avec attention sur chacun des candidats, histoire de voir s’ils ont le moindre lien avec le Gang des Médicaments.” Dit-il sérieusement.

Crains-tu que Han Xian tente d’infiltrer un des siens dans notre secte du Roc, Xiao Yan ge-ge ?” Demanda Xun’Er avec un petit rire.

Ce type n’est pas des plus honnêtes, donc il pourrait tout à fait utiliser une méthode pareille si ça lui permettait de mettre la main sur une formule médicinale.” Dit l’adolescent du bout des lèvres.

Soit. Laisse-nous nous en occuper.”

Ses trois camarades s’occupèrent du recrutement avec une telle efficacité que le jeune alchimiste en resta pantois. Le surlendemain de sa proposition, Xun’Er avait déjà trouvé trois alchimistes de troisième rang, qui avaient été rejeté par l’UFR d’alchimie pour une raison ou l’autre. Cela dit, ils n’étaient pas non plus lié au Gang des Médicaments ; au contraire, ces derniers les harcelaient parce qu’ils partageaient la même profession. Lorsqu’ils apprirent que la secte du Roc avait l’intention de recruter les alchimistes isolés, ils acceptèrent de l’intégrer sur le champ.

Auparavant, ces alchimistes n’auraient pas accordé d’attention à une nouvelle faction comme la secte du Roc mais à présent, elle avait beau ne pas avoir de Dou Lings, elle avait néanmoins un alchimiste capable de raffiner une pilule du cinquième rang. C’est cette réputation de meilleur alchimiste de l’académie interne qui les avait attiré.

Xiao Yan ne doutait pas de la capacité de Xun’Er à lire les gens. Il fit la rencontre de trois nouvelles recrues, mais la vénération qu’ils avaient à son égard le laissa incapable de rire ou de pleurer. Cela étant, il découvrit après un petit test que ces trois bonhommes avaient une bonne expérience en raffinage et du coup, il accepta immédiatement de les intégrer à la secte.

Il ne leur remit pas les formules médicinales après leur intégration, cela dit. Il les observa d’abord discrètement et examina leur comportement, avant de les convoquer tous les trois dans une salle secrète, deux jours plus tard. Ce fut alors qu’il leur remit les formules complètes des trois pilules médicinales, mais pas sans leur ordonner sévèrement de ne pas les faire circuler.

Les trois alchimistes furent choqués par son généreux geste, trois jours à peine après leur intégration. Ils s’inclinèrent devant leur maître de secte, tout excités ; il n’y avait rien d’autre à ajouter. Le fait qu’il leur fasse confiance suffit à leur faire éprouver de la gratitude, surtout après la terrible répression du Gang des Médicaments à leur encontre.

Xiao Yan soupira de soulagement en son for intérieur devant leur gratitude manifeste. Il pouvait manifestement leur faire confiance, à présent.

Il travailla beaucoup moins, grâce à ses trois aides, et il leur donna quelques conseils de raffinage durant les quelques jours où il resta à la secte. Il avait enfin échappé à la boucle infernale de raffinage jour et nuit.

Les pilules médicinales de la secte du Roc étaient un peu moins chères que celles du Gang des Médicaments, mais ils n’avaient pas assez de stock pour répondre à la demande. Grâce aux renforts, ils ne se retrouvèrent plus à court de pilules au bout d’une heure, comme ce put être le cas précédemment, et parvinrent déjà à briser le monopole du Gang et à rivaliser avec eux.

L’être humain était dans l’absolu une créature distraite, et c’est pourquoi l’ambiance survoltée causée par la compétition de raffinage se calma  au bout d’une semaine. L’adolescent en fut grandement soulagé, car il était par conséquent beaucoup moins pointé du doigt dans la rue ou sujet à des regards ardents.

La secte du Roc fut alors lancée sur ses rails. Xun’Er et les autres purent commencer à prendre un peu de temps pour aller s’entraîner à la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste. L’effet qu’ils obtinrent de ces entraînements surprit le jeune alchimiste, car à la vitesse à laquelle ils progressaient, le trio allait probablement percer au rang de Dou Ling sous les six mois à venir. La puissance de la secte augmenterait alors en flèche !

Xiao Yan n’avait aucune envie d’aller s’enfuir sous terre pour s’entraîner, probablement parce qu’il avait déjà passé un long moment dans la tour. Il avait aussi percé récemment, donc il comprenait qu’il ne profiterait que bien peu des effets de la tour s’il devait y entrer immédiatement.

Pendant son temps libre, il accompagna Wu Hao une paire de fois à l’arène, où l’atmosphère brûlante embraser toute personne qui s’y rendait. Tout le monde espérait pouvoir devenir le personnage central de cet endroit, ce qui était possible tant qu’on y gagnait.

Le jeune homme observa le combat intense en contrebas, tenant le rail de la barrière d’une main. Du sable et des pierres furent projetés dans les airs sous le puissant Dou Qi ; parfois, de puissantes attaques frappaient le mur solide et projetaient des fragments de pierre alentour.

L’adolescent observa indifféremment la technique élégante de Dou d’agilité qu’utilisait le participant dans l’arène. Il frotta alors lentement du doigt son anneau de stockage, où se trouvait un parchemin dont l’existence rendrait malade d’envie bien des gens. Il s’agissait de la technique de Dou de rang Di, la technique du déplacement des trois mille éclairs !

On dirait qu’il est temps que j’apprenne à m’en servir…” Marmonna-t-il doucement, son coeur s’embrasant soudainement d’excitation.

Je vais devoir m’enfoncer profondément dans les montagnes tout seul…” Dit-il dans un petit rire. Sa décision prise, il ne salua pas Wu Hao qui venait d’entrer dans l’arène, et s’en alla. Après presque quinze jours de repos, il lui fallait ajouter une autre corde à son arc.

Il était évidemment impossible de s’entraîner à utiliser cette technique dans l’académie interne, et c’est pourquoi il avait l’intention de se rendre dans les montagnes et d’y rester jusqu’à la maîtriser !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 503 [Bonus]
BTTH Chapitre 505 [Bonus]

9 Commentaires

  1. ti

    Merci beaucoup !! et fait attention à toi ;), merci aussi à Ragnaar

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      Quand j’aurais fini de rattraper mon retard x)

      Répondre
  2. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  5. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  6. Le faucheur

    Merci pour le chap

    Répondre
  7. Le faucheur

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com