DNC Chapitre 144

DNC Chapitre 143
DNC Chapitre 145

Bonjour tout le monde ! Voici le dernier DNC régulier pour bien terminer la semaine !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 144 – Combat de Rois

 

L’Illustre devint enthousiaste car il était sur le point de remplir sa mission ! Son esprit combatif monta à ce moment en flèche ; il était habité par la même férocité que celle qu’il l’avait envahi il y a longtemps de ça, quand il dût voyager secrètement sur des milliers de kilomètres et se cacher parmi des milliers de soldats pour trancher la tête d’un général ennemi.

Au moment où l’homme en noir apparut, il poussa immédiatement un cri fougueux et attaqua !

Son corps tout entier semblait être recouvert d’une couche de brouillard doré. En un clin d’œil, il décocha trois coups de paume et quatre cris de douleurs résonnèrent, tandis que les quatre Vénérables Martiaux volèrent aux quatre points cardinaux. On entendit leurs os craquer et leur sang arrosa les environs. Deux d’entre eux moururent même avant de toucher le sol.

Les deux qui eurent la chance de survivre tombèrent inconscients à terre, en saignant des sept orifices. (NdT Oreilles / narines / bouche / yeux et pas autre chose, pervers)

L’Illustre rit à gorge déployée, puis il fit un mouvement rapide avec ses mains, qui tendirent tout à coup ses manches comme si elles étaient métalliques, dans un “pop” sonore. Toute la poussière qui le recouvrait plut à terre suite à ce mouvement incroyablement arrogant et cool.

Ensuite, il arrangea lentement sa chemise et couvrit la blessure sur sa poitrine qui, sous le contrôle de son énergie, ne saignait plus.

Il leva alors la tête, et regarda le Roi Martial des Heimo avec un sourire glacial et cruel. Il dit nonchalamment : “C’est calme, maintenant !”

Il avait senti, au moment où ce ‘Roi des Enfers Chu’ était apparu, que le ministre légendaire du Pavillon Butian était le plus grand rival de sa vie.

C’était d’ailleurs pourquoi il s’était immédiatement débarrassé des six Vénérables : pour se préparer à ce grand combat !

Il était un assassin mais à présent qu’ils étaient face à face, il ne pouvait pas se cacher. La seule option qui lui restait était le combat frontal ! C’était un gros handicap pour l’Illustre, qui avait ainsi perdu son meilleur atout.

Cependant, il faisait face à une occasion en or, et le regretterait toute sa vie s’il ne tentait pas de s’en saisir ! Il n’allait pas facilement avoir d’autres occasions d’affronter face à face le Roi des Enfers Chu de cette façon !

Quoi qu’il en soit, son adversaire était tout de même un Maître !

Si quelqu’un devait intervenir à un moment clef de leur combat, il serait certainement en danger ! C’est pour ça qu’il avait préalablement pris soin de se débarrasser de tout gêneur.

Le Roi Martial des Heimo fixait l’Illustre d’un regard noir. Une aura meurtrière monta en lui et se manifesta lentement dans son regard, qui devenait peu à peu aussi froid que la banquise. J’avais six subordonnés capables ; quatre d’entre eux sont sérieusement blessés, et les deux autres sont déjà morts !

C’est mon premier revers depuis mon arrivée aux Trois Cieux Inférieurs !

Cette personne ne s’est pas embarrassée de questions et s’est battue avec une telle haine… De plus, son niveau martial est vraiment très élevé ; ce doit être un membre du Clan Mo !

Calme ?” Le Roi Martial des Heimo n’avança pas ; son corps se mit à flotter à trois mètres au-dessus du sol tandis qu’une aura sombre enveloppa son corps. Apparemment, il n’utilisait même pas tout son pouvoir martial pour accomplir cette prouesse. Il demanda froidement : “Qui es-tu ?”

Le type qui va te tuer !” L’Illustre passa ses mains dans son dos. Il ressemblait vraiment à un maître !

Toi, me tuer… ?” marmonna le Roi des Heimo avant de rire froidement. “Pas mal, pas mal. Quel est ton rang ? Tu es manifestement blessé, et tu oses tout de même avoir une grande gueule ?”

Son adversaire rit avant de répondre avec satisfaction : “Je suis un Roi Martial de sixième rang ! Je suis peut-être blessé, mais te tuer m’est aussi facile que de retourner ma main !”

Le Heimo hocha lentement la tête et dit : “En effet, tu n’oserais pas te vanter de pouvoir me tuer si tu n’étais pas au moins de cinquième rang. Et tu n’oserais encore moins venir ici tout seul !”

Ses deux mains osseuses s’ouvrirent lentement, et l’aura sombre devint de plus en plus dense. Ses yeux devinrent également de plus en plus noirs sous ce brouillard trouble. Les secondes passèrent et ses yeux devinrent entièrement dépourvus de blanc ; ils n’étaient plus que deux trous noirs et profonds.

Cet évènement anormal était extrêmement effrayant ! Il ressemblant à un Démon des Neuf Cieux tout droit surgit de ce brouillard noir.

Sa robe remuait follement sans qu’il y ait pourtant le moindre vent.

Clang… !

Une épée noire dégageant de la brume apparut dans sa main droite.

Tu n’es qu’un Roi Martial de sixième rang et tu veux me tuer ?” Le Roi Martial des Heimo rit froidement et continua : “Je suppose que ton clan ne te l’a pas dit, mais… Ça fait déjà un an que je suis parvenu à percer au sixième rang d’Épéiste Roi… !”

Tu es un Épéiste Roi de sixième rang ?” L’Illustre sourit et répondit : “Tu vas tout de même mourir aujourd’hui, quoi qu’il arrive !”

Tu as osé tuer mes subordonnés ; je vais t’enterrer avec eux ! Je ne te laisserai absolument pas partir d’ici vivant !”

Les deux Rois Martiaux se livraient à un duel verbal tout en se donnant des airs imposants ! Une aura dorée et une aura noire entraient constamment en collision dans les airs !

Les deux adversaires ne pensaient qu’à une chose : Au moment où son aura montrera le moindre signe de faiblesse, je l’attaquerai en un éclair et l’achèverai le plus rapidement possible !

Il était crucial, dans un combat de maîtres, de lutter avec son aura !

Du résultat de leur duel d’auras dépendraient leurs actions par la suite. Celui dont l’aura prendrait le dessus serait le plus puissant ; sa force serait un cran au-dessus de son ennemi !

Ce serait la preuve d’un fossé infranchissable entre eux !

Un long moment plus tard, leurs auras s’avérèrent étonnamment égales. La noire ne pouvait pas avancer, et la dorée ne reculait pas. Des auras noires et dorées apparurent sur leurs têtes comme leurs couronnes distinguées !

Au moment où ces couronnes apparurent, tous les experts du coin interrompirent leurs activités toutes affaires cessantes et observèrent la situation nerveusement.

Une telle agitation était inévitable : c’était un combat de maîtres martiaux de niveau Roi, quoi !

Swoosh… Swoosh. L’épée noire frappa immédiatement en diagonale en laissant une traînée noire dans les airs. Les auras des deux opposants étaient de force égale, mais l’équilibre avait été rompu !

L’Illustre rit. L’aura autour de sa paume devint de plus en plus dense, puis il bondit en avant pour attaquer sans même esquiver.

Un sifflement continu résonna. Les alentours devinrent silencieux, et on n’entendit plus que le déchirement de l’air sous la lame. Les deux silhouettes bougèrent à la vitesse de l’éclair. Les coups de paume s’enchaînèrent constamment, et l’épée fut partout à la fois. Les deux Rois martiaux se livraient à un combat à mort.

Ils étaient tous deux très concentrés, et aucun d’entre eux ne sous-estimait l’autre. Ils n’étaient plus que deux ombres fines aux yeux des spectateurs, à la fois graves et terrifiantes.

Ils étaient du même niveau !

L’Illustre était furieux ! Mon pouvoir martial devrait être plus fort que ce Roi des Enfers Chu, mais ce coup dans mon dantian m’a affaibli. On se bat depuis un moment et je n’ai toujours pas réussi à prendre le dessus !

De plus en plus de badauds s’amoncelaient pour observer le combat, et l’Illustre devint plus anxieux. Il rugit aussitôt et changea ses coups de paume en coups de griffes, une technique qu’il avait créée : le style des dix-huit francs-tireurs ! Le vent siffla sous ses griffes, qui n’étaient pas moins tranchantes que l’épée.

Le Roi Martial des Heimo n’avait pas dit un mot depuis le début de l’affrontement. Il gardait simplement un air glacial tandis que son épée continuait de frapper. L’épée noire était comme une vipère surgissant de l’aura noire, et chacun de ses coups était empli d’intention meurtrière !

Bang !

La main de l’Illustre et l’épée entrèrent en collision. Les deux hommes apparurent et disparurent constamment sous le bruit interminable des “bang bang bang” de leurs coups s’entrechoquant.

Ils étaient tous deux furieux !

L’Illustre voulait tuer le Roi des Enfers Chu quoiqu’il arrive, et le Roi des Heimo voulait tuer le type qui avait tué ses subordonnés.

Ils avaient tous deux des raisons de se battre en mettant leur vie en jeu.

Tandis qu’ils se concentrèrent de toutes leurs forces sur ces raisons, l’intention meurtrière dans leurs regards devint de plus en plus forte, au point de pouvoir exploser à tout moment.

Chu Yang s’était relevé depuis longtemps déjà. Il avait beau souffrir de blessures internes, ça n’était pas grave au point qu’il ne puisse plus bouger. Il s’était relevé et observait avec joie le combat des deux Rois Martiaux.

Ouah, ce sont vraiment des maîtres !

De vrais rivaux de force égale ! Chacun d’entre eux a une puissance martiale incroyable. Ils sont vraiment admirables… !!

Il observa les deux hommes se battre, complètement captivé. Je n’ai jamais eu la chance d’assister à un combat de Rois Martiaux comme ça dans ma vie passée… Toutes leurs techniques, leurs coups de pied, leurs mouvements, ou leurs coups d’épée sont de top niveau…

Il compara aussitôt leurs techniques aux siennes en assistant à la bataille. Ce qu’il ne pouvait pas comprendre auparavant lui paraissait limpide, à présent.

Il donne un coup de paume en profondeur en avançant la jambe gauche et en tournant la jambe droite, ce qui donne l’impression qu’il attaque sur la gauche, mais sa jambe droite change constamment de position à chaque seconde. Il se tourne vers l’arrière et frappe vers l’avant, son adversaire protège sa droite et il frappe à gauche ! Il varie tous ses coups sans réserve !

Et cette technique à l’épée… On a l’impression qu’elle frappe droit, mais elle se courbe tout à coup et frappe à des endroits qu’elle ne devrait pas pouvoir atteindre normalement…. Elle frappe là où l’adversaire ne s’y attend pas ! Une technique pareille demande à ce que les mouvements de son corps et son énergie soient parfaitement synchrones. Il ne peut pas utiliser l’un sans l’autre !

Les yeux de l’adolescent brillèrent. Il semblait avoir complètement oublié qu’il était grièvement blessé.

Une grosse explosion retentit, et les deux couronnes sur les têtes des maîtres martiaux tremblèrent sans cesse ; les deux silhouettes volèrent en arrière comme des aigles !

Ils s’étaient frappés de toutes leurs forces ! L’Illustre avait donné un coup de paume sur l’épaule gauche du Roi Martial des Heimo, qui avait percé son bras droit de son épée. Du sang coula du bras de l’Illustre, où il manquait un gros morceau de chair.

Alors qu’ils volaient tous les deux en arrière, le visage du Roi des Heimo devint soudainement rouge avant de devenir pâle. Il cracha aussitôt du sang frais ! Le visage de l’Illustre devint jaunâtre puis il pâlit également, avant de vomir du sang dans les airs !

À peine s’étaient-ils séparés qu’ils bondirent aussitôt en avant et continuèrent de se battre en plein ciel.

Ils étaient passés d’un combat au sol à un combat aérien.

Ils étaient engagés dans un combat à mort et n’avaient pas l’intention de battre en retraite ! Leurs yeux étaient injectés de sang ! Ils étaient tous deux gravement blessés, et être grièvement blessé dans un combat frontal était pour eux le plus gros camouflet de leur vie !

Leur haine envers leur adversaire devint plus intense ! Ils continuèrent leur combat à mort sans dire un mot de plus !

Chaque mouvement devint plus cruel et malveillant !

Chu Yang leva la tête et observa attentivement leur combat. Il fit de gros efforts pour comprendre leurs techniques en priant silencieusement : Je n’arrive pas à croire qu’ils se soient battus jusqu’au point de non-retour… On dirait qu’ils ont tous les deux l’intention d’en finir. Ce serait vraiment génial si vous pouviez mourir ensemble pour moi. Oui, mourrez rapidement pour moi s’il vous plaît…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 143
DNC Chapitre 145

13 Commentaires

  1. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  2. psycho

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  3. Hifumi171

    Merci

    Répondre
  4. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Kingdo

    XD Chu yang “mourrez pour moi s’il vous plait” ca m’a tuer XD
    thx pour le chap ^^

    Répondre
  6. drak

    merci pour le chapitre

    Répondre
  7. nickylaboum

    merci. je pense que si ils sont très blesser après ce combat Chu yang finira les survivants blesser

    Répondre
    1. essitamessitam

      nan y’a encore les quatre Vénérables Martiaux a coté 🙂

      Répondre
  8. Blackers

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. NaosNaos

    merci pour le chap ^^

    Répondre
  10. Laghtt

    Merci pour le chapitre !!!

    Répondre
  11. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  12. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com