BTTH Chapitre 508 [Bonus]

BTTH Chapitre 507 [Bonus]
BTTH Chapitre 509 [Bonus]

Navré pour le retard, je me suis fait aggro hier et aujourd’hui par des voisins déménageant… Au moins aurais-je profité d’un bel apéro 〈_〈

Merci une fois de plus à Ragnaar pour son soutien incroyable, et bonne lecture à tous ! Le dernier BTTH bonus arrive dans la soirée !

 

 

Chapitre 508 : Éclair

 

Une mince brume se répandit sur le marais, où perçaient nombre de petits brins d’herbe vert émeraude. Un léger vent se mit à souffler et poussa la brume, qui finit par le suivre et s’envoler dans le ciel, rendant le marécage bien plus clair.

Chi !”

Un crissement retentit tout à coup dans le marais paisible et peu après, une silhouette humaine noire apparut tout à coup, enveloppée d’un halo argenté. Chacun de ses pas était accompagné par un arc électrique crissant, qui s’étendait de ses jambes et amenait l’eau marécageuse à ébullition.

Cette ombre noire filait à une vitesse purement sensationnelle. Dans sa course folle, elle creusait le sol de deux sillons de soixante centimètres de large, que la vase ne vint remplir que bien longtemps après. Un groupe dense de serpents noirs venimeux poursuivait la silhouette et ouvrait de temps à autre leurs gueules pour cracher de nombreuses flèches d’eau putride, qu’ils envoyaient vers leurs cibles en faisant siffler le vent. Cela dit, l’ombre allait évidemment bien plus vite, aussi aucune flèche ne parvint à la frapper.

Boum !”

La figure humaine s’arrêta tout à coup, puis elle tordit légèrement son pied et s’inclina en suivant un arc étrange. Elle bondit alors à une vitesse explosive vers le ciel dans un bruit sourd ; ses pieds tremblèrent aussitôt, et elle parvint à se maintenir dans les aides sans aucune aide !

Elle avait beau ne pouvoir maintenir sa position stationnaire qu’une dizaine de secondes seulement, sa prouesse aurait tout de même laissé n’importe quel observateur sidéré. Seuls des experts du niveau de Dou Huang et plus étaient capables de flotter dans les airs un court instant, sans ailes de Dou Qi ou d’objets. Et seuls les Dou Zong étaient capables de maintenir indéfiniment cette position.

Après qu’elle se soit arrêtée deux secondes, l’ombre fit briller une lueur argentée sous ses pieds. Son corps se tordit alors, et elle apparut sur un grand arbre à une dizaine de mètres de là. Si ses mouvements ne créaient pas une fine ligne noire devant elle, on aurait pu croire qu’elle allait à une vitesse surpassant celle de la résistance du vent et se téléportait…

La silhouette atterrit aisément sur une branche d’arbre et éclata d’un rire surpris : “Ha ha, excellent, cette technique est vraiment digne de son classement au rang Di ! Je peux accélérer comme je le veux et filer à toute vitesse !”

La silhouette de Yao Lao flotta lentement jusqu’à une branche, puis il jeta un vague regard à son disciple surexcité d’une voix basse : “Ce déplacement des trois mille éclairs est divisé en trois niveaux de maîtrise : arcs électriques, éclair instantané, trois mille éclairs… Quelqu’un utilisant le dernier niveau pourra traverser un certain espace sans faire le moindre bruit. Ça revient fondalement à de la téléportation.Même un Dou Zong n’ose pas sous-estimer une vitesse pareille… Avec le niveau de maîtrise dont tu fais preuve, tu n’es pas différent d’un taureau excité qui court partout en labourant ; tu n’as même pas vraiment atteint le premier niveau de l’arc électrique, alors le reste…”

Xiao Yan ne put se retenir de rouler des yeux sous cette douche froide. Il trouvait qu’il se débrouillait bien, vu qu’il pouvait aller à une vitesse que les pas explosifs n’auraient jamais pu atteindre. Comment pourrait-il ne pas se réjouir de ses progrès, alors qu’il avait obtenu un tel résultat après juste trois jours d’entraînement à la pratique du déplacement des trois mille éclairs ?

Le vieux maître secoua la tête devant sa réaction, puis il le gronda d’un air désarmé “Tu devrais jeter un oeil à tes pieds…”

Il baissa la tête et le spectacle sous ses yeux fit tressaillir le coin de ses lèvres. Il pouvait voir que ses pieds étaient déjà recouverts de boue collante et de brins d’herbe…

Le déplacement des trois mille éclairs est silencieux, rapide comme l’éclair et ne s’embarrasse pas de beauté. Elle ne cherche qu’à provoquer la surprise, dont elle se sert pour frapper l’ennemi.” Dit le vieillard. “A contrario, regarde-toi : tu n’as traversé que cent mètres et pourtant, tu as été bruyant au point que tous les alentours t’aient entendu. Ce n’est clairement pas le but de la technique.”

Le jeune homme se frotta la tête et sourit maladroitement devant l’expression un peu sévère de son maître. Il n’osa pas l’interrompre.

Le vieil alchimiste secoua la tête : “Ta puissante force spirituelle te permet d’avoir un contrôle particulièrement remarquable sur l’énergie de ton corps, du coup cette erreur de débutant est encore plus stupide de ta part. Souviens-toi, tu dois contenir la force vent éclair sans faillir même une seconde, puis tu la laisses se rassembler à un seul point. C’est en te servant de la puissance explosive qu’elle émettra que tu pourras aller si vite que tu deviendras l’homme le plus rapide sous le rang de Dou Wang. De plus, si tu parviens à atteindre ce niveau, on pourra considérer que tu as réellement atteint le premier des trois niveaux du déplacement des trois mille éclairs, l’arc électrique.”

Il conclut sur un ton plus doux : “J’avoue que je ne t’ai donné qu’une explication très succincte, mais tu vas devoir comprendre le reste par toi-même. Je ne peux que te guider vers la méthode la plus efficace…”

L’adolescent opina légèrement du chef : “Je comprends.” Il joignit alors les mains à l’intention de son maître, puis il fit aussitôt un pas en arrière et s’assit en tailleur sur la branche. Le déplacement des trois mille éclairs augmentait terriblement sa vitesse, mais la technique entraînait une consommation terrifiante de son Dou Qi. Il avait fait une estimation de cette consommation et avait calculé qu’avec sa force actuelle de Da Dou Shi huit étoiles, il ne pourrait utiliser continuellement cette technique que trois à cinq minutes, avant d’épuiser toute son énergie.

Yao Lao poussa un soupir de soulagement en voyant son disciple fermer les yeux et récupérer. Un petit sourire apparut au coin de ses lèvres : le gamin, en à peine trois jours, avait été capable d’utiliser certes de justesse le déplacement des trois mille éclairs. Il avait beau s’être servi de manière très rudimentaire de la force vent éclair, il avait néanmoins déjà pu atteindre une vitesse rivalisant celle des pas explosifs utilisés à leur plein potentiel. Il progressait donc de manière très gratifiante, mais le vieillard devait jouer les rabat-joie pour l’empêcher de devenir arrogant, pour qu’il reste calme et continue de s’entraîner…

Les remontrances du maître ne furent pas en vain. Une fois qu’il eut récupéré son énergie, il s’entraîna à nouveau et cette fois, l’énergie vent éclair qu’il produisit sur ses jambes fut bien davantage contrôlée qu’auparavant. De plus, il causa de moins en moins de dégâts dans son sillage…

L’ombre noire traversa le vaste marécage à toute vitesse, tandis que les arcs argentés semblaient se mouvoir entre ses jambes comme autant des serpents électriques.

Le temps passa et Xiao Yan poursuivit son dur entraînement. Petit à petit, les crissements qu’il produisait en utilisant sa technique firent de moins en moins de bruit. A contrario, sa vitesse augmenta davantage encore, au point qu’il ne dessine même plus de ligne noire en se déplaçant. Un observateur aurait été incapable de déterminer sa position sans le peloton de serpents noirs nageant dans le marais à sa poursuite.

Au fur et à mesure, le jeune homme en robe noire parvint à s’améliorer et atteignit véritablement la maîtrise basique de la technique des trois mille éclairs. Une fois qu’il l’aurait faite sienne, il serait capable, telle la foudre, de surgir de nulle part et de choquer le continent.

Les jours passèrent et presque un mois s’écoula. Le temps n’avait laissé aucune marque sur le marécage, mais quelque chose y avait bien changé. À présent, le jeune homme en robe noire parvenait à traverser le marais en marchant, les mains dans le dos, comme s’il se trouvait sur de la terre ferme.

L’adolescent posa le pied sur le marais, qui exerçait une étrange force de succion, mais il ne sombra aucunement et continua, comme s’il marchait sur du dur. Cette scène étrange avait de quoi surprendre, mais en y faisant attention, on pouvait remarquer deux halos lumineux argentés de la taille d’une paume à ses pieds. Ces amas lumineux clignaient et de nombreux arcs électriques s’en échappaient, frappant occasionnellement la vase qui en bouillait.

Le marécage frémit légèrement. Quelques serpents venimeux noirs comme la nuit se déplacèrent furtivement et arrivèrent sous le jeune alchimiste. Cependant, alors qu’ils s’apprêtaient à bondir toute gueule ouverte, les lueurs argentées aux pieds de leur cible tremblèrent légèrement. Quelques arcs électriques jaillirent alors et s’insérèrent dans la vase, perçant aisément les têtes de ces reptiles.

Le jeune alchimiste jeta un regard aux cadavres flottants à la surface et se mit à sourire en coin. Il leva légèrement le pied puis, après un moment d’hésitation, il prit une grande goulée d’air frais et l’abattit à terre.

Un amas argenté se contracta aussitôt sous ses pieds de façon explosive, réduisant de moitié sa taille, et fut maintenu en l’étant pendant une demi-seconde avant de gonfler soudainement quand il posa le pied au sol. Aussitôt, un grondement sourd de tonnerre et de vent se répandit dans les alentours en faisant trembler la terre dans un rayon de quelques mètres, jusqu’à fluctuer légèrement.

Chi !”

Un arc électrique cligna et enveloppa soudainement Xiao Yan d’un air illusoire. Un observateur attentif remarquerait alors qu’à ce moment précis, une lueur noire paraissait traverser l’espace…

Deux petits tourbillons se formèrent soudainement dans la vase, à une vingtaine de mètres de là, puis une silhouette humaine apparut à ce moment silencieusement comme un fantôme.

Avant toute chose, le jeune homme se retourna précipitamment et regarda derrière lui. Il vit alors une vague ombre noire illusoire à une vingtaine de mètres de là. En y prêtant attention, il s’aperçut que c’était en fait une image rémanente !

Son visage s’illumina aussitôt de joie : “J’ai réussi… ?”

Durant cette cinquantaine de jours d’entraînement où il avait même oublié de dormir, il avait mangé une grosse quantité de vase, et il ne comptait même plus le nombre de fois où les serpents l’avaient mordu. Cependant, la ténacité surprenante de l’adolescent lui interdisait de baisser les bras, ne serait-ce qu’un peu. Il était enfin l’heure pour lui d’être récompensé de ses efforts.

Yao Lao vint flotter dans les airs et baissa la tête pour regarder le visage réjoui de son disciple. Un petit sourire trahit son expression indifférente ; ce bonhomme était parvenu à maîtriser le premier niveau du déplacement des trois mille éclairs en une cinquantaine de jours. Une telle vitesse le classerait parmi les meilleurs disciples du Pavillon Vent Éclair ! Cela dit, il avait qu’il était le seul à savoir que son élève allait encore devoir subir un entraînement des plus rigoureux…

Malgré tout, il n’imaginait que le jeune alchimiste réussir car il possédait non seulement un talent certain, mais il était aussi tenace et ne rechignait pas à travailler dur.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

BTTH Chapitre 507 [Bonus]
BTTH Chapitre 509 [Bonus]

7 Commentaires

  1. KingloanKingloan

    Merci pour le chap !

    Répondre
  2. Hinomurakid

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. PoloZore

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. DarkramDarkram

    Merci pour ce chapitre.

    Répondre
  5. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com