EER Chapitre 71

EER Chapitre 70
EER Chapitre 72

Chapitre 71 : Dieu ? 4/7

 

Pour autant, cette fois, Yu Ilhan ne prêta aucune attention à ses louanges. Il y avait encore de très nombreux monstres de deuxième classe dans tout Tokyo, et il souhaitait en tuer autant que possible avant que l’une de ces guildes au nom si fantasque ne se permette d’interférer.

– C’est amusant qu’il y ait tellement plus de donjons ici que dans la préfecture de Kanagawa… observa Herta, sans vraiment s’en amuser.

– Oui, surtout quand on voit la quantité de monstres qui en sont originaires, abonda en son sens Lita.

– Et pour le reste ? demanda Yu Ilhan.

– Le reste ? Ben… il y a bien quelques donjons qui ont lâché, mais les Forces japonaises d’autodéfense devraient s’en sortir, lui répondit l’ange aux cheveux noirs.

– À quel prix… ne put s’empêcher de lâcher Lita.

– Ok, donc ils en chient aussi, comprit-il.

Il fallait régler très rapidement le problème de Tokyo et de la préfecture de Chiba. Derrière lui, plus de 12 000 personnes s’étaient assemblées sous la bannière de l’Armée de Susanowo.

– Ils peuvent peut-être s’en sortir seuls maintenant, non ? ajouta-t-il.

– Surtout pas ! Un seul monstre de troisième classe suffira à les tuer, le prévint Lita.

Entre les différentes classes, l’écart restait assez monstrueux. À moins, bien sûr, de s’appeler Yu Ilhan… Ainsi, un nuage de poussière, soulevé par une horde de pieds, parvint jusqu’aux confins du quartier de Nerima. La population locale se sentit immédiatement soulagée en voyant les monstres baisser la tête.

– Ils ont l’air de bien s’en sortir, dit-il en voyant que les initiés avaient déjà commencé à reprendre l’avantage.

Tokyo n’était pas seulement la capitale du Japon, mais aussi la capitale d’une superpuissance émergente. Il était donc tout naturel que la situation ne soit pas aussi dramatique qu’ailleurs, surtout de par la présence de nombreuses guildes qui firent tout leur possible pour augmenter leur réputation. Justement, les England Steel Knights avaient pratiquement tué l’intégralité des monstres de première classe, et leurs vétérans de deuxième classe semblaient incapables d’en percer la défense.

– Maître, attention !

– Maintenant ! Croix de fer !

– Groaaargh !

– Continuez à frapper !

Pour autant, il y avait une différence de taille entre avoir une bonne défense et une bonne attaque. De ce côté et en dépit du caractère étincelant de leurs armures, on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils brillaient… sans doute auraient-ils été bien plus efficaces en collaborant avec une autre guilde, mais la fierté poussait fréquemment à des comportements imbéciles.

– Je le tiens ! Occupez-vous des autres ! ordonna leur maître.

– Mais…

– Personne ne se dressera sur notre chemin de gloire ! insista-t-il encore.

Yu Ilhan s’arrêta un moment, afin de mieux apprécier la scène.

– Ils sont cons, ou quoi ? Retournez au Moyen Âge les mecs…

– Je ne comprends pas ce qui te perturbe, Ilhan ? s’étonna Lita. C’est parce qu’ils ne se battent pas avec des gros flingues, hein ?

– Ils ne sont pas les seuls… signala Herta.

Après une seconde d’hésitation, il comprit que ce n’était pas une provocation. Les membres de Magia Italia se trouvaient en effet aux prises avec une situation similaire où, malgré toute leur force de frappe, ils ne parvinrent à en utiliser le quart en raison de la très faible défense propre aux mages. Encore une fois, la fierté les avait poussés à agir sottement.

Leur choix n’en restait pas moins compréhensible. Partager la part du gâteau avec autant de monde aurait signifié sacrifier leur propre part. Alors, pour le bien de leur réputation, ils prirent du retard et sacrifièrent quelques vies. Même en situation dramatique, l’homme restait un loup pour l’homme… plutôt souffrir mille morts que de subir un tel affront !

Ce n’était certainement pas le clan coréen répondant au doux nom de Déesse de la Foudre qui les contredirait sur leurs prises de position. Il y avait toutefois avec eux une différence notable, à savoir que leur composition mêlait à la fois puissance de feu et défense, mais ils étaient si peu qu’ils progressaient à un rythme tout aussi lent que les autres. Pire encore, on craignait tant leur ascension que même certains initiés non-affiliés les abandonnèrent à leur propre sort…

– C’est vraiment qu’une belle bande de cons… grommela Yu Ilhan.

– Tu commences à comprendre… ria Herta.

– Bon, tu sais ce que tu as à faire ? lui demanda Lita.

– Les emmerder ?

Sans même attendre de réponse, il réajusta son propulseur de lances sur son épaule, l’arma et déclencha sa force surhumaine. Sa cible n’était autre que le monstre que semblait tenir en respect le chef des England Steel Knights.

Vous avez obtenu 673 837 points d’expérience.
Ketura à pointes (niveau 69) ajouté aux archives.

 

– Ah ! Qui a osé ?! s’emporta aussitôt leur maître.

Sa rage contamina le reste de la guilde, d’autant plus qu’eux aussi furent bientôt visés par des tirs non moins opportunistes.

– Eh oh, oh ! Voleur de kills !

– Tu t’imagines peut-être qu’on va te tirer la révérence parce que tu te fais surnommer Susanowo ? Susane, c’est le nom de ma mère !

– On te trouvera, et on te tuera !

Ils pouvaient chercher un moment… le défilé des lances continua ainsi jusqu’à ce que le dernier monstre de deuxième classe rende son ultime souffle.

– Bonne chance avec ça, leur souhaita-t-il ironiquement.

– Tu agis pour le bien commun, mais pourtant, tu m’apparais là comme le pire des démons, le provoqua Herta.

– C’est tout son charme ! jugea Lita.

Les England Steel Knights restèrent là un moment, sans trop savoir quoi faire.

– Le Seigneur Susanowo ne bat jamais en retraite !

– Pas si solides que ça, les chevaliers !

– Allez, rentrez chez vous, les dents-pourries !

– Ça vous apprendra à utiliser les gens pour vous faire connaître !

L’humiliation fut pour eux suprême, néanmoins, n’avait-elle pas été entièrement méritée ? Car, surtout chez les Japonais, il y avait bien quelques initiés à la recherche de la fortune et de la gloire. Jamais pourtant l’un d’eux ne se serait-il permis de mettre la sécurité de la population en danger pour accomplir cet objectif.

– Maître, que fait-on ? lui demanda l’une de ses recrues, le ton inquiet.

– On… on bouge ! décida-t-il enfin.

Michael Smithson n’eut d’autre choix que de se déplacer à leur tour et de ravaler un temps durant sa honte, sous peine de la subir à vie. Il restait encore assez de monstres dans Tokyo et la préfecture de Chiba pour sauver la face.

– Juste, ajouta-t-il, on va partir dans une direction opposée au groupe. Si vous voyez une autre guilde, surtout, prévenez-moi ! Il faut qu’on coopère, sinon on ne parviendra jamais à le concurrencer.

– Oui, chef !

– Toi, va chercher des petites guildes et propose-leur de nous rejoindre. Promets-leur la gloire, et offre-nous plus de pouvoir !

– Oui, chef !

Leur chef était le pire de tous les requins, mais ses lieutenants auraient vendu leurs propres mères pour accomplir sa volonté.

Je finirai par t’avoir, Susanowo…

En s’attaquant aux 23 quartiers de Tokyo, Yu Ilhan fit la désagréable rencontre d’énergumènes du même acabit, récoltant à la fois quantité d’insultes et de points d’expérience.

Niveau 83 obtenu : +2 à l’agilité, +1 à la force, la santé et la magie.

 

– Ça monte vraiment peu… grommela-t-il.

– Tu te plains alors que tu as gagné 8 niveaux en une journée ?! se sidéra Herta.

– Tu sais, Ilhan, la plupart des gens ne gagnent ça qu’en un an… tenta de tempérer Lita.

– Oui, eh bien ça ne me suffit pas. D’ailleurs, ma dose de sommeil ne me suffit pas non plus !

Malgré toutes ses compétences, la fatigue nerveuse commençait à sévèrement se ressentir… pour se rassurer, il jeta un coup d’œil dans sa besace et poussa un cri de surprise en voyant, littéralement, les tonnes de monstres qui s’y étaient accumulées.

– Elle peut contenir tant que ça ?!

– Tu nous avais demandé une extension de stockage, non ? Fais quand même attention au poids, ça m’ennuierait d’avoir à te remettre l’épaule en place… se moqua encore Herta.

– Tu vas passer des siècles à dépecer tout ça… remarqua Lita, prise d’un léger vertige.

Lui se doutait bien que d’avoir à supporter un tel poids ne lui déboîterait pas seulement l’épaule, aussi fut-il contraint de mettre de côté la perspective d’attaquer un monstre à l’aide de sa capacité de transfert de poids. Encore que… s’il gérait bien son coup, peut-être son lance-pieux pourrait-il en tirer un terrifiant parti, à la seule condition de bien viser. De ce côté, Yu Ilhan n’avait pas trop de raisons de s’en faire.

– Terrifiant, oui, insista Herta.

– Il me rappelle quelqu’un, plus jeune… s’amusa Lita.

– Mais c’est ça ! C’est pour ça qu’il m’énerve !!! réalisa Herta d’un seul coup. C’est à toi, qu’il me fait penser !

Yu Ilhan explosa de rire en les voyant se battre à nouveau. En vérité, il préférait ne pas utiliser cette technique tant les risques étaient grands. Non, en vérité, il ne voulait surtout pas imaginer le monstre qui le forcerait à l’employer. Donc, il aurait bientôt à s’en servir…

– Maîtresse, le quartier est sécurisé !

– Ok, alors on bouge au Nord-Est ! décida l’intéressée.

– Gardez la formation ! leur ordonna son frère.

En dépit de l’absence totale de soutien qu’ils reçurent, les membres du clan de la Déesse de la Foudre furent bientôt baignés dans sa gloire, grâce à leur incroyable synchronisation et leur tactique sans cesse raffinée. Kang Mirae avala une potion de mana d’une seule traite, et reprit la parole.

– Je veux voir de la passion ! Il nous faut un combat digne de ce nom !

– Haha, Mirae est de retour dans le game ! s’amusa Na Yuna. Elle pète les ploooombs !

– Viens par là, Yuna. Je vais te montrer ce que c’est de péter les plombs…

Comme à son habitude, l’Impératrice passait du chaud au froid à une telle vitesse que l’intégralité des lunatiques sur Terre furent forcés de remettre en cause leur diagnostic. Mais alors qu’elle s’apprêtait à lui tirer l’oreille, elle fut interrompue par un étrange cri.

– Euh… maîtreeeesse ? lança une des recrues.

– Il y a un truc qui vient de tomber du ciel… observa un autre.

– Quoi donc ? Un monstre ? voulut-elle confirmer.

– Non, ça ressemble plutôt à… une espèce de cube magique. Oh, il y en a un autre !

Trois cubes tombèrent ainsi au sol. Kang Mirae elle-même ne sut pas exactement ce dont il s’agissait, mais l’ange Feyta, confortablement installée dans la coiffe de Na Yuna, les reconnut immédiatement.

– Des pièges de la destruction… fit-elle d’une voix absente.

– Des quoi ? s’étonna Yuna.

– Courez ! Courez, on va tous mourir ! paniqua pour de bon Feyta.

Les trois pièges se déclenchèrent en même temps, larguant une gigantesque quantité de mana aux alentours. Les monstres ne purent résister à un tel appel et accoururent aussitôt en masse, tandis que le sol se mit à trembler comme jamais. Du ciel et même de la mer, d’autres monstres continuaient de se grouper en plein centre de Tokyo.

L’invasion n’avait été qu’un avant-goût du danger qui attendait réellement les initiés… un autre phénomène venait en effet de se déclencher. C’était une surcharge.

Nostra

Administrateur, traducteur d'EER, IATM et SSN. Nostra est un personnage obstiné, perfectionniste et dont seul l'ego parvient à rivaliser avec son talent.
Nostra

Les derniers articles par Nostra (tout voir)

EER Chapitre 70
EER Chapitre 72

7 Commentaires

  1. Angel-vieur

    Ouh putain la surcharge !
    Y’a un Dieu vivant qui va devoir arrêter de ce cacher xD

    Répondre
  2. Higanbana

    Merci pour ce chapitre

    Finalement il aura fallu moins d’un mois pour la deuxième apocalypse.
    On va sûrement avoir le droit à un bon gros boss (que notre Yu Ilhan va poutrer en deux deux bien sur).

    Répondre
  3. FenrirFenrir

    Merci pour le chapitre.

    Susanowo va enfin se révéler au monde ! Réjouissez-vous, oh humains ! Et prosternez-vous devant sa toute puissance ! xD

    Répondre
  4. HinomuraHinomura

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  5. gutsguts

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  6. KryllaKrylla

    Merci pour le chapitre

    Répondre
  7. Aximili

    Merci pour le chapitre !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com