DNC Chapitre 302

DNC Chapitre 301
DNC Chapitre 303

Ce qui est bien avec DNC, c’est que le rire succède aux larmes et vice-versa.. Voilà encore un chapitre fort !

Bonne lecture !

 

 

Chapitre 302 – Si je n’endosse pas la responsabilité des actions de mon frère, qui le fera ?

 

Lorsque Rui Butong arriva à son tour à la résidence du clan Mo, ce n’était pas seul ; il était venu en compagnie de ses deux maîtres.

Les membres du clan Mo attachèrent une bien plus grande importance à son arrivée qu’à celles des autres jeunes maîtres de différents clans.

Ils n’avaient pas pu briser le mur de leur appréhension mutuelle, puisque tous ces jeunes maîtres appartenaient à des clans influents et du coup, les représentaient d’une certaine façon… Cependant, ce n’était pas le cas de Rui Butong, puisque ses maîtres n’étaient rattachés à aucun clan !

Des experts à la puissance énorme comme eux étaient souvent les sujets des sollicitations des clans majeurs des Trois Cieux Intermédiaires. De plus, s’ils n’arrivaient pas à convier dans leurs clans des gens comme le Dieu Voleur et le Fantôme Chapardeur, ils pourraient au moins entretenir de bonnes relations avec eux pour éviter toute perte discrète de fortune dans le futur…

Par conséquent, Rui Butong et ses deux maîtres furent accueillis avec enthousiasme. Le chef de clan et quelques doyens vinrent même les accueillir pour se faire bien voir de leurs hôtes.

Cependant, ils furent abasourdis d’apprendre que Rui Butong était venu rendre visite à Mo Qingwu. C’est quoi ce délire ? Pourquoi autant de gens se pressent à nos portes pour venir la voir ?

De leurs côtés, ses deux maîtres étaient vraiment curieux de voir Mo Qingwu. Notre disciple ne s’est jamais intéressé à une fille auparavant, alors pourquoi est-il venu voir la petite demoiselle du clan Mo ? Se pourrait-il qu’il soit tombé amoureux d’elle ?

En d’autres termes, ces deux vieillards avaient déjà décidé que c’était leur belle-fille qu’ils pourraient voir. Un grand groupe marcha majestueusement vers la petite cour de la jeune fille.

Rui Butong bondit immédiatement vers elle dès qu’elle se montra et commença à bavarder avec elle, le visage rayonnant du joie. Cette scène n’était pas tant surprenante pour les membres du clan Mo qu’elle ne l’était pour ses deux maîtres, les deux célèbres bandits capables de coller une migraine aux Trois Cieux Intermédiaires tout entiers !

Ces deux-là s’échangèrent un regard discret tout en soufflant follement de leurs nez crochus. Ils s’étaient attendus à voir tout ce temps une beauté divine, mais jamais une petite lolita…

Vu son âge, il était absolument impossible qu’ils partagent une relation intime… Les deux hommes en furent un peu déçus, mais ils continueraient d’attendre impatiemment le jour où ils pourraient étreindre leurs propres petits-enfants. (NdT Ils sont mignons, non ? ^^)

Aux côtés de plusieurs doyens du clan Mo, ils continuèrent à regarder les deux jeunes gens discuter joyeusement. Cependant, Mo Qingwu finit par sentir leurs regards et, mal à l’aise, elle pressa Rui Butong de poursuivre leur conversation dans sa chambre.

Tout à coup, des reflets rouges luisants de l’éclat des étoiles brillèrent depuis sa tête et illuminèrent les environs tandis qu’elle se leva.

Mo Wuxin frémit aussitôt de joie. Il fixa intensément le noeud dans ses cheveux un moment durant et en resta complètement interloqué.

Aucun doute, ce noeud à la conception élégante et bel et bien faite d’Acier Nuage Rouge et de Fer Stellaire, les mêmes matériaux dont est fait le sabre ‘Rêve d’une douce danse’ !

Un expert de niveau Empereur doit exercer toute sa puissance pour dégager un gros morceau d’Acier Nuage Rouge ! Qui pourrait dépenser aussi extravagamment autant de minerai pour produire un tel chef-d’oeuvre ?

Ce noeud est aussi délicat que les ailes d’une cigale et ne pèse rien ! Des détails aussi raffinés doivent avoir demandé un savoir-faire absolument divin.

Je crains que même un expert de niveau Souverain ne soit pas capable d’un tel exploit.

Une fois que Rui Butong fut reparti avec ses maîtres, Mo Wuxin ordonna à la demoiselle de le rencontrer en personne. “Qui t’a donné le noeud que tu portes dans tes cheveux, Xiao Wu ?”

La petite cligna des yeux et lui répondit indifféremment : “C’est frère Ji Mo qui me l’a donné.”

Le vieillard s’emporta : “Foutaises !” Ji Mo, du clan Ji ? Je n’ignore rien de la fortune et de l’influence de notre belle-famille, et tu veux me faire croire que le clan Ji est capable de produire une pièce pareille ? C’est une plaisanterie ?

C’est vraiment lui qui me l’a donné quand il m’a rendu visite.” tenta de lui expliquer la petite fille. C’est bien frère Ji Mo qui me l’a apporté, mais je ne te dirai pas qui le lui a demandé !

Le grand doyen lui demanda rageusement : “On dirait que tu ne veux pas me dire la vérité, pas vrai ?”

Mais je ne mens vraiment pas…”

Hmpf !” Mo Wuxin se brossa les manches d’indignation. Arracher des informations d’une petite fille ne sied pas à mon statut, mais je suis sûr que ce n’est pas Ji Mo qui lui a offert ce noeud !

C’est quelque chose que n’importe quel membre du clan Mo peut confirmer ! Le clan Ji se serait déjà précipité aux Trois Cieux Supérieurs s’il comptait un tel expert…

Il détala de là en laissant des consignes strictes aux gardes : “Renforcez la surveillance autour de cette cour ; vous n’avez pas le droit de la laisser sortir à sa guise ! Si quelqu’un vient la voir sans en avoir la permission, vous devez immédiatement le faire savoir au clan ! C’est compris ?”

Mo Qingwu resta figée dans sa cour, les lèvres pincées et les larmes aux yeux. Cependant, elle ne se laissa pas aller, et ne permit pas même à une larme de couler sur sa joue. Hmpf, alors vous allez maintenant me traiter comme une prisonnière ?

Emmène-moi loin d’ici, frère Chu Yang ! Viens me chercher aussi vite que possible… Je ne supporte vraiment plus d’être ici…

~~ ~~

Gu Duxint rentra dans son clan et rencontra immédiatement son père adoptif, Gu Yunlan, dont le visage était ravagé par le chagrin. La moitié de ses cheveux noirs étaient devenus blancs, et l’autre moitié suivait lentement le même chemin…

Cet homme avait perdu ses deux fils biologiques en même temps, et le choc lui était insoutenable !

L’épéiste s’exclama : “Père adoptif ! Que vous est-il arrivé ?” (NdT je garde le terme ‘père adoptif’, car je trouve qu’il est important de noter qu’il ne l’appelle pas simplement ‘père’)

Oh… Duxing, tu es rentré… Dieu merci, tu es rentré.” Gu Yunlan poussa un long soupir et serra son enfant contre lui avant de dire : “J’étais si inquiet quand tu es parti sans rien dire. J’ai envoyé des gens à ta recherche, mais ils n’ont rien trouvé même après plusieurs jours de recherche. Où étais-tu tout ce temps ?”

Gu Duxing baissa la tête et répondit avec hésitation : “Je me suis rendu au Nuage de Fer et y suis resté tout ce temps…”

Je sais… Je sais que tu… Tu as souffert tout ce temps, mais…” Le patriarche du clan Gu balaya les arbres de chaque côté de ses yeux morts et dit : “Ce que ta soeur Xiao Miao a fait… a causé du tort aux intérêts de notre clan, et les conséquences de son geste étaient sérieuses. J’espère que tu comprends…”

Je comprends, et c’est pourquoi je vais me dépêcher d’atteindre le niveau d’Épéiste Empereur ! Ensuite, je sauverai soeur Xiao Miao !” déclara résolument l’épéiste.

Épéiste Empereur !” balbutia Gu Yunlan en tremblant. Il tourna alors la tête pour observer son fils adoptif qu’il chérissait tant, et il fut stupéfait par sa découverte. “Tu…  Tu es devenu un épéiste ?”

Gu Duxing dégageait une froideur perçante, similaire à celui qu’on ressent en entendant une épée être dégainée et insoutenable par une personne ordinaire !

C’était une caractéristique unique aux épéistes.

En effet, Père adoptif.” répondit Gu Duxing d’une voix calme.

À quel rang du niveau d’Aïeul Épéiste es-tu ?” demanda anxieusement son père.

En fait, je n’en suis plus un…“ dit l’épéiste d’une voix grave. “Je suis actuellement un… Un Vénérable Épéiste à l’apex du quatrième rang ! Je devrais percer au cinquième d’ici quinze jours !”

Le patriarche prit hâtivement une grande inspiration.

Il  a quitté la maison il y a moins d’un an, et il n’était encore qu’un Aïeul Épéiste de cinquième ou sixième rang si je ne me trompe pas. Comment a-t-il pu grimper une dizaine de rangs en l’espace de quelques mois ?

Co-comment est-ce possible ?

Tu… Comment as-tu fait ça ? Non, laisse-moi plutôt te demander… Quelle sorte de trésor merveilleux as-tu ingéré ?” Demanda abruptement l’homme entre deux âges. La seule explication que je vois, c’est qu’il est tombé par un coup du destin sur une herbe médicinale extraordinaire.. Et une fois qu’il a digéré toute sa puissance, sa culture a du faire un énorme bond d’un coup…

Cependant, ce type de rencontre fatidique n’existe que dans les légendes. Est-il réellement possible que ça lui soit arrivé ?

Je n’ai ingéré aucun trésor. En fait, j’ai rencontré une personne exceptionnelle et me suis entraîné sous ses ordres, ce qui a permis à ma culture de progresser à pas de géants….” répondit insipidement Gu Duxing.

Même en prenant ton talent et ton dur labeur en compte… Personne n’aurait pu s’attendre à ce que tu progresses de pas moins de dix rangs.” s’exclama Gu Yunlan en le regardant. Il dit alors, une expression aussi douce qu’amère sur le visage : “On dirait que les cieux ont décidé d’avoir pitié de moi : mon clan pourrait bien ne pas s’éteindre, après tout.”

Tu veilleras sur le clan hein, Duxing ? Il va compter sur ton soutien…” Il se lamenta : “Les funérailles de ton père ont eu lieu il y a quelques jours…”

L’épéiste hésita un long moment, mais il parvint à rassembler son courage et déclara résolument :  “Père adoptif… En fait… Je suis déjà au courant de la mort de Gu Yanyang et de Gu Yanyue.”

Tu es au courant … de leurs morts…” répéta son père dans un murmure, comme incapable d’en croire ses oreilles. Ces mots se répétèrent dans son esprit un temps durant, puis il finit par tourner la tête et percer l’épéiste d’un regard d’oiseau de proie : “Tu es déjà au courant de leurs morts ?”

En effet.” répondit son fils adoptif avec autant d’honnêteté que de gravité.

Et comment se fait-il que tu sois au courant ?” demanda Gu Yunlan d’un ton carrément glacial.

Gu Duxing eut du mal à lui répondre mais se lança tout de même : “J’ai appris la nouvelle peu après les évènements.”

Donc tu ne les as pas tués, n’est-ce pas ?” Le patriarche soupira de soulagement. “Tant que ça n’est pas toi, tout va bien.”

Je ne les ai pas tués, mais je suis tout de même lié à leurs morts puisque c’est mon frère qui les a tués !” Dit l’épéiste d’une traite. “Il les a tués à cause de moi ! J’ai beau ne rien en avoir su jusqu’à ce que ça se produise… Je ne pouvais pas vous cacher la vérité, Père adoptif.”

Ton frère…” La voix de Gu Yunlang suintait d’une intention de tuer terrible. “Lorsqu’ils ont ramené les corps de tes frères… Je m’étais dit que ce Xie Dangqiong du clan Xie… Il a toujours été quelqu’un de calme et il est certainement une étoile montante pleine de potentiel, même si sa réputation laisse à désirer… Mais comment aurait-il pu oser tuer tes frères ? Les choses n’auraient pas dû en arriver à cette tragédie même s’ils s’étaient disputés précédemment… Je vois, j’étais loin de la vérité…”

Qui est ton frère ?” demanda-t-il d’une voix grave.

Je ne peux pas vous le dire.” Gu Duxing avait une expression contraire à son intention, mais il resta ferme : “Quoi qu’il ait fait, je suis prêt à endosser toute responsabilité. Si vous trouvez que leur sort est injuste, alors vous pouvez me tuer sur-le-champ, Père adoptif. Je préfère encore mourir que de le trahir.”

Très bien ! J’admire ta loyauté.” Le patriarche rit froidement : “À quoi penses-tu, Gu Duxing… Crois-tu vraiment que maintenant que tu es un adulte et que tes frères sont hors du coup, tu es le seul à pouvoir hériter de la position de patriarche du clan ?”

Gu Duxing le regarda avec résolution et fermeté, et dit d’une voix sonore : “Je suis stupéfait que vous me voyiez ainsi ! Je ne pourrais avoir de telles intentions !” L’épéiste baissa la tête à nouveau, mais il la releva aussitôt et ajouta courageusement : “J’ai toujours cru qu’un vrai homme devait assumer les conséquences de ses actes ! Ce qui est fait est fait, il n’y a plus de place pour le regret ! J’endosserai toutes les responsabilités !”

Il faut toujours se conduire avec franchise et honnêteté. Ma voie de l’épée ne pliera jamais, et j’ai toujours suivi ce code de conduite pour mener une vie pieuse d’épéiste. Vous n’auriez jamais rien su si j’avais voulu vous cacher la vérité, car il n’y a absolument aucune preuve ! En fait, même Xie Danqiong n’aurait pas pu prouver son innocence !”

Mais j’ai choisi d’être honnête avec vous car je ne voulais pas vous tromper ! Si je n’endosse pas la responsabilité des actions de mon frère, qui le fera ?”

Et c’est pourquoi quelle que soit votre décision, je n’aurais aucune complainte ! Et c’est pourquoi je choisirai joyeusement de mourir plutôt que de trahir mon frère !”

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 301
DNC Chapitre 303

12 Commentaires

  1. Shirosuu

    C’est le mec le plus badass ce Gu duxing, un vrai homme avec une sacré paire de…
    Merci pour le chapitre

    Répondre
  2. grenvious

    merci pour le chapitre

    Répondre
  3. Zhexiel Kurokage

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  4. TesaYuuTesaYuu

    Merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. kashime

    quelqu’un peut m’expliquer le système de dons ? Car je vois sur la page de dons un nombre de chapitres qui ne correspond pas au nombre actuelle de chapitre bonus sur la LN. Du coup ce chiffre représente quoi ? merci d’éclairer ma lanterne et merci pour tous les chapitres.

    Répondre
  7. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. Khultima

    Merci pour le chapitre. Quel homme ce Duxing. Incomparable avec ses vauriens de petits frères martiaux.

    Répondre
  9. ChuLian

    Merci pour le chapitre.

    Répondre
  10. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  11. Zedd

    Merci pour le chapitre. Vivement la suite

    Répondre
  12. Ragnaar

    il y a plus de traduction ? je vois toujours 9 chap bonus en cours ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com