DNC Chapitre 333 [Bonus]

DNC Chapitre 332 [Bonus]
DNC Chapitre 334 [Bonus]

Et voilà un autre bonus grâce à la générosité de Mr Loup !

Ce chapitre va encore bien vous faire rire ! Ayons une petite pensée pour le jeune maître Yu…

Bonne lecture à tous et merci encore, Mr Loup !

 

 

Chapitre 333 – Une combinaison insolite de circonstances

 

Même le jeune maître Yu n’a pas pu reconnaître ses techniques martiales et son école d’épée… Quel genre d’art martial utilisait-il ? Diwu Qingrou n’osait même pas imaginer… Mais l’expression de son interlocuteur lui prouvait qu’il disait bien la vérité.

Le Premier Ministre était perplexe. Se peut-il que… Que tout ça soit vrai ? Mais comment est-ce possible ?

Effectivement, l’expert ne mentait certainement pas. Il n’était pas, après tout, si facile de tromper Diwu Qingrou. Le jeune maître se souvint de leur combat et s’en inspira.

Sa puissance martiale est largement inférieure à la mienne, mais il s’est servi de ses arts martiaux fantastiques pour équilibrer le combat, et je me suis même retrouvé légèrement désavantagé.” Dit-il d’une voix lourde.

Le Premier Ministre fronça les sourcils.

Et après, il est parti.” Conclut l’expert, que son interlocuteur fusilla du regard. Pourquoi n’a-t-il pas développé davantage ?

Je lui ai demandé qui il était, mais il m’a simplement souri en guise de réponse. Cela dit, je pense qu’il n’était ni des Trois Cieux Intermédiaires, ni des Trois Cieux Supérieurs !”

Effectivement, c’était vrai.

Diwu Qingrou hocha la tête. C’est logique. Le jeune maître Yu et moi l’aurions certainement connu si ça avait été le cas.

J’ai toujours eu ce doute… Mais j’ignore s’il m’est permis d’en faire part.” Dit le jeune maître d’une voix basse, et d’un air si sérieux que le Premier Ministre se crispa aussitôt.

Quel est-il ?”

Le jeune maître Yu regarda son interlocuteur en fronçant les sourcils : “Cet homme… Se peut-il qu’il soit le maître de l’Épée des Neuf Calamités ?”

Diwu Qingrou changea soudainement d’expression.

Il trouvait tout à coup que cette théorie était… presque parfaite.

On ne sait pas d’où ce type vient, personne ne reconnaît ses techniques martiales, et il est parvenu à se battre à armes égales contre le jeune maître Yu tout en ayant une culture beaucoup plus basse…

Peut-être qu’il n’existe personne d’autre correspondant à ces critères à part… Le maître de l’Épée des Neuf Calamités. Il va être très difficile de retrouver cet individu, aaah…

Mais cette histoire… pourrait s’avérer assez problématique, si c’est bien lui…

Une vieille légende dit que l’Épée des Neuf Calamités apparaîtra pour remplacer les neuf super clans des Trois Cieux Supérieurs. Pour ça, son maître doit expurger les anciens clans pour en créer de nouveaux.

Si c’est bien vrai, alors le pillage de mon entrepôt médicinal devrait être regardé comme le début de la chute de mon clan ?

Diwu Qingrou fronça les sourcils et commença à faire les cent pas. Il leva ensuite la tête vers le ciel, plongé dans ses pensées, et murmura : “S’il est bien le maître de l’Épée des Neuf Calamités… Et il a pillé l’entrepôt médicinal… Aaah… C’est quelque peu étrange.”

Euh ?” Dit le jeune maître Yu, stupéfait. “Tu penses aussi que ce type est le maître de l’Épée des Neuf Calamités ? C’est pas possible, hein ? Tu n’as pas cru ce que je viens de dire, quand même ?

D’après la description que tu m’as faite… Ce devrait bien être lui.” Le Premier Ministre réfléchit longuement et dit : “Tu n’as pas reconnu son style à l’épée, ses techniques martiales ou celles d’agilité. Il a réussi à prendre l’ascendant sur toi alors qu’il avait une puissance martiale et une culture inférieures aux tiennes… Et son premier objectif est de cibler les neuf super clans.”

Il soupira. “Frère Yu, si ce type est bien le maître de l’épée… Alors ce pourrait bien devenir un énorme problème !”

Il expira longuement et dit : “Les Trois Cieux Supérieurs entreront dans une période d’interrègne. Tu imagines l’ampleur des troubles que ça va causer ?”

L’expert cligna des yeux et dit : “Je sais que le maître de l’épée vient changer l’ordre existant, mais n’oublions pas que le maître précédent a fondé les neuf super clans actuels. Ils ont grandi durant dix milliers d’années, et ils sont largement assez puissants pour contrer tout bouleversement que le maître de l’épée contemporain pourrait causer. Et pour ce qui est de renverser les clans… Il n’a pas encore l’air capable de le pouvoir.”

Diwu Qingrou avait un avis complètement différent : “Le monde n’a été secoué que deux fois depuis l’apparition du maître de l’épée. Que deux fois ! Il n’a obtenu que deux fragments, mais il peut tout de même lutter à armes égales avec toi… Frère Yu, il progressera au moins sept fois encore…”

C’est vraiment extraordinaire.” Dit le jeune maître Yu. Cependant, n’oublie pas que ce n’est que ma supposition ; il est tout à fait possible qu’il ne soit pas le maître de l’Épée des Neuf Calamités. Ne viens pas m’engueuler si tu attrapes le mauvais gars !”

Intérieurement, il pensait : Allez… Pars à la recherche du maître de l’Épée des Neuf Calamités. Pars tout de suite, d’accord ? Ce type n’est en rien mon problème… Vous pouvez même crever tous les deux, je m’en tape ! Il était très fier de lui. Chu Yang, je ne t’ai pas laissé tomber cette fois, hein ? T’as pas intérêt à dire que je ne suis pas loyal…

Il ignorait totalement que la montagne de balivernes qu’il avait déblatérées s’avérait être la véritable identité du Ministre Chu…

Diwu Qingrou opina du chef : “Je sais que ce n’était que ton hypothèse, mais ça m’a tout de même alarmé ! Je ne dois pas ignorer cette histoire !”

Sa colère s’était dissipée lorsqu’il avait réalisé que le coupable pouvait être le maître de l’épée. Loin d’être furieux, il était même assez anxieux et terrifié.

Sa première réaction fut de vouloir rentrer et de s’atteler à sa réflexion sans délai.

Frère Yu, merci énormément.” Dit-il. Il avait réalisé qu’il avait commis une énorme erreur. Jusque là, seul le Roi des Enfers Chu et Tie Butian avaient été ses adversaires, à ses yeux. Là, il avait réalisé qu’il ne regardait pas assez loin.

Unifier les Trois Cieux Inférieurs ne signifie rien à côté de régner sur le continent tout entier !

Mon véritable adversaire devrait être le maître de l’Épée des Neuf Calamités, qui est apparu après dix mille ans !

Il eut l’impression d’avoir soudainement atteint l’illumination.

Peu importe les luttes pour le pouvoir et l’hégémonie des dynasties des Trois Cieux Inférieurs, la suite de son plan le menait au-dessus de tout ça. Il voulait préparer une confrontation finale avec le maître de l’épée.

Bien sûr, il allait d’abord devenir le suzerain des Trois Cieux Inférieurs, comme il le souhaitait.

Le jeune maître Yu éprouvait une sensation très étrange. “Je t’en prie.” Pourquoi me remercie-t-il ? Je n’ai absolument rien dit de valable, non ?

Diwu Qing s’apprêta à partir, mais il s’arrêta et demanda : “Frère Yu, quand il faisait jour, j’étais à bord et j’écoutais la chanson éternelle qui y était jouée. Pourquoi ne me permets-tu pas d’embarquer maintenant qu’il fait nuit ? Ça m’intrigue encore.

L’expert ricana et dit : “C’est ta faute, à venir avec un timing aussi bizarre !” Il se remémora l’incident misérable de tout à l’heure, et dit en grinçant des dents : “J’étais tracassé par quelque chose, ces derniers temps, mais j’ai trouvé comment résoudre ça. Je me préparais à boire le ‘vin’ quand tu es arrivé au pire moment. Tu as cassé l’ambiance. Tu veux encore monter à bord ? Tu rêves !”

J’ai gâché ton envie de boire ?” Le Premier Ministre se gratta la tête, tel un moine stupide, et dit : “Tu veux dire que tu ne peux pas partager une coupe de vin avec moi ?”

…” Le jeune maître Yu devint fou furieux. “C’était une métaphore pour une femme, ok ?”

Le Premier Ministre comprit aussitôt et ses joues le brûlèrent terriblement. Il toussa par deux fois et dit : “Dans ce cas… Déguste ton vin comme il se doit, frère Yu… Je m’en vais…”

Il se sentit intérieurement très soulagé. Alors il s’apprêtait à ‘rentrer au port’ quand je l’ai interrompu… C’est pour ça qu’il donnait l’impression d’avoir mis en suspens quelque chose de très important ! Je comprends mieux pourquoi il avait l’air d’un pervers sous aphrodisiaque.

L’expert renifla et plissa les yeux en les levant vers le ciel en l’ignorant complètement.

Diwu Qingrou fit demi-tour et s’en alla.

Le jeune maître grogna en le regardant parti, enfin tranquille. Il s’envola ensuite comme un aigle et atterrit sur le bateau, puis il se rendit discrètement devant la porte et toussa. Il se ressaisit et frappa doucement…

La porte s’ouvrit en grinçant.

Le jeune maître Yu sourit de plaisir et voulut aussitôt entrer.

Un visage aussi beau que glacial apparut subitement devant lui et lui bloqua le passage. “Que fais-tu là ?”

L’expert, surpris, balbutia : “Je… J’ai… boire… pas encore bu ce vin !”

Quel vin ?” Demanda furieusement Yun Lulu.

Eh bien…” L’expert était un peu perdu. Que se passe-t-il ? Pourquoi le comportement de ma gentille Lulu à la voix douce a-t-il soudainement changé ?

Il cligna des yeux : “Alors… Pourquoi n’entrerais-je pas pour te raconter tout ça ?

Tout en parlant, il avança afin d’entrer dans la pièce.

Bang !

La porte se ferma férocement et alors qu’elle allait lui cogner le nez, il esquiva en toute urgence pour éviter le désastre.

Il entendit alors la jeune femme s’exprimer amèrement depuis l’intérieur : “Du vin ? Tu veux boire du vin ? Tu ferais mieux de ne pas t’imaginer que ce vin sera aussi bon marché ! Hmpf ! Grossier personnage ! Tu n’as vraiment rien de bien !”

L’expert resta debout devant la porte, impuissant, le regard vide…

Chu Yang, qui observait la scène en cachette, ne put s’empêcher d’éclater de rire. “Ha ha ha ha ha…” Il s’accroupit sur le pont et rit jusqu’à en avoir mal au ventre.

Qu’est-ce qui te fait marrer ?” Demanda rageusement le jeune maître Yu, honteux. La tente dans son pantalon s’était réduite sans que quiconque s’en aperçoive.

C’est toi qui me fait rire… Tu es tellement…” Le jeune homme rit au point d’en trembler. “… trop… mignon !”

L’expert se racla la gorge et dit, furieux : “Je suis venu prendre un verre ; qu’est-ce que tu comprends à sa réaction ?”

Je vois, tu es venu prendre un verre… comme on pouvait s’y attendre. Mais tu n’as tout de même pas pu boire !” Dit l’adolescent en riant à nouveau. “Ta masculinité ne sert à rien… Tu ne peux même pas boire le vin.” (NdT Mais il ne s’arrête jamais XD)

Et comment pourrais-je boire si je ne peux pas entrer ?”

Le Fourbe rit de bon coeur, puis il fit quelque pas vers son camarade et lui tapota l’épaule. “Tu n’es vraiment pas bon à ce jeu-là. Viens, je vais t’apprendre quelques trucs qui t’aideront à gérer les femmes…”

Le jeune maître Yu avait commis une grosse bourde.

Il avait on ne peut plus tort. Il pensait que Jun Lulu était sa propriété et du coup, il se sentait très sur de lui… Normalement, lorsqu’un homme considère une femme comme acquise… Elle le fera souffrir un peu par vengeance, peu importe si elle lui appartient effectivement corps et âme !

Qu’une femme dise à un homme de la rejoindre, et il la prendra aussitôt pour une femme facile, non ? (NdT : va falloir qu’on vous explique des choses, les gars~)

Jun Lulu s’était passionnément dévouée au jeune maître Yu ces dernières années, et il n’en ignorait rien ! Auparavant, il sentait qu’il n’était pas prêt à assumer cette responsabilité, d’autant qu’il craignait de vivre un millier d’années à cause de sa culture, alors que Lulu, elle… était juste un peu plus forte qu’une femme ordinaire. Elle ne vivrait pas plus de cent ou deux cents ans…

Que ferait-il, à sa mort ?

Comment allait-il vivre le reste de sa vie seul ?

C’était sa plus grande inquiétude, mais Chu Yang lui avait répondu à ses craintes et l’avait réveillé. Tu vas peut-être vivre mille ans, mais elle ? Sa vie est très courte ; ne lui donneras-tu pas le bonheur qu’elle désire pendant ce petit moment ?

N’es-tu pas plus cruel que le temps lui-même ? La vie est horriblement courte, alors pourquoi te retiens-tu ?

Après avoir réalisé ça, le jeune maître Yu avait voulu rattraper le temps perdu, et ainsi… Il avait décidé de boire une grande quantité de ‘vin’. Il pensait que ça le rendrait confiant et lui simplifierait la vie, mais… Il fut incapable de boire quoi que ce soit.

Les deux hommes s’assirent dans la chambre de Chu Yang, et burent tout en bavardant. Ils riaient parfois espièglement comme des loups et de temps à autre, leurs ricanements fichèrent la trouille aux gens.

Ils continuèrent ainsi jusqu’à ce que l’expert lui raconte comment il s’était joué de Diwu Qingrou, et comment il avait évoqué le maître de l’Épée des Neuf Calamités pour le tromper. On voyait clairement, à son air triomphant, qu’il était immensément fier de lui.

Chu Yang, lui, était stupéfait.

Oh merde…

Wazouille

Fondateur du site et traducteur de BTTH, DNC, TDG et SW, Wazouille est un grand audiophile, un gamer, un lecteur avide et bien d’autres choses encore, comme stakhanoviste, à son insu...

Les derniers articles par Wazouille (tout voir)

DNC Chapitre 332 [Bonus]
DNC Chapitre 334 [Bonus]

8 Commentaires

  1. Coco

    Merci pour le chapitre
    Dernier paragraphe : « ils burent tout en bavardant »
    Es-ce que c’est dans le même sens…?

    Répondre
  2. Shirosuu

    Ahahah super chapitre ! Y’en à pas un pour rattraper l’autre mdrrr. Merci 🙂

    Répondre
  3. Cèlen

    Ahahah!!! J’en été sûr qu’il aller balancer le maître de l’épée!!

    Merci excellent cet Arc!!

    Merci pour le chapitre!!!!!

    Répondre
  4. Hyrtik

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. tecniv

    pas unpour rattraper l’autre et ce petit “oh merde” final il est juste top XD
    et merci pour le chapitre ^^

    Répondre
  6. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre
  7. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  8. vinc

    au début j avais rien piger a leur histoire de VIN il ma fallut un moment pour comprendre , d ailleurs je m attendais clairement pas a se que lulu soit dingue du jeune maitre , mais c est cool en fait je m y attende pas , après c est vrai que c est asse sale quand même le type va vivre au minimum 5 fois plus longtemps que la fille Alor pas étonnent a se qu il est hésiter , Alor je me pause la question chu va vivre méga longtemps comme il sera méga balèze dans le future mais sa loli vivra sans doute 300 ans plus ou moins asse triste en y pensent ou Alor il faut qu il la rand tcheat a coup d élixir après l avoir soigner pour quelle vivent aussi 1000 ans , enfin on verra bien on est encore loin de s inquiéter pour sa il a même pas bouger sont cul du monde seculier en 300 chapitre quoi …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com