DNC Chapitre 150

DNC Chapitre 149
DNC Chapitre 151

Et voilà le premier DNC de la semaine de ce nouveau programme !

Bonne lecture à tous et à ce soir pour le SW !

 

 

Chapitre 150 — La Déduction de Diwu Qingrou

 

 

Jing Menghun sentit un frisson le parcourir et hocha immédiatement la tête. Il avait déjà prévu plus tôt de sauver son Frère Benjamin quoi qu’il arrive, et d’assassiner le Roi des Enfers Chu en même temps pour le venger. Cependant, les ordres de Diwu Qingrou lui firent abandonner ces idées !

« C’est ce qu’on devrait faire en des circonstances normales, mais nos circonstances actuelles sont tout sauf normales. Agir de la sorte ne ferait que compliquer la situation davantage encore !» Le Premier sourit et poursuivit : « Nos adversaires, comme nous, sont trop habitués à ces assassinats utilisant des forces externes !»

Arrivé à ce point, il se mit soudainement à hésiter et dit rapidement : « C’est exact… Si…»

Il se leva alors immédiatement et fit les cent pas en fronçant les sourcils et murmurant : « Assassiner en utilisant des groupes étrangers au conflit…»

Il marmonna encore quelques fois comme s’il était sur le point de découvrir quelque chose, puis il se mit à crier tout à coup : « Oui, ça doit être ça !»

« Dans ce cas.… Alors le moment clef de cette affaire était la capture du jeune homme par Yin Wufa !» Diwu Qingrou serra les mains ; son regard s’embrasa et il soupira : « J’espère que j’ai tort, car si je ne me trompe pas, alors Yin Wufa a laissé la chance de toute une vie lui glisser entre les doigts !»

« La chance de toute une vie ?» Gao Sheng comprit rapidement ce qu’il voulait ainsi dire et répondit : « Alors vous voulez dire que… Ce jeune homme que Maître Yin a capturé était…»

L’expression de son supérieur s’assombrit alors qu’il lui répondit : « Ce jeune homme était probablement… Le Roi des Enfers Chu !»

La salle plongea dans le silence suite à sa déclaration. Tout le monde était abasourdi et le Ministre lui‐même paraissait stupéfait par sa propre déduction.

« Considérons que cette situation est due aux décisions qu’il a prises à la volée ! Quel genre d’individu serait capable de mettre en place une telle stratégie ? Cela dit, si ce jeune homme est bel et bien le Roi des Enfers Chu, alors on peut tout expliquer aisément…» Il parlait quand il se retourna subitement vers Gao Sheng et lui dit : « Jeune Maître Gao, vous avez dit auparavant que tous les descendants des clans des Trois Cieux Inférieurs étaient partis s’entraîner, n’est-ce pas ? Si certains sont venus au Grand Zhao, alors il est tout à fait probable que d’autres soient allés au Nuage de Fer !»

Diwu Qingrou l’avait toujours appelé par son nom et prénom, mais cette fois‐ci, il l’avait appelé ’Jeune Maître Gao’. Malgré ça, Gao Sheng hocha juste calmement la tête.

« Si c’est bien ça, alors Yin Wufa est tombé dans le piège tendu par le Roi des Enfers Chu. Nous nous sommes fait avoir et les conséquences sont désastreuses !»

Le Premier Ministre soupira : « Je me demande quel maître de niveau Roi s’est battu contre Maître Yin. À quel clan peut‐il appartenir ?»

Les quatre hommes autour de lui furent décontenancés par cette information, au point qu’ils en écarquillèrent les yeux et n’arrivent plus à réfléchir. Même le Roi Martial de neuvième rang eut l’impression d’avoir été frappé par la foudre. Si ces hypothèses étaient fondées, alors cette situation était la pire blague au monde… Il a capturé le Roi des Enfers Chu, mais l’a laissé s’échapper ? Et il est même possible qu’il ait provoqué un ennemi puissant d’un grand clan en plus ?

Ce Roi des Enfers Chu serait vraiment aussi rusé ?

« Nous ne devons pas perdre davantage de temps dans cette affaire urgente ; non seulement devons‐nous sauver nos hommes, mais nous devons envoyer davantage  de personnel !» Diwu Qingrou se tourna vers Jing Menghun et dit : « Roi Martial Jing, vous devez faire preuve de prudence et ne pas agir inconsidérément. Dites au Roi Martial King d’emmener quelques Cavaliers Dorés avec lui !»

Le ministre vit que Jing Menghun voulait dire quelque chose et le congédia aussitôt d’un geste de la main. « Le quatrième Roi Martial ne peut pas y aller ! Il est le frère biologique de Yin Wufa et sa participation à la mission ne la rendrait que plus chaotique. Cette bataille a eu lieu sur un malentendu et si nous pouvions discuter avec eux, nous pourrions certainement nous en faire des amis. Cependant, s’il doit y avoir le moindre problème supplémentaire, alors nos relations avec eux deviendraient irréparables !»

Le vieil homme soupira, car le quatrième Roi Martial, Yin Wutian, lui avait déjà causé des soucis en apprenant la nouvelle. Il voulait tout de même aller sauver son frère aîné lui‐même, quoi qu’il arrive. Il voulait même plus encore tuer le Roi des Enfers Chu pour le venger, mais avant même qu’il puisse dire le moindre mot, leur supérieur avait rejeté cette idée.

« Cette fois, nous devons expliquer ce malentendu à ce Roi Martial en plus de sauver nos hommes et d’enquêter !» continua lentement Diwu Qingrou. « Toutes ces conjectures n’ont beau être que mes déductions, je ne pense pas qu’elles soient fausses, et c’est bien pourquoi nous devons envoyer quelqu’un de qualifié : personne n’est plus à même de remplir cette mission que le second Roi Martial !» ll tourna la tête vers ses trois conseillers et dit : « Ce plan est probablement le plus important que nous aillons jamais établi ; il nous faut quelqu’un pouvant contrôler la situation et s’assurer que tout se passe comme prévu. Lequel de vous deux veut y aller ?»

Il regardait les trois hommes, mais avait dit « vous deux ». Il excluait clairement Gao Sheng du lot.

« Laissez‐moi y aller, Ministre…»

Avant même que le jeune maître ne puisse finir, son supérieur l’interrompit : « Tu ne peux pas y aller, Gao Sheng ! Tes camarades t’accompagneraient si tu devais y aller !»

Il continua ensuite : « Tes camarades sont mes atouts et ne doivent pas être utilisés aussi facilement. De plus, si jamais tu devais te faire démasquer, alors tous les clans opposés au tien s’allieraient aussitôt avec Tie Butian, ce qui nous serait terriblement dommageable !»

« Le Nuage de Fer est faible pour le moment, mais s’ils devaient gagner plus de puissance, ils pourraient lutter et nuire à mon grand projet !» Il dit lentement : « Je veux que ça soit un de vous deux qui y aille !»

Cheng Yunhe demanda : « Et si j’y allais, Ministre ?»

« Que ferais‐tu si tu y allais ?» demanda ce dernier.

« Ma priorité serait de sauver nos hommes et de garder les pertes au minimum. Nous battrions aussitôt en retraite une fois cet objectif atteint ! Nous nous sommes complètement embourbés à tenter de lutter contre le Roi des Enfers Chu, alors autant laisser tomber si on ne peut rien faire contre lui !» répondit Cheng Yunhe. « D’un autre côté, si vos déductions sont confirmées, je réfléchirai à tous les moyens nous permettant de résoudre cette incompréhension avec le Roi Martial !»

« Bien, je te nomme à la tête de cette mission !» dit Diwu Qingrou. « Ça me rassurerait que tu travailles avec le Roi Martial Kong. Ta stratégie est presque parfaite, mais si une belle opportunité devait se présenter à toi, oublie tes plans et saisis‐la ! Cependant, souviens‐toi de ne jamais laisser le Roi Martial Kong agir selon son envie ! Tu dois minutieusement discuter avec lui de chacune de ses actions au préalable !»

Il se tourna ensuite vers Jing Menghun : « Répète ce que je viens de dire à Kong !»

Le Roi Martial hocha la tête et répondit aussitôt : « Rassure‐toi, Frère Cadet n’est pas aussi irresponsable que ça !»

« En !» dit respectueusement Cheng Yun en notant mentalement tout ce que le ministre avait pu dire.

« Il y a des opportunités partout, mais elles disparaissent en un éclair et si tu veux les saisir, tu dois être intelligent, assidu et courageux !» ajouta ce dernier. « Si tu te retrouves pressé par le temps, tu dois réfléchir prudemment avant d’agir ! Et tu dois retourner au Grand Zhao sain et sauf même si tu dois subir quelques pertes pour ça ! Compris ?»

Han Buchu fut choqué, car c’était la première fois qu’il voyait son supérieur aussi solennel avant d’envoyer un subordonné en mission. Il avait répété de nombreuses fois ses instructions avec attention, et avait même envoyé quelqu’un connu comme étant calme comme Cheng Yunhe en mission. Il devait vraiment considérer le Roi des Enfers Chu comme son ennemi juré !

« Ne perds pas de temps et pars aussitôt que tu as choisi tes subordonnés !» Le regard de Diwu Qingrou devint froid tandis qu’il ordonna : « Avant de partir, prends ces trois morceaux de Ginseng d’Esprit de Jade avec toi, en cas d’urgence !»

Le Ginseng d’Esprit de Jade — une des neuf herbes légendaires au monde. Il n’en avait qu’une racine, mais tant qu’une personne était encore en vie et qu’elle en mangeait un morceau, elle pourrait être sauvée en moins d’une demie‐journée, quelles que soient ses blessures. Grâce à sa puissance médicinale, le patient pourrait complètement récupérer en un mois. Le Ministre accordait autant de valeur à cette racine qu’à sa propre vie, aussi le fait qu’il en ait donné trois morceaux à cause de Yin Wufa prouvait qu’il n’épargnait aucun effort.

Deux des trois morceaux de Ginseng d’Esprit de Jade étaient clairement pour Yin Wufa et Tang Xinsheng, ce qui montrait à tous la valeur qu’il leur accordait. Le troisième morceau, quant à lui, était un cadeau de réconciliation à l’attention du maître de niveau Roi qui avait combattu Yin Wufa, et pour son clan.

Il y avait aussi de la Solution Menghun, une concoction étrange inventée par Jing Menghun, qui permettait à une personne mortellement blessée de tomber dans un sommeil latent et de la garder en vie un temps donné. Ça ne durait pas non plus un mois, mais ça suffisait à sauver la vie du patient !

« Merci beaucoup, Ministre !» dit le Roi Martial avec confiance. Yin Wufa allait pouvoir facilement être sauvé grâce à ce Ginseng d’Esprit de Jade ! De plus, ils allaient pouvoir l’aider à préserver sa culture également.

« S’il n’y a rien d’autre, allez vous préparer à partir !» dit Diwu Qingrou sans la moindre inquiétude visible, comme s’il avait déjà tout planifié avec attention. Tous les autres se sentirent extrêmement confiants en le voyant, pensant que la certitude de leur supérieur devait signifier que leur plan allait réussir.

Ce qu’ils ignoraient, c’est que ce dernier soupirait en son for intérieur. Bien joué ce coup‐ci, Roi des Enfers Chu. Tu m’as forcé une fois de plus à prendre une décision ! Non seulement dois‐je encore agir selon tes plans, mais je dois également accepter de risquer la vie de mes hommes. Je suis clairement plus puissant que toi, mais au vu de l’urgence de la situation, je ne peux que suivre tes plans ! Si je te rencontre face à face un jour sur le champ de bataille… Que ferais‐tu ?

Il sourit et demanda : « Gao Sheng, veux‐tu faire une partie d’échecs avec moi ?»

« J’en serais heureux, Ministre !» répondit ce dernier en riant.

« Si le Ministre et Frère Gao font une partie, alors je serais l’arbitre !» Han Buchu sourit joyeusement : « J’irais chercher un bon déjeuner lorsqu’il sera midi !»

Ils éclatèrent tous les trois de rire.

Deux heures plus tard, un groupe de dix‐neuf cavaliers jaillit de la porte nord de la capitale du Grand Zhao. Ils galopèrent comme des flèches et disparurent rapidement. Un peu plus tard, un convoi sortit rapidement de cette même porte.

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 149
DNC Chapitre 151

11 Commentaires

  1. ShivenemShivenem

    merci beaucoup par contre faudra que tu modifie le planning du site (ce lui qui s’affiche sur la droite de la page )

    Répondre
  2. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre 🙂

    Répondre
  3. Titiop

    Merci waz !

    Répondre
  4. Khultima

    Merci pour le chapitre. Mdr, comme il dit, c’était la pire blague au monde. Il s’est laissé berner et risque de mourir pour rien. ^^

    Répondre
  5. nickylaboum

    merci j’ai comme l’impression que les morceaux de Ginseng d’Esprit de Jade où en tous cas un des ces morceau finira surement dans les mains de chu et peut dans celle de sa future femme

    Répondre
  6. Kingdo

    Thx pour le chap ^^

    Comment j’imagine les jolie plantes toutes bénéfique dans l’épée gloutonne de Chu Yang XD

    Répondre
  7. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Laghtt

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  9. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  10. Talia

    Merci beaucoup

    Répondre
  11. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com