DNC Chapitre 107

DNC Chapitre 106
DNC Chapitre 108

Et hop, voici les premières aventures de la semaine du Roi des Trolls !

On découvre davantage le grand Diwu Qingrou en personne !

Bonne lecture :3

 

 

Chapitre 107 - Allez-y ! Tuez le Soleil ! 1)Jeu de mot sur « Tuez le soleil » qui se lit ‘tu yang’ et Chu Yang :p

 

Un des six hommes assis à sa droit prit la parole : « Votre Excellence, je ne suis pas sûr de ce que vous entendez par là !» Les cinq autres hochèrent la tête, partageant son avis.

« Ce genre d’officiels devrait être souvent promu ! Ce Roi des Enfers Chu l’a compris et s’est servi de cette idée comme point de départ de son investigation. Il n’est pas le seul, nous le savons aussi et c’est pourquoi nous avons fait en sorte que nos hommes infiltrés travaillent dur, soient loyaux et dévoués ; qui plus est, il leur est interdit d’être cupide. Tous ces éléments leur ont donné l’élan nécessaire pour accéder aux plus hautes positions. C’est à ces postes qu’ils nous seraient les plus utiles !»

La personne expliquant tout cela n’était pas Diwu Qingrou mais une personne assise à côté de lui. « Le plus important pour un espion infiltré est d’obtenir la confiance des ennemis et de monter petit à petit les échelons hiérarchiques. Le moment venu, nous aurons alors la plus grande influence qui soit ! Et si nous pouvons penser à ce plan, alors le Roi des Enfers Chu le peut également !»

« C’est pourquoi nous avons subi une perte critique d’éléments dans le Nuage de Fer !» continua-t’il gravement.

La personne qui venait de parler était grande et maigre au point que s’il s’allongeait par terre et que quelqu’un venait à s’asseoir sur lui, il penserait probablement être assis sur un bambou.

« Mais si nos espions n’agissaient pas ainsi, comment pourraient-ils avoir des postes à haute responsabilité ?» dit hâtivement un homme avec des traits grossiers. « N’est-ce pas un peu trop contradictoire…»

« Pas nécessairement !» Un officiel entre deux âges à l’air érudit et une barbiche sourit : « Il pourrait enquêter, mais se retrouver au final à ne pas pouvoir trouver quoi que ce soit ! Car il y a des personnes que même lui n’oserait pas toucher !»

« Vous ne pouvez pas présumer qu’il ne les touchera pas !» Celui qui venait d’intervenir n’était nul autre que Diwu Qingrou, un homme réputé pour être solennel en toute circonstance mais qui avait alors un air inquiet sur le visage. Il réfléchit et continua : « Il a, d’un seul coup, fait perdre la vie à neuf de nos hommes au Pavillon Butian ! Quant aux officiels du Nuage de Fer, il en a déjà abattu six. Il a été précis, impitoyable et n’a pas laissé échapper le moindre indice. Cette personne… est la plus grande menace du Nuage de Fer envers nous. »

« De plus, en supprimant les espions du Pavillon, le Roi des Enfers Chu a déclaré…» une pointe d’admiration apparut sur son visage, « qu’il n’avait pas besoin de preuve, mais d’un simple soupçon pour tuer quelqu’un !»

« Cet homme est vraiment ferme et cruel. De plus, ses méthodes sont hautement irrégulières ! Il ne faut pas le sous-estimer car souvent l’épée porte des coups traversains !» (NdT expression signifiant qu’un coup inattendu peut remporter la partie) Le Premier Ministre dit d’un ton décisif : « Il n’est potentiellement pas moins dangereux que Tie Butian !»

Il se retourna et, dos aux autres, dit à voix basse : « Après avoir reçu ces nouvelles, j’ai immédiatement chargé des serviteurs de préparer un Faucon Invisible afin d’envoyer un message à Numéro Un disant : ‘Si tu découvres quoi que ce soit d’anormal, fuis et reviens immédiatement !»

« Quoi ???»

L’assemblée fut très surprise par cette réaction ; les choses étaient sérieuses à ce point ? Alors qu’ils analysaient encore la situation, Diwu Qingrou avait déjà réagi en prenant des mesures décisives.

« De plus, le Hall des Cavaliers Dorés a déjà mobilisé un Roi martial ainsi qu’un groupe d’experts au Nuage de Fer ! Si Numéro Un est en sécurité, alors ils tueront Chu Yang et reviendront. Si la situation est dangereuse, alors ils tueront Chu Yang et reviendront avec Numéro Un ! Ordonnez aux Cavalier Dorés et aux Cavaliers de Bronze de coopérer pleinement ensemble !» (NdT Les cavaliers de bronze sont responsables de l’espionnage)

« Ce plan s’appellera « Tuer le Soleil !» (NdT jeu de mot sur Chu Yang /Ti = tuer, massacrer ; yang = soleil) Le Ministre donna une série d’ordres déterminants, une aura assoiffée de sang traversant son regard.

Tie Butian ! Tu penses qu’un Roi des Enfers Chu peut te donner des ailes et te faire t’envoler ? Regarde-moi l’abattre !

L’officiel entre deux âges avec une barbiche demanda : « Monsieur le Premier Ministre ! Ce plan nous a pris dix ans à monter et nous a coûté de nombreuses ressources… On va l’abandonner aussi simplement que ça ?»

« Espérons que je dramatise la situation !»  Il se renfrogna tout d’un coup. « Mais ce n’est pas le moment de douter ! Transmettez immédiatement mes ordres ! Et je veux que les cinq armées du Nord avancent de cinquante kilomètres !!!»

« De cinquante kilomètres !» Ses subordonnés en furent abasourdis. Le premier ministre voulait-il déclencher une guerre ou quoi ? En avançant d’autant, ils se retrouveraient en plein territoire du Nuage de Fer ! Il y a beau ne pas avoir de villes ou villages par là, l’armée du pays allait-elle vraiment les laisser faire ?

« Faites ce que je dis !» Diwu Qingrou sembla se voûter un peu et son regard se fit lourd. Il ferma lentement les yeux et dit en son for intérieur : Pourvu qu’il ne soit pas trop tard !

Il les rouvrit tout d’un coup et dit rapidement : « Quoi qu’il arrive, personne n’a le droit de toucher Tie Butian !»

Les officiels prirent congé les uns après les autres. Le ministre se retourna et son regard scintilla d’un air songeur. Il marmonna dans sa barbe : « Si tu es un vrai rival, montre-moi comment tu vas répondre à ce coup. »

Ensuite, il secoua légèrement la tête et sourit en regardant le ciel azur au loin à travers sa fenêtre. Son regard était tourné vers… le Nuage de Fer !

Il resta ainsi perdu dans ses pensées un moment, puis dit : « Donnez-moi toutes les informations récentes que nous avons sur la Secte Au-Delà des Cieux !»

***

Depuis une fenêtre de son manoir, Diwu Qingrou lança en l’air un oiseau blanc qu’il tenait en main. Celui-ci fit quelques cercles pour trouver son orientation et fila dans les nuages blancs avant de disparaître.

C’était un Faucon Invisible ! Un étrange animal des Neuf Cieux ! Il était capable de changer de couleur et de se camoufler dans le ciel ; c’était une créature d’une grande intelligence qu’on utilisait comme messager. Il était trois fois plus rapide qu’un aigle et pouvait voler durant un jour et une nuit sans eau ni nourriture.

Ce faucon, avec sa vitesse, pouvait rejoindre la Citadelle du Nuage de Fer depuis la capitale du Grand Zhao en une demie-journée.

Une heure après, trois cavaliers noirs traversèrent à toute vitesse l’entrée Nord de la capitale. Le bruit tonitruant des sabots galopants résonna tandis qu’ils fouettaient leurs chevaux et, en un clin d’œil, ils ne laissèrent qu’une traînée de poussière.

Ils chevauchaient des Chevaux Rares de Mille Lieues ! Il en existait peu sur tout le continent et pourtant, ils n’hésitèrent pas à leur faire dépenser toute leur énergie sur ce court trajet.

Ils se rendaient à la Citadelle du Nuage de Fer !

*****

Au même moment, Chu Yang le Challenger Nocturne venait de terminer un autre combat et sortait de l’École d’Arts Martiaux Liuxing. Il trouva facilement un endroit où se poser et changer son apparence puis, une fois toute trace du Challenger effacée, il sortit de sa planque en éprouvant un peu de regret.

Si la « force météorique » (NdT jeu de mot sur Liuxing, qui signifie littéralement Météore) du propriétaire de cette école avait été un peu plus élevée, alors le jeune homme aurait pu sous ses assauts combiner la Douce Force de l’Eau avec la Technique des Neuf Calamités Défiant les Neuf Cieux.

Il se trouvait à ce moment à un goulot d’étranglement. Il sentait qu’il n’était pas loin de percer mais ça se jouait à un rien !

Un rien aussi fin qu’un morceau de papier mais qui l’empêchait néanmoins de percer, ce qui était très irritant !

La voie de la compréhension nécessitait un adversaire convenable, ni trop fort ni trop faible ; autrement, aucune chance d’y parvenir !

Il y avait un autre type de compréhension qui pouvait être atteinte sous l’oppression d’une aura meurtrière. Cela étant, il n’y avait pas une aura pareille dans une compétition entre deux personnes. L’aura meurtrière venait de l’individu ; sans intention de tuer, il ne pouvait y avoir d’aura meurtrière.

Cela étant, le Fourbe n’y pouvait rien. Fort heureusement, son pouvoir martial n’était pas trop élevé et il pouvait encore trouver des adversaires convenables. S’il avait été à un niveau plus élevé et s’était retrouvé coincé dans un goulot d’étranglement similaire, il aurait eu autant de mal à trouver un adversaire à son niveau qu’à cueillir une étoile dans le ciel !

On se sentait seul au sommet ! Ce n’était qu’à présent qu’il le comprenait !

Trouver un adversaire à haut niveau était difficile !

Sans pression il n’y avait pas de percée mais s’il y avait une pression, il fallait s’assurer de rester en vie sous celle-ci… Pas étonnant qu’autant de maîtres de haut niveau devaient travailler dur pour trouver un adversaire.

S’il s’agissait simplement de se battre à la vie à la mort, ce serait bien plus simple. Cependant, obtenir un éclaircissement en se battant contre un ennemi était aussi rare que de rêver éveillé !

Quiconque se tenait au pinacle des arts martiaux n’avait pas d’ennemi et encore moins d’adversaire.

L’adolescent ralentit le pas en étant plongé dans ses pensées. Il était encore tôt, alors il allait peut-être faire un tour au Lac Liucui. Il y réfléchit et fit demi-tour, pour se diriger vers la porte Sud du Lac.

En pensant au Lac, il ne put s’empêcher de penser à Gu Duxing également. Ça fait plus de vingt jours qu’il est parti, ne devrait-il pas déjà être rentré ?

Quand il reviendra et verra que je suis passé de Guerrier Martial de cinquième rang à celui de neuvième rang en un peu moins de vingt jours, comment va-t’il réagir ? (NdT Sadique ! xD)

 

 

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 106
DNC Chapitre 108

References   [ + ]

1. Jeu de mot sur « Tuez le soleil » qui se lit ‘tu yang’ et Chu Yang :p

13 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. essitamessitam

    Merci pour ce chapitre

    Répondre
  3. Hifumi171

    Merci

    Répondre
  4. nickylaboum

    merci

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!!!

    Répondre
  6. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  7. Matsu

    Merci pour le chapitre 🙂
    Juste un peutit rappel ya quoi après gerrier martiale ?

    Répondre
    1. Wazouille (Auteur de l'article)

      La liste est :
      Disciple , Guerrier, Artiste, Maître, Aïeul, Vénérable, Roi, Empereur, Souverain, Saint… Vénérable Aîné !

      Répondre
      1. Matsu

        Merci (;

        Répondre
  8. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  10. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre
  11. Lauvel

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com