DNC Chapitre 112

DNC Chapitre 111
DNC Chapitre 113

Bonjour tout le monde ! Vous ne cuisez pas trop sous cette horrible chaleur ? :p Voici donc le dernier DNC pour terminer votre week-end prolongé !

Je vous rappelle que nous avons à présent un forum sur lequel vous êtes les bienvenus !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 112 - Le Clan de la Famille Mo

 

L’homme en noir soupira après avoir vidé trois bols de vin. L’odeur capiteuse de l’alcool emplissait l’air tandis qu’il dit  : « C’est exactement ce qu’il me fallait. Ah… C’est vraiment déprimant : le monde était paisible, tout allait bien et vint le jour où l’Épée des Neuf Calamités fut découverte…»

« L’Épée des Neuf Calamités ?» Chu Yang sentit immédiatement son cœur battre la chamade, comme s’il s’apprêtait à sauter hors de sa poitrine.

Lui seul savait que cette Épée était apparue alors pourquoi semblait-il que le monde entier soit au courant ?

» ‘Quand l’Épée des Neuf Calamités sortira à nouveau, les nuages danseront ; dix milles calamités éteindront les étoiles qui pleureront. Le ciel et la terre changeront, comme le destin…’ Ces mots ont été transmis dans les Neuf Cieux il y a dix mille ans de ça à travers une prophétie du Vénérable Aîné Chen Liuyun. » L’homme en noir ne put s’empêcher d’afficher un profond respect pour cet homme.

Il n’y avait eu, dans toute l’histoire du continent des Neuf Cieux, que deux Vénérables Aînés et ce Chen Liuyun était l’un d’entre eux. Ce niveau n’existait pas à l’origine dans ce monde, du moins jusqu’à ce que ces deux experts parviennent à percer l’obstacle final !

Le Vent du Matin (NdT Chen Feng) souffle dans l’univers, le Nuage Mouvant (NdT Liu Yun) trotte hors des cieux !

Vénérable Aîné Chen Liuyun et Vénérable Aîné Chen Feng étaient deux légendes éternelles dans les Neuf Cieux.

Le jeune homme les connaissait, bien évidemment, mais il n’avait jamais entendu parler de cette prophétie.

« Cette prophétie signifie qu’une fois que l’Épée des Neuf Calamités aura trouvé son maître, le monde entier va grandement changer et c’est pourquoi à son apparition, tous les descendants des grandes familles sortent de chez eux pour faire l’expérience du Jiang Hu ! D’après les légendes, le maître de l’Épée deviendra le seigneur de toutes les grandes familles du continent. »

« Quand la période de chaos sera terminée, le classement des grandes familles sera réarrangé. Leurs positions dans les Trois Cieux Supérieurs et les Trois Cieux Intermédiaires sera déterminé par leur puissance. » Le narrateur en noir prit une autre gorgée de vin. « Et le Maître de l’Épée des Neuf Calamités y tiendra un rôle clef. »

« Uh… Huh ? Ah… ! Oh…» Le Fourbe ouvrait et fermait la bouche comme une carpe hors de l’eau. Même avec son esprit fortifié, il ne savait pas quoi dire à ce moment…

« Tu es abasourdi, hein ?» L’homme fit tourner la gourde de vin dans sa main avec un air très satisfait. Ce n’était pas vraiment un secret dans les Trois Cieux Intermédiaires, et ne pensait pas que raconter cette histoire pourrait choquer autant quelqu’un. Du coup, il éprouva un grand sentiment d’accomplissement…

« Ah… Ouais, je suis abasourdi ! Vraiment abasourdi !» L’adolescent hocha la tête comme un poulet picorant au sol. Il n’était pas seulement choqué, c’était comme si tout son monde s’était renversé sous ses pieds… Le Maître de l’Épée des Neuf Calamités ? Ils parlent de moi ?

Je suis vraiment aussi doué que ça ? Suis-je vraiment capable de déstabiliser les Trois Cieux Intermédiaires et Supérieurs avec un niveau de culture de Guerrier Martial ?

« Pour en revenir au sujet, ce n’est vraiment pas une bonne chose, bordel…» Le type s’énerva soudain : « C’est bien que les gens aillent s’entraîner suite à l’apparition de l’Épée, mais que ça implique le classement de toutes les grandes familles… De ce fait, tous les jeunes disciples de ces familles partis à l’aventure s’exercer ont pour ordre de subjuguer ceux des autres familles ! Et s’ils n’y parviennent pas, il est alors acceptable de les tuer ! Quoi qu’il arrive, leurs adversaires doivent être affaiblis !»

Chu Yang se frotta le front et roula des yeux.

« Les ennemis mortels du clan de la Famille Mo sont les Heimo et le clan de la Famille Yan. Ces dernières centaines d’années, ces trois clans ont maintenus les apparences de la paix mais n’ont jamais cessé de se battre dans l’ombre et à présent que l’Épée des Neuf Calamités est apparue, ces conflits se déroulent à présent au grand jour ! Et c’est particulièrement vrai pour la jeune génération, qui agit comme si elle ne pouvait supporter l’existence de ses ennemis !»

L’homme en noir soupira : « Cette fois, les deux jeunes maîtres sont allés s’entraîner accompagnés par trois gardes. Mademoiselle s’est plainte qu’elle voulait aller jouer également… Le maître de notre clan a pensé qu’avec trois experts de niveau martial de Roi pour les protéger, rien ne pourrait leur arriver ; aussi accepta-t-il. De plus, il m’a envoyé protéger Mademoiselle. » Il soupira et prit une grande gorgée de vin, puis se lamenta : « J’ai trahi la confiance du maître de notre clan…»

Quatre Rois les ont accompagnés pour les protéger ? Le jeune homme eut l’impression que son cerveau allait disjoncter. À quel point les Mo des Trois Cieux Intermédiaires sont-ils puissants ?

Meh… IIs étaient quatre à les protéger et ils ont quand-même laisser Mo Qingwu être blessée ? Ils ne sont bons à rien ou quoi ?

« Les experts martiaux de niveau Roi tiennent le haut du pavé dans les Trois Cieux Intermédiaires mais à présent, ce sont tous les jeunes disciples partis dans le Jiang Hu qui détermineront le destin de leur famille pour les prochaines centaines ou milliers d’années, voire même la survie de leur clan tout entier ! Comparé à ça, que valent les Rois ?» dit l’homme avec dédain.

« Alors c’est donc ça…» Le jeune homme devint sérieux.

Gu Duxing avait parlé auparavant des disciples partis s’entraîner dans le Jiang Hu, mais il ne s’attendait pas à ce que ça ait de telles implications et des conséquences aussi lourdes…

Il lui semblait qu’il allait devoir réévaluer certaines choses…

« Une fois dehors, le jeune maître aîné et le jeune maître cadet ont eu quelques désaccords ; ils se sont disputés une grande partie de l’après-midi et se sont séparés. Jeune Maître Aîné est parti pour le Grand Zhao avec deux gardes, et le Jeune Maître Cadet est parti faire un tour avec Mademoiselle. »

« Une fois arrivés aux Montagnes Lianyun, nous avons entendu une rumeur disant que de ce côté de la falaise, il y avait un endroit particulier. Second Jeune Maître suspecta que ce lieu contenait les restes d’un ancêtre du niveau martial Souverain et l’endroit étant isolé, il décida d’aller voir lui-même. Mademoiselle et moi avons attendu au sommet de la falaise tandis que Second Jeune Maître et Troisième Oncle Mo sont descendus fouiller. Peu après qu’ils soient allés voir, la gorge toute entière fut soudain engloutie par les flammes. Les ennemis nous avaient tendu un traquenard…»

« C’était un piège !» dit l’adolescent d’un air résolu.

Il éprouva un certain mépris pour ce second jeune maître. S’il y avait vraiment les restes d’un Souverain, crois-tu que tu aurais la chance de les découvrir juste après avoir mis le pied dans le Jiang Hu des Trois Cieux Intermédiaires ? C’était clairement un piège et tu y as plongé ta petite sœur… Quel abruti !

« Bam… !» L’homme en noir se frappa la cuisse pour marquer son accord et dit : « Qui dirait le contraire ? C’était définitivement une embuscade ! Troisième Oncle Mo et moi avons de nombreuses fois tenté de le dissuader, mais il n’a pas voulu écouter… !»

« J’ai lutté pour sortir Mademoiselle hors des flammes pour ensuite être immédiatement piégé par les Heimo ! Mademoiselle avait un Méridien Trois Yin et bien qu’elle soit une fille, elle serait devenue une puissante maîtresse martiale et c’est pourquoi le clan des Heimo voulait la tuer !»

« Un Roi du Sabre et un autre de l’Épée accompagnés par douze Vénérables martiaux ont attaqués tous à la fois. J’ai failli y perdre la vie… Même Mademoiselle fut blessée par un coup d’épée du Roi de l’Épée Heimo ; fort heureusement, la pointe a légèrement manqué sa cible, autrement…»  L’homme en noir se renfrogna de colère : « Putain d’merde, je me vengerai, tôt ou tard !»

Il ne remarqua pas que son interlocuteur s’était tu depuis qu’il avait mentionné le Méridien Trois Yin.

« Est-ce que le clan de la Famille Mo accorde une grande importance au Méridien Trois Yin de Mo Qingwu ?» demanda-t-il prudemment.

« Évidemment ! C’est excessivement rare qu’il apparaisse chez une femme ! N’importe quelle femme en possédant un atteindrait un niveau inégalé dans le futur, au point qu’atteindre le niveau d’Empereur ne serait pas extraordinaire de sa part. Une des arrière-grands-mères du clan avait également un Méridien Trois Yin, et elle a laissé derrière elle une technique de culture spécifiquement créée pour celles possédant un tel méridien. Mademoiselle n’aurait eu qu’à cultiver selon cette technique et elle aurait facilement pu atteindre le pic de la culture et marcher sur les cieux » dit fièrement le buveur.

Son attitude montrait à quel point il se souciait de Mo Qingwu et à quel point il était fier d’elle.

« Ah… Et si le Méridien Trois Yin devait être endommagé ?» Chu Yang demanda solennellement : « Y aurait-il des conséquences ?»

L’homme le regard d’un air surpris : « Le Méridien est endommagé ?»

Il se leva abruptement ; la gourde tomba de ses mains tandis qu’il le fixa d’un regard noir.

« J’ai dit ‘si’…» dit-il doucement.

« Si… Si…» marmonna le type d’un air impuissant. Il se souvint soudainement du coup d’épée qui avait frappé la petite en pleine poitrine, au point critique du Méridien Trois Yin…

Il resta silencieux un moment avant de dire gravement : « Dans ce cas… La vie de mademoiselle est fichue…» Sa voix était pleine de frustration et de chagrin.

« Fichue ?» Chu Yang fronça les sourcils et demanda avec une aura légèrement dangereuse : « Fichue comment ?»

L’homme en noir sourit amèrement : « Une famille ou un pays fonctionne de la même manière. Leurs enfants s’habillent bien et agissent de façon arrogante ; ils peuvent même ne pas pratiquer le moindre art martial… et peuvent ne rien savoir faire d’autre que des conneries. Mais chacun d’entre eux a sa propre place et sa propre valeur. »

Le jeune homme hocha silencieusement la tête.

« Les rôles que jouent ces gens inutiles sont importants : ils sont généralement utilisés pour établir des relations avec d’autres familles, à consolider leur pouvoir…» Il eut un rire sec. « Les gens puissants sont très prudents : si deux puissances veulent collaborer, elles ont besoin d’une bonne raison pour cela. Pourquoi ? Parce que si une puissance grossit trop rapidement, les autres vont s’unir pour l’attaquer !»

L’adolescent termina calmement son explication : « il y a deux façons pour eux de joindre leur force sans être attaqués : soit en se liant par le mariage, soit par une relation maître-disciple. Une relation maître-disciple fait courir le risque que l’élève s’enfuit avec les secrets de la famille, aussi établir des liens par une union est la meilleure des façons. En établissant des liens inter-familiaux, ils peuvent également contribuer à la puissance de leur famille. »

« Oui, c’est exactement ça !» L’homme baissa la tête et dit : « Les Mo ont de tels descendants. Ils ne sont généralement pas autorisés à participer aux compétitions de classement parce qu’ils n’en sont pas dignes. C’est le cas du fils aîné, Mo Tianxing. Il a été relégué au rang de troisième jeune maître à ses dix ans à cause de son manque de talent. Bien qu’il soit l’aîné, il a dû appeler ses petits frères ‘grands-frères’…»

« Si le Méridien Trois Yin de mademoiselle est endommagé, alors… alors…» Il se leva anxieusement : « Petit frère martial, comment va-t-elle ?»

« Son Méridien Trois Yin est bel et bien endommagé… Est-ce que sa famille va la reléguer en arrière-plan et s’en servir pour établir des connexions avec les autres familles ?» Le regard et le ton du Fourbe étaient froids. Il ne parut pas remarquer l’anxiété du maître de niveau Roi.

« Ahhh…» Le type soupira. « Vu qu’elle n’a aucune chance de se rétablir, si la famille le décide… Je le crains…»

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 111
DNC Chapitre 113

9 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Lainkonifer

    merci pour le chapitre

    Répondre
  4. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  5. Conan

    Merci pour le chapitre!!!

    Répondre
  6. Laghtt

    Merci!!!

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci

    Répondre
  8. essitamessitam

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com