DNC Chapitre 270

DNC Chapitre 269
DNC Chapitre 271

Les joutes orales continuent chez les jeunes maîtres ! C’est maintenant à Mo Tianyun de clasher !

 

 

Chapitre 270 – La contre-attaque de Mo Tianyun

Ao Xieyun termina sa provocation et tout le monde dans la pièce prit un air méfiant. Ji Zhu roula des yeux, mais les regards des frères Gu brillèrent froidement. Même les jeunes maîtres qui s’entendaient bien avec Ao Xieyun paraissaient circonspects.

Le jeune maître Ao n’y était pas allé de main morte, d’autant que Mo Tianyun essayait constamment de trouver une occasion pour se tenir sur un pied d’égalité face à lui depuis leur arrivée aux Trois Cieux Inférieurs. Cela étant, tout le monde pouvait voir qu’à présent, c’était Ao Xieyun qui dominait la partie, et ce en se servant de la faiblesse de son adversaire !

Tous les jeunes maîtres de la salle commune éprouvaient une légère anxiété. Si ces deux-là devaient vraiment s’affronter, alors tous les clans présents devraient choisir un camp… Excepté certaines personnes sans importance.

C’était trop soudain !

Aoe Xieyun avait la moralité de son côté, et sa tirade avait placé Mo Tianyun en dessous de tout.

Ce dernier fixa son rival silencieusement un long moment. L’atmosphère devenait étouffante. Au bout d’un moment, le jeune maître Mo sourit soudainement et dit : “Tu ne devrais pas dire une chose pareille, frère Mo.”

Et pourquoi pas ?” Ao Xieyun ne le regarda même pas. Il fixait une tasse de thé en céramique d’une grande finesse qu’il faisait tourner dans sa main. La tasse était remplie, mais peu importe à quel point il l’agitait ou la renversait, aucune goutte n’en tombait.

Toi et moi sommes des descendants de grands clans.” Soupira Mo Tianyun. Son doux regard devint cruel et acéré ; il était même devenu légèrement oppressant. “Tu devrais comprendre quelles stratégies les grands clans comme les nôtres doivent employer pour garder leur emprise dans les Trois Cieux Intermédiaires.”

Ha ha, et le fratricide est une de ces stratégies ? Ou l’utilisation de coups bas ?” Se moqua le jeune maître Ao, le regard brillant.

Contrairement à ce à quoi les spectateurs s’attendirent, Mo Tianyun hocha la tête : “Exactement ! Mais pas entièrement.” Ao Xieyun leva alors les yeux de sa tasse pour lentement le regarder.

L’ascension d’un clan se fait au travers de la tragédie.” Le jeune maître Mo s’assit lentement en face de son rival, puis il le regarda et dit : “Et si ce n’est pas notre propre tragédie, c’est celle de nos ennemis.”

De fait.” Répondit le jeune maître maléfique à voix basse.

Nous sommes tous de talentueux jeunes gens des grands clans des Trois Cieux Intermédiaires, mais également les futurs chefs desdits cieux. Chaque personne présente ici est extrêmement importante pour son clan. C’est une réalité que même toi, Ao Xieyun, ne peux nier.” Dit lentement Mo Tianyun.

Continue.” Dit le jeune maître Ao d’un ton lugubre.

Mais concrètement, comment avons-nous ces positions ?” Dit Mo Tianyun à voix basse. “Et ne me parle pas de talent céleste ou d’efforts produits pour en arriver là. Ce sont des sottises. Au final, nous avons obtenu nos positions actuelles grâce aux puissants clans qui nous soutiennent !”

Parmi nous, celui qui a la culture la plus élevée n’est qu’un Vénérable Martial de neuvième rang.” Il renifla. “Une culture pareille peut facilement être balayée par un Roi Martial dans les Trois Cieux Intermédiaires ! Mais combien de ressources nos clans ont investi pour que nous arrivions à ce niveau ? Nous n’avons pas de quoi en être fier !”

Serions-nous nés dans une famille ordinaire que nous ne serions rien de plus que des gens quelconques, même avec un talent bénie des dieux.” Dit-il. “Ne me reproche pas mon impolitesse car à mes yeux, nous sommes tous les mêmes, frère Dong ou toi compris. Si nous perdions nos clans, nous ne serions plus rien ! Pas même des chiens !”

Tout le monde resta silencieux !

Le regard d’Ao Xieyun brilla, mais il ne répondit pas. C’eut été mesquin que de nier la vérité.

C’est grâce à une entité massive comme le clan Ao que le jeune maître maléfique existe ! C’est grâce à la puissance du clan Mo que j’existe également !” Dit Mo Tianyun. “Avant toute chose, notre devoir est de préserver les intérêts de nos clans et de les protéger ; notre propre protection ne vient qu’après.”

Voilà la réalité des Trois Clans Intermédiaires !” Il leva les yeux et dit avec gravité : “La chute d’un clan ne vient pas de ses ennemis, mais des querelles intestines ! Et les plus terribles causes de désastre viennent des luttes fratricides pour le pouvoir. ”

Tout le monde comprit alors où il voulait en venir, et les jeunes maîtres ne purent se retenir d’éprouver un peu d’admiration à son égard.

Son argumentation avait été longue, mais à raison. Tout d’abord, il avait fait réfléchir tous les spectateurs et les avait fait sympathiser avec son point de vue. Ensuite, il s’est servi de ces points pour contrebalancer la supériorité morale d’Ao Xieyun.

Et plus important encore, sa logique était solide. Le jeune maître Ao ne pouvait pas lui répondre même s’il le voulait.

Toi, frère Ao, tu occupes une position solide dans ton clan. Les deux frères Ji Zhu et Ji Mo n’éprouvent aucun attrait pour le pouvoir, donc leur clan est tranquille. Le clan Luo a beau être l’adversaire de mon clan, les deux frères s’entendent très bien, et je n’ai même pas besoin de parler du clan Dong : à moins d’un imprévu, il devrait connaître de longues années de paix.”

Mo Tianyun ramena le sujet sur les grands clans des Trois Cieux Intermédiaires, et tous les jeunes maîtres l’écoutèrent attentivement.

En parlant de ces clans, le jeune maître Mo ne mentionna que deux frères, car tout le monde savait que dans leurs clans seuls l’aîné et le second jeune maître détiennent le pouvoir. Tous les autres étaient fondamentalement négligeables.

Seul le second jeune maître pouvait remplacer le premier. C’était une loi indiscutable.

Les autres clans ont peut-être également des problèmes internes, mais ceux de mon clan Mo sont plus urgents !” Mo Tianyun sourit amèrement et dit : “Tout le monde sait que j’ai un petit frère talentueux. Il n’est d’ailleurs pas moins talentueux que moi ou que quiconque ici, et vous savez tous que je ne me vante pas. C’est un fait.”

Tout l’auditoire hocha la tête, et même les jeunes maîtres de clans adverses comme Luo Kewu. Il ne savait que trop bien que Mo Tianji était puissant après avoir subi de nombreux revers de sa main.

Si mon petit frère pouvait se contenter de sa situation et de sa position de second jeune maître, il pourrait travailler avec moi… Et même toi, Ao Xieyun, ne pourrais rien contre nous deux.” Dit Mo Tianyun d’un ton froid et un peu imposant.

Le jeune maître maléfique réfléchit prudemment et jaugea Mo Tianji et Mo Tianyun. Un long moment plus tard, il soupira et dit à voix basse. “Effectivement, si vous deviez travailler main dans la main, ce serait bien le cas. Je ne serais pas ton rival. Mais vous ne vous entendez pas ; vous êtes même ennemis. Quelle chance que vous soyez opposé…”

Oui, moi Mo Tianyun ne m’incline devant personne. De plus, ces dernières années, le clan tout entier a reconnu mon statut d’héritier.” Mo Tianyun éclata de rire. “Mais personne n’avait imaginé qu’il y aurait un frère cadet de génie avec des ambitions dévorantes. Il est calculateur et arriviste.”

Il demanda froidement à son rival : “Ao Xieyun, céderais-tu aussi facilement ta position à ma place ?”

Ao Xieyun resta silencieux un long moment avant de répondre lentement : “Non, je ne la céderais pas.”

Bien sûr que tu ne la céderais pas ! Et moi encore moins ! Car ma soif de pouvoir est bien plus puissante que la tienne ! C’est d’ailleurs ma plus grande faiblesse.” Dit le jeune maître Mo dans un rire autodérisoire.

Si le clan Mo n’avait que moi, je pourrais vivre tranquillement et ne craindre aucun de vos clans.” Poursuivit-il tristement. “Et s’il n’y avait que mon petit frère, Mo Tianji, je suis sûr qu’il ne serait pas moins bon que quiconque ici ! Nous aurions tous les deux eu la force de rendre le clan plus puissant. Je suis persuadé qu’aucun d’entre vous ne me contredira là-dessus…”

Tout le monde opina solennellement du chef.

Les deux frères étaient effectivement tous les deux puissants, au point qu’on puisse les qualifier de talents de la génération.

Si Tianji et moi appartenions à des clans différents, nous n’arrêterions pas de nous développer et de grandir en nous battant l’un l’autre, même si nous devions être ennemis mortels. Ou nous pourrions judicieusement joindre nos forces et être amis. Qu’il est tragique que nous soyons du même clan ! Et pire encore, qu’un clan ne puisse avoir qu’un chef !” Mo Tianyun renifla. “Mon frère et moi avons tous deux le potentiel de devenir chefs de clan.”

J’ai réalisé il y a quelques années que Tianji était aussi doué que moi, et que son ambition n’était pas moindre que la mienne.” Dit-il doucement. “Qu’aurais-tu fait à ma place à ce moment, Ao Xieyun ?”

Ce dernier soupira, ferma lentement les yeux et réfléchit. Il finit par dire : “Dans cette situation, j’aurais tout fait pour étouffer ce talent dans l’oeuf.”

Mais tu ne peux pas étouffer ce talent. Plus tu essaies et plus il devient puissant !” Mo Tianyun sourit : “J’ai fait exactement ce que tu viens de dire à l’époque. Je l’ai brimé, je l’ai étouffé, car je reconnaissais le danger qu’il représentait pour le clan. Si je lui permettais de grandir, le clan Mo finirait par souffrir d’une lutte intestine entre deux personnes puissantes !”

Dès que Mo Tianji aurait fini de se développer, nous nous battrions sans rien céder. Ce serait la fin du clan Mo ! Tout serait détruit durant notre lutte et même si elle finissait par avoir un vainqueur, il n’aurait plus qu’une terrible tragédie en main. Le clan perdrait grandement en puissance, et il n’y aurait plus le moindre amour !”

Cependant, je n’ai pas réussi à l’étouffer !” Il sourit d’un air impuissant. “À chaque fois que j’ai essayé, il a rendu coup pour coup… Et voilà comment on en est arrivé là.”

Quand j’ai voulu régler le problème de manières douces… Un autre talent est apparu dans notre clan ! Ma petite soeur, Mo Qingwu.” Mo Tianyun sourit tristement. “Et ces deux-là s’entendent à merveille.”

L’apparition de ma petite soeur a divisé le clan en trois factions. Si elle devait grandir, elle joindrait indubitablement ses forces à celles de mon petit frère.”

Ce serait alors la fin du clan Mo. Comment pourrais-je permettre son déclin ?” Dit Mo Tianyun. “Et je ne peux pas abandonner. Alors… Je dois me battre.”

Mo Tianyun termina enfin sa grande tirade en disant doucement : “Ao Xieyun, tu me critiques pour vouloir tuer mon petit frère et de blesser ma petite soeur. Suis-je un gentleman ?”

Non, je n’en suis pas un.” Dit-il à voix basse. “Mais si j’avais voulu les tuer, j’aurais déjà pu les éliminer silencieusement des milliers de fois ces dernières années !”

Mo Tianyun avait enfin lancé une contre-attaque des plus agressives !

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 269
DNC Chapitre 271

10 Commentaires

  1. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  2. Shirosuu

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Cèlen

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  4. Metalis

    Merci pour ce chapitre ! 🙂

    Répondre
  5. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. Khultima

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. gutsguts

    merci pour le chapitre

    Répondre
  8. essitamessitam

    merci pour le chapitre

    Répondre
  9. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  10. TesaYuuTesaYuu

    merci pour le chapitre

    Répondre

Répondre à Khultima Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com