BTTH Chapitre 569 [Bonus]

BTTH Chapitre 568
BTTH Chapitre 570 [Bonus]

Et hop, voici le premier des deux bonus de ce soir, que nous devons à notre généreux mécène Yanis, qui a été d’une grande patience ^^”

Bonne lecture à tous et encore merci à lui !

 

 

Chapitre 569 – Éblouissante

 

La voix calme de Xiao Yan se répercuta à travers l’arène, coupant court aux nombreux bavardages. Les regards des spectateurs, emprunts d’émotions variées, passèrent répétitivement entre le jeune homme debout d’un côté, et le misérable Yao Sheng projeté hors de l’arène.

Le silence persista un moment, puis un applaudissement clair vint abruptement le rompre. Il fut aussitôt suivi, comme par un effet de domino, jusqu’à ce que le stade tout entier rugisse d’excitation.

L’adolescent leva la tête dès que le public commença à lui rendre hommage, et il jeta un regard vers Xun’Er, qui souriait adorablement. Elle applaudissait son aimé avec élégance et manifestement, elle était la source du premier vivat.

Le jeune alchimiste lui adressa un sourire avant de tourner son regard cette fois vers Liu Qing et les autres. Ce dernier croisa son regard et lui adressa un vague hochement de la tête avant de se retourner. Liu Fei, qui grinçait des dents et jurait incontrôlablement, fut totalement ignorée.

Su Qian, du haut de sa tribune, sourit également et se leva, attirant les regards de l’arène entière. “Xiao Yan remporte ce match !”

Les applaudissements reprirent de plus belle à cette annonce, et les spectateurs observèrent le jeune vainqueur avec une révérence et une crainte clairement visible. La puissance qu’il avait démontrée les avait complètement matés.

Xiao Yan jeta un dernier regard au visage livide de son adversaire, puis il battit ses ailes de nuage violet et s’envola aussitôt vers la haute plateforme. Une fois sur place, il rétracta ses ailes en secouant ses épaules sous le regard envieux de ses pairs.

Wu Hao, surpris et heureux pour son ami, frappa son épaule du poing. “Tu es vraiment balèze, Xiao Yan. J’ai hâte de voir comment ce rigolo compte te provoquer, à présent.” Leur combat plein de rebondissements lui avait noué l’estomac plus d’une fois.

Hu Jia, dans son dos, lui dit d’un air également envieux : “Je ne m’attendais pas du tout à ce que tu possèdes ce genre de technique de Dou rare.”

L’adolescent lui sourit et se tourna vers la jeune femme vêtue de vert face à lui, qui le couvait d’un regard doux.

Tout à coup, un rire sonore retentit derrière lui ; il se retourna et découvrit Lin Xiuya et son groupe. “Ké ké, félicitations, Xiao Yan. Maintenant que tu as vaincu Yao Sheng, on peut dire que tu fais partie du top dix.”

J’ai tout simplement eu de la chance. Si je n’avais pas trouvé comme contenir le ‘Monde d’Eau Noire’ par hasard, je n’aurais probablement pas gagné aussi facilement.” Répondit le jeune alchimiste en secouant la tête, un sourire aux lèvres.

Lin Xiuya jeta un regard discret au dos de son interlocuteur et fit claquer sa langue. “Tu possèdes une technique de Dou de vol, alors sa technique n’avait pas vraiment d’effet sur toi de toute façon.”

Il jeta ensuite un regard vers là où se tenait auparavant Liu Qing et ajouta avec un sourire taquin : “Cela étant, ta victoire a refroidi les ardeurs du groupe de Liu Qing. Personne ne devrait te prendre de haut, à présent.”

Je veux simplement entrer dans le top dix, aussi peu m’importe quelle place j’y occupe.” Répondit Xiao Yan en souriant. Il n’avait pas envie de se retrouver au milieu du conflit entre les factions de Lin Xiuya et de Liu Qing. Son but, dans cette Grande Compétition, était simplement d’obtenir une des dix places lui permettant de descendre au dernier étage de la Tour d’entraînement de Qi de la Flamme Céleste. Comme tous les membres du top dix obtenaient ce droit, il se fichait de la place qu’il pouvait y occuper.

Lin Xiuya rit en comprenant où il voulait en venir, aussi ne persista-t-il pas. Il changea de sujet : “Ké ké, nous pensons retourner dans les montagnes après la Compétition, pour un match retour contre le singe. Si ça t’intéresse, tu peux venir avec nous. Je suis sûr tu y gagnerais énormément.”

Le jeune homme sentit son coeur bondir dans sa poitrine en entendant son senior évoquer le lait corporel de trempage de noyau, mais il garda un visage impassible. “On verra le moment venu. Cela dit, cette bête a une force quelque peu terrifiante ; la vaincre ne va pas être chose aisée.” Répondit-il vaguement.

Lin Xiuya soupira : “On peut toujours essayer ! Tu sais quelle valeur ce truc peut avoir.” Il n’avait toujours pas abandonné, et ce bien qu’il sache que leurs chances de l’emporter étaient minces.

L’adolescent hocha vaguement la tête et continua de bavarder un peu avec son senior, puis il tourna son regard vers le combat intense qui se déroulait dans l’arène.

Le match qui suivit le sien fut également excitant et dangereux, et il était d’un niveau tel que même les gens de son niveau ne purent s’empêcher de hocher silencieusement la tête d’approbation. Les étudiants qui avaient atteint leur niveau se tenaient au sommet de l’académie interne, aussi était-il naturel que leurs combats soient terriblement excitants.

Le jeune alchimiste put également voir Lin Yan se battre dans le combat qui suivit. Il était clairement plus puissant qu’auparavant, à présent que le poison de feu avait été complètement purgé de son corps. D’après son estimation de professionnel, Lin Yan faisait probablement partie du top cinq en termes de puissance pure. Dans ce match, son adversaire n’était que le dix-neuvième au Classement des Puissants, aussi Lin Yan n’eut pas à se fatiguer ; il parvint même à faire admettre sa défaite à son opposant après seulement vingt courts échanges.

 

Peu après, deux autres personnes ayant l’attention de Xiao Yan apparurent successivement…

Sa réputation n’était pas encore à la hauteur de ces deux stars éblouissantes.

Toute l’attention des spectateurs se tourna vers ces deux hommes lorsqu’ils entrèrent dans l’arène, et des vivats passionnés éclatèrent aussitôt de manière assourdissante.

Le premier à apparaître fut Liu Qing, dont l’adversaire était le onzième au classement avec une puissance de Dou Ling huit étoiles. Une personne d’un tel rang et une force pareille tutoyait de près les sommets de l’académie interne. Cela dit, si on se fiait à ses tics nerveux, il avait l’air extrêmement déprimer d’avoir Liu Qing comme adversaire.

Leur match se déroula comme le jeune homme l’avait imaginé. Au moment où le combat commença, l’aura extraordinairement autoritaire de Liu Qing enveloppa son adversaire, et chaque coup de griffes qu’il assénait laissait des images rémanentes dans son sillage… Il frappait sans retenue et sans suivre le moindre schéma, tant et si bien que son adversaire subit petit à petit des blessures et ce bien qu’il employa toutes ses forces pour se protéger. Au bout de presque dix minutes de combat à sens unique, Liu Qing se battit enfin de toutes ses forces, et sa vitesse augmenta de façon terrifiante. Le temps que le public s’en remette, ses griffes s’étaient arrêtées devant la gorge de son opposant.

Ce dernier, sentait le vent glacé et dense qui caressait son cou, fut assez raisonnable pour reconnaître sa défaite…

Tout le monde soupira et secoua la tête devant cette conclusion attendue. Liu Qing était effectivement digne de faire partie du top trois du Classement. Bien que son adversaire ait une force pas loin d’être équivalente à la sienne, la différence de puissance entre eux était manifeste, et ce depuis le début du combat. Même un faible combattant pouvait noter la différence entre eux.

Xiao Yan jeta un regard à Liu Qing du haut de la tribune et ne put s’empêcher de soupirer. La Compétition en était déjà au second round, mais son rival n’avait pas encore utilisé la Lance scindant les Montagnes dans son dos. Il avait rapidement vaincu bien des experts par la seule force de ses bras, ce qui témoignait de son effroyable puissance.

Liu Qing a l’air d’avoir un pied dans la classe de Dou Wang. Il a beau ne pas encore être comparable à un réel Dou Wang, il est tout de même bien plus puissant qu’un simple Dou Ling.” Dit doucement Xun’Er en baissant ses beaux yeux. “De plus, Lin Xiuya est probablement aussi fort que lui.”

L’adolescent acquiesça vaguement et soupira. “Ces deux-là sont effectivement extrêmement forts. Seule Zi Yan, dans l’académie interne, doit encore pouvoir les contenir.” Il tourna soudainement la tête vers sa bien-aimée et la fixa en souriant sournoisement. “Et toi, Xun’Er, pourrais-tu les vaincre ?”

Les sourcils de cette dernière tremblèrent légèrement à cette question, mais elle lui répondit impertinemment avec une question : “Qu’en penses-tu, Xiao Yan ge-ge ?”

Le jeune alchimiste fixa cette demoiselle au rire adorable, et il devint soudainement distrait. Depuis combien de temps n’avait-il pas vu ce côté taquin et éblouissant ? Elle était puissante, membre d’une grande famille, mais elle voulait néanmoins rester silencieusement à ses côtés à faire des choses insignifiantes…

Il caressa alors doucement la tête de sa chère et tendre, qui rougit doucement, et lui dit à voix basse : “Je sais que tu as un talent extraordinaire à l’entraînement, ma petite, et je le sais depuis bien longtemps… J’ai beau t’avoir rarement vu attaquer la première, je peux tout de même sentir que tu es actuellement probablement bien plus forte que moi. Tu sembles faire profil bas depuis ton entrée dans l’Académie Jia Nan, et encore plus depuis mon arrivée… J’espère que tu ne retiens pas pour moi. J’aime te voir briller ; c’est même ce qui me motive à te poursuivre et te rattraper.”

Les beaux de la jeune femme parurent surpris tandis que l’adolescent se lamentait. Un moment plus tard, elle lui adressa un sourire d’une beauté à couper le souffle, qui stupéfia tous les observateurs alentour.

Tu souhaites me voir briller, Xiao Yan ge-ge ?” Une expression digne remplaça son vague sourire, affichant une fierté née de sa confiance en sa propre force, contrairement à celle de Liu Fei qui ne tirait la sienne que de la gloire de ceux qui l’entouraient.

Un homme plein d’assurance avait beaucoup de charme, et une femme aussi assurée exerçait également le même type d’attraction. Les regards ardents des personnes à la ronde en étaient la preuve.

Xiao Yan observa ces émotions qu’il n’avait encore jamais vues sur le visage de sa Xun’Er, et un sourire fleurit lentement sur ses lèvres tandis qu’il opina du chef.

Je te montrerai une Xun’Er éblouissante une fois que la compétition sera terminée, Xiao Yan ge-ge.” La jeune femme lui adressa un sourire adorable en regardant son expression heureuse. Elle ajouta aussitôt : “Et avant que nous ne devions nous séparer…”

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 568
BTTH Chapitre 570 [Bonus]

3 Commentaires

  1. Tazam

    Merci pour le chapitre !
    Ça fait plaisir de pouvoir continuer à lire cette série.

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com