BTTH Chapitre 573

BTTH Chapitre 572
BTTH Chapitre 574

Pfiou, wala le btth d’hier :p Désolé pour le retard et bonne lecture !

 

 

Chapitre 573 – Le combat entre le nouvel outsider et l’expert vétéran

 

Tous les spectateurs de la tribune s’échangèrent des regards, stupéfiés que le plus gros outsider doive affronter un monstre comme Liu Qing à un moment aussi critique, un homme que seuls Zi Yan et Lin Xiuya pouvaient surpasser dans l’académie interne. Certes, les deux derniers matchs Xiao Yan avaient été impeccables, mais il était encore vraiment loin d’égaler un véritable expert au sommet du Classement des Puissants.

Yan Hao soupira et dit à Lin Xiuya, qui était à côté de lui : “Ce Xiao Yan n’a pas de chance…”

Han Yue fronça un peu les sourcils à son tour. Elle avait beau tenir le jeune homme en haute estime, elle ne pouvait qu’admettre qu’il était encore loin d’égaler un expert comme Liu Qing.

Lin Xiuya resta de marbre et, un long moment plus tard, il dit doucement : “Ne tirons pas de conclusions hâtives. Certes, Xiao Yan a de grandes chances de perdre, mais il a également des chances de l’emporter. Qui gagnera ce match, hum… Difficile à dire.”

Les quelques personnes qui l’accompagnaient acquiescèrent, et ils jetèrent inconsciemment un regard vers Liu Qing. Celui-ci avait l’air aussi calme que Lin Xiuya, bien que son front trahisse une très légère surprise.

Liu Fei, à côté de lui, bondissait de joie et poussait des vivats. La défaite de Yao Sheng l’avait fait bouillir de rage et depuis, elle avait maudit l’adolescent dans l’espoir qu’il affronter son frère Liu Qing, mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il ait tellement la poisse que son rêve soit exaucé. Cette plaisante surprise lui fit fièrement penser : C’est son châtiment !

Wu Hao tapota l’épaule du jeune alchimiste d’un air désarmé. Il voulut lui dire quelque chose, mais rien ne vint, aussi se contenta-t-il de soupirer. “Aaah.”

Zi Yan remua sa queue de cheval en brandissant le poing vers son fournisseur de bonbons. “Hé Xiao Yan, et si je t’aidais en tabassant Liu Qing au point qu’il ne puisse pas venir au match ? Comme ça, tu auras ta place !”

Xiao Yan secoua la tête avec un sourire amer. “Pourrais-tu avoir un peu confiance en moi, s’il te plaît ?” Il frotta la tête de la petite furie et regarda autour de lui. Il s’aperçut que tout le monde, excepté Xun’Er, le regardait avec une certaine solennité. Il ne put s’empêcher de rire d’un air désarmé : “Mon adversaire a beau être Liu Qing, vous n’avez pas besoin de m’enterrer aussi vite, non ? Le match n’a même pas commencé.”

Wu Hao et les autres se forcèrent à sourire à cette blague. Il savait à quel point il était important pour leur ami d’entrer dans le top dix, et il devait être extrêmement frustré de rencontrer un tel obstacle dans ces circonstances.

Le jeune homme ne savait pas s’il devait rire ou pleurer devant ces visages plus démoralisés encore que lui. Liu Qing avait beau être très fort, on ne pouvait cependant pas déterminer aisément qui serait le vainqueur si les deux combattants devaient se battre de toutes leurs forces. Devrait-il pleinement déployer toute sa puissance que même un Dou Huang finirait dans un état misérable. Après tout, la puissance destructrice d’un Lotus du Courroux du Bouddha était considérable, vu que même Yao Lao en avait été extrêmement choqué.

Bien sûr, le contrecoup de l’utilisation du Lotus du Courroux du Bouddha était énorme, et l’adolescent ne s’en servirait pas à moins que ce soit une question de vie ou de mort. C’était son atout ultime.

Les bavardages du public continuèrent un temps avant que les regards des spectateurs ne reviennent sur les sièges des juges.

Su Qian rétracta son regard de l’adolescent, en espérant qu’il parviendrait à accomplir un autre miracle et qu’il arriverait à foncer dans le top dix, et ce même avec un puissant expert comme Liu Qing lui barrant le chemin.

Premier match : Yan Hao contre Qian Mo !”

Tout le monde recadra son attention et tourna son regard vers les deux hommes sur la tribune.

Yan Hao fut le premier à se lever, et il marcha jusqu’au bord de la tribune sans changer d’expression. Ensuite, cet homme aussi épais que Liu Qing bondit et atterrit lourdement dans l’arène.

Le gros Qian Mo se leva alors d’un air désarmé, puis il approcha du bord de la tribune à son tour. Les muscles de son corps se contractèrent, et un léger vent s’aggloméra autour de son corps. Il dériva alors vers l’arène telle un ballon devant l’audience stupéfaite…

Alors il pratique un Dou Qi d’affinité vent…” D’innombrables spectateurs essuyèrent des gouttes de sueur froide. Le Dou Qi d’affinité vent, élégant et agile, donnait une tout autre impression lorsque cet homme l’utilisait.

Bien qu’il ne soit pas vraiment élégant, tout le monde comprenait qu’une personne capable d’occuper une place du top dix possédait une puissance considérable. Le juger selon son apparence était une très mauvaise idée.

Les spectateurs s’enflammèrent lorsque les deux combattants furent dans l’arène. Ce match allait être extrêmement excitant, étant donné la puissance et l’expertise de ces hommes.

Su Qian annonça le début du match d’une voix basse, et les deux combattants dégainèrent leurs armes. Yan Hao possédait toujours un énorme marteau noir, tandis que Qian Mo sortit de son anneau de stockage un objet jaune circulaire en dents de scie sous les regards médusés de l’assemblée. Ce disque jaune était de la taille d’une main, mais les nombreuses dents sur son rebord brillaient d’un halo froid et pénétrant.

Wu Hao expliqua à voix basse à son ami alchimiste : “Il paraît que cette arme est appelée ‘disque en dents de scie doré’. Elle a une vitesse surprenante une fois lancée, et elle peut être extrêmement précise et vicieuse. Imagine te retrouver face à une dizaine de ces disques en même temps ; c’est assez problématique…”

Oh ?” Xiao Yan leva un sourcil curieux. Il ne s’attendait pas à ce que ce gros tas ait ce genre d’atouts. Il semblerait que ceux qui atteignent le top dix soient vraiment doués.

Qian Mo joignit ses mains à l’attention de son adversaire, tandis que les spectateurs recommencèrent à bavarder. Il rit sèchement : “Grand-frère Yu, sois gentil dans tes coups ; que ton marteau de métal noir me tombe dessus et je serais aussitôt réduit en un tas de viande hachée.”

Arrête tes conneries, gros Qian. Ça fait longtemps qu’on ne s’est pas affronté ; je me demande à quel point tu t’es amélioré depuis la dernière fois ?” Gronda Yan Hao en souriant. Il brandit le mateau noir dans sa main, et le sifflement qu’il provoqua en déchirant l’air fut si fort que les spectateurs se couvrirent les oreilles.

Qian Mo éclata de rire, faisant ainsi trembler sa graisse. Il dégaina son disque doré et son expression devint immédiatement solennelle. Il fit jaillir explosivement son Dou Qi dense, et des vagues de vent tourbillonnant se formèrent autour de lui. Elles s’agglomérèrent enfin dans le disque sous son contrôle.

Ah !”

Une voix basse retentit soudainement. La main de Qian Mo trembla soudainement, et le disque scintilla avant d’émettre une lueur dorée… Qui fonça explosivement vers Yan Hao.

Le disque doré était si rapide que ça en était terrifiant. Tout le monde vit une ligne dorée apparaître devant leurs yeux, jusqu’à ce qu’elle frappe sa cible.

Bang !”

Le marteau noir frappa vicieusement le sol et aussitôt, une craquelure de l’épaisseur d’un bras se répandit à terre. Des vagues d’énergie jaune sombre extrêmement puissantes sortirent de ces craquelures et frappèrent par coïncidence le disque doré, jusqu’à le repousser vers le ciel.

Yan Hao éclata de rire : “Et encore une fois ! Il y a encore neuf autres cycles au ‘Qian aux dix cycles’… Ah ah !” Il faisait toujours circuler son Dou Qi, et la surface de sa peau sembla se changer en pierre à ce moment. Elle émettait même une lueur blanc-gris.

Qian Mo rit amèrement et soupira. Son Dou Qi était d’affinité terre, et un Dou Qi de pierre extrêmement rare qui plus est. Ce genre de Dou Qi permettait de rendre son corps aussi dur que la pierre, ce qui était parfait pour contenir les disques à dents de scie.

Yan Hao domine Qian Mo, que ça soit en termes de puissance ou d’affinité. Ce dernier va avoir énormément de mal à l’emporter, d’autant qu’utiliser ses disques dorés lui coûte beaucoup de Dou Qi. Il ne peut utiliser que dix grosses attaques avec sa force actuelle. C’est d’ailleurs pourquoi il porte le surnom de ‘Qian aux dix cycles’ dans l’académie interne.” Expliqua Wu Hao à son ami, tel un commentateur sportif.Xiao Yan opina vaguement du chef.

Ce genre de disques dentelés dorés ne conviennent pas des masses à ce genre de tournois ; ils peuvent réellement déployer leur pleine puissance lors d’attaques-surprises. Imaginez qu’alors que vous vous baladez dans une forêt montagneuse, vous voyez un ou deux disques vous foncer droit dessus depuis un coin. Ne seriez-vous pas effrayés ?

Qian Mo était pleinement conscient de sa faiblesse, mais il n’avait d’autre choix que de se battre. Son maître, à l’époque, lui avait déjà dit qu’il ferait une belle carrière d’assassin s’il devant se lancer dans cette voie. Par contre, sa puissance offensive était grandement réduite lors d’un duel.

Un autre disque doré au tranchant incomparable jaillit explosivement de la main du gros expert. Cependant, quelle que soit la complexité de sa trajectoire, il n’eut pas vraiment d’effet sur Yan Hao, car il utilisait tout son Dou Qi dans sa défense. Ces disques ne laisseraient qu’une légère ligne blanche sur sa peau s’il venait à les rater.

Bien qu’il soit extrêmement épuisant d’utiliser son Dou Qi de cette manière, sa consommation était cependant moindre que celles des disques dorés. Par conséquent, la bataille des deux hommes se résumait à un combat pour savoir qui avait le plus de Dou Qi…

Pour les étudiants ordinaires, ce combat où l’un attaquait et l’autre défendait était passionnant, mais pour Xiao Yan et les autres… C’était assez ennuyeux. Ils voyaient déjà que Qian Mo était désavantagé, vu que ses attaques à pleine puissance étaient incapables d’entamer la défense totale de son adversaire.

Au bout de presque une demi-heure, Qian Mo secoua finalement les mains d’un air impuissant. Il rangea les deux derniers disques dorés dans ses mains, puis il reconnut sagement sa défaite devant les regards stupéfaits de l’assemblée.

C’était bel et bien le résultat auquel le jeune alchimiste et les autres s’attendaient. Le public attendit un temps, puis le second match suivit.

Zi Yan contre Qin Zhen. Un match où la différence de puissance était plus grande encore.

ZI Yan apparue dans l’arène dès l’annonce de son combat. La veille, cette bête magique de niveau Dou Huang l’avait rendue furieuse, et elle avait terriblement besoin de se passer les nerfs sur quelqu’un. Par conséquent, elle remonta ses manches une fois sur l’arène, et elle balaya vicieusement la tribune du regard.

Nombre de gens se firent tout petit pour échapper à son regard, et le public fit d’ores et déjà le deuil de Qin Zhen en son for intérieur.

Cela dit, ce dernier ne se montra pas après que Zi Yan soit descendue. Alors que l’impatience gagnait l’assemblée, une petite voix résonna enfin : “Qin Zhen dit qu’il a mal au ventre et qu’il ne peut pas participer à son match…”

Le silence envahit le stade tout entier, et le public en resta sans voix. C’était trop drôle, non… ?

Wiao Yan et les autres se frottèrent leurs visages tendus. Qu’avez donc fait Zi Yan par le passé pour inquiéter ou faire trembler tous ces puissants experts comme des feuilles ?

Su Qian et les autres Doyens secouèrent la tête avec des expressions désarmées. Cependant, ils ne reprochèrent rien au fuyard. Ils savaient parfaitement que Zi Yan était une sorte de monstre au sein du Classement des Puissants, et que même Lin Xiuya et Liu Qing n’iraient pas lui chercher des noises. Alors les autres…

Su Qian se leva, toussota et dit immédiatement d’une voix lente : “*Tousse*… Puisque Qin Zhen a reconnu sa défaite, commençons le dernier match pour le top dix.”

Tous les regards du stade se tournèrent alors vers la tribune, avant de s’arrêter sur Xiao Yan et Liu Qing

Tout le monde attentait ce troisième match tout particulièrement.

Le combat entre le nouvel outsider et l’expert vétéran,

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)
BTTH Chapitre 572
BTTH Chapitre 574

3 Commentaires

  1. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  3. Misaki

    Merci pour le chapitre. Trop impatiente de lire la suite. Merci encore pour ton travail.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com