BTTH Chapitre 572

BTTH Chapitre 571
BTTH Chapitre 573

Le mardi est un jour ennuyeux, alors voilà de quoi vous distraire ! Dans ce chapitre, vous allez apprendre si le père Yan va devoir se battre pour s’arracher une place dans le top 10 :p

Dnc arrivera d’ici une heure ou deux ^^

Bonne lecture à touuuus~

 

 

Chapitre 572 – Lutte pour le Top Dix

 

La nuit s’écoula lentement jusqu’à ce que l’aube perce la noirceur nocturne de ses légers rayons.

À peine l’académie interne fut-elle baignée de ces rayons que le calme qui y régnait disparut immédiatement. C’était ce jour-là que le top dix du Classement des Puissants allait être déterminé, le grand dénouement du tournoi. Tous les étudiants de l’académie attendaient de voir quels étudiants allaient obtenir leur place dans le top dix.

Le grand stade fut bondé extrêmement rapidement, et les spectateurs se lancèrent dans des discussions enflammées, portés par l’ambiance électrique régnant sur place.

Le temps que Xiao Yan et les siens arrivent dans leur tribune, le stade était déjà surpeuplé. La moitié des compétiteurs avaient été éliminés durant les deux jours passés, mais ces vaincus avaient tout intérêt à observer le combat de haut niveau à venir.

Le jeune alchimiste était indubitablement, à ce moment, le plus grand outsider de cette édition de la Compétition des Puissants. Il possédait déjà le droit de charger droit dans le top dix après être entré il y a seulement six mois à l’académie interne ; sa force avait donc de quoi stupéfier une personne normale, et c’est pourquoi il attira bien des regards en arrivant.

Le groupe de l’adolescent ignora les regards inquisiteurs et s’assit à l’endroit qu’ils avaient occupé la veille. Ils bavardèrent en souriant les uns avec les autres en attendant le début de la compétition.

À peine s’étaient-ils assis qu’une adorable petite silhouette apparut devant eux. Son physique de poupée taillée dans le jade, aux longs cheveux violet pâle attachés en queue de cheval, frappait le coeur des hommes comme des femmes.

Zi Yan, qui avait disparu une journée entière, se planta devant le jeune homme et lui sourit silencieusement. Ce dernier lui jeta un regard et fut immédiatement surpris. Les vêtements de la jeune femme étaient en pièces, et ses bras étaient couverts de bleus.

Que t’est-il arrivé ?”

J’ai fait un tour dans les profondeurs des montagnes et, après bien des efforts, j’ai découvert une herbe médicinale spirituelle intéressante. Au final, je me suis aperçu qu’une bête magique au niveau de Dou Huang la gardait, aussi me suis-je battue avec. Mais je n’ai pas pu la vaincre, alors j’ai fui.” Répondit la jeune femme d’un air indifférent alors que ses lèvres tressaillaient.

Xiao Yan et les autres ne surent comment réagir à cette nouvelle. Cette fille était bel et bien anormale à oser se battre comme une bête magique pareille.Son intrépidité était à l’aune de sa jeunesse.

Zi Yan se rembrunit devant l’expression de l’adolescent. “Tché, mon adversaire ne s’en est pas tiré dans un bien meilleur état que moi. Je lui ai collé quelques bons coups de poing, et je l’ai frappé jusqu’à lui briser la peau.” Dit-elle en ricanant.

Xian Yan leva un sourcil songeur. Il ne pensait pas qu’elle mentait car bien qu’elle ait que la force d’un Dou Wang, la puissance étrange qu’elle possédait était si terrifiante qu’elle avait de quoi faire dresser les cheveux sur la tête de n’importe qui. Même le corps résistant d’une bête magique ne pouvait sortir indemne d’un de ses coups à pleine puissance.

Zi Yan approcha soudainement de lui et amena son visage près du sien. “Héhé, et si tu venais avec moi la prochaine fois, Xiao Yan ? Je retiendrai ce gaillard pendant que tu t’empares du trésor spirituel.” Suggéra-t-elle en riant.

Le jeune homme roula immédiatement des yeux. La dernière fois, il avait dû déployer bien des efforts pour affronter le Singe Céleste Démon des Neiges qui était un Dou Wang. N’était-ce pas chercher les ennuis que d’aller se frotter à une bête magique du rang de Dou Huang.

Il rejeta négligemment sa proposition avec quelques phrases quand le changement soudain de l’ambiance des alentours lui fit tourner la tête de surprise. Il vit alors Lin Xiuya et sa bande à l’entrée du stade. C’était la plus grande star de l’académie interne, aussi était-il normal qu’il provoque une réaction bien plus intense que lors de l’arrivée du jeune alchimiste. Sa façon de captiver l’attention de la foule témoignait de la réputation inébranlable qu’il s’était taillée dans l’établissement.

Lin Xiuya et ses camarades se foncèrent ensuite à la rencontre de Xiao Yan.

Avant même qu’il n’arrive, l’adolescent entendit un rire chaleureux. “Espérons que nous ne serons pas sélectionnés parmi le groupe de combattants. Je n’ai pas envie de t’affronter à un moment aussi critique.” Il disait ça si sérieusement que la foule alentour jeta un regard surpris au jeune alchimiste. Il était si rare que Lin Xiuya prenne quelqu’un au sérieux qu’ils le regardaient comme un extraterrestre.

Xiao Yan n’avait pas non plus envie d’être face à la star de l’académie à un moment pareil. Il visait juste le top dix et si’l pouvait y parvenir, alors il n’aurait plus rien à craindre, pas même un adversaire extrêmement coriace. “Si ce devait arriver, alors j’ai bien peur d’être celui qui n’a pas de chance.” Répondit-il en riant.

Zi Yan bondit immédiatement de sa chaise et tapota les épaules de Xiao Yan du haut d’un siège. “Qui oserait te faire quoi que ce soit quand je te protège ?” Elle fixa aussitôt Lin Xiuya dédaigneusement et frotta ses deux petits poings l’un contre l’autre. “Meux faut pour toi qu’on ne se rencontre pas dans l’arène, gamin. Sinon, je te traquerai et te tabasserai, même si tu sautes hors de l’arène.”

Le jeune homme perdit grandement son sourire à cette intervention. “Évidemment. Qui peut s’opposer à vous, Senior Zi Yan.”

Zi Yan sourit fièrement. “C’est bien, tu es raisonnable.” Elle allait en rajouter une couche quand le jeune alchimiste tira précipitamment sur sa queue de cheval et lui fit descendre de la chaise. Elle se débattit, mais il ignora ses efforts en la retenant par l’arrière, puis il haussa les épaules en adressant à Lin Xiuya un sourire amer.

Ce dernier le regarda d’un air interloqué. Certes, Zi Yan se débattait, mais sans plus de force qu’un enfant faisant des bêtises. Depuis quand la Reine de la Force Brute ne devenait pas verte de rare en se faisant traiter de la sorte ? Quiconque aurait osé toucher sa tête par le passé aurait été capturé et tabassé, même s’il devait fuir à l’académie externe.

Quel genre de médocs a donné ce petit bonhomme à la Reine de la Force Brute ? Comment fait-il pour s’entendre aussi bien avec elle ? Il n’osa pas rester plus longtemps car il savait que la foule se délecterait de le voir se faire humilier par cette petite fille, même s’ils étaient conscients de la terreur qu’elle inspirait. Du coup, il termina promptement la conversation en quelques phrases, et mena précipitamment sa bande à leurs sièges.

Xiao Yan et les autres ne purent s’empêcher de sourire en les voyant battre hâtivement en retraite. Ils ne s’attendaient pas à ce que la plus grande star de l’académie interne craigne Zi Yan à ce point.

Liu Qing, un autre compétiteur très respecté, entra dans le stade peu après. Normalement, il aurait dû passer devant le jeune homme et ses camarades pour atteindre leurs sièges, mais il changea discrètement d’expression en voyant la petite fille aux cheveux violets à ses côtés. Il fit immédiatement un détour d’un air nonchalant.

Il avait beau s’être montré discret, quelques personnes très observatrices remarquèrent néanmoins son détour, et ils ne purent s’empêcher de rire. Les meilleurs combattants de l’académie interne perdaient tous leur superbe devant cette adorable petite fille.

Plus le temps passa et plus le nombre de spectateurs augmenta, contribuant ainsi au brouhaha ambiant.

Les juges rejoignirent ensuite leurs sièges, et un ‘gong’ retentit enfin à travers le stade.

Aussitôt, le vacarme ambiant s’atténua peu à peu, et de nombreux regards se tournèrent vers les vieillards.

Su Qian se rhabilla devant le public du stade, puis il se leva lentement et annonça d’une voix puissante et claire : “Après deux journées d’élimination, il reste encore treize compétiteurs dans la Grande Compétition du Classement des Puissants. Trois personnes doivent être éliminées afin que les autres puissent entrer dans le top dix. Nous allons, pour suivre les règles de la Grande Compétition, tirer six personnes au sort pour les faire s’affronter. Les vainqueurs entreront dans le top dix.”

Dès qu’il eut terminé, il se saisit d’un bambou en cylindre situé devant lui, où se trouvaient treize bouts de papier.

Ces treize papiers contiennent les noms des derniers candidats. Je vais maintenant procéder au tirage.” La tension du stade monta d’un cran, et nombre de spectateurs fixèrent sans cligner des yeux les sièges des juges. Tout allait se jouer maintenant.

Le vieillard tira lentement un papier sous les yeux de la foule. Il y jeta un regard, puis il le lut immédiatement d’une voix puissante : “Yan Hao.”

Le visage de ce dernier se tendit abruptement sous l’attention de tous.

Le prochain nom à être tiré sera l’adversaire de Yan Hao pour l’obtention d’une place dans le top dix.” Su Qiand tira un autre papier du bambou avec indifférence. Il l’ouvrit, le parcourut du regard et dit : “Qian Mo.”

Aussitôt, de nombreux regards se tournèrent vers un homme plutôt obèse situé sur la tribune. Qian Mo occupait la huitième place du classement, et il possédait une puissance extraordinaire. C’était également un Dou Ling neuf étoiles, comme Yan Hao, mais en combat réel il était bien moins fort que ce dernier. C’est pourquoi l’annonce de leur combat lui fit froncer les sourcils.

Su Qian ignora les regards de la foule et tira un nouveau papier. Il l’ouvrit, fut aussitôt surpris par ce qu’il y lut et secoua aussitôt la tête d’un air assez désarmé. “Zi Yan.”

Hua…” S’exclama la foule.

À ce moment, Lin Xiuya, Liu Qing et les autres sentirent leur coeur battre la chamade.

Le vieil expert comprenait parfaitement ce qu’ils ressentaient. Il sourit discrètement et tira lentement le papier qui allait terriblement déprimer quelqu’un. “Qin Zhen.”

Toute la tribune poussa un long soupir de soulagement. “Hu…” Ils tournèrent immédiatement des regards compatissants vers un homme livide. Pauvre hère. Il avait beau être classé sixième au Classement des Puissants, la conclusion de son combat face à la Reine de la Force Brute ne faisait absolument aucun doute.

Le dernier match.”

Su Qian secoua la main et un papier fut aspiré vers sa paume. Il l’ouvrit lentement et lut avec une certaine surprise : “Liu Qing.”

Le stade plongea à nouveau dans le silence. La malchance va causer une autre victime…

Liu Qing ne changea pas d’expression le moins du monde. Tant que son adversaire n’était pas Zi Yan, il n’avait rien à craindre, même s’il devait faire face à Lin Xiuya.

Comment pour monter la tension à son comble, Su Qian tira lentement le dernier papier du lot. Il secoua le papier avant de rire doucement et de l’ouvrir… Et perdit peu après son sourire, le laissant avec une expression abasourdie.

Tous les spectateurs du stade sentirent leur coeur se serrer en observant sa réaction.

Le vieillard se reprit enfin un moment plus tard. Il tourna lentement la tête vers la tribune et secoua la tête.

Xiao Yan!”

Le stade était si silencieux qu’on aurait pu entendre une mouche voler. La foule poussa un soupir plein de regrets comme un seul homme, et tourna la tête vers le jeune homme en robe noire qui fronçait les sourcils.

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 571
BTTH Chapitre 573

4 Commentaires

  1. Bloub

    Bloub bloub

    Répondre
  2. Bloub bloub

    Bloub

    Répondre
  3. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  4. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com