DNC Chapitre 149

DNC Chapitre 148
DNC Chapitre 150

C’est l’histoire d’un Waz qui s’aperçoit, sentant enfin le sommeil venir le prendre, qu’il n’a pas posté le DNC qu’il avait préparé.

Bon, je vais vite aller me piauter moi. À toute ! :p

 

 

Chapitre 149 – Suspicion

 

Des nouvelles attendaient déjà Diwu Qingrou à son réveil. Le premier maître de niveau Roi du Hall des Cavaliers Dorés l’attendait dans son bureau pour lui parler depuis deux heures déjà. L’Officiel Gao, l’Officiel Han et l’Officiel Cheng attendaient depuis plus longtemps encore.

Le Premier Ministre fronça légèrement les sourcils, puis prit tranquillement son petit-déjeuner avant de se rendre dans son bureau.

C’était sa façon d’être. Il avait toujours pensé qu’il ne fallait jamais perdre son calme quoiqu’il arrive et par conséquent, il faisait tranquillement ce qu’il avait à faire en réfléchissant prudemment à un plan. Il ne prendrait jamais de décisions hâtives, quelles que soient les circonstances.

Se précipiter ne faisait qu’entraîner des erreurs.

Et Diwu Qingrou ne se permettrait jamais de faire des erreurs.

Quatre personnes se levèrent simultanément en le voyant entrer dans son bureau, et dirent comme un seul homme : “Bonjour Ministre !”

Ce dernier hocha la tête et sourit : “Ah, asseyez-vous.” Il se dirigea ensuite vers son siège et s’assit lentement, puis dit ensuite : “Roi martial Jing, que s’est-il passé ? Vous avez également perdu votre calme ? C’est la première fois que je vous vois dans cet état depuis toutes ces années !”

L’homme qui lui faisait face était un vieillard de plus de soixante ans, qui paraissait très érudit au premier regard. Il était pâle, avait les cheveux gris et ses yeux étaient aussi calmes que ceux d’un savant très cultivé. Personne ne pourrait penser de prime abord que ce vieil homme à l’air aimable était le chef du Hall des Cavaliers Dorés, le maître de niveau Roi de neuvième rang, Jing Menghun.

Celui-ci sourit tristement et dit : “Nous avons reçu des nouvelles inattendues ! J’étais si pressé que je n’ai pas pris le temps de me préparer, et étais si inquiet que j’en ai perdu mon calme !”

Hein ? Tu étais si inquiet que tu en as perdu ton calme ? Ce sont des nouvelles concernant le Roi Martial Yin ?” Le Ministre amena lentement sa tasse de thé devant ses lèvres, et souffla doucement sur les feuilles de thé qui flottaient à la surface. Il dit doucement : “Que lui est-il arrivé ?”

Un air admiratif apparut sur les visages de Han Buchu et des autres. Leur supérieur ignorait encore de quoi il retournait mais avec un simple regard sur leur expression, il avait clairement pu comprendre que quelque chose était arrivé à Yin Wufa. (NdT bah ils tirent tous la tronche, alors forcément… :p) Peu de personnes possédaient un esprit aussi vif et des sens aussi aiguisés.

Le chef du Hall des Cavaliers Dorés prit une grande inspiration. “D’après le rapport que nous avons reçu, Yin Wufa a été sévèrement blessé et sa vie est en danger.” D’une voix grave, il ajouta : “Il s’est battu un moment contre le Roi des Enfers Chu, et ils ont tous les deux perdu !”

Le Roi des Enfers Chu s’est battu contre le Roi Martial Yin, et ils ont tous les deux perdu ?” L’expression de Diwu Qingrou changea enfin. Il cessa de souffler sur son thé et dit solennellement : “Comment le Roi des Enfers Chu peut-il être aussi capable ?”

Les trois autres, pendant ce temps, paraissaient perplexes et même Jing Menghun paraissait préoccupé.

Le Roi des Enfers Chu était certainement mystérieux, mais aucun d’entre eux n’aurait pensé qu’il était assez puissant pour se battre avec Yin Wufa qui était, après tout, un Roi Martial de sixième rang.

Cette note a été écrite par Yin Wufa lui-même.” Le Roi Martial sortit une feuille de papier tâchée de sang, dont la seule vue suffisait à imaginer à quel point ses blessures étaient sérieuses.

Diwu Qingrou, au lieu de prendre la feuille, fronça les sourcils et dit : “Il a été grièvement blessé alors pourquoi a-t-il pris la peine de la rédiger lui-même ? Ses deux Vénérables Martiaux sont morts également ? Personne d’autre n’est avec lui ?”

Ce n’est pas le cas, c’est juste que toutes nos informations au sujet du Roi des Enfers Chu sont incohérentes !” Jing Menghun continua d’un air désarmé : “Il s’est bien joué de nous, toutes nos informations sur lui sont erronées !”

Elles sont toutes fausses ?” Le ministre hocha finalement la tête. Han Buchu prit la feuille et la donna à son supérieur.

Frère Aîné…” On pouvait voir d’après ces deux mots que le message s’adressait au chef du Hall des Cavaliers Dorés.

Je suis en train de pousser mon dernier soupir dans le Nuage de Fer, mais… l’ennemi est rusé et ses tactiques difficiles à prévoir. C’est compliqué à décrire.” Ces quelques mots suffirent à laisser Diwu Qingrou pensif.

Le Ministre Chu est extrêmement fourbe. Tout le monde pense qu’il est un jeune homme et ignore à quoi il ressemble réellement.” Ensuite, Yin Wufa écrivit avec attention la description qu’avait fait Chu Yang du maître de niveau Roi des Heimo.

Je sais enfin que ces rumeurs ne peuvent être crues. Le Roi des Enfers Chu est un Épéiste Roi. Je suis allé à l’Auberge de la Porte Nuage et me suis battu avec lui. Nous avons tous les deux perdu : j’ai été percé neuf fois de son épée, et il a reçu onze coups de poing de ma part. Tous ses os sont brisés, et il est dans un état critique. C’est le moment idéal pour l’éliminer !”

Il a plus d’une dizaine de Vénérables Martiaux à ses côtés ; cette force massive n’est pas cohérente non plus avec nos informations.”

Notre réseau d’espionnage dans le Nuage de Fer est complètement brisé. Le Roi des Enfers Chu a déjà tué dix-sept de nos hommes. Si nous ne l’éliminons pas maintenant, nous subirons de grands revers !”

Le contenu de la note fit froncer les sourcils au Premier Ministre ! D’après Yin Wufa, toutes les informations qu’ils avaient obtenues n’étaient que des boniments, et ne devaient pas être crues !

Ce que nous savons du Ministre Chu ne devrait pas être faux, mais cette note contient des renseignements pour lesquels Yin Wufa a troqué sa propre vie. Qu’est-ce qui a bien pu se passer ?!

Le Roi des Enfers Chu est un maître de niveau Roi, qui plus est de sixième rang ? C’est parfaitement ridicule !

C’est parfaitement ridicule !” Le Premier Ministre renifla et dit : “Donnez-moi votre opinion sur cette affaire !”

Jing Menghun toussa sèchement et commença : “Je pensais comme vous au départ, mais cette lettre ensanglantée n’est clairement pas une manigance de notre ennemi. De plus, celui-ci ignorait la véritable force de Frère Benjamin.”

Tout le monde hocha la tête en l’écoutant. La lettre portait le sceau de Yin Wufa donc si elle était fausse, cela signifiait que ses ennemis l’avaient capturé. Il aurait dû pouvoir s’échapper s’il ne pouvait se battre, étant donné sa force et de plus, les maîtres de ce niveau préféreraient se suicider plutôt que d’être capturés.

Même un Empereur Martial, qui pouvait facilement tuer un Roi, avait peu de chances d’en capturer un vivant.

Je crois que…” Gao Sheng toussa et dit : “Que nous devons analyser bien des points de cette lettre ensanglantée…”

Ceci, par exemple ! Nous savons que le Roi des Enfers Chu a tissé une toile de mensonges, mais certaines des informations que nous avons sont vraies. Chu Yang a bel et bien rejoint le groupe de Du Shiqing après avoir quitté la secte Au-Delà des Cieux, et il a rencontré Tie Butian à l’extérieur de la Citadelle du Nuage de Fer. Le Prince a ensuite, dès son retour, envoyé des hommes à sa recherche.”

Nous avons enquêté ces points et les avons confirmés auprès de plus de trente personnes. Même l’Aïeul du Sabre de Feu, Gao Weicheng, l’a confirmé.”

Une fois que Chu Yang fut entré dans la Citadelle, Tie Butian a envoyé Wu Qianqian, de la même secte que lui, aller l’assister. Ensuite, Chu Yang a disparu de la ville, et un Ministre Chu a pris le contrôle du Pavillon Butian. Nous pouvons en déduire que le Roi des Enfers Chu n’est autre que Chu Yang ! Ça, on le sait avec certitude !”

Jing Menghun parut effondré en écoutant ce raisonnement. Veux-tu dire par là que mon petit frère a donné sa vie pour de fausses informations ?

Gao Sheng le surprit en poursuivant : “Cela dit, cette information que nous a envoyée le Roi Martial Yin n’est pas fausse. Il l’a obtenu au péril de sa vie, donc il n’y a pas de doute là-dessus !”

Par conséquent, je vais m’aventurer à dire qu’il est possible que le Pavillon Butian ait deux ministres.” Il réfléchit et dit : “Peut-être que Chu Yang est le leurre de Tie Butian ? Et que le vrai Roi des Enfers Chu porte également le nom de Chu ?”

Cheng Yunhe fronça les sourcils : “Tu veux dire que… Quand Tie Butian a choisi un ministre pour le Pavillon, ce Chu Yang est apparu en même temps et le Prince s’en est servi pour tendre ce piège ?”

Il n’a peut-être pas eu l’intention de répandre un tel voile de confusion ; ce Chu Yang doit probablement être quelqu’un de compétent… Il doit probablement être ingénieux, intelligent ou avoir un certain pedigree… En résumé, Tie Butian a dû choisir un autre ministre pour pallier aux défaillances du premier.” Gao Sheng continua lentement : “Cette hypothèse, peut-être, permet de donner du sens à la contradiction que nous avons relevée.”

Tie Butian n’est pas probablement pas aussi rusé !” Han Buchu renifla : “S’il y a effectivement deux ministres, alors nous ne pouvons croire aucune de nos informations.”

C’est aussi ce que je pense.” Cheng Yunhe hocha la tête et dit : “Je crois qu’actuellement… La vérité est que le Pavillon Butian n’a qu’un ministre, et que ça n’est pas Chu Yang !”

Les trois hommes donnèrent leur opinion et débattirent sans cesse.

Diwu Qingrou et Jing Menghun s’assirent et écoutèrent en silence. Le Roi Martial eut l’impression que sa tête allait exploser avec cette bande d’érudits bruyants…

Le Ministre fronçait les sourcils, vu que son premier piège envers le Roi des Enfers Chu avait été légèrement ébranlé. Après tout, il était au moins certain que Yin Wufa avait été blessé en public !

Comment est-ce arrivé ?

Pour la première fois de sa vie, il eut l’impression d’être légèrement confus, et réfléchit à que tirer de ce tissu d’incertitudes en écoutant ses subordonnés débattre.

Jing Menghun dit d’un air pensif : “Ministre, Frère Benjamin a désespérément besoin d’assistance, quelle que soit l’identité du Roi des Enfers Chu. Au vu de ses blessures, si nous ne le sauvons pas rapidement je crains que…”

Cette phrase fit s’illuminer les yeux du Premier Ministre. “C’est ça ! Ce que nous avons entendu dire peut être faux, alors autant voir de nos propres yeux !”

Ce que nous avons entendu dire peut être faux, alors autant voir de nos propres yeux ! Gao Sheng et les deux autres étaient si préoccupés qu’ils étaient incapables de comprendre quoi que ce soit.

Avez-vous fini de préparer vos plans, vous trois ?” demanda-t-il avec une sérénité retrouvée.

En !” Gao Sheng avait déjà préparé quelques bons plans et les remit à son supérieur joyeusement.

Diwu Qingrou les parcourut rapidement du regard et prit sa décision aussi vite : “Ah, utilisons le plan numéro 2 ! Les gens que nous enverrons devront être extrêmement prudents ! Leur première mission sera de sauver Numéro 1, la seconde de sauver le maître de niveau Roi Yin et le ramener sain et sauf et la troisième, vérifier les informations concernant le Roi des Enfers Chu !”

Les deux premières missions ne sont pas difficiles, mais la troisième l’est !” Il poursuivit : “Ce Roi Martial, qu’il soit le Roi des Enfers Chu ou non, est encore grièvement blessé pour le moment. Nous pouvons supposer qu’il n’y a pas d’autres maîtres de haut niveau dans le Nuage de Fer. Avec un peu d’attention, toutes ces missions devraient pouvoir être remplies sans problèmes.”

Il leva la tête vers le ciel et dit : “Le plus important à présent est de sauver nos hommes. Pour ce qui est du Roi des Enfers Chu, l’équipe de sauvetage n’aura pas à agir à son encontre s’ils ne peuvent pas vérifier les informations.” Il grogna froidement et dit : “Si le Roi des Enfers Chu ou Tie Butian parviennent à continuer de profiter de la situation de cette manière et que vous continuez d’agir bêtement, il y a de grandes chances qu’ils deviennent des adversaires exceptionnellement puissants pour notre Hall des Cavaliers Dorés !”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 148
DNC Chapitre 150

13 Commentaires

  1. Usaki Kiwi

    Merci l’insomnie pour ce chapitre ;3

    Répondre
  2. KuTa

    Merci pour ce chapitre 🙂

    La suite promet d’être incroyable ! 🙂

    Répondre
  3. Titiop

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  5. Khultima

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  6. Fabulas

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Psycho

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Talia

    Merci pour le chapitre !!!!!!
    Réussir à donner le tournis au plus grand stratège …. Chapeau ^^

    Répondre
  9. Kingdo

    thx pour le chap ^^

    Répondre
  10. Gilgamesh

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. nickylaboum

    merci

    Répondre
  12. Demigod

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  13. Dark-sram

    Merci pour ce chapitre =D

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com